L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel

d’audit

1

LIMINAIRE Tout d’abord, je voudrais remercier mon directeur de recherche, Monsieur MASNAOUI Abdelkader, Expert Comptable DPLE, ainsi que les membres du jury d’agrément des sujets de mémoires, pour leurs concours et leurs remarques pertinentes que nous avons bien prises en considération lors de l’élaboration de ce mémoire. Par ailleurs, nos remerciements vont également à messieurs KANNOUR Abdelwahed et BOUMESMAR Mohamed, Experts Comptables DPLE, pour leurs orientations. Ce mémoire qui porte sur l’audit social traite deux parties à savoir : La première partie, porte sur la définition du cadre conceptuel de l’audit social afin de permettre de cerner son acception, son référentiel et ses caractéristiques eu égard à la dimension des ressources humaines dans l’entreprise marocaine et, de sensibiliser la profession des experts comptables de l’intérêt de cet audit, en montrant en quoi, cette discipline nouvelle, peut les concerner et quel rôle elle est susceptible de jouer dans le développement d’un nouveau type de mandat ; La seconde partie, propose à l’expert comptable une démarche méthodologique permettant de mener à bien cette mission d’audit notamment par une proposition d’un programme de travail adapté au contexte du sujet traité. Dans ce sens, nous avons appuyé la démarche proposée plus particulièrement par : Un modèle de lettre de mission adapté à une mission d’audit social (2ème section du 1er chapitre partie II et annexe 1 de mémoire) ; Un questionnaire du contrôle interne dressé par nos soins pour orienter les contrôles d’audit social (paragraphe 4, 2ème section du 2ème chapitre, partie II de mémoire) ; Plusieurs techniques empruntées de l’audit financier et celles qui sont plus ou moins particulières à l’audit social (2ème et 3ème section du 3ème chapitre partie I de mémoire) ; Une analyse approfondie des normes nationales et internationales notamment leur aspect lié aux exigences sociales (4ème chapitre partie I de mémoire) ; Les portées des récentes lois sur les sécurités financières (LSF, SOX) dans le domaine des ressources humaines (paragraphe 3, 4ème section du 2ème chapitre, partie II de mémoire) ; Plusieurs tests de conformité portant aussi bien sur la régularité que sur l’efficacité sociale (Partie II de mémoire) ;

-

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

2

Plusieurs ratios à caractère social permettant de finaliser l’examen de l’efficacité sociale (partie II de mémoire). Conscient que la problématique de l’audit social revêt plusieurs aspects pour l’entreprise (interne et externe, qualitatif et quantitatif etc.). Ce mémoire se veut dynamique et prospectif, mais ne peut, apporter tous les éléments de réponse à la problématique de l’environnement social. Ce mémoire constitue un premier travail en matière d’audit social au Maroc qui, nous espérons, pourra concourir à apporter une base de réflexion auprès de la profession.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

3

PLAN GENERAL

A. Introduction générale B. Première partie : Approche conceptuelle de l’audit social Introduction de la première partie 1. 2. 3. 4. Dimension de la ressource humaine au Maroc Les caractéristiques de l’audit social La profession des experts comptables et l’audit social Référentiels en matière d’audit social

Conclusion de la première partie C. Deuxième partie : Approche méthodologique de l’audit social Introduction de la deuxième partie 1. Phase préliminaire 2. Audit de régularité ou de conformité: mission de base de l’auditeur social 3. Audit d’efficacité du management des ressources humaines 4. Le rapport d’audit social Conclusion de la deuxième partie

D. Conclusion générale

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

4

SOMMAIRE Liste des abréviations................................................................................................ 10 Introduction générale ................................................................................................ 12

Première partie : Approche conceptuelle de l’audit social ................... 16
Introduction de la première partie ....................................................................... 17 Chapitre premier : Dimension de la ressource humaine au Maroc .................. 18 Section 1 : Importance de la ressource humaine dans le succès et la pérennité de l’entreprise ................................................................................... 18 Section 2 : Problématique de la ressource humaine dans le contexte marocain à la lumière des pratiques actuelles ................................................. 19 Section 3 : Contexte actuel de la gestion des ressources humaines.................... 20 Paragraphe 1 : La modernisation du code de travail en juin 2004 Paragraphe 2 : L’entrée en vigueur de l’AMO Paragraphe 3 : La modernisation de l’assiette des cotisations à la CNSS Paragraphe 4 : L’effort déployé notamment par SNIMA en matière de la normalisation des SMAS Paragraphe 5 : Adhésion du Maroc à un nombre de conventions internationales adoptées par l’OIT Paragraphe 6 : Evolution permanente des styles de management Section 4 : Implications sur l’entreprise marocaine en termes de nouvelles organisations et de restructurations internes ................................... 24 Paragraphe 1 : Essor de la notion « fonction de gestion des ressources humaines » Paragraphe 2 : Emergence des notions « responsabilité sociale de l’entreprise » ou « entreprise citoyenne » Paragraphe 3 : Nécessité d’intégration de la gestion des ressources humaines dans la stratégie d’entreprise Chapitre deuxième : Les caractéristiques de l’audit social................................. 25 Section 1 : Définitions ........................................................................................ 25 Paragraphe 1 : Les trois conceptions de l’audit social Paragraphe 2 : La nécessité récente de l’audit social Section 2 : Les besoins et les objectifs de l’audit social...................................... 28 Paragraphe 1 : Les besoins de l’audit social Paragraphe 2 : Les objectifs de l’audit social

... 93 .......................... 78 Paragraphe 1 : La norme SA 8000 Paragraphe 2 : La norme ISO 9001 version 2000 Paragraphe 3 : La norme ISO 14001 Conclusion de la première partie ...................600 « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise (SMAS).............. 38 Paragraphe 1 : Le champ d’intervention de l’expert comptable Paragraphe 2 : Qualifications d’un auditeur social Paragraphe 3 : L’Ordre des Experts Comptables et le social Section 2 : Traits communs entre l’audit social et les autres types d’audit.... 55 Section 1 : Normes nationales d’audit social ............5................................................ 42 Paragraphe 1 : Etat récapitulatif des objectifs et limites de certaines missions d’audit Paragraphe 2 : Analyses et techniques communes entre l’audit financier et l’audit social Section 3 : Particularités de l’audit social.......5................................... 57 Paragraphe 1 : NM 00...............Un nouveau créneau pour l’expert comptable.......... 38 Section 1 : L’expert comptable face à l’audit social.... 53 Chapitre quatrième : Référentiels en matière d’audit social.......................................610 « Audit social.................. Généralités » Section 2 : Normes internationales d’audit social ...................... 50 Section 4 : Les règles générales applicables à l’auditeur social ................................................. 91 Deuxième partie : Approche méthodologique de l’audit social ................................................................... 32 Paragraphe 1 : Les « utilisateurs » de l’audit social Paragraphe 2 : Champ de l’audit social Chapitre troisième : La profession des experts comptables et l’audit social .........................Exigences » Paragraphe 2 : NM 00.................................................. 92 Introduction de la deuxième partie........................... Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 5 SOMMAIRE (SUITE) Section 3 : Le champs d’application de l’audit social ........................................................L’audit social dans le contexte marocain .................

................... 93 Section 1 : Objectif de la phase préliminaire .....Un nouveau créneau pour l’expert comptable......................................................................... 95 Paragraphe 1 : Objectifs de la prise de connaissance générale Paragraphe 2 : Eléments de la prise de connaissance générale Section 2 : Appréciation du contrôle interne de la fonction des ressources humaines.............................................................................................. 98 Paragraphe 1 : Description du système du contrôle interne lié à la fonction des ressources humaines Paragraphe 2 : Tests de réalité de système de contrôle interne Paragraphe 3 : Evaluation préliminaire du contrôle interne Paragraphe 4 : Questionnaire du contrôle interne social Section 3 : Contrôle des informations et des documents sociaux....................... 93 Section 2 : Lettre de mission.L’audit social dans le contexte marocain ......... Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 6 SOMMAIRE (SUITE) Chapitre premier : Phase préliminaire .................................................... 106 Paragraphe 1 : Examen du bilan social Paragraphe 2 : Contrôle des livres et registres obligatoires Paragraphe 3 : Examen des documents sociaux (règlement interne....................... 95 Section 1 : Prise de connaissance générale de l’entreprise et de la fonction des ressources humaines.............................................. 134 Paragraphe 1 : Démarche générale de commissariat aux comptes Paragraphe 2 : Principales diligences de commissaire aux comptes ............................................................................................................................................................. 94 Paragraphe 1 : Obligations de l’auditeur social Paragraphe 2 : Obligations de l’entreprise Chapitre deuxième : Audit de régularité ou de conformité: mission de base de l’auditeur social ....... convention collective) Paragraphe 4 : Contrôle des droits sociaux dans l’entreprise Paragraphe 5 : Contrôle de la régularité et de la cohérence en matière du système paie Paragraphe 6 : Contrôle des déclarations sociales Section 4 : Audit de la régularité sociale dans le cadre d’une mission de Commissariat aux Comptes...................... 94 Section 3 : Obligations de l’auditeur et de l’audité ...................

..................... 156 Paragraphe 1 : Audit d’efficacité du système paie Paragraphe 2 : Audit stratégique du système paie Section 5 : Audit des performances du management des ressources humaines .................................... 169 Paragraphe 1 : Examen de l’état du climat social Paragraphe 2 : Examen des moyens d’information et de communication et de ses modes de circulation ................................L’audit social dans le contexte marocain .... 144 Paragrpahe 1 : Analyse de pré-recrutement Paragraphe 2 : Analyse de recrutement proprement dit Paragraphe 3 : Analyse de l’après recrutement Section 4 : Audit de rémunérations et du système paie ..................................................................................... 163 Paragraphe 1 : Système d’analyse par objectif Paragraphe 2 : Moyens de mesures et d’appréciation Section 6 : Audit de la formation.......................................... 164 Paragraphe 1 : Examen du plan de formation Paragraphe 2 : Indicateurs clés d’appréciation Section 7 : Audit du climat social.................Un nouveau créneau pour l’expert comptable................................ 138 Paragraphe 1 : Nature et contexte de cet impact Paragraphe 2 : Adaptation de la note d’orientation d’audit social Section 2 : Audit des emplois .................................................................................................... 139 Paragraphe 1 : Analyse de la structure des effectifs Paragraphe 2 : Analyse des mouvements du personnel Paragraphe 3 : Analyse des compétences et potentiels de l’entreprise Section 3 : Audit des recrutements ....... 138 Section 1 : Impact du style de management sur l’approche d’audit social.......... Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 7 SOMMAIRE (SUITE) Paragraphe 3 : Recommandations pour l’intégration d’un module de revue de la dimension sociale dans la démarche de Commissariat aux Comptes Chapitre troisième : Audit d’efficacité du management des ressources humaines .....................................

.................... 188 ............................................................ 178 Bibliographie ......... 177 Conclusion générale ..........................................L’audit social dans le contexte marocain .........................................................................................................................................Un nouveau créneau pour l’expert comptable...................... 176 Conclusion de la deuxième partie ......................................................................................... 180 Lexique franco-arabe..................... 175 Section 1 : Les normes de présentation du rapport d’audit social ................................................................................................................................................................................................... 175 Section 2 : Forme et contenu du rapport des recommandations . 185 Annexes . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 8 SOMMAIRE (SUITE) Chapitre quatrième : Le rapport d’audit social .......... 175 Section 3 : La diffusion du rapport d’audit social...............................

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 9 LA LISTE DES ABREVIATIONS AMO ANPE APEC AS BIT BVQI CA CAC CCIAS CDD CDG CDI CE CEP CEP CEPAA CFOEC CHS CIMR CNOEC CNSS COSEF COSO CSR CV DF DG DNV DRH GPE IAS IFAC IGR ISEOR ISO ITS Assurance Maladie Obligatoire Agence Nationale Pour l’Emploi Association Pour l’Emploi des Cadres Audit Social Bureau International de Travail Bureau Veritas Quality International Chiffre d'Affaire Commissaire Aux Comptes Centre de Certification Internationale des Auditeurs Spécialisés Contrat à Durée Déterminé Caisse de dépôt et de gestion Contrat à Durée Indéterminé Comité d'Entreprise Council on Economic Priorities Conseil des Priorités Economiques Council on Economic Priorities Accréditation Agency Centre de Formation de l’Ordre des Experts Comptables Comité d’Hygiène et de Sécurité Caisse Interprofessionnelle Marocaine des retraites Conseil National de l’Ordre des Experts Comptables Caisse Nationale de la Sécurité Sociale Commission spéciale éducation formation Comittee Of Sponsoring Organisation Corporate Social Responsability (Responsabilité Sociale des entreprises) Curriculum Vitae Direction Financière Direction Générale Det Norske Veritas Direction des Ressources Humaines Gestion Prévisionnelle de l'Emploi Institut d’Audit Social au Maroc International Federation of Accountants Impôt Général sur les Revenus Institut de Socio .L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.économie des Entreprises et des Organisations Organisation internationale de normalisation Intelligent Transportation Systems .

L’audit social dans le contexte marocain .A 8000 SAI SGS SIP SMAS SNIMA SOX Loi de sécurité financière Marocain Dirhams Norme Marocaine Nouvelles Technologies d’Information et de Communication Nations Unies Ordre des Experts Comptables Organisation internationale du travail Organisation mondiale du commerce Organisme Non Gouvernemental Ressources Humaines Responsabilité Sociale (Social Accountability) Social Accountability International Système de gestion de la sécurité Système d'Interrogations du Personnel Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise Service de Normalisation Industrielle Marocaine Loi SARBANES OXLEY . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 10 LA LISTE DES ABREVIATIONS LSF MAD NM NTIC NU OEC OIT OMC ONG RH S.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

issue des diversifications des missions d’audit et du dépassement de la stricte vision patrimoniale de l’unité de l’entreprise qui est apparue de manière évidente comme une communauté humaine.L’audit social dans le contexte marocain . elle est même agitée par la cadence astronomique des changements qui planent sur la scène économique internationale depuis le début du 20ème siècle. La création de l’Institut d’Audit Social au Maroc en 1999 suite à une convention de coopération signée avec le Centre de Certification Internationale des Auditeurs Spécialisés (CCIAS). La mise en place d’une nouvelle « Moudawana de famille » pour consolider davantage les liens sociaux au sein des familles marocaines. est née au cours des années quatre vingt lorsque les entreprises éprouvaient de grandes difficultés (déclin aux USA. les principaux freins sont d’ordre interne (poids des structures et de l’organisation.). évaluer. rigidité des attitudes…. mesurer sont les techniques de l’audit social. En France par exemple. toute innovation sociale devrait être précédée d’un état des lieux qui permettrait d’évaluer l’ampleur des difficultés et d’anticiper les conséquences des décisions. et sur une recherche constante de la régularité et de l’efficacité. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 11 INTRODUCTION GENERALE Notre époque est mouvementée. Or. permanence des comportements. Ainsi. En effet. L'amélioration des mesures de prévoyance sociale3 .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. immuabilité des procédures. l’audit social a commencé à émerger avec l’imposition aux entreprises employant un certain nombre de salariés l’élaboration d’un bilan social. La création de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences2 . date d’entrée en vigueur le 1 septembre 2005 Dahir n°1-00-220 du 5 juin 2000 Décret n°2-01-2723 du 12 mars 2002 er . dans toute conduite de changement. sur un engagement du facteur humain. Loi 65-00. Par ailleurs. fondé sur une meilleure optimisation des ressources financières et matérielles. et agressivité commerciale au Japon). Au Maroc. Cette accélération de l’histoire a rendu donc légitime tout effort de modernisation et de changement réfléchi. la dimension sociale a commencé à revêtir une grande importance ces dernières années et cela peut se traduire notamment par : 1 2 3 La mise en place du nouveau code de travail en 2004. qui est la transposition partielle au domaine des ressources humaines du bilan comptable. Décrire. l’importance de l’audit social. toute démarche de changement nécessite une évaluation des ressources dont dispose l’entreprise pour l’engager et la réussir. qui permettrait d’instaurer une nouvelle culture de partenariat au sein de l’entreprise. La mise en place de l’Assurance Maladie Obligatoire1 (AMO). plans sociaux en Europe.

• D’analyse objective du management des ressources humaines en terme d’efficacité et d’efficience . • un système éducatif orienté généralement vers une approche théorique. formant code de travail. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 12 Bien évidemment. .…. l’expert comptable est appelé à apporter son appui aux entreprises marocaines en matière : • De régularité sociale au regard des textes . qui sont relativement lourdes et coûteuses. • Etc. • De proposition des mesures concrètes adaptées à l’organisation et au potentiel humain marocain. Assurer par la suite le développement et l’efficacité de cette ressource humaine pour une meilleure performance. d’où la notion de « l’entreprise citoyenne ». Cette dimension environnementale ne sera pas développée au niveau de ce mémoire. Devant ces nouvelles données.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. ce qui engendre une inadéquation entre le potentiel individuel et les exigences du poste . Mettre à niveau la ressource humaine dont il dispose pour combler les insuffisances qui ont caractérisé en amont sa nature et son environnement socioculturel notamment : • un taux d’analphabétisation non négligeable.L’audit social dans le contexte marocain . En effet.Satisfaire les règles de régularité et de conformité du management des ressources humaines par rapport aux textes légaux eu égard aux nouvelles contraintes imposées notamment par la loi 65/99. - A l’égard de son environnement : Le respect de l’environnement relève de plus en plus d’une nécessité impérieuse pour le développement d’une entreprise. cette dernière. • une insuffisance des actions de formations professionnelles et de stages pratiques . la période de mutation que nous vivons actuellement rend de plus en plus complexe le rôle du chef d’entreprise. est appelée à avoir des responsabilités sociétales à l’égard de son environnement et à concourir à son développement durable. outre le respect de ses obligations vis à vis de son personnel. appelé dorénavant à assumer une double responsabilité : A l’égard de son personnel : Le chef d’entreprise devrait à ce niveau : .

commerciale. recherche la conformité et l'efficacité du management des ressources humaines. Aussi. comptable.Intérêt théorique : L'audit social est un audit récent. » il n’en demeure pas moins qu’il requiert pour son succès le maximum de conscience. Par ailleurs. une forte connaissance systémique de l’entreprise sous ses différentes dimensions (financière. Ce mémoire se propose de présenter l'aspect conceptuel de l'audit social dans le contexte marocain d’une part. Il peut s'effectuer seul ou en complémentarité avec d'autres audits : financier. En somme. de règlement intérieur.).. L’expert comptable ayant ces qualités. il peut être général en couvrant l'intégralité du domaine social. juridique. et d’autre part de sensibiliser la profession des experts comptables à cette nouvelle discipline pour la développer et en faire un nouveau mandat . l’auditeur financier eu égard à l’objet de sa mission.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. des emplois. fiscal etc. le contrôle de la régularité sociale apparaît comme l'une des orientations de la mission d’audit financier car pour aboutir à la certification. sociale…). fiscal…. . de recrutement. En effet. Il nous a paru donc utile de porter une réflexion sur une démarche cohérente permettant à l’expert comptable de mener à bien sa mission ou que pour la partie liée à la régularité sociale d’apporter un cadre de travail à la mission du commissariat aux comptes.L’audit social dans le contexte marocain . ou spécialisé en ne couvrant qu'un domaine spécifique (audit d’organisation et des procédures. etc ………. d’indépendance et de compétence. permettraient à l’expert comptable de s’assurer de la régularité et de l’efficacité du management des ressources humaines dans l’entreprise marocaine ? » Dans le cadre de l’audit financier contractuel ou légal. l’intérêt de ce mémoire est à la fois théorique et pratique : . s’inscrivant parfaitement dans ce sens. Ce mémoire. cherche à répondre notamment à la question suivante : « Quelle démarche méthodologique et quel référentiel. de la formation. opérationnel. Compte tenu de l’esprit et du bien fondé de l’audit social comparativement aux autres types d’audit « financier. fiscale. est nécessairement conduit à s'interroger sur l'existence d'un risque social. et une forte expérience dans les autres types d’audit est confortablement placé pour réaliser une mission d’audit social. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 13 Il s’avère nécessaire donc de développer l’audit social en entreprise qui se veut être une solution et une issue à même de répondre à la problématique. qui s’est fortement médiatisé ces dernières années avec la création au Maroc de l’Institut d’Audit Social. juridique. l’auditeur financier est conduit à s'assurer de la stricte application des règles influençant le contenu ou la présentation des documents et informations qu'il examine. la mise en place d’un nouveau code de travail et l’intensité des rencontres et séminaires visant la valorisation du Facteur Humain. l'audit social qui peut s'effectuer aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé.Intérêt pratique : Le référentiel. de la paie. . la démarche et les modalités d’exercice de ce type d’audit ne sont pas encore suffisamment développés au Maroc. du climat social. Il en résulte une nouvelle mission qui devrait être développée. adaptés au contexte marocain.

. techniques. dont les principaux sont détaillés au niveau du liminaire.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. soit directement ou indirectement à l’audit social et les références internationales en la matière. les objectifs de ce mémoire sont de trois ordres: De dépasser la vision patrimoniale de l’audit et de le mettre en relation avec le facteur humain désormais générateur de performance. ainsi que les particularités de l’audit social par rapport à l’audit financier et le potentiel de cette nouvelle mission. Le quatrième chapitre aborde les normes nationales liées. Ce programme est appuyé par des outils. performance. questionnaires. cette discipline nouvelle. recrutement. soit par module indépendant. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 14 Compte tenu de ce qui précède. et climat social) afin de traiter une mission d’audit social. soit par regroupement. De proposer une démarche cohérente de réalisation qui s’inspire de la démarche d’audit financier à laquelle l’expert comptable est bien habitué. formation. Le troisième chapitre de cette partie traite le lien entre la profession des experts comptables et l’audit social. - Cette partie portera sur : La régularité des informations sociales vis-à-vis de la législation et des conventions sociales en vigueur . L’efficacité du management des ressources humaines qui est présentée sous la forme d’un scénario de carrière d’un salarié dans une entreprise en six volets (emplois. De présenter le cadre conceptuel de l’audit social et de sensibiliser l’expert comptable au besoin et à l’intérêt de l’audit social en montrant en quoi. - Pour atteindre ces objectifs le plan de ce mémoire s’articule autour de deux parties : La première partie intitulée « approche conceptuelle de l’audit social ». qui nous ont paru utile de dresser ou de développer pour permettre à l’expert comptable de mieux réaliser la mission d’audit social. tests de conformité et de permanence. ratios d’analyse. peut les concerner et quel rôle elle est susceptible de jouer dans le développement d’un nouveau type de mandat. rémunération. La seconde partie intitulée « approche méthodologique de l’audit social » définira une démarche axée sur une proposition d’un programme de travail adapté au contexte du sujet traité. aborde le contexte actuel de la gestion des ressources humaines au Maroc et définie les caractéristiques et les objectifs de l’audit social.L’audit social dans le contexte marocain .

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 15 PARTIE I APPROCHE CONCEPTUELLE DE L’AUDIT SOCIAL .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .

fiscal. 4 Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004. souffrant en amont en général d’un encadrement académique insuffisant ou non orienté vers les exigences réelles des entreprises. notamment en matière des compétences. La nécessité d’adapter la ressource humaine aux exigences du marché d’emploi et d’assurer son perfectionnement ensuite pour une meilleure compétitivité . ont donné lieu à un renforcement notoire du management des ressources humaines. Par ailleurs. Il est aujourd’hui possible de proposer une démarche assise sur un référentiel d’audit en tenant compte les différents travaux réalisés aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. la préoccupation d’adapter l’audit aux spécificités des problèmes humains et sociaux de la vie de l’entreprise a suscité des recherches et des expérimentations. Le souci de rigueur accrue dans la gestion sociale conduit de plus en plus les dirigeants d’entreprise marocains à s’interroger sur l’intérêt d’appliquer les méthodes et l’esprit qu’incarnait l’audit afin d’aboutir aux objectifs suivants : Assumer une responsabilité sociale au même titre que la responsabilité économique. Le contexte économique actuel.L’audit social dans le contexte marocain . Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. entrée en vigueur le 08 juin 2004 . les techniques d’audit se sont progressivement intégrées à la gestion privée pour s’étendre aussi à la fonction sociale de l’entreprise. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 16 PARTIE I : APPROCHE CONCEPTUELLE DE L’AUDIT SOCIAL Introduction de la première partie L’audit social apparaît aujourd’hui au Maroc comme une discipline nouvelle promise à d’importants développements sous la triple influence de : L’intérêt croissant accordé à la dimension sociale dans la gestion des entreprises. les mutations industrielles faisant ressortir le poids de la masse salariale et des charges sociales dans la valeur ajoutée des entreprises. L’essor considérable de l’audit (financier. désormais imprégné de l’intérêt croissant accordé à la dimension sociale dans la performance des entreprises au même titre que leur ressources financières ou technologiques. la concurrence internationale acharnée. l’incidence des coûts cachés. De ce fait. juridique…) et le souci d’appliquer au domaine social la démarche et les outils qui en ont assuré le succès. Pouvoir « remodeler » la ressource humaine marocaine. le ralentissement de la croissance. d’un taux d’an alphabétisation important notamment dans le milieu rural. et d’une insuffisance des actions de formations professionnelles et de stages afin d’adapter cette ressource humaine et de la développer pour en faire une ressource productive et efficace. les contraintes et les rigidités d’un code de travail renouvelé en 20044.

de les supprimer. les relations sociales développées avec la même volonté de satisfaction réciproque « employeur. l’audit social apparaît comme une voie propre à vérifier l’utilisation efficace des ressources humaines et à apprécier le développement de celles-ci. un chef d’entreprise en effet. est confortablement placé pour accomplir ce type de mission. se trouve le plus souvent confronté aux mêmes impératifs à savoir : Rassembler et gérer l’intelligence et le savoir faire . d’en réduire les effets. de constater que nul ne peut réaliser un projet. nul ne le peut non plus sans ressources humaines compétentes. et de la nature des risques qu’ils courent au moment de prendre des décisions et de définir des stratégies.L’audit social dans le contexte marocain . Mobiliser les énergies de tous les acteurs concernés . Ainsi. sans ressources financières correspondantes.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. et disposant des connaissances techniques nécessaires. incitées à la performance par des structures adaptées et quel que soit le projet initié. ou en tout cas. . Une voie qui permet de détecter des dysfonctionnements dans cette gestion. mobilisées et motivées. C’est aussi pour les dirigeants un moyen de s’assurer de la validité des informations qui leur parviennent en cette matière. C’est enfin une façon de rechercher des points sur lesquels le pilotage des ressources humaines peut apporter les flexibilités nécessitées par les incertitudes économiques et celles qui aident aux innovations techniques et aux initiatives commerciales. Trouver l’organisation et les modes de communication adéquates.salarié » constituent les deux impératifs d’une conduite innovatrice et performante de l’entreprise. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 17 L’expert comptable. Notre conviction découle du fait que le pilotage efficace de l’entreprise passe et passera de plus en plus par une meilleure maîtrise de ses ressources humaines et une plus grande qualité des relations sociales qui devront être gérées avec la même rigueur que les ressources financières. imprégné d’une forte connaissance systémique de l’entreprise. Il en résulte une nouvelle mission devant être développée et normée afin de lui permettre de devenir opérationnelle pour gagner ses lettres de noblesse. CHAPITRE PREMIER : DIMENSION DE LA RESSOURCE HUMAINE AU MAROC Section 1 : Importance de la ressource humaine dans le succès et la pérennité de l’entreprise Force est. Dans cette perspective.

les ressources humaines demeurent caractérisées par : Un taux d’analphabétisation important notamment en milieu rural (50%) 5 dont une grande partie concerne la scolarisation des filles. Le Maroc bénéficie d’une population jeune à former et. Une inadéquation des profils aux exigences du marché professionnel due notamment à : Un secteur d’enseignement ballotté depuis l’indépendance par des stratégies plus politiques que pragmatiques (l’arabisation en est l’exemple flagrant) 6.L’audit social dans le contexte marocain . touristique et services…). NTIC10. Un manque des moyens financiers8 .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. - 5 6 Source rapport de la Cosef (Commission spéciale éducation formation) remis au souverain fin juin 2005 Source rapport de la Cosef 7 Source rapport de la Cosef 8 Source rapport de la Cosef 9 Source rapport de la Cosef 10 NTIC : Nouvelles Technologies d’Information et de Communication . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 18 Section 2 : Problématique de la ressource humaine dans le contexte marocain à la lumière des pratiques actuelles Malgré le développement que connaît le Maroc actuellement sur le plan social. L’insuffisance d’engagement des partenaires de l’enseignement notamment les entreprises et les collectivités locales9…… Ces insuffisances sont variables selon l’exigence des secteurs en matière de niveau d’instruction et de formation (secteurs financier. c’est dans cette perspective que le rôle des opérateurs économiques semble de plus en plus être prédominent autant que celui des institutions administratives pour la promotion de la gestion des aspects sociaux dont l’une des composantes indispensables se rattache à l’audit social afin de mieux cerner et appréhender les besoins notamment en terme de formation continue et de mise à niveau. L’insuffisance des actions de formations professionnelles et de stages pratiques en milieu universitaire . Conscient de ces insuffisances. dont sera investit le Conseil Supérieur de l’Enseignement. le gouvernement marocain est en cours de préparation d’une charte pour la réforme de l’enseignement d’ici l’an 2010 (date butoir). La course au quantitatif compte tenu de la surcharge des programmes d’études par des matières théoriques7 .

organismes financiers. Paragraphe 1 : La modernisation du code de travail en juin 200414. sans laquelle tout développement durable n’est point envisageable. des réglementations et des initiatives grandissantes ont en pour effet d’accroître la responsabilité en matière du droit et des obligations sociales de l’entreprise. ces dernières années. garante d’équité. entrée en vigueur le 08 juin 2004 12 11 .L’audit social dans le contexte marocain . l’effort déployé par le Service de Normalisation Industrielle Marocaine (SNIMA) en matière de la normalisation des Systèmes du Management des Aspects Sociaux . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 19 Section 3 : Contexte actuel de la gestion des ressources humaines L’émergence des nouvelles normes. 13 Note circulaire 295/98 en application de la résolution n°16/2004 du conseil d’administration de la CNSS 24/12/2004. tout ceci n’est que la forme nouvelle d’une vieille idée à défaut d’être une réalité installée. entrée en vigueur le 08 juin 2004 Bulletin Officiel n°5344 du 18 août 2005 portant publication des décrets d’application relative à la loi n°65-00 publiée au BO n°5058 du 21 novembre 2002 promulguée par le Dahir n°01-02-296 du 03 octobre 2002. internationales dans le cadre des relations bilatérales et des conventions signées par le Maroc avec ces partenaires. mais. Certes. en vigueur depuis 01/01/2005 14 Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004. clients. l’entreprise qui veut durer aujourd’hui. le Maroc n’a pas cessé de moderniser l’outil social à travers notamment : la modernisation du code de travail en juin 200411 . Le dit Code est entré officiellement en vigueur le 8 juin 2004. Dans ce sens. l’entreprise devra composer et être à même de pouvoir répondre aux exigences sociales qu’elles soient nationales voires. l’entrée en vigueur de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au 1er août 200512 . « Nous incitons le gouvernement et le parlement à accélérer le processus d’adoption d’un code du travail moderne favorisant l’investissement et l’emploi. Ainsi s’adressait le Souverain. la modernisation de l’assiette des cotisations à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) 13 . salariés. Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. actionnariat…). Désormais. Certains parlent d’effet de mode. doit entretenir avec son environnement social une relation de développement durable qui devra respecter et être à l’écoute des différents acteurs et partenaires de son ensemble systémique (administrations. Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004. nous appelons également tous les partenaires sociaux à instaurer une paix sociale qui constitue l’un des facteurs de confiance et d’incitation à l’investissement ». ce qui nous amène à nous interroger sur le rôle que l’audit de la gestion des ressources humaines a ou non un rôle à jouer.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. conscient de la nécessité de doter notre nation d’une législation sociale transparente et moderne. en réalité. l’adhésion à un nombre de conventions internationales adoptées par l'Organisation Internationale du Travail (OIT).

de l’institution au sein de l’entreprise du comité d’entreprise et de bureau syndical. les cotisations se font dès fin août 2005 et les dépôts des dossiers de remboursement interviendront en janvier 2006. Il s’agit des agences de conseil en recrutement. enfin. de la procédure à observer en cas de licenciement disciplinaire. Pour plus d’éclaircissement et de détail. ses nouvelles dispositions traitent des questions évoquées pour la première fois par le législateur marocain. sans doute. pour les gestionnaires et les chefs d’entreprises qui sont quotidiennement confrontés à des responsabilités sociales. En effet. En effet. de l’institution et la réglementation du fonctionnement de la négociation collective. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 20 A compter de cette date. tous les acteurs économiques et sociaux ne pourront plus faire abstraction de cette nouvelle réglementation qui constitue le cadre de toute activité. de la faute grave commise par l’employeur. sont relativement lourdes et coûteuses pour les employeurs. Cette loi consiste à généraliser la sécurité sociale et la dignité de chaque partenaire social. de la Commission Régionale et la Commission Nationale de Réconciliation. les nouvelles dispositions introduites par la loi 65/99 formant Code du Travail (partie législative) 17 Bulletin Officiel n°5344 du 18 août 2005 portant publication des décrets d’application relative à la loi n°65-00 publiée au BO n°5058 du 21 novembre 2002 promulguée par le Dahir n°01-02-296 du 03 octobre 2002. de l’ordre obligatoire à suivre en matière de sanction disciplinaire.Mhamed EL FEKKAK. 16 15 . les relations professionnelles vont. de l’aménagement du temps de travail en cas de crise économique passagère. devenir plus adultes. de l’arbitrage. la sécurité et la dignité de chaque partenaire social. les nouvelles contraintes imposées par la loi 65/99. Ce nouveau code du travail est là pour garantir la liberté. de la prescription de l’action judiciaire introduite aux tribunaux par les salariés15. se référer à l’étude faite par M. de s’intégrer à ce nouveau monde de l’emploi . de la réduction de la durée légale de travail de 48 à 44 heures par semaine. des nouvelles missions confiées à l’inspection du travail. Ainsi. Paragraphe 2 : L’entrée en vigueur de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au 1er septembre 200517. Le Royaume du Maroc qui a ratifié de multiples conventions internationales. En effet. Avocat au barreau de Casablanca.L’audit social dans le contexte marocain . notamment la convocation du salarié pour entretien.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. formant code de travail. elles apportent un changement profond dans les relations entre les employeurs et leurs salariés16. M’hamed El FEKKAK. Il s’agit en fait d’une loi qui a annulé et remplacé plusieurs textes législatifs et a institué de nouvelles mesures. et il est important. de la Commission Régionale et du Conseil Supérieur pour la promotion de l’emploi et. des entreprises de travail temporaire ou intérimaire. entend jouer pleinement son rôle en matière économique et sociale. de la valeur juridique du procès verbal de réconciliation établi par l’inspecteur du travail.

Ces normes reprennent les principales lignes et exigences du référentiel SA 800019.5.5. Heures de travail) pour rendre le management des aspects sociaux compatible avec d’autres normes de systèmes de management reconnues au niveau international principalement avec la norme ISO 9001 version 2000 et la norme ISO 14001. le SNIMA a élaboré les normes suivantes : • La norme marocaine NM 00. 18 Note circulaire 295/98 en application de la résolution n°16/2004 du conseil d’administration de la CNSS 24/12/2004. • La norme marocaine NM 00. En matière du management des aspects sociaux. Rémunération. Le SNIMA a élaboré jusqu’à maintenant plus de 4400 normes marocaines couvrant pratiquement tous les secteurs d’activités et largement harmonisées avec les normes internationales. rattaché au Ministère chargé de l’industrie. en vigueur depuis 01/01/2005 19 S. les conventions sociales ainsi que les conventions internationales de l’Organisation Internationale de Travail (Travail des enfants. Discrimination.600 (2001) « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise. Pratiques disciplinaire. est chargé de la coordination des activités du système national de normalisation et de certification de la conformité aux normes.Généralités » .Exigences » ainsi que son guide d’interprétation et d’orientation . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 21 Paragraphe 3 : La modernisation de l’assiette des cotisations à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) 18 Cette modernisation vise à assurer une conformité par rapport au code de travail renouvelé en 2004 d’une part et d’autre part à actualiser certaines dispositions compte tenu de l’évolution actuelle que connaît le Maroc sur les plans économique et social. Liberté Syndicales et Négociation Collective.610 (2001) « Audit social.L’audit social dans le contexte marocain . Paragraphe 4 : L’effort déployé notamment par le Service de Normalisation Industrielle Marocaine (SNIMA) en matière de la normalisation des Systèmes du Management des Aspects Sociaux Le SNIMA. . Hygiène et sécurité de travail.5. • La norme marocaine NM 00.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.800 « Systèmes de management de santé et de sécurité au travail ».A 8000= Social Accountability = Responsabilité Sociale.

d’un pays à l’autre. Paragraphe 6 : Evolution permanente des styles de management Management participatif. et de tendre vers l’application du principe universel de l’égalité de traitement. . Ils présentent. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 22 Paragraphe 5 : Adhésion du Maroc à un nombre de conventions internationales adoptées par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) Les régimes de sécurité sociale relèvent du droit interne des Etats. également variables. Les grands objectifs de cette coopération sont. La question s’est alors posée. que le Maroc a conclu avec un certain nombre de pays d’accueil de ses ressortissants à l ‘étranger des accords de sécurité sociale Les conventions en cours d’application liées aussi bien à la sécurité sociale qu’à l’OIT sont détaillées au niveau de l’annexe 7 du présent mémoire. Il n’en demeure pas moins que les petites et moyennes entreprises dont l’actionnariat et le mode de gestion demeurent familiaux. sont de plus en plus influencées de ce nouveau style de management qui marque le contexte actuel de la gestion des ressources humaines pour le rendre plus souple et plus motivant. stock option sont des concepts qui commencent à marquer la gestion des ressources humaines au Maroc. ou de citoyenneté. délégation de responsabilités et de décision. et dans ce cadre. l’accès des migrants aux droits aux prestations servies par les régimes nationaux et. de cotisations et ou d’activité. Un autre objectif est celui de l’accumulation des droits constitués successivement par un migrant dans plusieurs pays. C’est vrai que leur application se concentre en général dans les grandes entreprises marocaines et aussi dans les filiales des sociétés étrangères. dans leurs domaines d’applications. décentralisation. leurs modes de financement et leur organisation. L’appartenance à ces régimes et le bénéfice de leur prestations s’appuient sur des critères. pour les pays d’accueil et pour les pays d’origine des travailleurs migrants et de leurs familles. de nombreuses variations dans leur philosophie et leurs objectifs. La coopération internationale qui s’est développée à cet égard a donné lieu à des milliers de conventions bilatérales entre pays d’accueil et d’origine des migrants. C’est à ce titre.L’audit social dans le contexte marocain . d’autre part.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. partout où les flux migratoires ont été significatifs. la protection des travailleurs migrants et leurs familles contre le risque de perte de leurs droits constitués suite à un retour provisoire ou définitif dans leur pays d’origine. d’une part. de résidence. pour une coopération en vue de réduire ou d’éliminer les discriminations entre les nationaux et les immigrés en matière de sécurité sociale.

l’entreprise ne saurait être seulement un acteur économique. la performance globale passerait désormais par : Le développement de la confiance des consommateurs dans des marques qui investissent en permanence pour garantir la sécurité des produits. Paragraphe 3 : Nécessité d’intégration de la gestion des ressources humaines dans la stratégie d’entreprise Compte tenu de ce qui précède. Des bilans sociaux sont établis dans certaines entreprises (de façon volontaire ou par obligation légale) pour fournir des données concernant la gestion des ressources humaines. la santé et la sécurité ainsi que les conditions de travail. réf : 01-869 Df. liée au livre vert de la commission Européenne20 intitulé : « Promouvoir un cadre européen pour la responsabilité sociale des entreprises » ont conduit à mettre en exergue la « citoyenneté » des entreprises. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 23 Section 4 : Implications sur l’entreprise marocaine en termes de nouvelles organisations et de restructurations internes Paragraphe 1 : Essor de la notion « fonction de gestion des ressources humaines » Au Maroc la gestion des ressources humaines a connu un essor important depuis quelques années et un grand nombre d’entreprises ont mis en place cette fonction tout en ayant la conviction que ces stratégies mises en place peuvent rester lettres mortes. contribution d’EUROCADRES. En Europe. elle a besoin de son environnement. 20 Responsabilité Sociale des Entreprises et Management Européen.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Sa responsabilité ne peut être exclusivement économique.L’audit social dans le contexte marocain . et cela afin de promouvoir le concept trop général de « responsabilité sociale des entreprises » et de garantir le respect des conventions internationales de l’OIT qui ont du mal à se faire respecter notamment le travail des enfants. qui respectent l’environnement et se soucient de leur impact social . A l’instar de l’expérience européenne. Les dispositifs mis en œuvre sont variés. et afin de garantir son développement durable. décembre 2001 . Paragraphe 2 : Emergence des notions « responsabilité sociale de l’entreprise » ou « entreprise citoyenne » Compte tenu des impératifs et des contraintes internationaux. certaines initiatives notamment celle. Certes. la plus répondue. Il nous parait indispensable qu’un dispositif cadre soit établi au Maroc en concertation avec tous ceux qui sont concernés.

président de l’IAS Maroc et consultant en ressource humaine Stetller (H.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Publiunion. paris. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 24 - L’attraction des collaborateurs de qualité attachés à une culture d‘entreprise et des valeurs fortes . et du dépassement de la stricte vision patrimoniale de l’unité de l’entreprise qui est apparue de manière évidente comme une communauté humaine. « Un audit est. devant aboutir à une évaluation ou à une appréciation » 22 on audite un travail ou un programme quand on donne à ceux qui sont chargés de le réaliser une occasion de les expliquer et d’en justifier la valeur. Pendant longtemps.-F). l'audit social a vu le jour. informatique. Depuis quelques années. juridique. un passage en revue et un entretien. La cohésion interne. D’un point de vue général on appellera donc audit « une revue critique aboutissant à l’évaluation d’un travail déterminé ». on a compris qu’on ne peut plus définir une stratégie sans tenir compte étroitement d’une des ressources clés qui est la ressource humaine. en étendant son champs d’action à tous les domaines de la gestion : fiscale. en se montrant attentif aux besoins des populations et à l‘impact de ses activités industrielles. la réflexion stratégique des entreprises marocaines reposait essentiellement sur une réflexion « produit » dans un environnement concurrentiel.et pour finir par la fonction sociale. ou audition. achats……. logistique.Bouchaib SERHANI21. indique M. En effet. mais ne semble pas percer dans le secteur des ressources humaines. Le développement des relations positives avec l’environnement local. L'arrivée notamment de l'Institut d’Audit Social au Maroc (IAS Maroc) en 1999 aidera à l'évidence ce concept à se concrétiser davantage. Au Maroc.L’audit social dans le contexte marocain . pour constituer une discipline à part entière dans l’entreprise.Bouchaib Serhani : Directeur Général de Gesper Services. Audit : principes et méthodes générales. «Reste à développer la communication et la vulgarisation de ce mode d'évaluation». il y a une dizaine d'années. grâce à des pratiques de management soucieuses du développement des hommes . en effet. Section 1 : Définitions Le terme « audit » reste imprégné de son origine latine (« auditus » qui signifie « audition »). En effet. CHAPITRE DEUXIEME : LES CARACTERISTIQUES DE L’AUDIT SOCIAL Les pratiques d’audit se sont progressivement intégrées à la gestion privée et font partie de la vie de tous les jours. plusieurs sociétés opérant notamment dans le secteur du textile « sous traitant de grandes marques» nous ont confirmé qu’elles connaissent annuellement un audit social commandé par leurs clients à l’étranger et dont les résultats conditionnent la continuité des transactions commerciales. l'entreprise doit non seulement avoir une bonne connaissance de l'environnement social dans lequel elle évolue. Ce concept consiste à mettre en avant une discipline nouvelle. D'où l’émergence de l’importance de l'audit social. mais aussi et surtout une bonne connaissance de sa situation et de son potentiel social. 21 22 M. L’audit s’est peu à peu détaché de la vérification externe des comptes. 1978 .

MEIGNANT. Deux idées fortes sont exposées au niveau de cette conception américaine : .3 La conception marocaine : Nous avons retenu deux définitions qui se ressemblent quant à leurs portées : 23 24 Collins (L). d’autres estiment qu’il englobe aussi le conseil en vue d’améliorer la gestion.MEIGNANT26 qui définissent l’audit social comme un moyen de pilotage de l’entreprise.1 La conception américaine C’est celle notamment de John HUMBLE24 dans son livre « Social responsability audit » pour lequel l’audit social est l’audit de la responsabilité sociale de l’entreprise vis à vis de son environnement interne (relations avec les salariés) ainsi que vis-à-vis de son environnement externe (relations avec les actionnaires et les investisseurs). Paris. Paris 1975 25 Raymond VATIER : Ingénieur des Arts et Métiers. apportant à l’audit un caractère scientifique et objectif : « l’audit est l’examen professionnel d’une information. P27 J HUMBLE. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 25 Appliquée à l’entreprise. l’audit social au service d’un management de survie. Dalloz. .Elle doit être assurée avec des méthodes et des moyens de même nature que les autres responsabilités du chef d’entreprise. par une démarche d’observation des faits. cette opinion devant accroître l’utilité de l’information »23 Ces deux définitions générales avec comme champs d’application la fonction des ressources humaines donnent la délimitation exacte de l’audit social. 1979.Revue personnel n°226 . la notion d’audit peut être examinée à travers trois conceptions : 1. Paragraphe 1 : Les trois conceptions de l’audit social Appliquée au domaine social.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.VATIER25 et R.L’audit social dans le contexte marocain . Valin (G).2 La conception française C’est celle de Messieurs R. 1. des pratiques et des structures liées à l’emploi et au travail humain dans l’entreprise. 1980. un instrument utile au pilotage des entreprises. Dalloz. Certains professionnels pensent que l’audit social se limite au contrôle. par référence à un critère de qualité. en vue d’exprimer sur cette information une opinion responsable et indépendante.Auditeur agrée. Président de l’Institut International de l’Audit Social 26 R. l’audit social. nous ne départagerons pas ces deux pensées. 1. chacun en fonction de son client et de sa sensibilité sera à même d’étendre sa mission de conseil. cette définition se précise et se normalise.La responsabilité sociale doit être prise en charge au même titre que la responsabilité économique . Audit et Contrôle interne.

une investigation de constater les écarts entre la norme et la pratique sociale». explique M. En d'autres termes. Ces recommandations viseront la mise en conformité des procédures de la société avec les normes en vigueur.L’audit social dans le contexte marocain . «L'audit social est une démarche spécifique d'investigation et d'évaluation effectuée à partir d'un référentiel ».B.SERHANI. cette mise en conformité n'est en aucun cas effectuée par l'auditeur lui-même. ces deux dernières conceptions que nous avons retenues dans le cadre de ce mémoire.B. car elles se rapprochent le plus. Il est aujourd’hui clair que le moment est venu d’étendre l’audit au social. L'auditeur formule ensuite des recommandations destinées à anticiper les dysfonctionnements et les irrégularités.5.1 Le caractère récent des normes en la matière : Les normes marocaines28 liées au management des aspects sociaux élaborées par SNIMA ne datent que de l’année 2001.SERHANI.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. L'économiste n°1651 du 28 novembre 2003 – Les premiers pas de l’audit social dans les entreprises Référer paragraphe 4. Plusieurs facteurs démontrent le caractère et l’intérêt nouveaux de l’audit social au Maroc: 2. «Cependant. La deuxième est celle donnée à l’issue de la rencontre organisée par l’IAS Maroc jeudi 20 novembre 2003 à Casablanca27 qui a réuni un certain nombre de professionnel du secteur des ressources humaines afin de mieux expliquer ce concept. « il s'agit d'un concept permettant grâce à une étude. à la fois aux missions traditionnelles de l’expert comptable et aux préoccupations des dirigeants marocains. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 26 La première est celle donnée par SNIMA au niveau de la norme NM 00.600 « système de management des aspects sociaux dans l’entreprise. Naoufal BELGHAZI. Il appartient à l'entreprise de faire le nécessaire par ses propres cadres ou bien de recourir à un prestataire externe». enrichissant ainsi les domaines d’intervention des auditeurs. Paragraphe 2 : La nécessite récente de l’audit social Les pratiques d’audit sont très anciennes et se sont appliquées successivement à des domaines différents en fonction des préoccupations de l’époque. partie I de mémoire. L’effort de normalisation des Systèmes de Management des Aspects Sociaux 28 27 . C’est. ajoute M.Exigences » qui définit l’audit social comme une démarche indépendante d’évaluation et de recommandation reposant sur une méthodologie et utilisant des techniques permettant par rapport à des référentiels explicites d’estimer la capacité d’une entreprise ou d’une organisation à maîtriser les problèmes humains ou sociaux que lui pose son environnement. 3ème section du 1er chapitre.

dont les dirigeants étaient garants. 29 30 Auditeur social GRH certifié par le centre de certification de l’Institut de l’Audit Social FRANCE Bruno de Bengy. des hommes et des procédures ont en effet entraîné une crainte que le patrimoine (biens matériels et potentiel humain) de l’entreprise. une journée qui a été animée par M. La multiplication des raisons sociales. de prévenir et d’éviter leurs abus. utilité du bilan social……etc.3 Le caractère récent de l’actualité Il convient de signaler par ailleurs. nous citons en particulier. sa spécificité et son efficacité au service du développement de l’entreprise marocaine. élaboration du bilan social. audit de la paie. soit mal protégé ou détourné. l’audit social apparaît au Maroc comme une discipline nouvelle qui affirme progressivement son utilité. des sites. s’ajoute de nombreux articles paraissant sur l’audit social ou sur l’une des composantes : audit de formation. proposition d’une démarche » . Les séminaires en formation continuent et les enseignements de formation initiale consacrés à l’audit social se développent. audit de la masse salariale. Une telle préoccupation existe évidemment dans le cadre de l’audit social30. Abderrahim BANSAR29. que l'IAS Maroc a été créé en 1999 suite à une convention de coopération signée avec le centre de certification international des auditeurs spécialisés (CCIAS).L’audit social dans le contexte marocain . la rencontre organisée par l’IAS Maroc jeudi 20 novembre 2003 à Casablanca qui a réuni un certain nombre de professionnels du secteur des ressources humaines afin de mieux expliquer le concept d’audit social et l’animation des journées de formation celle notamment réalisée à l’Hôtel Holiday Inn le 13 février 2004 sur la méthodologie de l’audit social.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 2. Section 2 : Les besoins et les objectifs de l’audit social L’un des besoins originaires de l’audit général de l’entreprise résidait dans le désir des détenteurs de capitaux d’en contrôler les gestionnaires. permettant la sensibilisation à l’intérêt de cette discipline nouvelle. Aujourd’hui. Mémoire d’expertise comptable sous le thème « Audit Social. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 27 2.2 Le caractère récent des rencontres et journées de formation en la matière Dans ce sens. A cela. Cet accord vise l'assistance dans le projet de formation des auditeurs sociaux au Maroc.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. que les actifs de l’entreprise sont sauvegardés »31. norme n°2102.L’entreprise est suffisamment souple et motivée pour réagir rapidement et positivement au niveau de sa gestion et de sa stratégie. . .Garantir la qualité de l’information . Cela requiert la possibilité d’utiliser les informations sociales pour améliorer non seulement la gestion du personnel mais également la gestion de l’entreprise. Manuel des normes d’Audit Légal et Contractuel. que les opérations sont enregistrées de telle façon que les états de synthèse qui en découlent sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat de l’exercice. conduit à en identifier les principaux objectifs tant pour un auditeur interne que pour un auditeur externe : . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 28 Paragraphe 1 : Les besoins de l’audit social Tout dirigeant a besoin de disposer de sécurité sur deux points : La marche quotidienne de son entreprise est convenablement assurée en conformité avec les textes.L’audit social dans le contexte marocain .Assurer l’application des décisions et instructions de la direction . de la situation financière et du patrimoine de l’entreprise (contrôles internes fiables lors du traitement des données et de l’élaboration des états de synthèse). la législation et les conventions sociales en vigueur. « Evaluation de Contrôle Interne » . - 31 Ordre des Experts Comptables. En effet.Assurer l’efficacité du management des ressources humaines.Régularité des informations sociales vis-à-vis de la législation et des conventions sociales en vigueur . « souci d’efficacité du management des ressources humaines et de la gestion globale de l’entreprise ». En fait les objectifs de l’audit social correspondent aux besoins cités précédemment. . le constat de l’audit social tend précisément à vérifier l’existence de ces deux sécurités. Paragraphe 2 : Les objectifs de l’audit social L’ordre des Experts Comptables Marocain définit ainsi les objectifs du contrôle interne: « le contrôle interne doit permettre d’obtenir l’assurance raisonnable que les opérations sont exécutées conformément aux décisions de la direction (système d’autorisation et d’approbation). sa responsabilité étant engagée « souci de régularité sociale». Cette définition adaptée aux spécificités de l’audit social.

partie II de mémoire. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 29 2. l’attention de l’auditeur devrait être portée sur plusieurs points : . du 2ème chapitre.L’audit social dans le contexte marocain . sa vraie nature est celle d’un audit juridique appliqué au droit social. directives.).2 Régularité des informations sociales vis-à-vis de la législation sociale en vigueur . Nous parlerons. dans le sens ou les actions entreprises par le destinataire pour respecter l’instruction reçue permettent d’atteindre efficacement les objectifs fixés. Elles peuvent présenter un caractère permanent. l’importance des règles applicables en matière sociale conduit à un très large développement des manuels de procédure.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. L’audit de régularité n’est cependant pas synonyme d’audit juridique. Montchrestien. l’impact de ce risque. 2. En effet. etc…. des notes de services et des instructions écrites. compte tenu de la clarté de son objectif et la possibilité de son exécution par le destinataire . est nécessairement conduit à s’interroger sur l’existence d’un risque social générateur évidemment d’un coût social. d’audit de régularité sociale. le cas échéant. la discussion portant non sur la régularité mais sur l’opportunité des choix juridiques. écrites ou verbales. l’audit de régularité sociale est une composante particulière d’audit social. Cet aspect sera traité par l’auditeur social lors de l’appréciation de contrôle interne de la fonction des ressources humaines32. . Le rôle de l’auditeur est donc sur ce point essentiel.La faisabilité de l’instruction est elle assurée. mais aussi d’un certain nombre de normes internes à l’entreprise (manuel de procédures. à moindres coûts sur les causes afin d’en éviter l’émergence. L’auditeur va s’efforcer de rechercher les traces du non respect des obligations sociales pesant sur l’entreprise. Il n’est qu’une dimension de ce dernier. 32 33 Conférer à la 2ème section. Un audit juridique 33 peut fort bien être orienté sur la recherche d’un surplus d’efficacité.Le suivi de l’instruction est il assuré en permanence. c'est-à-dire l’anticipation des problèmes futurs pour agir le plus tôt possible. En effet. Par ailleurs. A ce niveau. . on consultera : J-P Ravalec. L’auditeur social comme l’auditeur financier. dans ce cas. . temporaire ou ponctuel. 1986. et sont souvent transmises par plusieurs relais avant de devenir opérationnelles.L’efficacité de l’instruction est elle garantie.1 Assurer l’application des décisions et instructions de la direction Les instructions sont communiquées sous diverses formes. l’auditeur social est tenu aussi de prévenir des risques sociaux. Pour l’essentiel. Il s’assure que l’entreprise auditée n’encourt pas de risque social et évaluer. D’autre part la conformité s’apprécie non seulement au regard du droit social. l’audit social et juridique. Sur l’audit juridique.

Les informations nominatives et celles qui ont un caractère prévisionnel doivent être protégées avec un soin particulier. AMO…. deux aspects importants en matière d’information de personnel doivent être soulignés : . . article 135. l’efficience est la qualité de l’entreprise qui lui permet d’être efficace au moindre coût. L’efficacité d’un système d’information tient au fait que les données sont regroupées de façon rationnelle dans les bases de données et que l’accès aux informations qu’elles contiennent s’effectue avec une grande facilité. l’auditeur devrait vérifier le respect strict par l’entreprise de la législation et des conventions sociales en vigueur au Maroc notamment: .L’audit social dans le contexte marocain . ». paris 1981. délais et cohérence…). article 466.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. pp 464-475 37 J. ainsi que la volonté des dirigeants d’entreprise d’optimiser les charges de personnel et de diminuer leur part dans la valeur ajoutée nous conduisent actuellement à s’interroger sur l’efficacité et l’efficience dans la gestion des ressources humaines38. Cette notion d’efficacité prend de plus en plus une grande place dans le domaine de la gestion des ressources humaines. En effet. et de consultation (Comité d’entreprise.La sécurité est une seconde exigence. l’auditeur interviendrait sur des bases de données sociales informatisées36. livres et registres obligatoires. Ed d’organisation. impose une obligation d’établissement d’un règlement intérieur pour toute entreprise occupant 10 salariés ou plus. 2. . 38 L’efficacité concerne la capacité de l’entreprise à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés .Déclarations sociales (forme. délégués de personnel et syndicaux35…) .La confidentialité est une exigence essentielle. 2. Aujourd’hui l’informatisation de la fonction de la gestion des ressources humaines est plus au moins généralisée. « l’information de la fonction personnel. Loi n°65/99 formant code de travail. la loi n°65/99 formant code de travail.Obligations légales et conventionnelles (obligations d’affiliation des salariés à certains régimes obligatoires « CNSS.. PERETTI. impose une obligation d’information et de consultation du comité d’entreprise. conventions et négociations collectives.3 Garantir la qualité de l’information Une entreprise ne peut être gérée et dirigée si elle ne possède pas un système d’informations sociales satisfaisant. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 30 A ce niveau. 36 J. Lemoine « la logistique de la fonction personnel ». 35 Loi n°65/99 formant code de travail. paris 1982.Obligations d’information. Il faut s’assurer que l’accès des utilisateurs n’entraîne pas la destruction ou la perte d’information et que la centralisation des traitements informatiques n’ait pas en cas d’incidents de fâcheuses conséquences sur la vie de l’entreprise37. et dans la plupart des cas.). règlement intérieur34. etc…. 34 .4 Assurer l’efficacité du management des ressources humaines Les écarts importants constatés entre les productivités des entreprises d’un même pays ou de pays différents. .

comme dit Gaston Rebuffat. Mémoire d’expertise comptable sous le thème « Audit Social. que ces personnes soient dans l’entreprise ou à l’extérieur. Paragraphe 1 : Les « utilisateurs » de l’audit social Le rapport d’audit social peut intéresser39 : 1. Section 3 : Le champs d’application de l’audit social Après avoir défini l’audit social. le chef d’entreprise a le souhait et la volonté d’engager son énergie propre et celle de ses collaborateurs dans le traitement des problèmes. La direction des ressources humaines (DRH) : Au sens de Luc CHAIZE40. l’auditeur social porte un jugement sur la qualité de la gestion sociale de l’entreprise : c'est-à-dire juger jusqu’à quel niveau l’entreprise mobilise t’elle les ressources sociales disponibles. un grand alpiniste : « Là où il y a une volonté. dans ce cas. le généraliste qui répond aux besoins de l’entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . lui présentant les risques éventuels. pour tenter d’en mesurer tout l’intérêt et d’indiquer ses objectifs. Si elle est destinée à établir un diagnostic. compte tenu de sa situation et de ses spécificités. Plusieurs organismes peuvent être concernés par tout ou partie de l’audit social. une démarche d’audit n’a de sens et de signification que si l’on sait à quoi on la destine d’une part. Néanmoins. la DRH peut être considérée comme le médecin de famille. si elle doit rentrer dans l’audit d’efficacité. Ceci est vrai surtout si la démarche doit aller au-delà de l’audit de régularité. 39 40 Bruno de Bengy. d’audit d’efficacité du management des ressources humaines. Nous parlerons. proposition d’une démarche » Responsable des Ressources Humaines à la Société Lyonnaise de Banque .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. d’efficience ou à fortiori de stratégie.1 Sur le plan interne Le chef d’entreprise : Le chef d’entreprise est en permanence intéressé de savoir la photographie de la situation existante de son entreprise sur le plan social. il y a un chemin ». cette démarche d’audit n’a non plus de sens que si politiquement. les recommandations et le plan d’action afin de pallier aux faiblesses relevées. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 31 A ce niveau. lui indiquant les faiblesses. nous pensons qu’il est intéressant de connaître ses « utilisateurs ». Ce généraliste peut faire appel à des appuis extérieurs car « nul n’est prophète en son pays » notamment à des spécialistes susceptibles de l’aider et d’approfondir son diagnostic sur les maux qu’il peut pressentir. Et d’autre part. il faut que l’entreprise et son chef soient prêts à traiter les faiblesses et les insuffisances que le diagnostic révèle. Le constat.

Convaincu que l’on ne pourra mettre en œuvre certaines recommandations qu’avec une adhésion du personnel. Enfin. l’audit social apporte à la DRH des informations recueillies dans d’autres services (juridique. 1. l’intérêt de la diffusion du rapport d’audit social varie naturellement avec le nombre d’acteurs concernés par les recommandations formulées. De plus. Ce rapport peut avoir toute son importance pour un chef d’entreprise qui serait confronté à une enquête. l’expression indispensable des collaborateurs d’une entreprise à l’identification des problèmes est souvent plus facile avec un intervenant extérieur. des inspecteurs de la CNSS ou autres pour constituer sur le plan comptable ce qui est appelé « Des provisions pour risques et charges » et de participer au suivi des recommandations. en raison de certains cloisonnements.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 32 Cela est vrai dans les entreprises où les DRH ont les moyens et la volonté de changer car cette volonté n’est pas toujours présente dans les entreprises.L’audit social dans le contexte marocain . Il est incontestablement un facteur d’amélioration du climat social dans l’entreprise. L’audit social apparaît ainsi comme un instrument régulateur et un indicateur de tendances des points à améliorer. L’audit social permettra également à la DF de connaître avec précision les textes applicables aux salariés dans des circonstances données en cas notamment de différence entre les dispositions du code de travail et la convention collective appliquée au niveau du secteur d’activité ou au niveau de l’entreprise en question.2 Sur le plan externe : Le rapport d’audit social est un document qui est de plus en plus souvent joint à l’audit juridique dans des protocoles d’accord. Une large diffusion du rapport (en pratique sera diffusée une note de synthèse de ce rapport) est favorable à une mise en œuvre des recommandations. la bonne information sociale est un élément qui contribue à la notoriété de l’entreprise et l’on sait que lorsque les relations de travail sont bonnes. Mémoire d’expertise comptable sous le thème « Audit Social. proposition d’une démarche » . commercial. Mais il est évident que la gestion sociale implique en règle générale plus d’acteurs que d’autres types de gestion. L’audit joue alors ici un rôle de catalyseur et de liaison. Le généraliste DRH et les spécialistes auditeurs doivent travailler en collaboration par rapport à une volonté préalable Par ailleurs. financier et comptable) qui. 41 Bruno de Bengy. ne se trouvent pas à sa disposition. de prise de contrôle ou de rachat d’entreprise41. La direction financière (DF) : L’audit social permettra à la DF de connaître et d’appréhender les risques sociaux que la société encourt en cas de contrôle de l’inspection de travail. les perturbations dans la marche de l’entreprise deviennent exceptionnelles. à un contrôle d’un organisme social ou à une inspection du travail.

le niveau auquel se situe l’audit . La définition du champ de l’audit social comme l’ensemble des fonctions et préoccupations de l’entreprise ayant une dimension sociale doit être délimitée et structurée. . l’« homme » est partout. publié au BO n°4936 du 20 septembre 2001 .5. 2. Niveau de gestion : efficacité et procédures .1 Les niveaux de l’audit social La mise en œuvre d’un audit social peut se situer à trois niveaux : Niveau d’une fonction : fonction des ressources humaines .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 33 Paragraphe 2 : Champ de l’audit social42 Agent de production et de décision au sein de l’entreprise. Mission Finalite Evolution de l'environnement social Forces et Faiblesses sociales Forces et Faiblesses de l'entreprise Opportunités et contraintes de l'environnement de marché Diagnostic des potentialités sociales de l'entreprise Objectifs généraux Plan d'action social Mise en œuvre Analyse des écarts Diagnostic de la position stratégique Plan d'action économique 42 Norme marocaine NM 00.le domaine de l’audit. Niveau politique : définition des plans d’action. Deux critères permettent d’appréhender le champ d’investigation : .L’audit social dans le contexte marocain .610 « Audit social : généralités ».

Il constitue un véritable audit de régularité.L’audit social dans le contexte marocain . Le champ de l’audit social est défini par la combinaison des deux dimensions domaineniveau de l’audit social (tableaux n°1 et n°2 ci après). pour en mesurer les effets. qui naissent de la confrontation des individus ou des groupes d’individus avec leur environnement. Il est donc là pour veiller à la dynamisation de l’audit de la fonction des ressources humaines et à la concrétisation de l’audit de direction. notamment par une analyse fine du respect de la législation sociale. Audit de direction Son objectif est de contribuer à l’élaboration des politiques sociales et à la définition des plans à moyen terme.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le domaine de l’audit social rassemble l’ensemble des préoccupations. Il permet à l’audit social de s’intégrer dans le processus de planification. Il contrôle la mise en œuvre du plan d’action social sur le terrain et le respect des procédures en matière sociale. Il constitue un véritable audit d’efficacité. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 34 Audit de la fonction des ressources humaines C’est à ce niveau qu’actuellement on restreint le plus souvent l’audit social. . Compte tenu de l’étendue de sa mission et le souci de rentabilité. l’auditeur social conclu ses travaux par un rapport faisant état d’une matrice des recommandions assortie d’un plan d’action dont la mise en œuvre est assurée par la direction de l’entreprise. Le suivi des recommandations par l’auditeur social et l’assistance à la définition des politiques sociales sont possibles à notre avis mais dans le cadre d’une mission complémentaire d’accompagnement tributaire d’un budget financier nécessaire pour l’accomplir. Il est l’audit à court terme nécessaire pour asseoir une politique sociale sur des bases saines. et au-delà il en évalue l’impact sur le fonctionnement de l’entreprise. Il apporte un gain immédiat et réduit le risque social. Il a pour rôle de veiller au respect de la mise en œuvre des conclusions de cet audit. Audit de gestion Situé à mi chemin entre l’audit de la fonction des ressources humaines et l’audit de direction.2 Les domaines de l’audit social Dans l’entreprise. 2.

1 Recrutements 7.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.1 Conditions de pouvoir dans de sécurité des revenus de groupes dans le des de l'entreprise temps liés à l'entreprise fonctionnement collaborateurs l'entreprise dans l'entreprise de l'entreprise l'environnement 1 Aménagements des durées 8 9 l'activité et ses Orientations de l'entreprise et conséquences dans l'entreprise son rôle dans la société 9.1 Activité de activités l'entreprise et niveaux de l'emploi .1 Place des 1.** : Action importante de l'auditeur Tableau n°2 : Domaines et niveaux de l’audit social 2 3 4 5 6 7 Le pouvoir Aménagements Aménagements Aménagements Prise en compte Prise en compte des personnes dans des revenus des groupes et des espaces des conditions de l'entreprise des travail organisations 6.1 Choix des 8. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 35 Tableau n°1 : Domaines et niveaux de l’audit social Domaine 1 2 3 4 9 Orientations Prise en de Le pouvoir l'activité et ses l'entreprise et compte des groupes et des Prise en compte conséquences son rôle dans dans organisations des personnes l'entreprise dans l'entreprise la société 5 6 7 8 Aménagements Aménagements des durées des espaces Niveau Fonction Gestion Direction ** ** * * ** * Aménagements des conditions Aménagements de travail des revenus ** ** * ** ** ** ** * ** ** ** * ** ** * ** ** * : Action possible de l'auditeur.1 Architecture 3.1 Répartition 5.1 Contenu des 2.L’audit social dans le contexte marocain .1 Conditions 4.

7 Réalisation des personnes dans leur travail 7 7.4 Orientation et définition des fonctions dans l'entreprise 6.5 Entreprise et la Recherche 8.4 Cadre mensuel hebdomadaire et quotidien des présences 1.2 Système d'information 7.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.4 Relations de 3.6 Expression des personnalités dans l'entreprise 6.2 Vie de l'entreprise et structure de l'emploi 8.3 Conditions salaires l'entreprise avec d'équilibre les organismes psychophysiologique professionnels 4.2 Modes de calcul des rémunérations 6 6.3 Utilisation des espaces de l'entreprise 2.2 Relations de l'entreprise avec les syndicats des salariés 4.5 Formation des personnes 6.3 Cadre annuel des présences 1. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 36 1 2 3 1.3 Stratégies à l'égard des partenaires économiques 9.4 Structure et 8.2 Entreprise et 3.2 Accueil des collaborateurs 6.4 Conditions l'entreprise avec du profit de d'enrichissement les autres l'entreprise professionnel organes de représentation sociale 4 4.2 Choix des implantations 9.4 Production régulation des de l'entreprise et Environnement relations dans l'entreprise 8.5 Départ des collaborateurs 2.5 Rôle socio politique de l'entreprise 7.7 Effet des biens et des services diffusés sur leur environnement .2 Conditions de santé collaboration moyens de communication 1.4 Aménagements interne de l'entreprise 5 5.L’audit social dans le contexte marocain .4 Rôle sanitaire et socio culturel de l'entreprise 9.4 Utilisation 5.6 Apport des biens et services diffusés à leurs utilisateurs 8.3 Entreprise et niveau des revenus 9 9.2 Systèmes de 2.3 Relations de 3.3 Décisions dans l'entreprise 8 8.3 Eventail des 5.3 Système d'appréciation dans l'entreprise 6.

Les experts comptables. son indépendance et son habitude des différentes méthodes de contrôle justifient son insertion dans un corps d’auditeurs sociaux dont l’émergence ne fait pas de doute : on ne peut diffuser l’information sociale à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise sans le corroborer par un praticien averti.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. avril 1983 . compte tenu de leurs formations et de leurs compétences ont évidemment un rôle à jouer en matière d’accomplissement et de développement de cette nouvelle discipline qui est l’audit social.l’information non financière. son expérience de la rigueur et des sécurités nécessaires le qualifie pour participer à l’élaboration de principes de base et des définitions.L’audit social dans le contexte marocain . ce nouveau champ d’activité. Expert Comptable Français. D’autre part. n°3. En tout état de cause. l’expert comptable ayant ces qualités est suffisamment placé pour accomplir ce type du mandat. d’expérience professionnelle et d’indépendance. Ce tableau permet de situer les types d’action des auditeurs sociaux. 43 R. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 37 L’examen du niveau auquel l’audit doit prendre en considération chacun des domaines de la nomenclature permet de caractériser les points d’intérêt majeur de l’audit social au sein de l’entreprise. l’information non financière. CHAPITRE TROISIEME : LA PROFESSION DES EXPERTS COMPTABLES ET L’AUDIT SOCIAL Aujourd’hui l’émergence de l’audit social au Maroc comme une discipline nouvelle promise à d’importantes évolutions est indubitable. Il est possible que certains experts comptables se spécialisent dans le domaine social comme d’autres s’intéressent à l’informatique ou à la fiscalité. D’une part. et de montrer que leurs interventions prennent plus en compte l’individu dans sa relation avec l’environnement interne de l’entreprise et ceci parce que la législation sociale couvre essentiellement ce champ et que les procédures internes sont souvent plus formalisées dans ce domaine. Section 1 : L’expert comptable face à l’audit social Raymond Danziger définit ainsi le rôle de l’expert comptable dans le domaine social : « l’expert comptable a un double rôle à jouer. qui s’expriment en termes de formation.semble plein d’avenir et de promesses pour la profession des experts comptables »43 Compte tenu des exigences requises pour exercer l’audit social. un domaine d’avenir SIC.DANZIGER.

4..Bilan social 2. et/ou psychosociologue).Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Horeau. T. - Nous remarquons fort bien que l’expert comptable a un rôle à jouer dans le domaine de l’audit social et qu’il serait dommage que ce nouveau champ d’activité plein d’avenir et de promesses échappe à notre profession.) 4.Emploi 12.L’audit social dans le contexte marocain . mai 1986 que nous avons complétée et adaptée au cas du Maroc. 5. congès payés.Recrutements 13.. 11.Conditions physiques de travail et amélioration des conditions de travail 8. Points à auditer 1. se fasse assister par d’autres spécialistes (conseillers en communication.Climat Social Colonne 1: Professionnels de la comptabilité Colonne 2: Conseillers en communication et ou Psycosociologue) Colonne 3: Divers: Médecins. l’expert comptable peut intervenir seul .Information et communication 10. .) 5.tableau ci après44montrant en quoi. heures supplémentaires. Dans les domaines 8. 9. Dans les domaines 6 et 7.Livres et registres obligatoires 3.Performances 14. l’audit social. 14.Rémunérations et charges accessoires 6.Salaire minimum. un essai de ventilation a été fait.Documents sociaux (règlement interne. 2. l’expert comptable peut intervenir mais difficilement. il est souhaitable que l’expert comptable désireux d’effectuer une mission d’audit social.Droits sociaux dans l'entreprise (Durée de travail. convention collective. 13. 12. « Exercice de l’audit social dans les petites et moyennes entreprises.Relations des salariés et leurs représentants 9. discipline nouvelle peut intéresser les experts comptables et quel rôle ils sont susceptibles de jouer dans le développement de ce type de mission.Conditions d'hygiène et de sécurité 7. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 38 Paragraphe 1 : Le champ d’intervention de l’expert comptable Le premier objectif de ce mémoire étant de sensibiliser la profession des experts comptables à l’intérêt de l’audit social. 10.Activités sociales et culturelles 11. 44 Une partie de ce tableau a été extraite d’un mémoire d’expertise comptable française.Formation 15. conseillers en sécurité etc 1 * * * * * * * * * * * * * * * * * * 2 3 * Le tableau montre que : Dans les domaines 1. 3.

Selon messieurs Raffegeau. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 39 Paragraphe 2 : Qualifications d’un auditeur social Après avoir défini les domaines d’intervention. Cet appel à un spécialiste (cabinet externe) fait par ailleurs de l’optique de l’Ordre des Experts Comptables Marocains dans son manuel des normes « audit légal et contractuel ». on peut lire : « l’appel à des spécialistes pour étudier par exemple des applications informatiques ou dans tout autre domaine : juridique. il est important de mettre en lumière deux éléments caractérisant la qualification de l’expert comptable pour cette nouvelle activité à savoir la compétence et la formation.) Utilisation de l’enquête d’opinion Oui Oui Non S’agissant des techniques d’audit financier ainsi que des techniques spécifiques à l’audit social.L’audit social dans le contexte marocain .1 Qualification en matière de techniques d’audit Techniques empruntées de l’audit financier Techniques spécifiques l’audit social à Etude de l’organisation de l’entreprise Etudes des caractéristiques des postes Etude de manuels des procédures Le questionnaire d’audit La confirmation externe directe L’échantillonnage Audit de la régularité sociale Contrôle des livres et registres obligatoires . " compte tenu de sa formation. page 47. l’auditeur financier est apte à assurer une grande partie des audits opérationnels". Dufis et Gonzalez dans leur ouvrages « Audit et contrôle des comptes »45. dans l’hypothèse ou l’utilisation de cette technique d’enquête d’opinion s’avère nécessaire et possible financièrement. et quels qu’ils soient. alinéa 19.il partie ou non des audits opérationnels ? Il s’agit de savoir aussi s’ils peuvent être assurés par un expert comptable. n’étant pas mentionné de façon explicite par ces trois auteurs. L’audit social. l’expert comptable doit faire appel à un spécialiste de la communication. technique ». 45 Raffegeau. fait.R de réunions syndicales) Utilisation du bilan social Utilisation des documents sociaux (règlement interne. l’expert comptable doit avoir une double compétence. Contrôle de cohérence en matière du système paie La méthode des ratios Utilisation des documents des représentants du personnel (C. 2. convention collective etc. Dans tous les audits. Néanmoins.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l’expert comptable est apte à les utiliser. que nous aurons l’occasion d’examiner par la suite mise à part l’enquête d’opinion. fiscal. l’une est liée aux techniques d’audit et l’autre est liée aux analyses des activités à auditer. édition Publiunion 1978 . Dufis et Gonzalez « Audit et contrôle des comptes ».

Bilan social 2. Horeau. 46 Une partie de ce tableau a été extraite d’un mémoire d’expertise comptable français.Activités sociales et culturelles 11. un obstacle à l’exercice de la mission d’audit social.Performances 14.Formation 15. ne constitue en aucune manière. par exemple. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 40 Même le guide de contrôle qualité mis en place par l’Ordre des Experts Comptables au Maroc n’interdit pas le recours à des spécialistes extérieurs au cabinet en cas de besoin.L’audit social dans le contexte marocain . « Exercice de l’audit social dans les petites et moyennes entreprises.Documents sociaux (règlement interne.Droits sociaux dans l'entreprise (Durée de travail. convention collective…. . 2. heures supplémentaires.Rémunérations et charges accessoires 6.Relations des salariés et leurs représentants 9.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Livres et registres obligatoires 3. Salaire minimum congés payés.) 4. le fait que l’expert comptable ne maîtrise pas la technique de l’enquête d’opinion.Information et communication 10. de la sécurité et des conditions de travail où il ne possède pas les instruments nécessaires pour analyser.Recrutements 13. sauf dans les domaines de l’hygiène. En conséquence. mai 1986 que nous avons complétée et adaptée au cas du Maroc.Conditions physiques de travail et amélioration des conditions de travail 8. T.Conditions d'hygiène et de sécurité 7.2 Qualification en matière d’analyse d’activités à auditer 46 Points à auditer 1.Climat Social Colonne 1: Analyse de conformité Colonne 2: Analyse comptable ou statistique Colonne 3: Analyse de l'efficacité Colonne 4: Analyse de direction 1 * * * * * 2 * 3 * 4 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * Commentaires : l’analyse de conformité aux législations sociale et fiscale peut être aisément pratiquée par l’expert comptable.Emploi 12. la toxicité chimique des matières premières utilisées dans la production des peintures.) 5.

en les analysant par rapport aux préoccupations sociales de l’entreprise . mot de président. des activités sociales et du climat social. à titre indicatif. Ainsi. confirme le Président du Conseil National de l’Ordre des Experts Comptables47 Section 2 : Traits communs entre l’audit social et les autres types d’audit Nous dressons dans un premier temps un état récapitulant les objectifs de quelques missions susceptibles de faire double emploi avec l’audit social. effectuées qu’avec l’assistance d’autres spécialistes tels que des psychosociologues. Par la suite nous nous focalisons sur l’audit financier afin de présenter les analyses et les techniques communes entre ce dernier et l’audit social. • Dans les domaines des relations avec les salariés. 47 Premier catalogue de formation pour l’année 2005 élaboré par la commission pédagogique du CFOEC. l’ordre a crée le « Centre de Formation de l’Ordre des Experts Comptables. elles ne peuvent être. de la communication. à notre avis. « Ce centre a été ouvert aux cadres des entreprises dont l’approfondissement des connaissances et des compétences contribuera certainement au développement économique et social du Maroc » . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 41 - L’analyse comptable n’appelle aucun commentaire . Paragraphe 3 : L’Ordre des Experts Comptables et le Social Le thème du social a toujours fait partie des réflexions de l’Ordre des Experts Comptables Marocains. Par contre.CFOEC » pour contribuer à la mise à niveau de l’entreprise marocaine et d’affermir son utilité citoyenne.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . les analyses d’efficacité et de direction appellent les commentaires suivants : • Nous ne sommes pas étendus sur l’analyse de la direction. . compte tenu à notre avis de la complexité du sujet .

une entreprise. la discussion portant non sur la régularité mais sur l’opportunité des choix juridiques. etc…. l’audit social et juridique. des autres contrôles Assurer un contrôle de L’audit de régularité sociale est une Audit la régularité des composante particulière d’audit social. conformité n’est cependant pas synonyme d’audit juridique. Audit interne Assurer une révision En général. on consultera : J-P Ravalec. L’audit de de nature juridique. l’auditeur interne n’est pas périodique des spécialiste du domaine audité. Très souvent le rattachement fonction d’estimer et hiérarchique de l’auditeur interne constitue un d’évaluer l’efficacité handicap majeur pour son indépendance. mais aussi d’un certain nombre de normes internes à l’entreprise ou au groupe (manuel de procédures. et psychosociologie. Montchrestien. nous pouvons conclure que l’audit social couvre un champ spécifique qui croise droit. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 42 Paragraphe 1 : Etat récapitulatif des objectifs et limites de certaines missions d’audit Type de contrôle Audit financier Objectifs Limites Emettre une opinion Le traitement des questions sociales limité car motivée et responsable la démarche de l’audit financier (Approche sur les comptes annuels globale et seuil de signification) ne permet pas d’aboutir à une appréciation approfondie des problèmes sociaux.) Ainsi. étant salarié de l’entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . sa vraie nature est celle d’un audit de l’efficacité des choix juridique appliqué au droit social. directives. sa force devrait instruments dont résider dans sa méthodologie qui lui permet de dispose une entreprise mettre en évidence les problèmes. Pour juridique procédures juridiques et l’essentiel. et qui ne peut donc être réalisé qu’en faisant appel à une expertise technique permettant d’analyser en profondeur les questions sociales en assurant un lien étroit entre le respect du droit et la recherche de l’efficacité du management des ressources humaines. pour contrôler et gérer De même. Un audit juridique48 peut fort bien être orienté sur la recherche d’un surplus d’efficacité. Par ailleurs. techniques d’audit et de gestion. l’auditeur interne dépendant vis à vis de l’audit interne a pour l’entreprise. 1986. Il n’est qu’une dimension de ce dernier. Ainsi.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. la conformité s’apprécie non seulement au regard du droit social. 48 Sur l’audit juridique. .

la localisation des points d’action. mais construites à partir d’un ensemble de faits constatés. Ceci est possible à l’aide d’une représentation graphique des tâches dans le cadre d’une chaîne ou d’un circuit déterminé. notre objectif n’étant pas de décrire à nouveau des techniques abondamment développées dans de nombreux ouvrages. dans certains cas.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. L’auditeur utilise fréquemment les symboles recommandés par l’Ordre des Experts Comptables. objective et indépendante. on peut s’en tenir aux deux types d’analyses qui peuvent être utilisées dans l’audit social comme dans l’audit financier. L’analyse par description narrative . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 43 Paragraphe 2 : Analyses et techniques communes entre l’audit financier et l’audit social Evidemment. Cependant.L’audit social dans le contexte marocain . de décision. testés. Ceci dit. L’analyse par diagramme. et interprétés afin d’aboutir à une appréciation motivée et objective de la situation auditée. ces analyses et techniques sont familières à l’expert comptable. de contrôle et de vérification . la description des documents utilisés pour le transfert d’information ou d’instruction . Il nécessite une bonne habitude de l’utilisation des symboles avec un entraînement sérieux. l’auditeur devra suivre physiquement les différentes étapes en enquêtant auprès des personnes successivement concernées par le circuit . L’analyse par Diagramme Cette technique permet de vérifier si le système de contrôle interne de la gestion des ressources humaines est efficace et valable. C’est une démarche inductive. 2. Ce diagramme peut être préparé à partir des notes de services ou des manuels de procédures et ajusté par observation de la situation réelle. analysés. . En générale. la liaison avec d’autres circuits et les interconnexions. l’auditeur devrait contrôler l’exactitude des diagrammes existants. les conclusions de l’auditeur social ne sont pas établies à partir d’une appréhension subjective et plus ou moins instinctive de la réalité sociale de l’entreprise. le diagramme doit faire ressortir : la division des responsabilités pour les opérations à effectuer . S’il n’existe pas de documents suffisamment détaillés. ce procédé peut s’avérer long surtout si l’expert comptable n’est pas familiarisé avec la méthode. En effet. Cette représentation utilise des symboles.1 Les analyses communes aux deux formes d’audit La démarche d’audit social est fondamentalement la même que celle adoptée par les autres types d’audits.

description des activités. Ce procédé offre l’avantage d’être simple à condition que la rédaction soit concise. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 44 L’analyse par description narrative L’objectif de l’analyse par description narrative ou mémorandum ne diffère pas de la première en matière de vérification du système de contrôle interne de la gestion des ressources humaines. En revanche. organisation de l’entreprise… Par exemple. amélioration des conditions de travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 2. formation.profil etc. L’analyse du poste et les descriptions qui en résultent sont une clé de voûte de la gestion des ressources humaines permettant d’apprécier son efficacité. correcte et claire. Ses travaux peuvent déboucher sur une extension de sa mission initiale avec une proposition de modification de structures et d’organigramme……mais également d’un audit d’organisation.L’audit social dans le contexte marocain . détermination des grilles de rémunérations. recrutement et sélection. dans l’audit des recrutements. appréciation des ressources humaines. Elle présente une large gamme d’utilisations possibles : définition des besoins en personnel.2 Les techniques communes aux deux formes d’audit Parallèlement à ces deux types d’analyse. . Elle rassemble les données de l’analyse du poste dans diverses rubriques : finalité du poste. Etude de l’organisation de l’entreprise L’organigramme de l’entreprise complété par quelques précisions sur le cursus des principaux responsables et sur leur responsabilités. marge d’autonomie. Cette technique consiste à présenter simplement les procédures de l’entreprise auditée sous forme narrative. situation dans la structure. l’examen par l’expert comptable de certaines informations et documents est indispensable. permet à l’expert comptable d’appréhender à priori le principe de la séparation des fonctions. moyens. Etude des caractéristiques des postes Cette étude consiste à examiner les descriptions des postes dont le but est de présenter tous les aspects importants du poste de travail. contrôles. il est important d’examiner la procédure d’embauche ainsi que les périodes de recrutement en faisant un lien avec la pyramide des âges de l’entreprise et le calendrier prévisionnel des départs. inventaire des attributions. il ne permet pas de fournir une vue synoptique par rapport à l’analyse par diagramme. adéquation poste. la nature et le degré de centralisation de l’organisation et leur conformité avec les attributions de celle ci.

l’expert comptable se prononcera sur l’image fidèle des déclarations sociales.De la fiabilité des procédures en place : A ce niveau l’expert comptable vérifie d’une part la conformité de ces procédures avec les lois en vigueur et d’autre part la cohérence avec la politique de la direction et les objectifs recherchés. . ne sont pas à jour ou sont peu fidèles par rapport à la réalité. il est toutefois bien entendu que l’expert comptable adaptera le questionnaire standard en fonction des caractéristiques et des spécificités de son client et de type de sa mission. et suivant les observations relevées. Le questionnaire d’audit Après avoir énoncé et/ou validé les procédures internes de la société auditée. au même titre que l’auditeur financier.L’audit social dans le contexte marocain . Etude du manuel de procédures L’organigramme et les descriptions des postes ne présentent pas le détail des procédures. La technique d’élaboration du questionnaire a été.De l’exhaustivité des procédures : L’expert comptable contrôle l’existence des procédures écrites portant sur l’ensemble des activités d’exécution couvertes par un poste. l’expert comptable s’assurera : . qui se fera comme nous l’avons lu ci dessus. Si ces descriptions n’existent pas. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 45 Pour l’auditeur social. le cas échéant. du bilan social avec une connaissance préalable des procédures qui ont présidé à son élaboration. est une étape qui permet en outre. avant l’étude de détail du contenu des états financiers. disponibilités des moyens nécessaires. . ce travail. Par la lecture du manuel de procédures. les fiches de description des postes sont d’une grande utilité à condition qu’elles soient à jour d’où la nécessité d’opérer des contrôles de validation. Tout comme l’auditeur financier qui se fait une idée sur l’image fidèle d’un bilan par l’étude des procédures en place. par diagramme ou bien de façon narrative. décrite et ne nécessite pas d’être reprise dans ce mémoire.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de valider le manuel de procédures ou de faire la connaissance des procédures en place en cas d’inexistence de ce manuel. dans de nombreux ouvrages. l’expert comptable établira un questionnaire qui lui permettra d’évaluer l’efficacité des procédures décrites et leur conformité avec la législation sociale en vigueur. mise à jour). Il doit formaliser ces procédures en les faisant décrire par les salariés qui les mettent en œuvre. Celles-ci sont décrites dans le manuel de procédures qui regroupe l’ensemble des instructions et des notes de services qu’un salarié doit appliquer. l’expert comptable est amené à pratiquer lui-même les analyses nécessaires à leur élaboration par entretien direct. .De l’application de ces procédures : Le caractère opérationnel de ces procédures est important (listes des destinataires.

La sélection des points à confirmer .Marie PERETTI. ne porte que sur des échantillons de faible taille. . mesures. l’expert comptable l’emploiera. Jean. . etc.Le traitement des demandes sans réponses en utilisant des procédés alternatifs. 49 Pour plus d’approfondissement.L’audit social dans le contexte marocain . en matières des rémunérations et des charges sociales. et Jean.La présentation.Luc VACHETTE. l’efficacité de la technique de confirmation directe est subordonnée au respect de certaines règles pratiques concernant : . En audit social. En audit social.Le recours à des échantillons de petite taille : la collecte des informations qualitatives fait appel à des techniques spécifiques (études de motivation. études documentaires…) et. des confirmations pourraient être demandées au personnel de l’entreprise et aux organismes sociaux (CNSS. Obtention des éléments probants » au niveau du manuel des normes de l’OEC « Audit légal et contractuel ». le plus souvent. en relation avec l’entreprise est une technique de contrôle très utilisée prévue dans le cadre de la norme « 2103.. La précision des résultats obtenus dans ce cas est très difficile à évaluer et on s’intéresse à une représentation qualitative attachée à la diversité de l’information recueillie.La non utilisation de l’unité monétaire (en général) : cette technique par l’unité monétaire est un système de sondage propre à l’audit financier. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 46 La confirmation externe directe La confirmation par une personne morale ou physique externe à l’entreprise est une « preuve » plus sûre que celle issue de l’intérieur même de l’entreprise.L’exploitation des réponses . . la plupart des informations quantitatives (effectifs. interviews en profondeur ou semi directives. le lecteur peut consulter l’ouvrage « Audit Social ». depuis longtemps. CIMR.vingt à cinquante unité. la technique de l’échantillonnage statistique car en général l’auditeur n’aura pas le temps ou les moyens pour mener à bien une analyse exhaustive de l’information dont il dispose. Ces échantillons sont rarement représentatifs au sens probabiliste. L’échantillonnage La pratique de l’audit utilise. mesure des attitudes. pour la bonne raison que sa mission concerne plutôt les relations internes de l’entreprise. . Toutefois. mais au contraire.) Bien entendu. En audit financier. proportions….Un nouveau créneau pour l’expert comptable. mais de façon moins systématique.) ne sont pas exprimées en MAD50 . qui sont au nombre de deux : . le contrôle et l’expédition de demandes . édition d’organisation. attitudes…. faire ressortir la particularité des sondages en audit social. Nous n’allons pas ici décrire les techniques utilisées49.) ou qualitatives (procédures. la confirmation externe et directe par des tiers. paris 1984 (Voir chapitre 7) 50 MAD : Marocain Dirhams .

En effet. est impérativement conduit à s’interroger sur l’existence d’un risque social et de la stricte application des règles sociales influençant le contenu ou la présentation des documents et informations qu’il examine. la probabilité d’existence d’erreurs sociales au niveau des comptes et des déclarations de l’entreprise. Cette probabilité est de plus en plus importante eu égard à la complexité de la matière sociale. on n’en compte pas moins de sept qui doivent chacun faire l’objet d’un contrôle par l’expert comptable. l’éventualité de mise en œuvre par la CNSS du contrôle social. . de l’autonomie du droit social et également au niveau de compétences du service de gestion des ressources humaines et des consultants externes auxquels il fait appel .Registre des congés payés « article 246 » . Néanmoins.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.D’une part. en raison du risque financier lié à ces irrégularités. des délais de prescription légaux et d’autre part de la volonté. . 51 52 Notamment par l’informatisation des services de la CNSS La CNSS a procédé ces dernières années au recrutement des cadres polyvalents. Ce qui permet de mener des contrôles pointus et bien ciblés. Comme nous l’avons déjà souligné.D’autre part. Ce risque social dépend de deux paramètres qui sont : . l’auditeur financier contractuel ou légal et afin de certifier les comptes de l’entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 47 Audit de la régularité sociale La notion de « régularité sociale » fait référence à la notion de risque social. l’exercice des contrôles sur pièces dits également contrôles « de cabinet » qui montent en puissance et également la consolidation des moyens matériels51 et humains des services de contrôle52. en vue de vérifier leur conformité avec le code de travail : . la non-conformité à la règle sociale portera atteinte à la qualité de l’information comptable et par conséquent à la notion d’image fidèle et au principe comptable de « Prudence » que devraient en principe traduire les comptes sociaux et ce. la notion de régularité sociale ne doit pas s’apprécier uniquement dans la seule perspective d’un contrôle social qui demeure un événement potentiel et aléatoire dont la survenance est tributaire d’une part. En ce qui concerne les registres.Livre de paie « article 371 » . Contrôle des livres et registres obligatoires L’entreprise est aujourd’hui astreinte à la tenue du livre et des registres obligatoires prescrits par la législation relative au travail. des priorités et des moyens de la CNSS. à la multitude des obligations mises à la charge de l’entreprise. Eventualité qui devient de plus en plus probable compte tenu du fait que celle-ci renforce de plus en plus sa fonction de contrôle notamment par la nouvelle réorganisation de la CNSS.

Du livre de paye avec les bases de cotisations . . comme le ratio financier. . Registre d’inscription des mises en demeure « article 536 ». . ainsi qu’entre le nombre de virements et le nombre de bulletins de paie . pour les actions de formation.L’audit social dans le contexte marocain . en ce qui concerne les objectifs. soit du climat social de l’entreprise.Ils fournissent. le ratio social est un rapport significatif de la valeur de deux éléments caractéristiques. Registre des réclamations contre les listes électorales « article 442 » . . soit de la situation des salariés d’une entreprise.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. . Registre du cautionnement « article 26 » . Nous n’exposerons pas ici la batterie de ratios sociaux que des praticiens ont mis au point et qui permettent d’apprécier plusieurs volets de la politique sociale53 : Emploi. En effet. compte tenu des engagements de l’entreprise.Des comptes « charges du personnel » et « charges sociales » avec les déclarations sociales afin de s’assurer de la concordance des données et que les montants comptabilisés sont justes. . les bénéficiaires et les modalités des actions de formation . formations Etc. une indication révélatrice d’évolution dans le temps . 53 Nous exposerons les principaux ratios au niveau de la deuxième partie de mémoire.Ils sont utiles pour l’analyse d’efficacité. Le contrôle de cohérence en matière du système paie Tout comme l’audit financier. les contenus.Etc. Les ratios sociaux sont utiles pour l’expert comptable. rémunérations. l’expert comptable procède notamment aux travaux de réconciliation suivants : . . La méthode des ratios Tout comme le ratio financier. Registre spécial des réponses aux requêtes des délégués des salariés « article 461 » .Des montants payés avec le total des bulletins de paie.Des comptes de dettes envers les organismes sociaux avec les déclarations . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 48 - Registre spécial du Comité de Sécurité et d'Hygiène « article 343 » . comme par exemple. Ces registres et livre obligatoires seront détaillés au niveau de la seconde partie de ce mémoire.

Article 467 du code de travail 56 Se référer à l’article 466 du code de travail. devrait au début d’une mission d’audit social demander de la direction générale tous les rapports. Comité d’Hygiène et de Sécurité. des règles d’hygiènes et de sécurité. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 49 . 3. Les rapports ou les comptes rendus élaborés par le comité d’entreprise55 suite aux missions consultatives56 confiées par l’administration de l’entreprise et les procès verbaux de réunions serviront en cas d’audit du bilan social.1 Utilisation des documents des représentants du personnel En audit social. Section 3 : Particularités de l’audit social Après avoir examiné les analyses et les techniques communes aux deux formes d’audit. l’auditeur social peut recourir à la technique de la circularisation ou de confirmation de ces institutions pour obtenir l’assurance de l’exhaustivité et de la réalité des documents mis à sa disposition. Par ailleurs. procès verbaux produits remis aux institutions légales représentatives du personnel. Le comité d'entreprise se réunit une fois tous les six mois et chaque fois que cela s'avère nécessaire. Délégués du personnel. un rapport annuel devrait être élaboré par le CHS. le rapport annuel54 sur l'évolution des risques professionnels dans l'entreprise. Néanmoins. comptes rendus. et appuient les recommandations de l’expert comptable.) est un moyen courant et efficace pour connaître l’ambiance sociale de l’entreprise. . de formation etc. les procèsverbaux des réunions du Comité de Sécurité et d'Hygiène notamment en cas d’accidents graves.Ils viennent en renfort des constations. 54 55 En vertu de l’article 342 du code de travail. l’analyse des ratios devrait être abordée avec une grande prudence par l’expert comptable compte tenu des spécificités des phénomènes sociaux par rapport aux phénomènes économiques et financiers. le programme annuel de prévention contre les risques professionnels seront utilisés pour un audit de la durée de travail.L’audit social dans le contexte marocain . Délégués syndicaux etc. des comptes rendus et des rapports produits ou possédés par les représentants du personnel (Comité d’entreprise. et afin de contourner tout risque d’oubli. nous avons analyser dans cette section les techniques qui sont plus ou moins particulières à l’audit social.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l’utilisation des procès verbaux. A notre avis. l’expert comptable. Créé au sein de chaque entreprise employant habituellement au moins cinquante salariés un comité consultatif dénommé " comité d'entreprise " article 464 du code de travail.

. nous profiterons à ce niveau de l’expérience française où le bilan social est devenu obligatoire59 dans les entreprises comptant habituellement au moins trois cents salariés. le bilan social n’est toujours pas obligatoire. Néanmoins. Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 59 Article L.2 Utilisation du bilan social Au Maroc. l’expert comptable disposera de : .La structure de la population à savoir la répartition par âge. le degré de qualification et d’encadrement.La politique de formation. préciser le cadre réglementaire et le contenu du bilan social.Les comportements du personnel mesurés notamment par le taux d’absentéisme. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 50 3. A partir de ce bilan social.L’audit social dans le contexte marocain . 57 58 Au niveau du préambule et de l’article 466 de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. L’analyse et l’examen du bilan social complètera et affinera la perception de l’expert comptable car c’est un état synoptique de l’ensemble des politiques sociales de l’entreprise. nous nous situons dans l’hypothèse où le bilan social est disponible dans l’entreprise ou à défaut l’expert comptable peut en faire une recommandation compte tenu de son utilité (instrument privilégié de l’information sociale) et de son apport pour l’entreprise elle-même et pour les missions d’audit social à venir.L’examen des politiques sociales de l’entreprise . Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. l’élaboration de ce bilan social demeure facultative et fortement tributaire de la volonté du chef d’entreprise et plus ou moins du comité d’entreprise. En effet. l’expert comptable fera les analyses. Il est à l’auditeur social ce que le bilan comptable est à l’auditeur financier. de la durée et de l’aménagement du temps de travail ainsi que les conditions d’hygiène et de sécurité . . Avec le bilan social.La qualité de vie au travail au terme de conditions physiques de travail. Dans notre analyse. par sexe. ce qui lui permet de mesurer la performance sociale de l’entreprise. . enfin la répartition par nationalité . la notion du bilan social a été citée deux fois57 au niveau de la loi relative au code de travail58 sans pour autant définir cette notion. en rendant compte de l’évolution dans le temps des principales caractéristiques sociales de l’entreprise.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.438-1 de la loi de 12 juillet 1977 formant code de travail . turnover et de départs . . Par ailleurs.

De même d’un salarié qui associe un sentiment négatif à son travail. les nouvelles dispositions introduites par la loi 65/99 formant Code du Travail (partie législative). Un salarié qui associe un sentiment positif à son travail aime ce travail. Toutefois cet examen ne saurait être profond et pointu en audit financier comme c’est le cas en audit social. quelle attitude il a par rapport à celui-ci. on utilise le concept d’attitude. 62 Jean Marie PERETTI. La convention collective et le règlement intérieur constituent des obligations d’ordre administratif qui priment même sur le code de travail en matière des dispositions les plus favorables par rapport à celles prévues dans le code de travail. L’élaboration de ces deux documents sociaux est imposée par les articles 104 et 138 du code de travail en vigueur. attitude défavorable ou indifférente. on dit qu’il a une attitude défavorable vis à vis de ce travail. pour savoir ce qu’il ressent par rapport à son travail et plus particulièrement s’il aime ou n’aime pas son travail. En effet. paris. Il en est de même pour les diverses communications obligatoires à l’inspecteur de travail dont notamment ces deux documents sociaux. s’il en existe un. . On essaie de classer les attitudes dans une des trois catégories : attitude favorable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 51 3. par ailleurs l’enquête d’opinion permettra une connaissance très profonde de la réalité sociale de l’entreprise. 60 C’est vrai que ces documents sociaux sont examinés même par l’auditeur financier au niveau de l’audit de régularité car relèvent des dispositions légales et on peut les considérer comme une technique commune par rapport à l’audit financier. l’enquête d’opinion est une recherche des aspirations du personnel par sondage. chapitre 11. ou autre sujet de satisfaction ou d’insatisfaction. règlement intérieur)60. elle existe de plein droit et a un caractère social et institutionnel61. Les divers affichages effectués au sein de l’entreprise doivent encore retenir son attention et sa vigilance. en fait quant on demande au salarié ce qu’il pense de son travail. celle-ci est utilisée pour établir les attentes et les motivations du personnel. « Audit Social ». 1984. L’expert comptable devra ici encore s’assurer de la conformité de ces documents sociaux aux textes en vigueur.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. éd.4 Utilisation de l’enquête d’opinion L’analyse des documents des représentants du personnel et des documents sociaux donnent une bonne connaissance de l’ambiance et du climat social de l’entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . on dit qu’il a une attitude favorable. 3. Organisations. aux objectifs de la direction. D’après jean Marie PERETTI62. Ils constituent une source du pouvoir disciplinaire du chef d’entreprise qui n’est ni contractuelle ni réglementaire. 61 M’hamed El FEKKAK. Dans ce sens l’enquête d’opinion peut servir à l’analyse d’un problème particulier de type : conditions de travail ou style du management des ressources humaines. pour mesurer le degré d’adhésion du personnel à un projet d’entreprise. & Jean Luc VACHETTE. l’enquête d’opinion est l’outil privilégié de la mesure des attitudes.3 Utilisation des documents sociaux (convention collective.

.Risque de « débordement » de la politique de communication : la direction doit être consciente du risque qu’elle prend en faisant une enquête d’opinion. dans le domaine informatique.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.économie des entreprises et des organisations). Raison pour laquelle. elle peut se faire déborder par l’enthousiasme ou les revendications que déclenchera celle-ci. En effet.L’audit social dans le contexte marocain . Elle constitue plutôt un moyen d’identifier les problèmes de la société. Comme nous l’avons vu. L’intervention d’un spécialiste externe est obligatoire à notre avis. 63 ISEOR (institut de socio . La conclusion relative de l’enquête : quid de la valeur de l’enquête ? quelle valeur faut-il donner aux résultats de sondage ? la satisfaction ou l’insatisfaction du personnel demeure une notion relative. mais peut en revanche établir un cahier de charges en étant l’analyste du système et peut participer au choix de celui-ci. lançant une politique de communication. . Il lui sera difficile après de revenir en arrière sur sa politique. Le rôle de l’expert comptable face à l’enquête d’opinion peut être comparé qu’il a par rapport à l’informatique. mais surtout traiteront et analyseront les réponses.Son coût : il est élevé car les intervenants extérieurs sont des consultants de haut niveau qui préparent les questions par sondage. Cette troisième raison explique aussi le fait limité de l’utilisation de l’enquête d’opinion. les conclusions de l’enquête d’opinion doivent demeurer compatibles avec les orientations de la direction. Section 4 : Les règles générales applicables à l’auditeur social Les règles générales devraient s’appliquer d’une façon personnelle à l’auditeur social.Le choix du spécialiste qui pilote l’enquête .Le montage du questionnaire. éd. sa compétence et son intégrité. Economica. l’expert comptable ne peut pas élaborer un logiciel. « l’audit social au service du management des ressources humaines ». cette technique d’enquête d’opinion présente les limites suivantes : . Donc comme dans le domaine informatique. l’expert comptable interviendra dans : . cette technique d’enquête d’opinion est peu utilisée63. le coût de l’enquête d’opinion est assez élevé du fait que l’expert comptable n’ayant pas l’expérience requise et la maîtrise des techniques psychologiques pour exercer ce genre de mission. 1994. .L’élaboration du cahier de charges . . Enfin. Elles concernent son indépendance. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 52 Néanmoins.

le succès de l’audit social auprès des entreprises marocaines dépendra en premier lieu d’un niveau minimum de qualité que seul la compétence des intervenants dans ce domaine pourrait garantir. Une bonne connaissance de l’entreprise est également exigée. 4.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 53 4. La formation : La formation doit apporter des connaissances de base dans quatre domaines : • Connaissances de gestion : en particulier de comptabilité. permettra de s’assurer que l’auditeur social fait preuve d’honnêteté dans son comportement en écartant toute possibilité de subir des pressions externes l’amenant à modifier son jugement.2 Compétence Ce critère revêt une grande importance pour l’auditeur social. tel que par exemple le fait d’être en relation d’affaires avec le client ou encore d’avoir un lien quelconque avec l’audité qui pourrait restreindre sa liberté. de contrôle budgétaire et de contrôle de gestion.L’audit social dans le contexte marocain . L’indépendance morale par contre. • Connaissances juridiques : tant en matière de droit du travail et de la sécurité sociale qu’une connaissance très précise des conventions collectives et des règlementations professionnelles . des statistiques et de l’informatique de gestion . Cette indépendance devrait s’apprécier aussi bien sur le plan matériel que sur le plan moral. de l’organisation du travail.1 Indépendance L’auditeur social doit être et paraître impartial dans son jugement. du fait qu’il va conditionner le développement de ce type de mission. • Connaissances psychosociologiques : avec une maîtrise des sciences du comportement et une bonne compréhension des relations interpersonnelles et de la sociologie des organisations . en termes de formation. Pour l’auditeur social. En effet. La formation en psychosociologie est fortement souhaitable. L’indépendance de l’auditeur social garantit à l’entreprise une évaluation et un jugement qui ne seront pas influencés par le système de normes qu’a généré l’organisation. L’indépendance matérielle exige que l’auditeur social ne soit pas dans une situation de dépendance qui risque de compromettre son objectivité. d’expérience . Les compétences requises s’expriment professionnelle et d’expertise.

une expertise dans les domaines qu’il doit auditer et une expertise en termes de méthode d’audit. de compétence et de secret professionnel. type de communication. Il est demandé à l’auditeur social de faire preuve d’une double expertise . si elles arrivent à tomber entre les mains d’une tierce personne. . juridique. Le terme « générique » signifie que les exigences de ces normes sont applicables à tout type d’organisme quelque soit les produits fournis et indépendamment du fait qu’il s’agit de bien matériel ou de prestation de service. Compte tenu des qualités générales applicables à l’auditeur social tel que présentées ci dessus. conclusions qui. Elle doit aussi faire ressortir les éléments de personnalité nécessaires à la réussite des missions d’audit social. 4.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. les normes génériques des systèmes de management se sont beaucoup développées. CHAPITRE QUATRIEME : REFERENTIELS EN MATIERE D’AUDIT SOCIAL Au cours de ces dernières années.3 Le secret professionnel L’auditeur social est amené tout au long de ses missions à prendre connaissance d’informations confidentielles ou de risques importants dont la divulgation pourrait causer des préjudices à l’entreprise auditée. fonctionnement. L’expérience professionnelle et l’expertise Elle doit favoriser le développement de la compétence. qui s’expriment en termes d’indépendance. En conséquence. Cette formation doit être complétée par une expérience professionnelle permettant l’acquisition de savoir-faire et une connaissance vécue de l’entreprise (structure.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 54 • Connaissances en relations sociales : avec une vision historique du développement des relations professionnelles dans l’entreprise. relations hiérarchiques et divers milieux qui la composent). l’expert comptable est indubitablement connu par ces qualités longtemps justifiées dans de différentes missions : audit financier. l’expert comptable est apte à accomplir une mission d’audit social. Le mot « système de management » se rapporte aux méthodes et moyens mis en place par un organisme pour gérer ses processus. pourraient être utilisées contre elle. Il détient également toutes les conclusions relatives à la situation sociale de l’entreprise. fiscal….

permettre de vérifier le respect par l’entité auditée des exigences de la responsabilité sociale contenues dans la norme NM 00.600 (2001) « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . le SNIMA a élaboré en matière du management des aspects sociaux.Et.610 « Audit social. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 55 Comme il a été déjà cité précédemment.80064 « Systèmes de management de santé et sécurité au travail ».Se faire en respect avec la norme NM 00.Exigences » ainsi que son guide d’interprétation et d’orientation .Généralités » .610 (2001) « Audit social. C’est pour cette raison que nous nous contenterons dans notre mémoire de présenter que la première norme à savoir NM 00. directement ou indirectement à l’audit social pour présenter ensuite les références internationales en la matière.5. nous allons exposer d’abord les normes nationales liées soit. les normes suivantes : La norme marocaine NM 00.5.800 notamment en matière de la troisième exigence sociale « Hygiène et sécurité ». 64 Nous tenons à signaler que la norme NM 00. En somme. . Dans cette partie.5. la mission d’audit social devrait : .5. La norme marocaine NM 00.600 a reproduit les principales lignes directrices de la norme NM 00. - Rappelons que ces normes reprennent les principales lignes et exigences du référentiel SA 8000 et les conventions internationales de l’OIT pour rendre le management des aspects sociaux compatibles avec les normes les plus reconnues de cette catégorie.5.Exigences » afin de garantir un système de management des aspects sociaux prouvés et compatibles avec les pratiques aussi bien nationales qu’internationales.5.600 « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise.5. La norme marocaine NM 00.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.600 afin d’éviter une redondance d’informations . qui sont incontestablement les deux séries de normes internationales: ISO 9001 version 2000 pour les systèmes de management de la qualité et ISO 14001 pour les systèmes de management environnemental.Généralités » .5.

qui sont des normes pour les systèmes de management de la qualité et de l’environnement qui.2 Objectif et Portée La présente norme marocaine fournit des orientations sur le SMAS afin d’aider les organismes à se fixer des objectifs et politiques déclarés dans le domaine social et d’établir les moyens d’intégrer le social au système de management global et ceci dans le but de : .Répondre à des enjeux tels que : • • • • • les besoins des parties intéressées les contraintes et exigences des marchés la conformité à la réglementation nationale et ou internationale la concurrence et la compétitivité la renommée et l’image de marque de l’entreprise . Les présentes lignes directrices reposent sur les principes généraux d’un bon management et sont conçues pour faciliter l’intégration des fonctions sociales à l’ensemble du management.1 « Contexte » de la norme : Cette norme vise à aider les organismes à élaborer une approche du management social qui permet de protéger les employés et les autres personnes dont les aspects sociaux pourraient être affectés par les politiques et activités de l’organisme. hygiène et sécurité au travail…. travail des enfants.Promouvoir et valoriser l’éthique en respectant les conditions de travail (Travail dangereux. éducatrice et protectrice .). Certaines des caractéristiques d’un bon management social sont identiques à celles qui concernent les bonnes pratiques de management recommandées par les praticiens de la qualité et de l’excellence. Ces exigences sociales ne remplaceront pas le code de travail. 65 Norme marocaine homologuée par arrêté du Ministère de l’Industrie.Exigences »65. toutefois des liens sont possibles et cela peut aider à mieux comprendre ou gérer les exigences dudit code. . L’approche adoptée s’adresse aux organismes souhaitant axer leur système de management social sur ISO 9001 et 14001. 1..Construire l’entreprise citoyenne.600 « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise (SMAS) . de l’Energie et des Mines n° 1559-01 du 17 Août 2001.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . du Commerce. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 56 Section 1 : Normes nationales d’audit social Paragraphe 1 : NM 00.5. en tant que telles définissent des domaines communs à tout système de management. 1. publié au BO n°4936 du 20 septembre 2001. .

autres membres du personnel.Généralités Système de management de santé et sécurité au travail 1. projets) et fournir à l’entreprise des points de repère pour évaluer les progrès réalisés.4 Références normatives Code de la norme NM ISO 9001 NM ISO 14001 NM 00. y compris l’ensemble du personnel (à savoir. 66 L’ensemble de toute organisation ou entité commerciale responsable de l’application des exigences de la présente norme. 1.Exigences Système de management environnementalspécifications et lignes directrices pour son utilisation . 67 La revue initiale ou diagnostic social est le constat de l’état des ressources humaines à un moment donné.3 Domaine d’application La présente norme définit les exigences de responsabilité sociale visant à permettre à une société : . . les procédures et les pratiques sont conformes aux exigences de la présente norme. cadres.800 Intitulé de la norme Système de management de la qualité.L’audit social dans le contexte marocain .5. elle met en évidence les forces et les faiblesses internes. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 57 1. elle permet de répondre à la question suivante : qui sommes nous ? .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Revue initiale67 Pour dégager des informations susceptibles d’influer sur la politique sociale (étendue. le SMAS dans l’entreprise et maintenir et appliquer les politiques et les procédures lui permettant de gérer les problèmes qu’elle peut contrôler ou influencer . directeurs.5 Système de Management des Aspects Sociaux Tous les éléments de cette norme doivent être inclus dans le SMAS mais la manière et la mesure dont ils seront appliqués dépendent de facteurs divers tels que : la taille de l’organisme66.De prouver aux parties intéressées que les politiques. qu’ils soient directement employés. La direction doit procéder à une revue initiale des aspects sociaux sur la base de la présente norme.D’élaborer. soumis à un contrat ou qu’ils représentent l’organisme de toute autre manière.610 NM 00. Audit Social.5. objectifs. la nature de ses activités et les dangers et risques qui résultent des conditions de travail. administrateurs.

la direction doit s’assurer que la politique en matière de responsabilité sociale : est cohérente et d'égale importance avec les politiques et stratégies globales de l'entreprise. - - . Politique sociale / Stratégie / Objectifs Il appartient à la direction de l’organisme de définir. déploie les ressources nécessaires à la mise en oeuvre de cette politique. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 58 Ce premier passage en revue initiale permettra de comparer des dispositions existantes avec : Les exigences réglementaires nationales et internationales inhérentes aux aspects sociaux (ces exigences seront développées ci après au niveau de la responsabilité sociale de l’entreprise) . ce passage en revue initiale permet d’orienter la politique sociale envisagée. • du rôle de l’organisme dans la protection de l’intérêt collectif. il est recommandé de tenir compte : • de la promotion d’une conformité éthique . Pour ce faire. et d’entériner la politique sociale de l’organisme. Après examen des différents volets de la politique sociale déjà menée par l’entreprise. se plie aux exigences légales et réglementaires comme objectif minimum. • des avantages pour les parties intéressées qui vont au-delà de la conformité . Les meilleures pratiques et performances professionnelles (benchmarking) . Les principales sources de risques sociaux. Elle utilise cette politique comme moyen d’amélioration continue de ses performances. est communiquée et comprise à chaque niveau de l'organisme. comprend l'engagement d'amélioration continue.L’audit social dans le contexte marocain . documenter. L’efficacité et le rendement des ressources affectées à la gestion des ressources humaines . comprend l'engagement à satisfaire aux exigences de la présente norme et à respecter la législation nationale et les lois applicables.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. dans les secteurs d’activités - - - Les cohérences et incohérences entre les différents volets de la politique sociale .

. congé-formation. .Définition des méthodes et outils et prévision de leur amélioration et leur adéquation (analyses des risques sociaux. . permet de nommer un représentant de la direction pour les aspects sociaux et déléguer les responsabilités et autorités.Planification des activités organisationnelles : élaboration d’un cadre organisationnel pour accueillir cette politique sociale et permettre son développement. systèmes d’entretiens individuels. la tenue d'audit.L’audit social dans le contexte marocain . • Rémunération : évolution dans le temps. méthodes statistiques. formation. - - La direction doit procéder périodiquement à la revue de cette politique quant à son adéquation permanente. information.Identification et évaluation des risques sociaux par anticipation. des handicapés. . emploi des femmes. politique de promotion. • Sécurité et amélioration du travail . . responsabilités et autorités pour la mise en oeuvre des processus à chaque niveau de l'organisme. procédures d’information. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 59 - Fixe les objectifs et indicateurs de performance en ce qui concerne : • L’emploi : niveau et nature des emplois offerts. apprentissage .…). sécurité de l’emploi.Documentation et communication. • La formation : formation continue. Planification L’organisme définit les processus nécessaires pour atteindre les objectifs et exigences sociaux en cohérence avec la stratégie de l’organisme en terme de : . bilan social. • L’information : réunion du personnel. est documentée. est accessible au public.Définition des actions (sensibilisation. et les passages en revue.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Définition des indicateurs de performance.. détermine les besoins et attentes des parties intéressées. etc. . .).Définitions des rôles. la hiérarchie et modalités de rémunération . .

. .L’information ne descende pas seulement du haut vers le bas. réunions d’information de groupe.Loi ou législation sociale nouvelle . . . tableaux d’affichage et journaux. messagerie interne .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 60 S’assurer que les dispositions sont bien prises pour identifier et obtenir les informations sociales telles que : .L’audit social dans le contexte marocain . mais qu’elle remonte également du bas vers le haut .Communication assurée par encadrement dans les endroits de travail.Données permettant de repérer les risques sociaux .Encourager les réactions et suggestions relatives aux aspects sociaux . Exigences de responsabilité sociales L’audit social devrait s’assurer que les exigences sociales présentées dans le tableau ciaprès sont comprises et mises en oeuvre à tous les échelons de l’organisation par l’organisme en question. .

enfants ou jeunes travailleurs n’est employé l’éducation pendant les heures scolaires et qu’au total. vérifiée par le Ministère de la santé ou par les Les heures de travail.L’audit social dans le contexte marocain . ils ne sont ni exhaustifs. le l’éducation secondaire ou temps passé quotidiennement dans les professionnelle. de livret et ou des fiches de risquées ou malsaines . ni obligatoires. Le travail des enfants. du transport bureaux de Nations Unies locaux . recommandation n°146 du Bureau International de Travail (BIT) et des jeunes Il est à noter que selon l’âge travailleurs qui sont soumis à la législation de l’enfant dans le besoin nationale en matière d’instruction obligatoire de réhabilitation. présence des jeunes ouvriers dans l’usine . les modes ou qui fréquentent l’école. - Exemples de preuves objectives - - - - - - Les documents inscrits ci-dessous constituent les exemples de preuve. Des arrangements ne sont pas utilisés pour payer les jeunes ouvriers moins que les adultes. Les enfants et les jeunes ouvriers ne sont . La preuve documentaire existe pour la .La connaissance des ouvriers de la pas employés après la tombée de la nuit . défend et nécessaire le financement communique véritablement au personnel et de la réhabilitation. défend et préparation de l’audit. transports (vers et du travail et vers et du l’école).Aucun employé n’a moins de 15 ans . en exigeant la même quantité et sorte de travail d’eux . . entreprises sont a) L’organisme ne pratique pas ou ne soutient Les responsables d’assurer la pas le recours au travail des enfants . Au jusqu’à ce qu’ils ne répondent plus à la cas où les enfants ouvriers ont été concernés dans la définition d’enfant70 L’organisme établit. primaire. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 61 Norme et contenu objectifs 1. présente.Rapports locaux scolaires sur la heures par jour . à l’école et au travail ne dépasse pas 10 heures par jour. Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. et ce y compris éducatifs peuvent prendre des moyens visant à garantir qu’aucun de ces la forme de garderie. la de communique véritablement au personnel et responsabilité à la aux autres parties intéressées des politiques l’entreprise et des procédures de promotion de réhabilitation des enfants l’éducation des enfants couverts par la s’applique. l’entreprise . documents : La conformité avec des exigences légales . de ces ouvriers et autres parties intéressées des politiques et des enfants procédures de réhabilitation des enfants qui éventuellement promouvoir s’avèrent travailler dans des conditions l’éducation de tous ses répondant à la définition du travail69 et jeunes ouvriers en leurs garantit un soutien adapté pour permettre à assurant des conditions de ces enfants de fréquenter et de rester à l’école travail sûres et saines. réhabilitation et si b) L’organisme établit. Le travail des enfants est tout travail accompli par un enfant plus jeune que l’âge de 15 ans 70 Toute personne de moins de 15 ans . Les enfants et les jeunes ouvriers ne sont pas exposés dans ou à l’extérieur du lieu de travail aux situations dangereuses.Le rapport de paiement de bourse. civil/passeport . présente. norme nationale. quotidien ou et du travail à l’école et le temps passé à l’école n’excédent pas 10 . En Des directives existent pour les types des plus de ces documents. 68 69 Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social68 . l’auditeur doit conditions d’emploi qui sont acceptables passer en revue les procédures de l’entreprise pour vérifier la validité de ces pour les employés moins de 18 ans . politique de l’entreprise et ses programmes.Les comparaisons de hauteur par vérification de l’âge au recrutement . de cours.Acte de naissance/Etat nationales est évidente .

La norme appelle à la pleine révélation des termes et les conditions d’emploi avant le recrutement d’ouvriers.Les employés sont libres de partir à la fin d’un changement d’équipe. Le pré emploi ou l’emploi par période.L’entreprise n’a pas en sa possession d’originaux de papier d’identité. transparente et juste ? . Ces termes du contrat doivent être entièrement communiqués et compris par les ouvriers et ne doivent nullement être liés aux ouvriers faisant des paiements ou devenant endettés. . . peu sûre ou insalubres. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 62 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social71 . ils ne sont ni exhaustifs.Dans les cas où les ouvriers ont les cartes d’identité avec photo.L’entreprise a un plan de communication qui informe les ouvriers. les enfants ouvriers et leurs familles de la politique de l’entreprise sur le travail de l’enfant et les programmes pour les jeunes ouvriers .L’audit social dans le contexte marocain . 2. Exemples de preuves objectives c) L’organisme n’expose pas les enfants ou les jeunes travailleurs sur ou en dehors du lieu de travail à des situations dangereuses. Le travail forcé a) L’organisme ne pratique ou ne soutient pas le recours au travail forcé et le personnel ne peut être contraint de laisser un « dépôt » ou ses papiers d’identité au moment de son engagement par l’organisme. 71 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. La location est elle associée à la corruption ou aux dépôts ? y ‘a-t-il des arrangements pour un prêt pour l’employé ou un crédit géré directement ou indirectement par l’entreprise et s’il en est ainsi ces comptes sont-ils gérés d’une façon claire.Passer en revue des employés enregistrés six mois avant l’audit pour déterminer s’il y’a des types d’ouvriers mineurs ayant été renvoyés lors de la préparation de l’audit.Les employés confirment que l’on ne leur demande pas de déposer des papiers d’identité ou bien de l’argent . ni obligatoires. . La norme interdit toute sorte de travail forcé ou obligatoire. comme des passeports ou des actes de naissances . les auditeurs doivent comparer l’ouvrier avec sa photographie (non-conformité possible) .Tous les employés travaillent volontairement et les managers comprennent les types de travail obligatoire qui peut exister.

L’audit social dans le contexte marocain . L’authenticité confirmée. les manuels de formation. démontrant ainsi de la nature volontaire de l’emploi .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. ils ne sont ni exhaustifs.Les ouvriers confirment les points sus mentionnés et si les gardes chargés de la sécurité couvrent leurs dortoirs. ni obligatoires. qu’ils n’ont aucune autre façon de payer sauf continuer à travailler. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 63 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social72 . . 72 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. . et ou des contrats existent et les employés sont conscients de leur mission et jusqu’à quelle mesure ils profitent en tant qu’ouvriers. les procédures de motif de plainte.Les manuels d’employé. . des documents est Exemples de preuves objectives . .La visite libre des membres de famille des ouvriers est permise. les ouvriers ne se sentent pas obligés de rester travaillé contre leur volonté .Les ouvriers ne sont pas endettés à long terme par l’entreprise.Les employés sont libres de quitter quand ils veulent et comprennent les règles relatives aux conditions de départ et à la réception de leur dernier salaire .

Le programme de santé et de sécurité et/ou . c) L’organisme fait en sorte que l’ensemble du personnel bénéficie d’une formation régulière74 et écrite en matière d’hygiène et de sécurité et que cette formation soit assurée pour le personnel nouvellement engagé ou réaffecté . le cas échéant . en réduisant. responsabilités des cadres supérieurs aux surveillants en ligne. Le management assure des conditions sures du lieu de travail et donc. . à court et à long terme. se tenant au courant des connaissances actuelles de l’industrie et de ses dangers. la norme cherche à assurer que les ouvriers ont un lieu de travail sain. 73 74 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. librement disponibles aux ouvriers et leur utilisation est cohérente . par une source indépendante. Ces procédures sont disséminées à tous les ouvriers dans leur langue maternelle. autant qu’il est raisonnablement possible de le faire. aussi bien que les ressources nécessaires pour mettre en . Les ouvriers doivent être capables d’exécuter leurs fonctions pendant leur vie d’adulte sans dégâts de santé actuels ou latents. ni obligatoires.L’audit social dans le contexte marocain . Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social73 Exemples de preuves objectives Vérification des niveaux de systèmes .Le management à tous les niveaux peut expliquer les responsabilités. ils ne sont ni exhaustifs.Un système cohérent pour le respect de la employés ne contredisent pas ces réglementation appliqué à tous les rapports . le .Toutes les formations sont réalisées pendant les heures de travail et ne sont pas . Il est liste des contrôles liés à la vérification approprié à la taille du site et couvrant les des niveaux de systèmes et la accidents et les situations de secours qui vérification de vue . pourraient surgir. les rapports et les enregistrements sont récents et les rapports de maladies des .Sont clairement assignées les programme de la santé et de la sécurité responsabilités concernant la sécurité et la de l’entreprise et la réglementation santé avec la documentation des nationale . direction responsable de la santé et la sécurité de tout le personnel . . . garantit un environnement du travail sûr et sain et prend les mesures qui s’imposent pour éviter les accidents et les blessures durs survenant pendant le travail.Les ouvriers et leurs représentants confirment et peuvent expliquer le fonctionnement de l’efficacité de la .Les équipements protecteurs sont œuvre ces responsabilités . b) L’organisme nomme un haut représentant de la direction comme responsable de l’hygiène et de la sécurité de l’ensemble du personnel et la charge de la mise en œuvre des éléments de la présente norme liée à l’hygiène et à la sécurité . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 64 Norme et contenu objectifs 3.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’entreprise a nommé un représentant de santé et le programme de sécurité . salubre et à l’abri de danger où des mesures adéquates préventives sont prises pour éviter les accidents et les dangers liés à la santé et la sécurité. employés . la formation d’ouvrier à la santé professionnelle complète et l’efficacité du programme de sécurité.La température et la qualité de l’air dans l’usine sont périodiquement vérifiées considérées comme une tâche supplémentaire . les causes de dangers inhérentes à l’environnement de travail . Hygiène et sécurité a) L’organisme.La documentation et les enregistrements sont complets selon les articles de la des procédures écrites existe. Le terme « régulière » est défini comme au moins une fois par an .

75 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. Les actions prises en compte pour empêcher la répétition d’accidents sont . d’éviter ou de neutraliser les menaces potentielles qui pèsent sur l’hygiène et la sécurité de l’ensemble du personnel Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social75 Exemples de preuves objectives . toxiques utilisées dans l’usine . e) L’organisme prévoit.La qualification du personnel de enregistrées .Les rapports des exercices de secours sont bien maintenus .Les premiers secours et le personnel formé sont appropriés à la taille de documentation écrite et l’analyse des l’entreprise et le type d’industrie et ils tendances des expériences de sont accessibles à tous les ouvriers .Des rapports d’accidents sont complets et .L’audit social dans le contexte marocain . potable . des équipements de protection sont nécessaires et sue l’on fournissent aux ouvriers gratuitement et d’autres mesures . . .Des rapports d’accident avec la . sûrs et répondent aux besoins de base du personnel. la santé et de la sécurité avec des rapports de récit écrits.Les extincteurs sont chargés. les recommandations pour des changements de programme. . f) L’organisme garantit que les dortoirs fournis le cas échéant au personnel sont propres. entièrement disponibles aux auditeurs sociaux. premiers secours correspond aux besoins de l’entreprise différents types de maladie et de blessures et leurs . blessure/maladie et des dangers trouvés sont effectués avec la participation des ouvriers pour identifier les types de .Les sorties de secours sont accessibles et sont ouverts .Les essais sur les taux de substances d’action et des procédures de vérification . des installations répondant aux normes d’hygiène pour le stockage de la nourriture . des plans . pour l’ensemble du personnel.Le programme annuel des évaluations de . programmes de rajustement . ni obligatoires. ils ne sont ni exhaustifs. et la cas échéant. visibles et problèmes et mettre en œuvre des accessibles à tous les ouvriers .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Il y’a des dispositions pour déterminer où méthodes de traitement . l’accès à l’eau potable. des salles d’eau propres.Le contrôle sur la base des essais et analyse pour s’assurer que l’eau est pour assurer que ces équipements sont opérationnels partout dans l’entreprise . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 65 Norme et contenu objectifs d) L’organisme met en place les systèmes permettant de détecter.

ils ne sont ni exhaustifs. .Apparence des ouvriers : les ouvriers enregistrements sur les essais de la qualité ont-il des blessures. . ni obligatoires. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Des formations et des programmes d’information ont lieu régulièrement et sont enregistrés et les employés peuvent répondre aux questions de base sur le programme de la santé et de la sécurité .Le certificat de l’inspection locale. des éruptions. les passages sont dégagés et les portes de sortie ne sont pas bloquées . ou de l’air s’il y’a des vapeurs dangereuses ou d’autres signes d’exposition aux des particules polluantes. .Les sorties de secours sont clairement marquées. Vérification de vue : .L’usine effectue et a des rapports et .Des équipements de premiers secours adéquats et le personnel de premiers secours formé sont disponibles sur le site de quantité suffisante pour faire face au nombre moyen d’accidents par mois . le CHS ou le syndicat . . conformité avec cette partie de la norme. si disponible. substances dangereuses ou à une mauvaise utilisation de machine ou manque de vêtements protecteurs . mais ne portée des ouvriers en cas des défaillances peut constituer la base unique pour la des machines . doit être considéré. 76 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue.Les rapports d’accidents tenus par l’entreprise et l’association des ouvriers. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 66 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social76 Exemples de preuves objectives .Des commutateurs de sécurité sont à la .L’audit social dans le contexte marocain .

La preuve que des extincteurs fonctionnels existe et des escaliers de secours adéquats en fonction de la taille de l’usine . ils ne sont ni exhaustifs.La ventilation.Les ouvriers ont l’accès à l’eau potable et les équipements alimentaires sont salubres.Le personnel médical compétent peut être facilement atteint en cas d’urgence . . l’éclairage et le contrôle de la température sont adéquats afin d’empêcher les malaises et les maladies .Les équipements des dortoirs sont propres et sont conformes aux normes locales et les mesures sont prises pour protéger les ouvriers du crime .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. les équipements de toilettes sont hygiéniques. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 67 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social77 .Le management entretient les programmes de rotation des ouvriers qui règlent les temps d’exposition aux chambres froides ou extrêmement chaudes ou aux toxines .L’audit social dans le contexte marocain . mais aussi libres pour partir et venir comme ils veulent . . Exemples de preuves objectives 77 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. ni obligatoires. fonctionnes et isolés et suffisant pour le nombre de la main d’oeuvre . . . .Les dortoirs doivent être vérifiés pour s’assurer que les ouvriers sont en sécurité dans leurs dortoirs. .

Liberté syndicale et droit à la négociation collective a) L'organisme respecte le droit de l'ensemble du personnel à constituer des syndicats de leur choix et à s'y affilier. 78 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue.Les ouvriers faisant le levage lourd portent des ceintures de sécurité et des chaussures adéquates . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 68 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social78 . les moyens de résolution et l'intervention de la police sont notés. Les copies d'accords de la négociation collective de travail. Le témoignage d'ouvriers que le management leur permet l'utilisation de salles de réunion pour les réunions privées des ouvriers à la demande.Les employés ont le droit de former et Note: les déclarations des ouvriers doivent rester confidentielles à tout joindre les syndicats de leur choix.Les représentants et les membres de syndicats confirment qu'ils ne sont pas distingués ou discriminés dans le lieu de travail et que l'employeur ne se heurte pas à la réalisation de leurs activités syndicales selon la clause b. .La société reconnaît les syndicats comme y avoir une possibilité de vengeance contre eux. non juste du béton. . la norme exige que les employeurs se permettent sans n'importe quel obstacle direct ou indirect ou des conséquences négatives de contrarier la liberté syndicale et le droit à la négociation collective pour n'importe quels ouvriers.L’audit social dans le contexte marocain . . ils ne sont ni exhaustifs. ou des manifestations liées au travail sont arrivées pendant une période de deux ans.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Le témoignage de dirigeants syndicaux confirmant que l'employeur ne gêne pas ou se heurte à l'organisation de leurs activités. Exemples de preuves objectives 4. ni obligatoires. ainsi qu'à négocier collectivement.Si des grèves. Les copies d'accords signés par les dirigeants syndicaux. . une partie de la négociation collective. .Les ouvriers restant debout toute la journée sont debout sur des planchers capitonnés. moment puisqu'il y a ou pourrait plus tard . b) L'organisme garantit que les représentants du personnel ne sont pas victimes de discrimination et qu'ils peuvent prendre contact avec leurs membres sur les lieux de travail.

verbal. le témoignage d’anciens ouvriers . la contrainte. ils ne sont ni exhaustifs.Les témoignages anonymes d'ouvriers informés de tels cas s'ils surgissent. l'appartenance à un syndicat où à un parti politique. le sexe. 79 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue.Les annonces de travail (Ceux-ci ne doivent pas spécifier la race ou l'origine désigné est autorisé à empêcher la ou d'autres caractéristiques discrimination et prendre l'action personnelles).L’audit social dans le contexte marocain . à l'appartenance à un syndicat ou à l'affiliation à un parti politique. formés. d'accès à la formation. le handicap. ni obligatoires. Les ouvriers confirment qu’aucune action disciplinaire n’a été prise contre l’organisation de leurs activités - 5. corrective nécessaire. Des procédures sont en place pour la .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. la norme cherche à assurer le traitement égal pour tous les ouvriers dans tous les aspects. à l'origine nationale. au handicap. . tiennent ils discrimination. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 69 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social79 - Exemples de preuves objectives Le témoignage d’ouvriers quant à la discrimination et. (montrentils des prévention de n'importe quelle forme de contradictions dans la paie. promus et indemnisés seulement sur la base de leur capacité à exécuter le travail et ils seront libres de tous les types de harcèlement indécent. . compte de la formation. de rémunérations. ou à répondre aux exigences liées à la race.Fiches de paye ou les rapports de salaire d'ouvriers. l'origine nationale. de promotion. b) L'organisme ne s'immisce pas dans l'exercice des droits du personnel à observer des dogmes ou des pratiques. ou le comportement menaçant et pour être . physique et sexuel et d'autres pratiques discriminatoires. de licenciement ou de retraite en s'appuyant sur la race. La discrimination a) L'organisme ne pratique pas ou ne soutient pas la discrimination ·en matière d'embauche.Les enregistrements des candidats rejetés lors d'une demande d'emploi Les employés seront employés. au sexe. si possible. l'ancienneté et l'expérience précédente) Des procédures sont en place pour la prévention de l'harcèlement. Le représentant des aspects sociaux .

la promotion. politique disciplinaire et il est mis à jour pour des cas exigeant discipline et . avec des règles documentées pour des . une menace.Aucune preuve n'existe de l'utilisation de .Les systèmes de gestion établis pour actions correspondantes.Les ouvriers et les enregistrements de l'entreprise confirment que des femmes la rémunération et la formation sont notés enceintes et allaitantes reçoivent les et les enregistrements sont gardés pour bénéfices stipulés dans la loi nationale. donner des avertissements et des appels aux ouvriers si nécessaire existent. un abus ou une forme d'exploitation. Les employeurs démontrent le respect à tout moment pour l'intégrité mentale. ils ne sont ni exhaustifs.Le syndicat ou des représentants d'ouvrier quelles répercussions négatives.Les ouvriers. émotionnelle et physique des ouvriers lors des processus disciplinaires. à la coercition .L’audit social dans le contexte marocain . châtiment corporel.Aucune preuve d'abus verbal ou physique . les syndicats et les organisations non gouvernementales infractions et les ouvriers comprennent ces locales savent les procédures règles. confirmer cela. - - 6 . ni obligatoires.psychologique ou physique et aux abus verbaux. . . Les ouvriers comprennent qu'ils ne doivent pas être soumis au harcèlement sexuel de n'importe quelle sorte et il y a des mécanismes pour remplir des plaintes en cas d'harcèlement. la parole et les contacts physiques. et ce compris les gestes.La population d'ouvrier inclut des membres de groupes divers familiarisés avec les procédures pour sociaux/éthiques de la population locale.Pratiques disciplinaires a) L'organisme ne pratique pas ou ne soutient pas le recours aux punitions corporelles. . 80 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. les critères pour l'embauche. remplir les plaintes de discrimination. ont fait des remarques sur les découvertes confirmées. disciplinaires et se sentent capables d'enregistrer des appels sans n'importe . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 70 Norme et contenu objectifs c) L'organisme n'autorise aucun comportement.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. impliquant une obligation sexuelle. .Des documents soutiennent l'existence de procédures d'appel. - Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social80 Exemples de preuves objectives Les ouvriers ont accès et se sont .Un rondin de procédures est maintenu et contient n'importe quelle violation de la ou contrainte mentale ou physique.

81 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. même si la semaine régulière de travail est moins de 44 heures. . .La production comparée au nombre jour de l'audit » d'ouvriers confirme sur les heures de travail normales enregistrées.Les heures supplémentaires sont limitées au maximum de 12 heures par semaine. b) L'organisme s'assure que les heures supplémentaires (au delà de 44 heures par semaine) ne dépassent pas 11 heures par salarié par semaine. 7. « rapportant la moyenne quotidienne et comparés au niveau de la productivité.Les heures supplémentaires sont payées en accord avec la loi nationale comme une prime. . . Travailler des heures supplémentaires est à volonté et les ouvriers comprennent comment la prime ou le taux de rémunération de ces heures est calculé.Enregistrements relatifs aux salaires des heures supplémentaires. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 71 Norme et contenu objectifs Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social81 Exemples de preuves objectives . le personnel a droit au minimum à un jour de congé par période de sept jours. qu'elles ne sont pas exigées en dehors de circonstances commerciales exceptionnelles et à court terme et que leur rémunération donne toujours lieu à une majorité de salaire.La semaine de travail n'excède pas le . le . ils ne sont ni exhaustifs.Les niveaux d'accidents liés à la fatigue ne sont pas excessifs pour le type d'industrie / activité. de façon régulière.L’audit social dans le contexte marocain .La preuve existe de conformité avec la loi /nationale sur les heures travaillées.Des rapports de revue de productivité. Temps de travail a) L'organisme respecte la législation en vigueur et les pratiques industrielles en matière de temps de travail. .Témoignage de l’ouvrier. maximum légal. Une semaine régulière de travail est définie selon la loi locale ou un maximum est mis à 44 heures par semaine. En outre. leurs droits vis à vis des chefs et les procédures pour classement de plaintes' en conséquence. . .Les ouvriers sont familiarisés avec la politique de discipline de la société. Des heures supplémentaires ne doivent pas excéder 12 heures.Les ouvriers n'ont pas de traces ou d'autres signes physiques d'abus. ni obligatoires. . Quoi qu'il en soit il ne peut être exigé du personnel qu'il travaille. plus de 44 heures par semaine.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. .

Exemples de preuves objectives 82 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue.Les employés bénéficient de pauses en conformité avec la réglementation de travail. .Réaliser une analyse statistique de tendance dans des situations où le nombre d'ouvriers à plein temps diminue graduellement et/ou le nombre d'ouvriers à temps partiel augmente. . .Le travail à domicile n'est pas exigé.L’audit social dans le contexte marocain .Un calcul doit être fait concernant la production totale divisée par le nombre d'ouvriers pour évaluer dans quelle mesure des heures supplémentaires ou du travail à domicile peut être utilisé. ils ne sont ni exhaustifs. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 72 Norme et contenu objectifs Deux conditions sont nécessaires pour que les employeurs puissent exiger des heures supplémentaires : les circonstances doivent être à court terme et exceptionnel (c'est-à-dire non prévisibles).Les ouvriers bénéficient au moins d'un jour de congé pour chaque période de (sept jour) ou plus quand stipulé selon la loi nationale.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. . ni obligatoires. . Cela doit être réalisé dans des cas où l'auditeur a besoin de clarifier si des contrats de court terme sont donnés en réponse aux fluctuations dues aux besoins de production centre des contrats utilisés pour éviter de payer des bénéfices. qui n'incluent pas de jour férié ou des variations saisonnières dans la demande. Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social82 .

Les salaires gagnés pendant des heures régulières de travail (c'est à dire pas plus que 44 heures) sont suffisants pour l'ouvrier et ses personnes à charge. payé à chaque ouvrier pour une (aucune heure supplémentaire) semaine de travail régulière est suffisant pour satisfaire les .Témoignage d'ouvrier.La fréquence et la méthode de gouvernement. La retenue n'est pas utilisée comme une mesure disciplinaire. interviews avec les ouvriers. rémunération sont évaluées / confirmées. le repas. Rémunération a) L'organisme fait en sorte que les salaires payés pour une semaine de travail normale soient au moins égaux aux normes minimales fixées par la loi en vigueur dans l'industrie et qu'ils soient toujours suffisants pour répondre aux besoins de base du personnel et lui assurer un revenu discrétionnaire. existe et que ce salaire est aussi haut ou plus grand que le salaire .Fiches de paye et rapports de feuille d'émargement.Les retenues supplémentaires de salaires des employés sont évaluées (incluant des services médicaux. la retraite.Les ouvriers comprennent comment sont calculés leurs salaires.La motivation. Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social83 Exemples de preuves objectives . experts locaux. ni obligatoires. .La preuve confirmant que le salaire net . pour les nourrir et les habiller. . besoins de base. n'intervient pour raisons disciplinaires et fait en sorte que les travailleurs connaissent clairement et de façon régulière tous les détails relatifs à la ventilation des salaires et des avantages. . la prime ou les paiements de bonus sont mis à jour.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.). ils ne sont ni exhaustifs. L'organisme garantit également que les salaires et les avantages respectent entièrement toutes les lois en vigueur et que la rémunération est remise aux travailleurs sous une forme qui lui convient. le transport.Adéquation de salaire confirmée par des minimum ou le salaire dominant national. (Si les ouvriers sont analphabètes ou presque. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 73 Norme et contenu objectifs 8. la garde d'enfants etc. données locales du .L’audit social dans le contexte marocain .) 83 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. b) L'organisme garantit qu'aucune réduction de salaire. Les heures supplémentaires ne doivent pas être nécessaires pour produire un salaire de subsistance. le management explique régulièrement les calculs à chaque ouvrier. .

Exemples de preuves objectives 84 Ceux-ci sont des exemples de questions que le manager d’abord et ensuite l’auditeur social passera en revue. dans le cadre de la législation et des règlements en matière de travail et sécurité sociale Commentaires de la norme Liste de contrôle type d’audit social84 . ni obligatoires.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 74 Norme et contenu objectifs c) L'organisme fait en sorte de ne pas mettre en œuvre des accords de contrats exclusivement destinés à la main-d'œuvre ou de faux systèmes d'apprentissage dans le but d'éviter de remplir ses obligations envers le personnel en vertu de la législation en vigueur. la durée de la période doit être strictement limitée et mise en application. ils ne sont ni exhaustifs. .les ouvriers reçoivent les fiches de paye avec chaque paiement et ils peuvent expliquer comment leur salaire est calculé et la retenue faite sur leur paie est déduite pour le payement des frais pour certains services. . définissant un nombre maximal de semaines pour de tels stages et le salaire ne doit pas être inférieur au minimum légal.Dans des cas où les ouvriers reçoivent un salaire inférieur pendant un stage de formation.

en fonction du niveau de risques social identifié. cette norme a fortement insisté sur l’importance de la volonté de la direction pour assurer la réussite d’une mission d’audit social. publié au BO n°4936 du 20 septembre 2001. faisant appel à la fonction des ressources humaines. 86 A ce niveau.5. objectifs et exigences relatives au social. 2. Le concept SMAS et la pratique d’audit social sont conçus comme outil pour satisfaire ce besoin.5.Généralités »85 2.4 Références normatives Code de la norme NM 00. Par ailleurs. elle ne propose pas de système prêt à l’emploi étant donné que tout système aura été adapté aux besoins et à la taille de l’organisme. dans le domaine de produit ou de service. 3ème section du 2ème chapitre de la partie I . 2. Cependant.3 Domaine d’application La présente norme marocaine établit les principes généraux de gestion d’un système d’audit social. par l’établissement et l’évaluation des politiques.2 Objectif et Portée La présente norme fournit les orientations générales sur la mise en place et la gestion d’un système d’audit social.610 « Audit social. celui-ci doit être achevé sans entraves et sans tentatives visant à influencer les auditeurs.L’audit social dans le contexte marocain . 2. et de prendre toute mesure appropriée dans des délais raisonnables. La direction doit reconnaître que du moment où elle est convenue de faire procéder à un audit. Cela s’accompagne d’une volonté de ne pas rejeter les constatations et recommandations de l’audit sans de bonnes raisons. de l’Energie et des Mines n° 1559-01 du 17 Août 2001. Elle définit les décisions et les questions principales et la manière de les aborder. chose qui est vraie. il faut se référer aux tableaux n°1 et 2 du paragraphe 2.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. En effet. il faut que la direction de l’organisme soit entièrement acquise au concept de l’audit et à son application rigoureuse au sein de l’organisme. aura besoin de démontrer qu’il est concerné par les aspects sociaux.1 « Contexte » de la norme : Tout organisme. pour que cet audit ait une valeur. du Commerce.600 Intitulé de la norme Système de Management des Aspects Sociaux 85 Norme marocaine homologuée par arrêté du Ministère de l’Industrie. Elle définit les décisions et questions principales et la manière de les aborder86. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 75 Paragraphe 2 : NM 00.

et sur les aspects sociaux que l’auditeur devrait tenir compte dans sa démarche d’audit. .Généralités » a le mérite de fournir.5.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 76 Les normes relatives à l’audit qualité « ISO 9001 version 2000 » et à l’audit environnemental ISO « 14001 » peuvent constituer des supports pour cet audit. 2. leurs portés et leurs modalités d’application .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. tests de conformité et de permanence. cette norme générale à notre sens. - - En toile de fonds. ne permet pas de: • Fournir des directives quant au comportement du professionnel. évaluation de l’efficacité…) .5 Démarche de l’auditeur Les conclusions de l’auditeur sont construites à partir d’un ensemble de faits constatés. cette norme marocaine NM 00. Audit opérationnel (identification des procédures. plan d’action. Néanmoins. quelques généralités sur l’audit social. • Donner les commentaires qui accompagnent une norme tendant à faciliter la mise en œuvre de celle-ci en donnant les précisions utiles sur leurs motifs. • Préciser le contexte réglementaire de quelques documents qui ne bénéficient toujours pas au Maroc d’un cadre réglementaire notamment le bilan social.610 « Audit Social. lecture et analyse du bilan social…. • Fournir les directives quant à la formulation du rapport . » . Audit de direction (Conclusion de l’audit d’efficacité. Pour construire sa conviction « l’auditeur doit suivre les traces laissées par le fonctionnement du système » par une démarche d’investigation progressive comprenant trois étapes : Connaissance générale de l’entreprise (travaux préliminaires. achèvement de l’audit…).. • Exposer clairement les règles professionnelles propres à garantir le bon exercice de la mission . dans l’exercice de la mission d’audit social.

le CEP (Conseil des Priorités Economiques) qui s'est spécialisé depuis 1969 dans l'évaluation des performances sociales des entreprises.L’audit social dans le contexte marocain . La SA 8000 a été élaborée il y a seulement neuf années. son développement rapide et à une si grande échelle soulève un certain nombre de questions.Pourquoi et dans quel contexte a-t-elle été lancée ? .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 77 Section 2 : Normes internationales d’audit social Paragraphe 1 : L a norme SA 8000 La SA 8000 est la première norme mondiale définissant la responsabilité sociale et le respect de critères éthiques dans les activités d’entreprises. La SA 8000 est la première norme sociale comportant un processus d'audit indépendant et qui porte sur la production de biens et la fourniture de services dans des conditions de travail humainement acceptables. Il y a lieu de préciser. n'importe où dans le monde. toutefois. de l'environnement et des intérêts collectifs de la société où elle se trouve. Elle a été élaborée à partir des exigences formulées dans certaines Conventions Internationales du Travail et les normes ISO 9000 à l'initiative d'une organisation privée américaine. Selon ce principe l'entreprise n'est pas jugée uniquement en fonction de ses résultats économiques et financiers . C'est une filiale d'une autre ONG. que l'agriculture. en vue d'en informer les consommateurs et les investisseurs et de promouvoir l'esprit de citoyenneté et de responsabilité sociale. par n'importe quelle entreprise. 87 . elle doit aussi répondre à certaines exigences sociales telles que le respect des droits fondamentaux de l'homme au Travail. le CEPAA87. qui en assure la commercialisation et le contrôle.1 Définition de la norme SA 8000 La SA 8000 est une norme sociale auditable à vocation universelle fondée sur le concept de Responsabilité Sociale des entreprises et axée sur les conditions de travail. Aujourd'hui cette norme est reconnue et appliquée par de nombreuses entreprises en Amérique. (Council on Economic Priorities Accréditation Agency) est une ONG créée en 1997 pour lancer et gérer la norme SA 8000.Quelles nouvelles opportunités pour l'Audit Social ? 1. notamment : . Le concept de Responsabilité Sociale des entreprises (Corporate Social Responsability) est fondé sur l'existence présumée d'un contrat implicite entre l'entreprise et la société selon lequel l'entreprise a des obligations envers la société qui a le droit de la contrôler. les industries extractives (mines et pétrole) et le travail à domicile ne sont pas couverts par la SA 8000.Qu'est ce que la SA 8000 ? . en Europe et en Asie . en vue de la certification des bonnes pratiques sociales des entreprises qui s'y conforment.

à respecter notamment les principes des instruments internationaux suivants : • Convention Internationale du Travail n° 29 et 105 (Travail forcé) • Convention Internationale du Travail n° 87 (Liberté Syndicale) • Convention Internationale du Travail n° 100 et 111 (Egalité des rémunérations entre hommes et femmes) et non discrimination en matière d'emplois et de professions).L’audit social dans le contexte marocain . Ainsi le concept de Responsabilité Sociale renvoie à une exigence d'éthique qui ne se limite pas à la stricte application par une entreprise de ses obligations légales.à se conformer à la législation nationale et à leurs obligations contractuelles. • Déclaration Universelle des droits de l'homme • Convention Internationale relative aux droits de l'enfant. Le nombre 8000 laisse entendre en effet qu'il s'agit d'un élément de Responsabilité Sociale et que d'autres normes de responsabilité sociale pourraient être élaborées et diffusées ultérieurement. . Il implique un comportement éthique et le respect d'un certain nombre de valeurs universelles. • Convention Internationale du Travail n° 135 (Représentation des travailleurs) • Convention Internationale du Travail n° 138 (Age minimum au travail) • Convention Internationale du Travail n° 155 (Santé et Sécurité au Travail) • Convention Internationale du Travail n° 159 (Réhabilitation professionnelle et emploi des personnes handicapées). . • Convention Internationale du Travail n° 177 (Travail à domicile). Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 78 Ce concept est à l'origine d'un mouvement d'opinions aux USA et en Europe et s'est développé à l'initiative d'organisations non gouvernementales qui se vouent à la défense et à la promotion de ces droits et qui utilisent la pression de leurs membres et de l'opinion publique en général pour que ces droits soient effectivement appliqués. Bien que les termes de responsabilité sociale soient intégrés dans le titre même de la norme SA 8000 celle-ci ne concerne en fait que les conditions de travail et les droits des travailleurs.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Les éléments normatifs de la SA 8000 Les entreprises qui adhèrent à la SA 8000 s'engagent : .

• Le texte envisage les situations où plusieurs éléments normatifs couvrent un même point et précise que dans ce cas.L’audit social dans le contexte marocain . L'énumération des éléments normatifs de la SA 8000 appelle les observations suivantes89 : • La référence à la législation nationale dans le texte n'est pas précisée et laisse supposer qu'il s'agit de la législation sociale concernant les conditions de travail. Cette transposition au niveau des entreprises d'obligations destinées à être respectées par les états dans leurs politiques et leurs législations sociales n'est pas sans poser un certain nombre de problèmes pratiques. • Par ailleurs il y a lieu de rappeler que les obligations stipulées dans ces instruments concernent les Etats et non les entreprises. Santé et Sécurité. alors que d'autres sont formulées d'une façon générale et laissent une marge d'appréciation et d'interprétation. Pratiques disciplinaires. • Certaines exigences formulées dans la norme SA 8000 n'existent pas dans les Conventions Internationales du Travail et ne sont pas universellement admises comme par exemple la discrimination pour motif d'orientation sexuelle. Discrimination. • Les instruments internationaux dont les entreprises doivent respecter les principes sont nombreux et couvrent des domaines très larges qui ne correspondent pas toujours aux exigences spécifiques de la norme SA 8000 (Réadaptation Professionnelle. Liberté syndicale et négociations collectives.S . sur les droits de l'enfants).Tunisie . La formulation des huit premiers critères de responsabilité sociale s'inspire des normes des conventions internationales de l'OIT88. alors que le 9ème critère s'inspire du système de management de l'Assurance qualité (normes ISO 9000-2000). En effet. Mohamed ENNACEUR Ancien Ministre et Président de Social Consult . Déclaration Universelle des droits de l'homme.U.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Rémunération et système de management.A. main d'œuvre forcée. 88 89 L’Organisation Internationale du Travail Intervention de M. heures de Travail. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 79 .Toulouse 29 . travail à domicile. c'est la clause la plus sévère qui s'applique.30 Août 2001 sous thème « Les Nouvelles Voies de l'Audit Social » .X Université D'été de L'I.à se conformer aux exigences spécifiques de la norme qui sont détaillés dans 9 critères : main d'œuvre infantile. Convention des N. certaines exigences sont facilement applicables par les entreprises.

Ne pas contraindre le personnel à travailler d'une manière régulière plus des heures réglementaires par semaine. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 80 Les exigences de Responsabilité Sociale Ainsi.L’audit social dans le contexte marocain . En outre les entreprises qui adhèrent à la norme s’engagent à faire respecter les exigences de responsabilité sociale énumérées ci-dessus par leurs fournisseurs et soustraitants et fournir les preuves que ces engagements sont tenus. sexe.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. et lui accorder un repos hebdomadaire en respect avec la réglementation. . à la coercition mentale ou physique et à l'insulte verbale. origine nationale. L'amélioration continue des résultats. orientation sexuelle appartenance syndicale ou attaches politiques. les entreprises qui adhèrent à la norme SA 8000 s'engagent à : Ne pas recourir à l'utilisation de la main d'œuvre infantile Ne pas recourir à l'utilisation de la main d'œuvre forcée Procurer à leur personnel un environnement de travail sûr et sain et à prendre les mesures adéquates pour éviter les accidents et les dommages corporels. Ne pas recourir à la punition corporelle. Avoir un système de management impliquant : une politique de responsabilité sociale et de conditions de travail La désignation d'un responsable de la direction pour la mise en œuvre de cette politique La vérification périodique de l'adéquation et l'efficacité de cette politique. Ne pas admettre la discrimination dans le recrutement. et à procéder à des négociations collectives. religion. handicap. Respecter le droit de tout le personnel à constituer et à s'affilier aux syndicats de leur choix. la rémunération l'accès à la formation ou à la promotion en fonction de critères de race. Accorder à leurs personnels des salaires au moins égaux au minimum légal.

selon des normes internationalement reconnues. que l'entreprise fait bien ce qu'elle doit faire. Cette exigence est d'abord le résultat des pressions provenant des consommateurs. 1. l'ITS etc… Ces organismes sont accrédités et habilités à effectuer des audits et à accorder la certification lorsque la conformité est établie. Le renouvellement de la certification nécessite bien entendu le recours à un nouvel audit. preuves à l'appui. pour garantir qu'elles sont " socialement responsables " et que les conditions de travail qu'elles offrent à leurs personnels sont décents et humainement acceptables. depuis longtemps par les gouvernements et les syndicats des pays industrialisés en faveur d'un système international de protection sociale en vue d'éviter que la concurrence commerciale ne se fasse aux détriments des conditions de travail. l'environnement.3 Les opportunités de la SA 8000 pour l’audit social Comme cela a été indiqué précédemment. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 81 La certification des bonnes pratiques sociales des entreprises La finalité de la SA 8000 est la certification des bonnes pratiques sociales des entreprises qui s'y conforment et qui peuvent se prévaloir de ce label social auprès de leurs clients et actionnaires. Ce sont des organismes qui ont acquis une certaine audience internationale dans la certification à partir des normes ISO tels que le SGS. le DNV. et le respect par celles-ci des droits fondamentaux des travailleurs.L’audit social dans le contexte marocain . Cette exigence des consommateurs vient renforcer celle exprimée. et du progrès social.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. et de garantir en quelque sorte " la qualité sociale de la gestion de l'entreprise ". la certification de conformité à la norme SA 8000 nécessite un audit préalable. le BVQI. étant précisé que SAI qui les accrédite conserve à leur égard un pouvoir de contrôle. Cette certification est effectuée par des organismes indépendants de la SAI mais accrédités par elle. partout où ils se trouvent. 1. . C'est un audit social de certification.2 Le contexte de la SA 8000 L'émergence de la SA 8000 survient à un moment où la mondialisation accentue l'exigence d'une protection sociale des travailleurs. La certification est valable pour une période limitée (3 ans) pendant laquelle des possibilités de vérification sont prévues. La certification permet ainsi de démontrer. Aujourd'hui en effet les choix des consommateurs ne se font pas seulement en fonction du rapport qualité prix mais aussi et de plus en plus par référence à des systèmes de valeur. les pratiques internes des entreprises. Il s'agit d'un audit social puisqu'il se situe dans le champ social et concerne la gestion sociale de l'entreprise. tels que les droits de l'homme.

Avec la SA 8000.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l'audit social devient un passage obligé vers la certification. La demande d'audit social croîtra en effet avec l'augmentation du nombre d'entreprises qui demanderont à être certifiées et du nombre de leurs sous-traitants et fournisseurs. Pour effectuer un audit social en vue de la certification d'une entreprise dans la norme SA 8000. . 2. et ses performances dans chacun des aspects de cette norme.L’audit social dans le contexte marocain . mais il doit vérifier également que le système de management est conçu selon un modèle qui garantit l'amélioration continue des résultats. Dans la certification de Conformité des entreprises à la norme SA 8000 l'auditeur utilise plusieurs référentiels qu'il doit connaître et classer en fonction de leur caractère contraignant. Le recours à l'audit social se développera aussi du fait que la certification nécessitera des audits répétés d'autant plus que la SA 8000 implique une amélioration continue des conditions de travail selon les exigences de la norme. celui de certifier vis à vis de son environnement extérieur un comportement socialement responsable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 82 Un tel audit doit évaluer non seulement la conformité des pratiques sociales de l'entreprise concernée avec la norme SA 8000. Alors que l'audit social est généralement utilisé pour répondre à des préoccupations de gestion interne de l'entreprise en vue de l'amélioration de ses performances et pour la prévention des risques de management des ressources humaines. destiné à conforter l'image extérieure de l'entreprise. l'audit social tel qu'utilisé pour la certification selon la norme SA 8000. c'est à dire vers l'octroi d'un label social. 3. Ici le but de l'audit social n'est plus le contrôle de la gestion sociale de l'entreprise mais la certification de la qualité sociale de sa gestion. est demandé pour l'usage externe de l'entreprise. L'auditeur est indépendant vis à vis de l'entreprise auditée mais il ne l'est pas nécessairement vis à vis de l'organisme certificateur. 4. La libéralisation totale du Commerce Mondial et la Liberté d'accès aux marchés telles que prévues par les Accords de Commerce multilatéral. l'auditeur doit avoir été formé et qualifié par SAI et sa désignation doit être faite par un organisme de certification accrédité par SAI. ouvrent de nouvelles opportunités pour l'audit social de certification des entreprises selon la norme SA 8000. Il y a lieu de préciser toutefois que l'audit social de conformité tel qu'il est exigé pour la certification des entreprises selon la norme SA 8000 comporte un certain nombre de caractères spécifiques qu'il convient de souligner : 1. et à prouver qu'elle est " socialement correcte ". L'audit doit porter non seulement sur les performances sociales de l'entreprises selon les critères de la SA 8000 mais aussi son système de management social.

En effet. non seulement la direction de l'entreprise et les salariés. afin de : démontrer qu’elle est apte à fournir régulièrement un produit ou un service conforme aux exigences de ses clients Satisfaire ses clients par l’application efficace du système. et l'amélioration continue de leurs effets. l'Audit social est appelé désormais non seulement à prévenir les risques de la gestion sociale de l'entreprise mais aussi à garantir sa responsabilité sociale et la qualité sociale de sa gestion. ONG) de porter plainte et de contester une certification jugée abusive. Organisme Non Gouvernemental 90 . mais aussi les syndicats.L’audit social dans le contexte marocain . syndicats. - Paragraphe 2 : La norme ISO 9001 version 2000 La présente norme relative à l’audit qualité « ISO 9001 version 2000 » peut constituer un support pour l’audit social. Finalement la SA 8000 est la première norme sociale internationale auditable d'origine privée. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 83 5. 7. filiales. audit de contrôle. Elle s'inspire des Conventions Internationales de l'OIT. Elle se situe à l'intersection de deux exigences majeures qui caractérisent notre époque à savoir : L'exigence d'un encadrement social de la Mondialisation par des normes internationalement Reconnues . fournisseurs.L'exigence d'éthique et de respect des droits de la personne humaine avec la mise en œuvre de la SA 8000. vis à vis de son environnement extérieur. L'auditeur doit consulter. et le cas échéant les ONG90 intéressées. 6. SA 8000 a introduit un mécanisme original de contestation et d'appel pour permettre aux parties intéressées (personnel de l'entreprise. audit de confirmation) et dans l'espace (entreprises mères. sous-traitants). et comporte un système de management adéquat garantissent l'effectivité de la mise en œuvre des principes et des exigences de ces conventions. Les normes ISO 9001 décrivent les dispositions à prendre dans l’entreprise pour mettre en œuvre un système de management de la qualité.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Il s'agit d'un audit multiple appelé à se répéter dans le temps (pré audit. qui inclut les processus pour l’amélioration continue et la prévention des non-conformités. audit de certification. à travers la certification de conformité de ses pratiques avec des règles dont la source est de moins en moins l'autorité contraignante des lois sociales et des Conventions Collectives et de plus en plus le pouvoir régulateur du marché et l'influence croissante des consommateurs et de la Société Civile.

il convient que l'organisme encourage l'implication et le développement des personnes : Par la formation continue et les plans de carrière. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 84 Ces dispositions concernent le système de management de la qualité de l’entreprise dans son ensemble.1 ISO 9001 et le management des ressources humaines La norme ISO 9001 version 2000 ouvre des perspectives dynamiques en matière de management des ressources humaines à travers les exigences qu'elle prévoit. 2. Par la reconnaissance et la récompense En facilitant un échange d’informations ouvert En effectuant une revue permanente des besoins de son personnel. En assurant un travail d’équipe efficace En communiquant les suggestions et opinions En utilisant les mesures de la satisfaction de son personnel. Cependant dans ce mémoire. la sensibilisation et la formation. incluant évidemment les ressources humaines. le management des performances des processus et l’évaluation des résultats En facilitant l’implication dans la définition des objectifs et la prise de décision.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Il en résulte une implication directe des Ressources humaines dans la démarche Qualité.L’audit social dans le contexte marocain . Par la définition des responsabilités et autorités. La norme ISO 9001 version 2000 met en avant un axe lié au management des ressources. Implication des personnes : Il convient que la direction améliore l'efficacité et l'efficience de l'organisme. En créant les conditions qui encouragent l'innovation. par l'implication et le soutien des personnes. les infrastructures et l'environnement du travail. En étudiant les raisons pour lesquelles les personnes rejoignent et quittent l'organisme. Par l’établissement d’objectifs individuels et d’équipe. lesquelles sont l’implication des personnes. nous allons nous focaliser sur le seul aspect de la norme qui intéresse la gestion des ressources humaines dans l’entreprise et qui aidera l’auditeur social dans l’exercice de sa mission d’audit social. la compétence. Pour atteindre ses objectifs d'amélioration des performances. . y compris le système de management de la qualité.

Les futures demandes concernant les plans et objectifs opérationnels et stratégiques. Des connaissances tacites et explicites. Des outils de planification et d'amélioration. avec l'expérience.Les exigences légales et réglementaires et les référentiels affectant l'organisme et ses parties intéressées - Sensibilisation et formation : Pour la planification des besoins en formation initiale et professionnelle.L’audit social dans le contexte marocain . . . Des savoir-faire de leadership et de management.Les besoins prévus pour le remplacement des cadres et employés. les outils et les équipements de l'organisme. . les besoins et les attentes des clients et des parties intéressées. il convient de tenir compte des changements entraînés par la nature des processus de l'organisme. . De l'habileté à communiquer.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. améliorent leurs compétences. L’étude des besoins en compétences inclut des sources telle que : . L’objectif est de fournir aux personnes les connaissances et les savoir-faire qui. De la création d'équipe. Pour contribuer à la réalisation des objectifs de l'organisme et au développement de son personnel. De la résolution de problèmes. La formation initiale et professionnelle met l’accent sur l’importance de satisfaire les exigences. Ceci tient compte de l’analyse des besoins de compétences présents et anticipés comparés aux compétences déjà existantes dans l'organisme.L’évaluation de la compétence des individus pour effectuer les activités définies. la planification de la formation initiale et professionnelle devrait tenir compte : De l'expérience des personnes. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 85 - Compétence : Il convient que la direction assure la disponibilité des compétences nécessaires pour le fonctionnement efficace et efficient de l’organisme. .Les changements dans les processus. Elle inclut également la sensibilisation aux conséquences pour l’organisme et son personnel d'un échec à satisfaire les exigences. les étapes de développement des personnes et la culture de l’organisme.

L'identification des supports internes nécessaires. les plans de formation devraient comprendre : Des objectifs. 2. - Par ailleurs. la nouvelle version des normes ISO porte les auditeurs à suivre cette nouvelle tendance et à auditer la fonction de façon beaucoup plus complète. fort de l'expérience passée. C’était tout ce que la norme ISO 9001 version 2000 a apporté à la fonction des ressources humaines pour pousser l'entreprise grâce à un système de qualité incluant son système social à être plus performantes. Les ressources nécessaires. L'évaluation en termes de compétence accrue du personnel.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Ils vont : • S'attacher à vérifier ce que l'organisme a mis en place pour gérer ses compétences . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 86 - De la culture et du comportement social. Les mesures d'efficacité et l'impact sur l'organisme. De la créativité et de l'innovation. De la connaissance des marchés et des besoins et attentes des clients et des autres parties intéressées.2 L'Audit de la fonction ressources humaines dans le cadre la norme ISO 9001 version 2000 Difficile de connaître avec précision les critères sur lesquels vont porter les audits réalisés auprès de la fonction des ressources humaines en vue de la certification ISO 9001 version 2000 Néanmoins.L’audit social dans le contexte marocain . plus compétitive tout en lui permettant d'être une entreprise citoyenne. nous pouvons donner à cet égard quelques éclaircissements : En allant beaucoup plus loin que son aînée en matière de ressources humaines. Des programmes et méthodes.

• Etre attentifs aux outils qui s'inscriront dans ce processus de gestion des emplois.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. qui semblent être des éléments essentiels à valider lors des audits de certification " Les managers ont une responsabilité importante pour que l'ensemble des collaborateurs se sente impliqués dans le processus Qualité de l'organisme. Afin de répondre pleinement aux exigences de ces nouvelles versions. les leaders capables de piloter les changements et notamment ceux imposés par les nouvelles normes. la plus aboutie en matière de gestion des Ressources Humaines.3 Le management par la Qualité Totale et les Ressources Humaines Le management par la Qualité Totale requiert du leadership pour piloter les processus en transversal. un personnel motivé qui comprend parfaitement ses objectifs concourent à l’accroissement des performances de l'organisme. mettre le client et les hommes au centre du système Qualité. . il est indispensable pour le directeur de l'organisme de repérer parmi ses collaborateurs. et au final que les clients soient satisfaits. Le plan de formation doit donc pouvoir répondre à quelques questions essentielles pour la bonne marche du processus Qualité. lors de cette révision des normes ISO.L’audit social dans le contexte marocain . La gestion des Ressources Humaines joue un rôle primordial dans ce dispositif. Dans ce type de management où les hommes représentent le facteur essentiel. ouvrir des espaces de progrès et montrer l'exemple. Le management par la Qualité Totale exige aussi des collaborateurs une expression et une contribution permanente au progrès. les normalisateurs ayant souhaité. la formation représente un levier puissant au cœur du management des ressources. par exemple en matière de formation afin de garantir les niveaux de compétence ou encore en matière de recrutement pour chercher à l'extérieur les compétences qui pourraient faire défaut à l'intérieur. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 87 • Contrôler que le management de l'organisme met en œuvre de véritables processus. De fait. mais aussi à la "voix" du client dans l'organisme. comme les matrices de compétences ou encore des matrices de polyvalence • Vérifier la sensibilisation de l'ensemble du management à la Qualité. il convient que les directions des ressources humaines suivent les recommandations de la norme ISO 9004. 2. Une Direction engagée.

nous nous contentions de présenter que quelques aspects fondamentaux de la norme pour information et prise de connaissance. Elle permet la certification par un organisme agréé. voire personnel. en matière de gestion des matières premières et des déchets et la recherche d'une utilisation de technologies propres.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. mais qui impactent fortement la gestion des hommes. Si tel n'est pas le cas. Elle permet aussi une maîtrise des coûts par la prévention. Elle prescrit les exigences relatives à un système de management environnemental permettant à un organisme de formuler une politique et des objectifs prenant en compte les exigences législatives et les informations relatives aux impacts environnementaux significatifs. une exigence désormais fixée par la norme ISO 9001 version 2000. Compte tenu du fait que la dimension environnementale ne fera pas l’objet d’un développement au niveau de notre mémoire. d'un collaborateur ? Paragraphe 3 : La Norme ISO 14001 La norme relative à l’audit environnemental ISO « 14001 » peut constituer également un support pour l’audit social. • Comment mesurer et entretenir la satisfaction des collaborateurs dans leur travail ? • Quel est le véritable capital du collaborateur ? • Comment attirer une compétence dans mon entreprise ? Comment participer à l'enrichissement professionnel. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 88 - Comment maintenir les compétences ? Comment développer le leadership ? Comment améliorer la capacité d'apprentissage ? Comment faire évoluer les comportements ? Comment évaluer l'efficacité ? Enfin.1 Objectifs La norme internationale ISO 14001 a été rédigée en septembre 1996 sous l'égide de l’ISO. les responsables vont devoir s'interroger sur leur gestion des Ressources Humaines. elle n'instaure pas en elle-même de critères spécifiques de performance environnementale. Il est donc grand temps de trouver des réponses à des questions parfois simples.L’audit social dans le contexte marocain . . En ce sens. 3. le management par la Qualité doit aussi parfois savoir sortir des sentiers battus pour mesurer l'efficacité du système Ressources Humaines. Elle s'applique aux aspects environnementaux que l'organisme peut maîtriser et sur lesquels il est censé avoir une influence.

Cette dernière est d'ailleurs architecturée selon la spirale d’amélioration continue.3 La Norme ISO 1400191 et le social Même ci cette norme s’applique qu’aux aspects environnementaux. Elle implique l'entreprise dans un engagement de réduction des nuisances. de prévention des situations d'urgence et de capacité à réagir face à celles-ci. Elle introduit des exigences de communication interne et externe aux parties intéressées. Faire. 3. Prouver et contrôler.L’audit social dans le contexte marocain . d'amélioration continue.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Corriger et réagir. d'en assurer la traçabilité et d'y apporter la crédibilité découlant de la certification par un organisme extérieur accrédité. qui permettent à l’entreprise de se conformer à la législation et de mettre en œuvre les principes d'amélioration continue et de prévention de la pollution. la sensibilisation et la formation. permet à l’entreprise un environnement sain auquel le personnel s’adhère à cet engagement par ses compétences. La roue de Deming est le principe de base sur lequel reposent toutes les exigences de la norme ISO 14001. elle présente un complément de la norme ISO 9001 version 2000 car la norme ISO 14001 dans le cadre de son respect de l’environnement. 91 Version 2004 . Celle-ci prend un double engagement de progrès continu et de respect de la conformité réglementaire.2 Principes et portées La norme ISO 14001 repose sur le principe d'amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts liés à l'activité de l'entreprise. Le principe de la norme ISO 14001 se divise en quatre parties : Prévoir. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 89 3. Elle permet de bien structurer la démarche de mise en place d'un système de management environnemental.

- . conseiller permanent et privilégié de l’entreprise. Néanmoins.L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Se faire assister par un professionnel extérieur au cabinet en cas de nécessité et de façon ponctuelle sur des points très particuliers. qui s’ouvre à l’expert comptable marocain. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 90 CONCLUSION DE LA PREMIERE PARTIE L’audit social a un avenir certain. L’expert comptable a. il nous semble que l’expert comptable ne peut exercer pleinement et efficacement ce nouveau type de mission qu’à conditions de : Compléter sa formation dans le domaine des ressources humaines . indubitablement un rôle à jouer dans le domaine de l’audit social et il serait regrettable que ce nouveau champ d’application échappe à notre profession. un nouveau champ d’activité est là.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 91 PARTIE II APPROCHE METHODOLOGIQUE DE L’AUDIT SOCIAL .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

92

DEUXIEME PARTIE : APPROCHE METHODOLOGIQUE DE L’AUDIT SOCIAL

Introduction deuxième partie La seconde partie de ce mémoire consiste à aborder les préoccupations propres à une mission d'audit social. Cette partie ne saurait constituer un guide pratique complet au sens propre du terme, mais plutôt cherche à donner à l'expert comptable souhaitant réaliser un audit social une démarche lui permettant de faciliter et de mener à bien ce nouveau type de mandat. Nous nous proposons de communiquer à l'expert comptable une méthodologie acquise à la suite de l'expérience rapportée dans l'introduction de ce mémoire et de l'ensemble des réflexions que nous avons menées sur ce thème depuis. Comme nous l'avons vu au niveau de la première partie, 2ème section du 2ème chapitre, l'audit social poursuit des objectifs pouvant être résumés notamment dans la conformité et la régularité des informations sociales vis-à-vis de la législation et des conventions sociales en vigueur, et dans l’efficacité du management des ressources humaines. CHAPITRE PREMIER : PHASE PRELIMINAIRE Avant d’intervenir dans l’entreprise, l’auditeur social doit collecter et analyser l’ensemble des informations disponibles sur celle-ci. Une première source est constituée par toute la documentation à caractère réglementaire relative à l’entreprise auditée. Une seconde source regroupe l’ensemble de l’information diffusée à l’extérieur par l’entreprise (plaquettes, publicités, documentation commerciale….) qui permet à l’auditeur de découvrir les grands traits culturels de l’entreprise. L’auditeur rassemble également l’ensemble des articles, plus rarement des livres, publiés sur l’entreprise. Section 1 : Objectif de la phase préliminaire

Préalablement à l’acceptation de la mission, l’auditeur social est amené à entreprendre un diagnostic dont l’objectif serait de savoir si la mission demandée par le client est possible, dans quels délais et à quel coût. Cette phase débouchera sur la préparation d’un contrat d’audit appelé communément « lettre de mission » qui devrait résumer les conclusions de l’auditeur, les modalités d’intervention et le budget proposé pour la réalisation de la mission.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

93

Section 2 : Lettre de mission La lettre de mission permet de définir les obligations réciproques des parties afin de pouvoir s’y référer en cas de litige. Dans les termes de la lettre de mission, il sera possible de définir avec précision l’objectif assigné à l’auditeur, la périodicité des contrôles, les critères de contrôle, l’étendue des travaux à réaliser dans le temps (Exercice à contrôler) et également dans l’espace (paye, activités, entité sociale). Cependant, et compte tenu de la nature même des risques sociaux, il est souhaitable de prévoir à l’avance une couverture permettant de redéfinir l’étendue et les objectifs de la mission lorsqu’il s’avère au cours des premières investigations que de nouveaux facteurs de risque font leur apparition. Afin de donner une orientation pratique à notre travail, nous avons proposé en annexe 1 un modèle de lettre de mission mais qui devra être adapté et complété par les spécificités de la mission et de son étendue. Section 3 : Obligations de l’auditeur et de l’audité Paragraphe 1 : Obligations de l’auditeur social Les obligations de l’auditeur social sont de trois ordres : - Obligation générale de diligence, c'est-à-dire mettre en œuvre tout son art, afin d’émettre son opinion sur les questions faisant l’objet du contrat d’audit social. - Obligation portant sur la remise et le contenu du rapport d’audit. - Obligation de confidentialité Paragraphe 2 : Obligations de l’entreprise Par ailleurs, les obligations de l’entreprise ou de l’entité auditée sont de deux ordres : - Obligation de faciliter le travail de l’auditeur ou de s’assurer que l’entité auditée facilitera le travail de l’auditeur au cas où le client n’est pas le prescripteur de la mission. - Obligation de rémunérer l’auditeur.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

94

CHAPITRE DEUXIEME : AUDIT DE REGULARITE OU DE CONFORMITE : MISSION DE BASE DE L’AUDITEUR SOCIAL

Section 1 : Prise de connaissance générale de l’entreprise et de la fonction des ressources humaines La phase de prise de connaissance générale est une phase commune à toutes les missions d’audit. Paragraphe 1 : Objectifs de la prise de connaissance générale La prise de connaissance générale a pour objectif de permettre à l’auditeur social de s’imprégner des spécificités sociales de l’entreprise et de recueillir tous les éléments susceptibles de l’aider dans le cadre de l’orientation de ses travaux. Elle permet de repérer les zones de risques sociaux liés aux spécificités de l’entreprise auditée et également la découverte de nouvelles caractéristiques susceptibles de commander une approche différente ou de conduite à la redéfinition de l’objet même de la mission. De même, la phase préliminaire, lorsqu’elle est bien menée, pourra réduire sensiblement la durée d’intervention de l’auditeur social du fait qu’elle va lui permettre de se placer dans les conditions les plus favorables pour optimiser son travail. Ainsi, dans le cadre de cette prise de connaissance générale, l’auditeur social s’intéressera par exemple aux points suivants : - L’étude des effectifs ; - Le passé social de l’entreprise ; - Réglementation spécifique à l’activité (existence d’une réglementation spécifique au secteur : immobilier, minier, agricole…..) ; - La situation sociale de l’entreprise ; - Importance du système d’information social (existence du bilan social…) ; - Le profil des dirigeants ; - Lecture des rapports des autres auditeurs (financiers, fiscaux …….).

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

95

A l’issue de cette phase de prise de connaissance générale, l’auditeur social serait en mesure de : - Redéfinir les objectifs de la mission dans le cas où les informations collectées dans cette phase ont permis de déceler des facteurs de risque qui imposent une réorientation de la mission. - Planifier le déroulement de sa mission compte tenu des éléments d’information réunis. Paragraphe 2 : Eléments de la prise de connaissance générale D’abord, il faut savoir qu’il est certain que l’étendue des travaux dans le cadre de cette phase, dépendra de l’objectif assigné à l’auditeur social. En effet, il existe une multitude d’objectifs dans le cadre de mission d’audit social. Les développements qui suivront ont donc un caractère indicatif qui fait référence principalement à une mission d’audit portant sur la régularité sociale. Cette prise de connaissance, à l’instar de l’audit financier, porte sur les caractéristiques techniques, commerciales et financières. Elle débute par un recueil d’informations générales et s’achève par la rédaction d’une fiche d’information. - Les informations générales : l’auditeur rassemble les chiffres significatifs (Chiffre d’affaires, effectifs, part des frais de personnel sur la valeur ajoutée, résultat brut d’exploitation…), les données historiques (date de création, évolution d’effectifs, départs, grèves, chômage technique….), et des informations sur la structure des responsabilités (organigramme, cursus des principaux responsables et sur leurs responsabilités…). - Les caractéristiques techniques : il s’agit ici de faire ressortir les contraintes qui pèsent sur l’organisation du travail, les conditions physiques de travail, l’aménagement des temps, les niveaux de qualification, les risques et plus généralement l’ensemble des conditions de vie et de travail des salariés dans l’entreprise. Une description succincte du cycle de production, des équipements et des postes de travail est nécessaire. L’auditeur sera particulièrement attentif aux aspects techniques pouvant avoir une incidence sur le thème de sa mission. Si par exemple, l’audit doit porter sur les rémunérations, l’accent peut être mis également sur les qualifications requises, les contraintes de temps (travail posté, travail de nuit) doivent être étudiées aussi.

Par ailleurs. la politique d’information. Il doit donc analyser les documents comptables et financiers.L’audit social dans le contexte marocain . Afin d’y parvenir. Les fluctuations ne sont pas toujours prévisibles. Par exemple. modulation d’horaires. bien que subjective. travailleurs saisonniers.Les caractéristiques financières et économiques : pour élaborer son programme de travail. de communication et les rapports entre salariés avec la hiérarchie.Les caractéristiques commerciales : il s’agit d’identifier les contraintes de nature commerciale pesant sur les conditions de vie et de travail des salariés (périodes de basse et de haute activité. l’auditeur doit connaître l’importance des enjeux. La demande ne peut être stockée.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Cette subjectivité est révélatrice des valeurs et de l’état d’esprit de l’entreprise. grâce à l’information qui circule dans l’entreprise. contrats à durée déterminée…). chômage partiel. les conditions de travail. Or une relation de confiance et de franchise réciproque aide considérablement l’auditeur à se familiariser rapidement avec les principaux problèmes de l’entité. hebdomadaires. L’impact de cette contrainte sur l’ensemble des conditions de travail du salarié est considérable. La visite de l’entreprise.L’exploitation de la documentation interne. Les entretiens constituent une source d’information importante. pour appréhender la réalité sociale d’un groupe humain. heures supplémentaires. dans un restaurant. la gestion des congés et des absences ne peut être définie de la même façon dans une usine où le chef d’atelier est le maître du planning et de la charge des postes de travail. elle lui permet de situer dans le concret les informations très théoriques qu’il analyse pendant sa mission. De plus cette première visite permet à l’auditeur d’avoir une impression d’ensemble sur le climat de l’entreprise. L’auditeur doit donc accorder une importance primordiale à ces entretiens préliminaires . saisonnières existent. Des pointes quotidiennes. ces entretiens vont conditionner la nature des rapports entre l’auditeur et la direction de l’entité auditée. approfondir la connaissance de celle-ci. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 96 . Le déroulement de cette phase pourrait amplement être facilité par l’existence de différentes missions d’audit dont les conclusions constitueront une aide précieuse pour l’auditeur social. l’audit retrouvant son sens étymologique d’écoute. la contrainte commerciale est également forte. . la collecte des informations détaillées ci dessus repose notamment sur : . .Des entretiens avec les principaux responsables de l’entité auditée. L’auditeur peut. Il s’intéresse également aux documents de comptabilité analytique afin de connaître les composantes de prix de revient. Cette découverte concrète du terrain est indispensable à l’auditeur social. . Ainsi. Le suivi des charges liées au personnel sur plusieurs années permet à l’auditeur de mieux situer les points importants de sa mission. Il s’intéresse non seulement à la documentation directement liée aux aspects sociaux mais aussi à celle relative aux aspects opérationnels et juridiques.

peuvent être d’une aide précieuse à l’auditeur social. Cette description permettra à l’auditeur social de comprendre le système et les sécurités mises en place par l’entreprise. l’auditeur doit parvenir à formaliser les pratiques et usages utilisés dans un grand nombre de domaines de la gestion du personnel. mais qui est axée sur le traitement des questions sociales. Rappelons que l’utilisation des dossiers des auditeurs. Au-delà de ce travail de recherche documentaire. Section 2 : Appréciation du contrôle interne de la fonction des ressources humaines L’auditeur social est amené dans le cadre de cette phase à opérer par étapes. . L’étude du système de contrôle interne suivra ainsi les étapes suivantes : Paragraphe 1 : Description du système de contrôle interne lié à la fonction des ressources humaines Cette étape a pour objectif de recenser l’ensemble des procédures internes formalisées traduisant l’application des règles légales et conventionnelles ainsi que les règles de gestion de personnel. l’existence des risques liés aux opérations comptables pourrait amener l’auditeur social à examiner également le traitement réservé à certaines procédures comptables. Pour cela. à titre d’exemple. Ainsi. un investissement qui sera rentabilisé au niveau de la planification de la mission et également pour les travaux qui seront exécutés sur les exercices futurs. les entretiens avec le personnel de l’entreprise . après avoir identifié les systèmes en charge des questions sociales. la consultation des questionnaires de contrôle interne préparés par l’auditeur comptable permettra de soulever des questions importantes intéressant l’auditeur social du fait que la matière sociale est intégrée dans les différentes phases de contrôle. Il s’agit en effet de la même démarche utilisée par l’auditeur financier.L’audit social dans le contexte marocain . des dossiers des auditeurs sociaux internes. l’observation physique l’utilisation le cas échéant. car ils vont lui permette d’avoir des réponses entre autres sur l’existence des risques sociaux. nous constatons que la phase de prise de connaissance générale implique une charge importante de travail pour l’auditeur social et constitue de ce fait. recourir aux outils traditionnels de l’audit social tels que : • • • • l’examen des procédures écrites du client . du non respect des procédures liées à la section « paie personnel ». Cependant. il pourra. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 97 Ainsi.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

destiné à sensibiliser l’entreprise sur les faiblesses de son système et les actions à envisager pour pallier à ces insuffisances.les erreurs de compréhension : les procédures sont rarement claires et précises. . quant elles sont déjà formalisées. à travers sa formation. Toutefois. Paragraphe 3 : Evaluation préliminaire du contrôle interne Dans le cadre de cette phase. contrôler que le questionnaire s’y trouve toujours est l’objet des tests de permanence.L’audit social dans le contexte marocain .les inexactitudes des informations : ce risque est important en raison du mode de collecte des informations qui repose principalement sur des interviews ou des notes émises par les services de personnel ou de la direction générale. sa position hiérarchique. généralités » . Le test de réalité dit aussi test de conformité apparaît comme une vérification indispensable de ce travail de clarification et de formalisation . raison pour lesquelles elles ne sont pas toujours respectées.610 2001 « Audit social. Lorsqu’il s’agit de les formaliser à partir d’entretiens. ces tests seront donc d’une ampleur très limitée. son histoire dans l’entreprise. l’auditeur social va s’interroger sur l’aptitude des sécurités relevées à limiter le risque social et à mettre en évidence les anomalies génératrices de risque social. A l’issue de ces travaux sur le contrôle interne spécifique au domaine social. l’auditeur peut établir un rapport de recommandations sur le contrôle interne. 92 Norme marocaine NM 00. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 98 La description du système de contrôle interne sera matérialisée par des notes descriptives et éventuellement par le recours à la technique des flow-charts.5. En revanche. Paragraphe 2 : Tests de réalité de système de contrôle interne Dans cette phase. Cette phase s’achèvera donc par une synthèse sur les forces et faiblesses du système observé afin d’orienter les travaux lors de la phase suivante. Si l’auditeur veut vérifier qu’un stade donné de la procédure de recrutement le candidat doit remplir un questionnaire de profil psychologique. il lui suffira de prendre un ou deux dossiers personnels de nouveaux embauchés pour contrôler que le questionnaire s’y trouve bien. la tâche de l’auditeur est alors beaucoup plus complexe.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. De par leur nature. ils permettent de corriger deux types d’erreurs très fréquentes 92: . l’auditeur social va s’assurer que la description du système de contrôle interne spécifique aux questions sociales correspond à la réalité et qu’il a bien compris le système mis en place en suivant quelques transactions de la procédure décrite. Les tests de conformité permettent donc de confronter cette information à la réalité du terrain. Toute cette information est imprégnée du système culturel de l’entreprise mais aussi de la subjectivité de l’émetteur.

De ce fait. Ce programme constitue un premier niveau de travail et devrait être adapté en fonction des spécificités de la mission et de son étendue ainsi qu’aux spécificités propres à certains secteurs d’activité. bien que le questionnaire s’avère un outil nécessaire dans le cadre d’une mission d’audit portant sur la régularité sociale. Afin de donner une orientation pratique à notre travail.L’audit social dans le contexte marocain . Par contre il s’avère moins adapté au contrôle de l’application des règles de forme. il demeure insuffisant pour traiter l’ensemble des problèmes sociaux.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Existence d’un bilan social S’assurer de la tenue des livres et registres obligatoires . Questionnaire de travail lié au contrôle interne Objectifs : Existence d’un manuel de procédures sociales Existence d’un service de gestion des ressources humaines chargé de l’exécution et de la mise à jour de ce manuel de procédures sociales . Ce questionnaire est établi en fonction de la mise à jour du Code du travail94 entré officiellement en vigueur le 8 juin 2004. 93 « Les techniques de contrôle interne applicables en matière sociale sont les mêmes que celles applicables en matière comptable ». Toutefois. ce qui conduira l’auditeur à compléter son investigation par le recours à d’autres techniques lui permettant de s’assurer que l’entreprise respecte les obligations déclaratives et la correcte tenue des livres et registres sociaux obligatoires. nous avons conçus un questionnaire de travail que l’expert comptable peut dérouler pour apprécier le contrôle interne93 en matière notamment de la régularité sociale. le questionnaire de contrôle de la régularité est un moyen privilégié pour examiner l’application des règles de fonds en favorisant notamment un examen systématique de l’ensemble des règles sociales. En effet. Jean Marie Peretti et Jean Luc Vachette (audit social). Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 99 Paragraphe 4 : Questionnaire du contrôle interne social Le questionnaire a pour objectif de servir de guide à l’auditeur social pour préparer un programme spécifique en fonction des objectifs définis dans le cadre de la lettre de mission et en fonction également des résultats de l’appréciation du contrôle interne spécifique au domaine social. pour les exercices antérieurs à juin 2004 non prescrits. éditions d’organisations. il y’a lieu d’appliquer les dispositions antérieures. 1985 94 Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 .

CIMR et autres…. S’assurer que les charges sociales sont correctement évaluées par rapport aux circulaires de la CNSS. S’assurer que les salaires payés correspondent à des emplois effectifs . au règlement interne et à la convention collective .L’audit social dans le contexte marocain . S’assurer que les cotisations sociales sont reversées dans le respect des conditions de forme et de délais (déclarations sociales). S’assurer de la correcte imputation. S’assurer que les salaires payés sont conformes aux contrats de travail . S’assurer de l’enregistrement comptable dans la bonne période . centralisation et enregistrements. S’assurer du respect de la convention collective . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 100 - S’assurer de l’établissement et du respect du règlement interne .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. totalisation. S’assurer que les contrats de travail sont conformes à la législation du travail. S’assurer que les droits sociaux des salariés sont respectés par l’entreprise .

Choisir un dossier complet et faire le test de cheminement de la procédure décrite . l’organisation et les conditions physiques de travail. . la formation. les relations professionnelles. Evaluation de la procédure : .Préparer un papier de travail . la rémunération et les charges sociales. .S’assurer que le contenu du bilan social permet d’appréhender suffisamment le contexte social interne de l’entreprise (informations sur l’emploi.S’assurer en matière de l’établissement du bilan social du respect des principes suivants : . - Cheminement : .L’audit social dans le contexte marocain .Préparer un papier de travail et reprendre les étapes clés de la procédure . . .Indépendance des exercices.Evaluer la procédure décrite et confirmée par les tests de cheminement par rapport aux objectifs cités ci-dessus selon la structure points forts. les conditions d’hygiène et de sécurité. . .S’assurer de la conformité de données du bilan social par rapport aux données des états financiers de l’entreprise . s’il existe ou les notes internes. la durée de travail. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. S’assurer de la bonne compréhension par des interviews avec le service de la gestion des ressources humaines et les responsables concernés.Permanence des méthodes pour une meilleure comparaison dans le temps .Continuité d’exploitation pour une meilleure intégration des événements post clôture ayant une incidence sur le plan social. notamment pour le cas des primes versées au mois de janvier et dues sur l’exercice précédent . les conditions de vie des salariés et de leur famille dans la mesure où ces conditions dépendent de la firme) .points faibles. Quelques points de contrôle de régularité (non exhaustif) Bilan social (si disponible) .Conclure sur l’application ou l’existence de la procédure décrite. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 101 Travaux à effectuer : Fait Réf Description de la procédure : - Faire la description des procédures en procédant à la prise de connaissance du manuel.Prudence pour une bonne analyse des ratios et indicateurs sociaux . .

. . matérialiser le pointage . Cohérence en matière de la paie .S’assurer de l’établissement des livres et registres obligatoires en respect avec le code de travail . salaire minimum. . .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.) compte tenu des engagements de l’entreprise.S’assurer du contenu (mentions et informations) des livres et registres obligatoires en respect avec le code de travail .S’assurer du respect des droits de représentation « délégués du personnel. représentants syndicaux et comité d’entreprise » et cela conformément à la législation sociale en vigueur.S’assurer de la cohérence entre la balance auxiliaire personnel et la balance générale. AMO.Contrôle physique du respect de la formalité d’affichage Droits sociaux dans l’entreprise . .. les données comptables et les bases de cotisations . heures supplémentaires. CIMR…. comité d’entreprise ou autres) Tenue des livres et registres obligatoires .S’assurer que la balance générale ne compense pas de soldes créditeurs et débiteurs à partir de la balance auxiliaire .S’assurer de la bonne communication et diffusion du bilan social (actionnaires.S’assurer de la cohérence entre les données du livre de paye. congés payés. assurance obligatoire……) . .S’assurer de la cohérence des comptes « charges du personnel » et « charges sociales » avec les déclarations sociales adéquates (CNSS. au règlement interne et à la convention collective en matière notamment du respect des droits sociaux élémentaires (durée de travail.S’assurer de la régularité de ces documents sociaux par rapport à la législation sociale . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 102 Travaux à effectuer (suite): Fait Réf .S’assurer de la conformité des données avec celles contenues dans les états financiers de l’entreprise .L’audit social dans le contexte marocain . . . Règlement intérieur et convention collective .S’assurer que les contrats de travail sont conformes à la législation du travail.

.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.S’assurer que la décision d’embauche est prise par une personne habilitée .S’assurer que les éléments de paie sont comptabilisés dans les comptes adéquats . . .S’assurer qu’il existe une logique dans le classement des bulletins : par employé ? par mois ? par matricule ? Quelques points de contrôle d’efficacité (non exhaustif) Recrutement . Classement . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 103 Travaux à effectuer (suite) : Fait Réf .S’assurer que les bulletins de salaires sont déchargés par l’employé et classés .S’assurer que les salaires sont centralisés avant imputation et comptabilisation . .S’assurer que les contrats sont datés et signés par les deux parties . recrutements correspondent aux besoins de l’entreprise . .S’assurer de la cohérence entre les montants payés et le total des bulletins de paie. .Vérifier que les imputations du journal des salaires sont contrôlées par personne habilité .S’assurer que le recrutement donne lieu à l’établissement d’un contrat écrit . ainsi qu’entre le nombre de virements et le nombre de bulletins de paie .S’assurer que les cotisations sociales sont correctement calculées .L’audit social dans le contexte marocain .S’assurer que les avances et acomptes sur salaires sont comptabilisés dès le décaissement.S’assurer que les cotisations sociales sont versées dans le respect des conditions de forme et du délai réglementaires. . .S’assurer que les (budgétisation) . Déclarations sociales . Comptabilisation .

S’assurer qu’il existe un planning des congés .S’assurer que le salarié décharge son bulletin . .S’assurer que le dossier est régulièrement mis à jour .L’audit social dans le contexte marocain . Gestion du personnel . . avances.S’assurer que le salaire est remis à l’employé en main propre . sa date d’engagement. . sa situation de famille. Rémunération et système de paie . heures supplémentaires. entre autres : sa photo. ses différentes sanctions et promotions etc.Vérifier que la paie est faite à partir d’un logiciel adapté. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 104 Travaux à effectuer (suite) : Fait Réf Dossier du personnel . .… sont approuvées par un responsable avant d’être saisies et payées .S’assurer de l’existence d’un dossier pour chaque membre du personnel . . . . les commissions. . .S’assurer de la bonne séparation des tâches . . acomptes. .S’assurer qu’une procédure d’intérim est mise en place.S’assurer que les documents importants relatifs au travailleur y sont classés.S’assurer que les données variables telles que les heures supplémentaires.S’assurer que la préparation prend en compte les éléments variables de la paie : prime. droits congés payés….S’assurer que les dossiers sont rangés dans un endroit fermant à clé. .S’assurer que le temps de présence fait l’objet d’un suivi rigoureux . le détail des rémunérations et retenues à effectuer. . son spécimen de signature.S’assurer que les congés font d’objet d’un suivi . son contrat de travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.S’assurer que la préparation est conforme au contrat de travail et au dossier individuel. .

de planification.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de concertation et de gestion justifie l’intérêt pour son élaboration par l’entreprise et pour son audit par l’expert comptable. la fidélité ou l’efficacité . il convient de noter qu’une masse importante d’informations sociales est regroupée dans le bilan social. et l’étendue des travaux d’audit social en matière de la régularité et de l’efficacité sociale. L’examen de ces informations doit répondre à quatre critères de l’audit : Caractère professionnel de l’examen résultant d’une technique et d’outils spécifiques et de la compétence de l’auditeur dans le domaine social . quantitatives ou qualitatives. Expression d’une opinion à travers un jugement et formulation d’un certain nombre de préconisations . Par ailleurs. les déclarations sociales sont aussi considérées comme des sources d’informations régulières que l’expert comptable devrait en vérifier la régularité conformément à la législation sociale en vigueur. Section 3 : Contrôle des informations et des documents sociaux Les informations sociales sont très variées. S’agissant du contrôle des informations sociales. tels que la régularité.Préparer un papier de travail reprendre les points forts identifiés lors de l’évaluation des procédures . son importance vis-à-vis des responsables comme outil d’informations quantitatives. Référence à des critères de la qualité.Procéder aux tests (de permanence) et se prononcer sur la permanence des points forts Synthèse de l’évaluation de la procédure .Sélectionner les dossiers à partir du journal des salaires et du classement des salaires . formelles ou informelles. Accroissement de l’utilité de l’information par l’amélioration de sa crédibilité et de sa fiabilité. .Evaluer les points forts non appliqués et les points faibles selon la structure: constat implication – recommandation Le résultat de l’appréciation du contrôle interne permettrait à l’auditeur social de déterminer la nature. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 105 Travaux à effectuer (suite) : Fait Réf Tests de permanence des points forts . chiffrées ou non. L’audit portera sur des informations internes ou externes. En effet.L’audit social dans le contexte marocain .

1. En effet. Il est donc nécessaire de situer l’entité dans son contexte humain et social. Paragraphe 1 : Examen du bilan social Au Maroc. Contrôle des droits sociaux dans l’entreprise . Cf à la 3ème section du 3ème chapitre. publié au BO n°4936 du 20 septembre 2001 99 Article L.438-1 de la loi de 12 juillet 1977 formant code de travail 96 95 .610 98» en s’inspirant notamment de l’expérience française en la matière. Malgré la mise en exergue de la définition et de la structure du bilan social par la norme marocaine « NM 00.L’audit social dans le contexte marocain . la notion du bilan social a été citée deux fois96 au niveau de la loi relative au code de travail97 sans la définir. Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 98 Norme marocaine homologuée par arrêté du Ministère du Commerce et de l’Energie et des mines n°1559-01 du 17 août 2001. Contrôle de la régularité et de la cohérence en matière du système paie . Examen des documents sociaux (règlement interne. les sociétés assujetties et le mode opératoire de sa mise en place. et ce contexte est appréhendé à travers le bilan social dans lequel elle est incluse.1 Rappel succinct de la notion du bilan social Le bilan social est un document riche de multiples informations sur trois années. L’élaboration de ce bilan social demeure facultative et fortement tributaire de la volonté du chef d’entreprise. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 106 La convention collective et le règlement intérieur95constituent des documents sociaux principaux répondant à des obligations d’ordre administratif qui peuvent même primer dans certains cas sur le code de travail en matière des dispositions. Contrôle des déclarations sociales. la diffusion. Il est donc traité au niveau de cette section les points suivants : Examen du bilan social .5. Contrôle des livres et registres obligatoires . l’analyse présente un intérêt moindre. le bilan social n’est toujours pas obligatoire. partie I.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le cadre légal. C’est le cas lorsqu’il s’agit d’une entreprise de plus de 300 salariés. convention collective) . Lorsque l’entité est trop restreinte pour disposer de son propre bilan social. ni préciser le cadre réglementaire et le contenu du bilan social. le bilan social demeure sans texte précis a même d’en définir le contenu. nous nous référons à la norme marocaine sus mentionnée et à l’expérience française où le bilan social est devenu obligatoire99 dans les entreprises comptant habituellement au moins de trois cents salariés. L’analyse de ses informations complète la connaissance générale de l’entité auditée lorsque le document est disponible. Au niveau du préambule et de l’article 466 de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. 97 Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. Dans ce paragraphe.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable.610 « Audit social : Généralités » .Les conditions physiques du travail : le bruit et la chaleur sont principalement suivis .05.La structure et les caractéristiques de la population . Conditions de travail et de sécurité L’analyse du bilan social renseigne sur les conditions de vie au travail auxquelles la population est confrontée. . Il faut préciser le niveau de risque auquel le salarié est confronté dans l’entreprise .Le diagnostic global. 1. Structure et caractéristiques de la population Une lecture des données du chapitre I du bilan social à savoir l’emploi.L’audit social dans le contexte marocain .Les comportements du personnel. il convient de dégager les principales caractéristiques sociales de l’entreprise.Les accidents du travail et de trajet.L’organisation et le contenu du travail : travail posté.La durée et l’aménagement du temps de travail 100 Norme marocaine NM 00.Les conditions de travail et de sécurité . .L’identification des caractéristiques de l’entreprise . . il est possible de cerner : . travail de nuit. La connaissance des caractéristiques principales de la population est importante pour comprendre les comportements et vérifier l’adaptation des politiques sociales.L’examen des politiques sociales . par sexe et par catégorie. A partir du bilan social. . Les rubriques à étudier sont : . travail à la chaîne sont connus à travers cette rubrique . Les caractéristiques de l’entreprise Avant d’analyser les politiques sociales de l’entreprise.2 Contenu du bilan social100 Trois étapes peuvent être distinguées : . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 107 Une démarche d’analyse du bilan social permet de faire un pré diagnostic. . . . permet de classer par ordre d’importance les traits significatifs de la population.Les maladies professionnelles . Un intérêt particulier doit être porté aux pyramides des âges.

En fonction des objectifs de la mission d’audit. La liste ci-dessous illustre la construction de ratios à partir des données brutes du bilan social. Le rapprochement des comportements constatés avec les caractéristiques structurelles de la population et les conditions de vie au travail fournit un premier élément de diagnostic et d’identification des problèmes sociaux. il est possible de calculer des ratios : Nombre de jours d’absence pour maladie Effectif moyen Les comparaisons sectorielles et catégorielles. Les comportements Absentéisme et départs constituent deux aspects des comportements du personnel mesurables à travers le bilan social.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . divers ratios peuvent être choisis. . aux congés permet de cerner l’importance des contraintes de l’activité. aux aménagements. Les départs peuvent être suivis grâce à trois ratios : Départ en cours de période d’essai Embauches par contrat à durée indéterminée Démissions Effectif moyen Licenciement pour autre cause Effectif moyen Dans la mesure où le bilan social détaille les départs par causes. ces ratios peuvent être calculés pour chaque catégorie. Pour chaque catégorie. il convient de sélectionner quelques indicateurs significatifs. L’absentéisme peut également être suivi par catégorie à partir des informations détaillées de la rubrique absentéisme. les évolutions dans le temps permettent de situer les résultats de l’unité. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 108 L’ensemble des informations relatives aux horaires. Examen des politiques sociales Pour chaque politique sociale.

il est possible de regrouper les points forts et les points faibles recensés pour dégager un pré diagnostic d’ensemble. hygiène et sécurité est difficile à dissocier.Système d’entretiens individuels . la nature des emplois offerts. . Dans les grilles les plus détaillées quatre points sont abordés : . les bas salaires et la hiérarchie.Procédures d’informations. Diagnostic global Une fois réalisé l’examen des différents volets de la politique sociale de l’entreprise. le contenu de la formation.Le chiffrage des efforts faits.L’audit social dans le contexte marocain . des handicapés et des autres catégories.Réunions du personnel .Les adaptations et inadaptations actuelles entre les caractéristiques de la population en poste et les politiques menées. . la politique de promotion. l’intégration des nouveaux. Rémunérations Les points généralement suivis sont le niveau relatif des rémunérations. . . La sécurité et l’amélioration des conditions de travail Le niveau de risque dépend largement des conditions de travail. Information Le contenu du bilan social est sur ce point assez succinct. la structure interne des rémunérations. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 109 Emploi Il est intéressant de suivre le niveau d’emploi. Deux types d’indicateurs peuvent être retenus : . L’action des budgets : Amélioration des conditions de travail.Procédure d’accueil . les modalités de rémunérations. les bénéficiaires. le coût de la formation. la stabilité. l’emploi des femmes. la durée des actions. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Ce pré diagnostic permet en particulier de faire apparaître : . c'est-à-dire les moyens financiers mis en œuvre pour atteindre les objectifs.La mesure des résultats obtenus L’auditeur examine le volume de la formation. la sécurité de l’emploi. l’évolution dans le temps.

Paragraphe 2 : Contrôle des livres et registres obligatoires Après avoir contrôlé le bilan social. .1 Livre de paie Conformément au code de travail 101. Bien que la loi.L’audit social dans le contexte marocain . 1.Les principales sources de risques sociaux.Les cohérences et éventuelles incohérences entre les différents volets de la politique sociale. une erreur. . Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 . .Le bilan social circulant dans l’entreprise. la diversité des unités de mesures et l’inexistence de normes et principes qui rendent des bilans sociaux « comparables » donnent un intérêt réel à l’audit du bilan social. même en France.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.La diversité des sources d’information. Ce pré diagnostic permet d’orienter la préparation des programmes d’audit. En ce qui concerne les registres. ne prévoie pas de règles spécifiques relatives à la certification des chiffres du bilan social. en vue de vérifier la conformité avec le code de travail en vigueur : 2.3 Audit du bilan social L’audit social ne peut se limiter à l’audit du bilan social mais ce dernier en constitue une composante non négligeable. une omission ou une imprécision peuvent être à l’origine de réclamations ou d’une détérioration du climat social .Les zones de surcoûts sociaux. le livre dit de paye établi conformément au modèle fixé par l'autorité gouvernementale chargée du travail devrait être tenu par tout employeur ou son représentant dans chaque établissement ou partie d'établissement ou atelier (art371). l’audit du bilan social est nécessaire à notre avis pour les raisons suivantes : . Ce livre peut être remplacé à la demande de l'employeur par l'utilisation des systèmes de comptabilité mécanographiques ou informatiques ou par tout autre moyen de contrôle jugé équivalent par l'agent chargé de l'inspection du travail (art 372). 101 Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. la démarche que nous proposons d’adopter est la vérification des livres et registres obligatoires en matière sociale. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 110 . on n’en compte pas moins de sept qui doivent chacun faire l’objet d’un contrôle par l’expert comptable.

2. Par ailleurs. l'employeur doit indiquer sur le registre la suite réservée aux réclamations dans le délai de dix jours qui suit l'affichage des listes électorales (art 442). l'employeur doit délivrer au salarié un récépissé du cautionnement et tenir un registre dans les formes prévues par l'autorité gouvernementale chargée du travail. 2. le programme annuel de prévention contre les risques professionnels (art343). .2 Registre des congés payés Ce registre permettrait de consigner les ordres des départs des salariés en congés payés.L’audit social dans le contexte marocain . 2. le rapport annuel dont le modèle est fixé par voie réglementaire sur l'évolution des risques professionnels dans l'entreprise.5 Registre des réclamations contre les listes électorales Ce registre mis à la disposition des électeurs par l'employeur est destiné à mentionner les réclamations contre les listes électorales.4 Registre du cautionnement Lorsque le contrat de travail prévoit un cautionnement à la charge du salarié.3 Registre spécial du Comité de Sécurité et d'Hygiène Sont consignés sur un registre spécial qui doit être tenu à la disposition des agents chargés de l'inspection du travail et du médecin chargé de l'inspection du travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 2. et mis constamment à la disposition des salariés et des agents chargés de l'inspection du travail (Art 246). les procèsverbaux des réunions du Comité de Sécurité et d'Hygiène en cas d'accidents graves. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 111 En effet. Ce registre a pour objet de décrire les opérations relatives à ce cautionnement (art 26). le livre de paye ou les autres moyens de contrôle qui remplacent ce livre doivent être tenus à la disposition des agents chargés de l'inspection du travail et des inspecteurs de la CNSS qui peuvent à tout moment en exiger la communication et conservé par l'employeur pendant deux ans au moins à compter de la clôture du livre de paie ou le cas échéant de l’adoption des documents comptables mécanographiques et informatiques ou les autres moyens de contrôle qui le remplacent (art373).

Registre des réclamations contre les listes électorales. 2. succursale ou chantier. L'expert comptable devra donc feuilleter tous ces livres afin de s’assurer de leur mise à jour effective.La communication dite spontanée par lettre recommandée. Ce registre doit être également portée. Registre du cautionnement . l’expert comptable devra effectuer une étape importante consistant à vérifier la communication des registres à l’inspecteur du travail. aux même fins. deux jours avant la date à laquelle ils doivent être reçus.L’audit social dans le contexte marocain . . Ce registre doit être tenu pendant un jour ouvrable par quinzaine et en dehors des heures de travail.7 Registre d’inscription des mises en demeures Ce registre est ouvert par l’employeur à l'inscription. . dans chaque établissement.6 Registre spécial des réponses aux requêtes des délégués des salariés Ce registre permet de transcrire les notes écrites remises par les délégués des salariés exposant sommairement l'objet de la requête du ou des salariés à l'employeur. dans l’entreprise . annexe en relevant. Un registre doit être tenu. Registre des congés payés. des mises en demeure et des observations éventuellement signifiées à l'employeur en application des articles 539 et 540 du code de travail (art 536). à la disposition de l'agent chargé de l'inspection du travail ( art 461). la réponse à cette note. à la disposition des salariés de l'établissement qui désirent en prendre connaissance et. Registre spécial du Comité de Sécurité et d'Hygiène.La communication permanente sur place. Registre spécial des réponses aux requêtes des délégués des salariés . Après le contrôle de l’existence des registres obligatoires et leur mise à jour effective. par l'agent chargé de l'inspection du travail. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 112 2. Registre d’inscription des mises en demeures. La première communication consiste en une mise à disposition sur le lieu des établissements des registres suivants : Livre de paie .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Il existe en effet deux types de communication : . dans un délai n'excédant pas six jours.

1 La convention collective Etant une source conventionnelle. Définition La Convention Collective consiste à un contrat collectif régissant les relations de travail conclu entre d’une part. convention collective. Le domaine de la convention collective La convention collective de travail devrait contenir les dispositions concernant les relations de travail. elle traite un ensemble de matières pour l’ensemble d’une branche. .L’audit social dans le contexte marocain .La convention collective . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 113 La deuxième communication spontanée consiste à envoyer à l’inspecteur du travail à l’initiative du chef d'entreprise certains documents qui sont : . soit les représentants d’une ou de plusieurs organisations professionnelles des employeurs. sous peine de nullité. . notamment : .) Nous traitons à ce niveau les documents sociaux qui constituent des obligations d’ordre administratif notamment : .Les consignes à observer en cas d’incendies . la convention collective constitue une part importante du droit social. 3. . Paragraphe 3 : Examen des documents sociaux (règlement interne. La convention collective de travail doit être écrite. peu importe le champ géographique.La déclaration d’ouverture d’un établissement .L’établissement ou le changement du règlement intérieur .Le règlement intérieur . les représentants d’une ou de plusieurs organisations syndicales des salariés les plus représentatives ou leurs unions et.En cas de changement et/ou création. d’autre part soit un ou plusieurs employeurs contractant à titre personnel. les horaires de travail avec les repos compensateurs.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Les dispositions concernant la procédure de révision. .L'hygiène et la sécurité professionnelle . à améliorer leurs connaissances générales et professionnelles et à les adapter aux innovations technologiques . • Les modalités d'application du principe " à travail de valeur égale.Les conditions et modes d'embauchage et de licenciement des salariés sans que les dispositions prévues. . modification. puissent porter atteinte au libre choix du syndicat par les salariés. . .Les facilités syndicales . notamment. . appliqués au salaire minimum du salarié sans qualification. salaire égal ". à cet effet. dénonciation de tout ou partie de la convention collective de travail . ces coefficients.La couverture sociale . .Les éléments du salaire applicable à chaque catégorie professionnelle : • Les coefficients hiérarchiques afférents aux différents niveaux de qualification professionnelle . .Les éléments essentiels servant à la détermination des niveaux de qualification professionnelle et. les mentions relatives aux diplômes professionnels ou autres diplômes .L'organisation au profit des salariés d'une formation continue. concernant les procédures de règlement des difficultés pouvant naître à ce sujet . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 114 . .Les indemnités . . visant à favoriser leur promotion sociale et professionnelle.Les procédures conventionnelles suivant lesquelles seront réglés les conflits individuels et collectifs de travail susceptibles de survenir entre les employeurs et les salariés liés par la convention. .Les affaires sociales. .L’audit social dans le contexte marocain . servent à déterminer les salaires minima pour les autres catégories de salariés en fonction de leurs qualifications professionnelles .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. .Les conditions de travail .

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 115 La conclusion d’une convention collective. A défaut de l'une de ces stipulations.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. et de ne rien faire qui soit de nature à en compromettre l'exécution loyale. Toutefois. . Elles sont garantes de cette exécution dans la limite des obligations stipulées par la convention. lorsque la dénonciation est motivée par la volonté de provoquer la révision de certaines dispositions de la convention collective de travail. soit dans l'ensemble de l'entreprise. la convention collective est applicable dans le ressort du tribunal compétent dont le greffe a reçu le dépôt conformément l'article 106 ci-dessus. soit dans une zone déterminée ou dans tout le territoire national. tant qu'elles demeurent en vigueur. soit dans un ou plusieurs établissements qui en dépendent et ce. soit dans une collectivité locale déterminée. au greffe du tribunal compétent et à l'autorité gouvernementale chargée du travail. Champ d'application et entrée en vigueur de la convention collective de travail Les parties doivent stipuler que la convention collective de travail est applicable. Exécution de la convention collective Les organisations syndicales de salariés ou les organisations professionnelles d'employeurs ou leurs unions liées par une convention collective de travail sont tenues d'en respecter les dispositions. un projet de modification doit être joint à la dénonciation. à toutes les parties. Les acteurs de la convention collective sont : . La dénonciation doit être notifiée. Durée d'application La convention collective de travail peut être conclue pour une durée déterminée. au moins un mois avant la date prévue pour son expiration. .Les représentants d’une ou plusieurs organisations professionnelles des employeurs ou d’un ou plusieurs employeurs.L’audit social dans le contexte marocain . pour une durée indéterminée ou pour la durée de la réalisation d'un projet. Elle n'est applicable dans le ressort d'un autre tribunal que si elle y est déposée au greffe par les deux parties.Les représentants d’une ou plusieurs organisations syndicales de salariés les plus représentatives ou leurs unions.

au mode de licenciement. 102 Dahir n° 1-03-194 du 14 rejeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code du travail. 3. un règlement intérieur et de le soumettre à l'approbation de l'autorité gouvernementale chargée du travail. Des dispositions particulières relatives à l'organisation du travail. après l'avoir communiqué aux délégués des salariés et aux représentants syndicaux dans l'entreprise.L’audit social dans le contexte marocain . la date de dépôt et les autorités auprès desquelles elle a été déposée. d'établir. les parties signataires. à la protection de la santé et à la sécurité des salariés . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 116 Formalité d’affichage de la convention collective Les établissements concernés par l'application d'une convention collective de travail doivent afficher un avis y relatif dans les lieux où le travail est effectué ainsi que dans les locaux où se fait l'embauchage.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Un exemplaire de la convention doit être tenu à la disposition des salariés. 2. Des dispositions relatives à l'organisation de la réadaptation des salariés handicapés à la suite d'un accident de travail ou à une maladie professionnelle. Formalité d’affichage du règlement intérieur L'employeur est tenu de porter le règlement intérieur à la connaissance des salariés et de l'afficher dans un lieu habituellement fréquenté par ces derniers et dans le lieu où les salaires leur sont habituellement payés. aux mesures disciplinaires. Bulletin Officiel n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 . aux congés et aux absences . Des dispositions générales relatives à l'embauchage des salariés. 3.2 Le règlement intérieur Le règlement intérieur et le contrat de travail sont des sources autonomes de droit de travail. toute entreprise occupant habituellement au minimum dix salariés est tenu. Contenu du règlement intérieur Le modèle du règlement intérieur est fixé par l'autorité gouvernementale chargée du travail en consultation avec les organisations syndicales des salariés les plus représentatives et les organisations professionnelles des employeurs et doit comporter notamment : 1. En vertu de l’article 138 du code de travail102. le cas échéant. Cet avis doit indiquer l'existence de la convention collective de travail. dans les deux années suivant l'ouverture.

Paragraphe 4 : Contrôle des droits sociaux dans l’entreprise Le nouveau code du travail a multiplié certaines prérogatives individuelles mais dont la portée est collective. Du nom et de l’adresse de l’inspecteur de travail . Bien évidemment.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l’article 184 de la loi n°65-99. Du règlement intérieur qui est obligatoire pour les entreprises d’au moins dix salariés . relative au code du travail prévoit la durée légale suivante en fonction de l’activité de l’entreprise : . Des indications sur la durée de travail. En effet. rechercher les panneaux d’affichage. L’auditeur aura à vérifier la mise en œuvre des modalités du droit social dans l’entreprise et de son respect par l’entreprise conformément à la législation sociale en vigueur notamment : 4.L’audit social dans le contexte marocain .1 Durée légale de travail Ce fut l’un des premiers domaines d’intervention du législateur et aujourd’hui la réglementation apparaît importante et rigide. l'employeur et les salariés sont tenus au respect des dispositions du règlement intérieur. il convient de s’assurer des diverses communications obligatoires à l’inspecteur de travail dont notamment la convention collective et le règlement intérieur. L’expert comptable devra ici encore s’assurer de la conformité de ces documents sociaux aux textes en vigueur. Des consignes d’incendie et celles relatives aux accidents électriques . L’expert comptable en visitant la société. Les divers affichages effectués au sein de l’entreprise doivent encore retenir son attention et sa vigilance dans ce sens ou notamment pour les affichages obligatoires doivent faire l’objet de placardage sur les lieux de travail et presque toujours sur le site d’embauche. Ainsi. l’expert comptable pourra vérifier la réalité de placardage et notamment celui ou ceux : De la convention collective et des accords d’entreprise . Après le contrôle physique de l’existence de ces affichages obligatoires. les horaires et la durée de repos . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 117 Il est délivré copie du règlement intérieur au salarié à sa demande. Des notes de service .

Examen de la conformité notamment sur la base des réclamations faites par les délégués du personnel concernant l’application des règles. Ce contrôle. exercé par sondage.congés annuels payés L’auditeur identifie tout d’abord les règles du droit social applicables. Fixation de la période des congés .L’audit social dans le contexte marocain . les revendications exprimés par les délégués syndicaux…. les dispositions de la convention collective. portera sur les points suivants : Détermination du temps de travail effectif pendant l’année de référence . les accords en vigueur dans l’entreprise.Maladies englobant la période de congés ou survenant pendant le congé. Calcul de la durée de congé . 4.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Fractionnement des congés . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 118 Durée / Activité Activité non agricole Activité agricole Durée annuelle 2288 heures 2496 heures Durée hebdomadaire 44 heures Variable selon les nécessités des cultures Répartition Ne dépassant pas 10 heures par jour sauf dérogations légales Déterminée par l’autorité gouvernementale compétente 4. 103 Confère à la liste des jours fériés arrêtée par Décret. . Enregistrement des congés pris . Il analyse dans un second temps le respect de ces règles dans les cas ne soulevant pas de problème particulier. L’auditeur examinera ensuite les cas particuliers à savoir : .3 Congés payés.2 Jours fériés Il y’a lieu de porter une attention particulière à deux étapes : Identification des règles légales et conventionnelles applicables103 . .Versement d’une indemnité compensatrice de congés payés . les règles internes. les usages de la profession.

de 5 années de service.Industriel.Professions libérales .Agricole Salaire minimum Taux horaire : 9.Pendant 6 mois de service continu 18 ans Durée de congé 2 jours par mois de travail effectif * Un jour et demi par mois de travail effectif * La durée du congé annuel légal est augmentée à raison d’un jour et demi ouvrable par période entière. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 119 En matière du congé annuel payé le code du travail en vigueur a prévu ce qui suit104 : Bénéficiaires Salariés âgés de moins de 18 ans Conditions .Travail dans la même entreprise ou chez le même employeur Salariés âgés de plus de . lequel est le salaire. Cet examen portera sur les points suivants : .66 dirhams Taux journalier : 50 dirhams * Disposition appliquée à partir du 01 janvier 2005 dans les secteurs d’activités suivantes : le tourisme. ou du règlement intérieur. * un mois de travail correspond à 26 jours de travail effectif 4. Secteur d’activité .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.5 Rémunérations des heures supplémentaires L’auditeur vérifiera la conformité des pratiques de recours aux heures supplémentaires avec les règles légales.4 Salaire minimum A ce niveau l’auditeur doit s’assurer que l’entreprise respecte cette disposition liée à l’un des droits sensibles parmi les droits sociaux des salariés. la maroquinerie et les industries agroalimentaires.Identifications des règles applicables .L’audit social dans le contexte marocain . Sans que cette augmentation puisse porter la durée totale du congé à plus de 30 jours de travail effectif. continue ou non. . 104 Le salarié peut bénéficier d’une durée conventionnelle plus favorable en vertu du contrat de travail. 4. de convention collective. .Commercial. conventionnelles et internes à l’entreprise. . le textile.

le code du travail en vigueur a prévu ce qui suit : Activité Agricole Non agricole Période : heures supplémentaires effectuées Entre 5 H et 20 H Entre 20 H et 5 H Entre 6 H et 21 H Entre 21 H et 6 H Jour ouvrable 25% 50% 25% 50% Jour de repos ou férié 50% 100% 50% 100% 4.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Notre démarche se déroulera particulièrement autour de deux points : .Le comité d’entreprise 105 Bulletin Officiel n°5344 du 18 août 2005 portant publication des décrets d’application relative à la loi n°65-00 publiée au BO n°5058 du 21 novembre 2002 promulguée par le Dahir n°01-02-296 du 03 octobre 2002. surtout si la cause en est un conflit d’ordre individuel mineur.L’audit social dans le contexte marocain . . 4. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 120 . et que l’ensemble des formalités prévues par les procédures internes a été accompli.6 Assurance maladie Au Maroc. l’assurance maladie est désormais obligatoire à partir du 1er août 2005105. soit auprès de la CNSS ou le cas échéant auprès des compagnies des assurances privées selon les modalités prévues par les décrets d’application.La décision de recours en analysant un échantillon de recours que cette décision est prise par un responsable habilité par les procédures internes.7 Droit de représentation des salariés Un audit des relations avec les institutions représentatives du personnel est intéressant sur deux points : .Prévention des risques économiques : une grève longue est coûteuse. En matière de rémunération des heures supplémentaires. Les employeurs contacteront l’assurance maladie au profit du personnel.Préventions des risques sociaux : une détérioration de l’ambiance de travail provoquée par de mauvaises relations avec les représentants du personnel risque d’entraîner des mouvements sociaux inutiles . .Les délégués du personnel .

les délégués des salariés doivent être élus dans tous les établissements employant habituellement au moins dix salariés permanents.L'existence et l'utilisation d'un local mis à la disposition (qui peut être confondu avec celui du comité d'entreprise) .Les heures de délégation et leur utilisation . Les mandats des délégués du personnel L’auditeur social examinera uniquement la concordance de la durée des mandats et les règles d’éligibilité prévues au niveau des articles 437 et 438 de la loi sus mentionnée. 3ème section. Le comité d’entreprise En vertu des articles 464 et 465 de la loi n°65-99. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 121 Les délégués du personnel En vertu de l’article 430 du code du travail en vigueur. les entreprises employant habituellement au moins cinquante salariés sont tenues de créer un comité consultatif dénommé «comité d'entreprise » qui comprendra : 106 Cf au paragraphe 2. affichage des réunions). . Enfin. existence des procès-verbaux.Les incidents éventuels avec le chef d’entreprise . La liste des suppléants . Trois domaines sont à explorer dans ce paragraphe à savoir : Les élections L’auditeur social vérifiera les résultats des élections et se fera communiquer le procès verbal des résultats du vote et examinera : La liste des titulaires . . partie II lié à la tenue des livres et registres obligatoires . 2ème chapitre. La date d’élection . .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. relative au code du travail. dans les conditions prévues par la loi n°65-99. Les moyens d’action des délégués du personnel : A ce niveau l’auditeur pointera : .L’audit social dans le contexte marocain . tenue du registre spécial106. la transmission de cette information à l'autorité gouvernementale chargée du travail.L'exercice des fonctions des délégués du personnel (tenue des réunions.

Deux délégués des salariés élus de l'entreprise . les mesures relatives aux accidents du travail. l’auditeur social devrait également veiller au respect des différents accords collectifs conclus au sein de l’entreprise: • • • • • Accords de participation des salariés aux fruits de l'expansion . .Un ou deux représentants syndicaux dans l'entreprise. Les investigations de l’auditeur porteront sur : La composition du comité d'entreprise : L’auditeur social examinera : . le règlement intérieur. l'apprentissage.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le comité d'entreprise a un pouvoir de décision et son accord est parfois nécessaire. Désignation des membres représentant le personnel dans le Comité d'Hygiène de Sécurité et conditions de travail. Il notera également les noms des représentants de chaque organisation syndicale. les licenciements de représentants du personnel. le comité d'entreprise a aussi un rôle consultatif concernant les attributions d'ordre économique se rapportant aux problèmes d’organisation. En dehors de ces attributions consultatives d'ordre professionnel. . . Les attributions du comité d'entreprise L'organisation du contrôle de ce module se déroulera de la manière suivante : Vérification de la mise en oeuvre de la consultation du comité d'entreprise concernant les problèmes de conditions de travail. les consultations diverses et variées comme la durée du travail. de la politique de recherche. C'est le cas notamment des problèmes d'emploi. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 122 .L'employeur ou son représentant . Accords d'intéressement d'entreprise . Répartition éventuelle de la semaine de travail sur quatre jours .La liste des représentants élus du personnel. Horaires individualisés . etc.La durée de leur mandat. des modifications éventuelles de l'organisation économique ou juridique de l'entreprise. etc. de gestion. En plus de ce rôle consultatif.L’audit social dans le contexte marocain . ainsi qu'à la marche de l'entreprise. . le cas échéant. et éventuellement. Dans le cadre d’une mission d'audit social.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. sociales et extra sociales de l’entreprise auditée. l’auditeur social pointera la tenue régulière et semestrielle des réunions du comité d’entreprise. Le tableau ci après présente sous forme d’une matrice les principales étapes d’audit de régularité du système paie : . financières.1 Audit de régularité du système paie Bien évidemment. et contrôlera également la création d’éventuelles commissions portant sur l’emploi. Paragraphe 5 : Contrôle de la régularité et de la cohérence en matière du système paie Tout comme l’audit financier. Au niveau de l'organisation du comité d'entreprise. Enfin. la formation et les conditions du travail. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 123 - Fonctionnement et moyens d’action du comité d’entreprise. l’existence des locaux mis à sa disposition. De la cohérence des données sociales par rapport aux flux d’informations comptables. l’auditeur social devra s’assurer : De la régularité du système de la paie mis en place . son règlement intérieur. la régularité du système paie est vérifiée par rapport aux dispositions légales en matière sociale.L’audit social dans le contexte marocain . l’auditeur social examinera sa composition. 5.

Indemnités fin de contrat (licenciement. Idem. heures de nuit…) . retraites) .Taux horaire (heures supplémentaires.L’audit social dans le contexte marocain . heures complémentaires. . Indicateur permettant recenser les erreurs : Paies non conformes Total de paie Comparaison possible avec audit antérieur de .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 124 Mots clefs Dispositions Légales Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel -Normes Risque Etes-vous sûr de la Il existe 14 mentions légales Pénalités régularité des bulletins de devant apparaître sur le paie ? bulletin de paie dont le détail Amendes est fourni en annexe 5 de ce Les mentions mémoire Légales sont elles respectées ? Documents à utiliser Fiche de paie Conventions collectives Code du travail Revues périodiques spécialisées Personnes Outils à et rencontrer indicateurs Gestionnaire de la Méthode paie d’échantillonna ge par sondage Responsable paie sur les salaires de paie Service juridique Bulletins de paie Les calculs et Idem.Taux légaux CNSS Etats préparatoires .Calcul congés payés Idem. accident de travail.Taux SMIG (en fonction de de la paie sont ils corrects la branche et des conventions et conformes ? collectives) .

détail et rémunération et retenues à • Livre de paie pensions et • registres des congés effectuer.N° de CNSS Personnes à rencontrer DRH Assistant ressources humaines Outils et indicateurs Dispositions Légales Les déclarations . spécimen de signature.L’audit social dans le contexte marocain .Déclaration n°9421 .Mises à jour de : légaux sont tenus à jour ? . indemnités dues payés .Cotés et paraphés documents .Autre Redressements La comptabilité Journaux paie de . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 125 Mots clefs Dispositions Légales Autres Documents (livres registres obligatoires.Situation de famille.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. autre …) Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel -Normes Risque Erreurs Perte d’information Perte justificatifs de Documents à utiliser Est-ce que tous les autres . Tels que : date d’engagement.Déclaration à la CIMR faites en temps et en heure ? .Déclaration à la CNSS Les déclarations sont-elles .Déclaration à l’AMO .Suivi de la situation légale des • Fichier du personnel travailleurs étrangers . exemplaire contrat de travail.

Existence d’un support standardisé .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 126 Mots clefs Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel -Normes Risque Engagement de dépenses non autorisées Fraudes Risque de redressement CNSS Risque de double remboursement Risque de réintégration fiscale pour les salariés Remboursement notes de frais Y a t il justification et .Existence d’un visa de la hiérarchie .Exhaustivité et contrôle des justificatifs.L’audit social dans le contexte marocain .Existence d’un bon à payer Documents à utiliser Notes de Frais Personnes à rencontrer Collaboration avec la comptabilité Outils et indicateurs Dispositions Légales Archivage Les documents relatifs à la paie sont-ils archivés de Durée façon légale ? Accessibilité Pénalités Pertes d’infos Archives Etudes microfiches Développer l’archivage : Informatique microfiches .Existence d’une procédure de autorisation des remboursement des frais déplacements enregistrés professionnels en note de frais ? . vérification arithmétique .

production. etc. rapprochement avec les pièces justificatives. dénouement sur l’exercice suivant). embauches et sorties. le budget et les taux dans le secteur. intérimaires.Contrôler les comptes de bilan liés au personnel (justification de solde.Analyser l’évolution des ratios moyens de charges sociales (par rapport aux salaires bruts) mois par mois.Apprécier les frais liés aux montants des salaires par rapport aux salaires bruts. produites. et heures supplémentaires.Apprécier les salaires et les frais liés par rapport aux effectifs.Rapprocher l’état 9421 avec la comptabilité et le livre de paie.Vérifier la présentation des comptes de personnel au bilan.Comparer les comptes de charges avec les exercices précédents.S’assurer du bien fondé des mouvements dont l’origine comptable serait inhabituelle.L’audit social dans le contexte marocain . . l’évolution de l’effectif et l’évolution du niveau d’activité de la société (chiffre d’affaire.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Revoir les procès verbaux et les interprétations de la direction. .Comparer les pourcentages moyens de charges sociales (par rapport aux salaires bruts) avec les exercices précédents. Diligences substantives (non exhaustives)108 . payées. novembre 2002 KPMG . programme d’audit WP-15. Vérifier quelques additions et reports. Diligences générales (non exhaustives) Ces diligences sont détaillées au niveau du paragraphe 4. . facturées mois par mois. 107 108 Aide mémoire. . Diligences analytiques (non exhaustives)107 . . 2ème section du 2ème chapitre. . novembre 2002 KPMG Aide mémoire.Comparer les heures ouvrées. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 127 5. partie II questionnaire portant sur le contrôle interne social. Faire une vérification mathématique du cadre récapitulatif. ancienneté. . . programme d’audit WP-15.). mois par mois. . le budget.Apprécier le montant des comptes bilan par rapport aux charges de l’exercice et aux exercices précédents. L’objectif étant de contourner tout risque social issu du non respect des règles liées à la réalité et à l’exhaustivité des informations sociales.2 Contrôle de la cohérence du système paie L’auditeur social devra mettre en place des diligences lui permettant de s’assurer que les données sociales sont conformes et cohérentes avec les autres types d’informations émanant de l’entreprise auditée.

notes de frais…). .Vérifier le respect des obligations relatives à la taxe d’apprentissage.Le contrôle de la forme des déclarations . primes. évaluer l’impact sur l’audit. …). y compris s’il y a lieu avec la régularisation annuelle.Se faire communiquer le détail des postes avances. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. intéressement.Contrôler l’ancienneté et le dénouement sur l’exercice suivant des créances ou dettes auprès des organismes sociaux.Vérifier la justification du solde des comptes d’organismes sociaux par rapprochement avec les déclarations . Paragraphe 6 : Contrôle des déclarations sociales La démarche de l’auditeur se déroulera particulièrement autour de trois points : .Le contrôle des délais des déclarations . dépôts. . apprécier leur recouvrabilité. vérifier le calcul des intérêts. la formation professionnelle continue…).Lister les engagements de la société au titre de son personnel (indemnité de départ. .Exploiter la circularisation des avocats pour ce qui concerne les litiges éventuels avec le personnel. commissions. . 13ème mois. . . indemnités de licenciement. indemnités de départ à la retraite. .Interroger la direction sur l’éventualité d’un contrôle par les organismes sociaux. .S’assurer que tous les éléments du salaire devant être soumis à cotisations ont bien été retenus dans le calcul des bases déclarées (salaires.Vérifier une déclaration par organisme.Contrôler l’exhaustivité et le calcul des provisions de fin d’exercice au titre des rémunérations différées (droits à congés payés acquis. .Faire le suivi des redressements notifiés.Pointer par sondage ces soldes avec les pièces justificatives. .Vérifier que les rémunérations versées aux dirigeants.Circulariser les organismes sociaux si nécessaire. . procéder le cas échéant à une circularisation. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 128 . retraite. . aux administrateurs et aux membres du conseil de surveillance sont conformes aux décisions prises par les organes habilités. . commissions.Le contrôle de la concordance des déclarations. acomptes.L’audit social dans le contexte marocain . oppositions. assurance vie…). avantages. . .Rapprocher les états de synthèse des organismes sociaux avec les comptes de charges et le calcul global des cotisations sociales de l’exercice.

C’est pour cette raison là que l’auditeur est amené à examiner l’agenda social de l’entreprise en vérifiant si les déclarations ont été déposées dans les délais et dans le cas contraire apprécier l’incidence sociale de ces infractions en terme de majorations de retard ou encore en terme de privation de certains avantages dont l’octroi est conditionné par le dépôt de déclarations ou de demandes dans les délais. 6. car elle constitue le premier élément sur lequel reposera l’inspecteur social pour opérer les redressements ou encore pour programmer un contrôle social. .Que ces déclarations concordent avec les données de la comptabilité . il y’a lieu de constater que les contrôles opérés jusque là ne seront pas suffisants pour se prononcer sur la régularité sociale dans son ensemble.1 Contrôle de la forme des déclarations Il s’agit à ce niveau de vérifier que l’entreprise s’acquitte correctement des différentes déclarations requises en portant une attention particulière sur les points suivants : L’entreprise a-t-elle souscrit les déclarations obligatoires ? Utilise t-elle les imprimés requis ? Dépose t-elle les déclarations auprès des services compétents ? Conserve t-elle les justificatifs de dépôt des déclarations ? Les déclarations sont –elles correctement servies ? L’entreprise dispose t-elle des moyens nécessaires pour justifier le contenu des différentes déclarations souscrites ? 6. de son secteur d’activité et du contexte économique .3 Contrôle de la cohérence des déclarations La concordance des déclarations est très importante. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Que les déclarations sont cohérentes compte tenu de la connaissance générale qu’il a de l’entreprise. financières ou non va permettre à l’auditeur d’acquérir l’assurance que la situation sociale de l’entreprise est régulière. Cet examen a pour objectif : .L’audit social dans le contexte marocain . fiscales.2 Contrôle des délais des déclarations Le non respect des délais peut coûter cher à l’entreprise. Seule une revue de la cohérence des déclarations souscrites avec les informations comptables. Ainsi.Que les déclarations souscrites sont cohérentes entre elles et qu’il n’existe pas de contradictions flagrantes entre ces déclarations . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 129 6.

Que les déclarations sont servies conformément aux prescriptions de la loi . nous proposons ci après quelques tests de cohérence non exhaustifs.Que toute l’information nécessaire à la préparation des déclarations est conservée en vue de répondre à posteriori à toute demande de justification. . .Contrôle des sommes déclarées aux organismes sociaux avec l’état 9421 et la comptabilité . les données comptables et les bases de cotisations. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 130 . . liés aux déclarations sociales permettant de rapprocher entre les différentes déclarations courantes de l’entreprise. Pour réaliser ce contrôle de cohérence. .L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Contrôle de la cohérence des comptes « charges du personnel » et « charges sociales » avec les déclarations sociales adéquates . .S’assurer de la cohérence entre les données du livre de paye.Contrôle de la concordance de l’état 9421 avec la comptabilité (Pour la rubrique « Emoluments et salaires versés) .

pour le contrôle de la cohérence des déclarations sociales (obligatoires et facultatives) avec la comptabilité : Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (obligatoire) AF cotisation cotisation cotisation base non base reversées brute nette recalculée plafonnée plafonnée (2) (1) (1-2)=(3) (4) Ecart (4-3) Périodes Janvier Février Mars 1er Trimestre Avril Mai Juin 2ème Trimestre Juillet Août Septembre 3ème Trimestre Octobre Novembre Décembre 4ème Trimestre Total annuel déclarations (a) Précompte salarial (journal de paie) (b) Charges patronales (a-b)= (c) Comptes de charges (d) Ecart à expliquer (c)-(d) * Exercice comptable correspondant à l’année civile SYNTHESES ET CONCLUSIONS :……………………………………………………………………………… …………………………………………………………………… …………………………………………… …………………………………………………………………… …………………………………………… . généralement utilisé en audit financier.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 131 Ci-après un modèle standard.L’audit social dans le contexte marocain .

mais contractée auprès d’une compagnie privée . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 132 Assurance Maladie (Obligatoire)109 et CIMR (facultative) Périodes Janvier Février Mars 1er Trimestre Avril Mai Juin 2ème Trimestre Juillet Août Septembre 3ème Trimestre Octobre Novembre Décembre 4ème Trimestre Total annuel déclarations (a) Précompte salarial (journal de paie) (b) Charges patronales (a-b)=© Comptes de charges (d) Ecart à expliquer ©-(d) Assurance Maladie Obligatoire base Cotisation CIMR base cotisation * Exercice comptable correspondant à l’année civile SYNTHESES ET CONCLUSIONS :……………………………………………………………………………… …………………………………………………………………… …………………………………………… …………………………………………………………………… …………………………………………… 109 Dans l’hypothèse ou l’AMO n’est pas contractée auprès de la CNSS.L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

L’audit social dans le contexte marocain . Certes. il ressort que celui-ci a une mission d’intérêt général de contrôle au profit des créanciers.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le CAC s’appuie sur des normes de travail préalables à chaque certification dont les principales étapes sont résumées comme suit : 1. financière et sociale ainsi que de l’organisation générale à travers l’analyse de l’évolution des facteurs structurels et humains au sein de l’entreprise.Prise de connaissance préalable à l’entreprise : cette étape permet de définir les risques généraux liés à l’entreprise découlant notamment de sa situation économique. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 133 Section 4 : Audit de la régularité sociale dans le cadre d’une mission de Commissariat aux comptes Le commissaire aux Comptes (CAC) n’est plus un simple mandataire des actionnaires mais il jouit d’un statut particulier prévu par les nouvelles dispositions réglementaires. . L’objectif recherché est de déceler les variations inhabituels ou incohérentes. sans aucun doute une telle démarche est bien maîtrisée par le corps des Experts Comptables au Maroc. des banquiers. mais plutôt de mettre en lumière à chaque étape de la démarche les points liés à l’aspect social et à sa régularité110. C’est pour cette raison que le législateur a prévu le dépôt de son rapport auprès du greffier du tribunal.Identification des domaines et des systèmes significatifs : cette étape repose sur la détermination du seuil de signification et sur l’identification des domaines significatifs touchant à la fois les comptes significatifs et le respect des obligations légales et contractuelles dont la régularité sociale fait partie. l’objectif n’est pas de présenter de façon détaillée la démarche générale du CAC. La mission du CAC englobe plusieurs aspects orientés notamment vers l’assurance que les comptes sociaux présentés répondant aux qualifications légales de régularité. La conduite de cette étape fait appel le plus souvent à la technique de l’examen analytique. de sincérité et d’image fidèle. . La loi du 17 octobre 1995 a ainsi élargi les attributions du commissaire aux Comptes. afin d’en déduire ensuite les principales diligences en la matière et les recommandations pour une intégration de la revue sociale dans la démarche du CAC. 110 Sans oublier que la démarche que nous avons retenue pour l’exécution d’une mission d’audit social est fortement inspirée de la démarche générale d’audit financier contractuel ou légal. Paragraphe 1 : Démarche générale de commissariat aux comptes Au niveau de ce paragraphe.1 Orientation et planification de la mission Cette étape portera sur : . de l’Etat et des tiers en général mais aussi des salariés. A la lecture des différents articles de cette loi. dans l’exercice de ses fonctions.

111 Appelé aussi note d’orientation d’audit. 1. .4 Délégation et supervision Il s’agit plus particulièrement de l’arrêté du programme de travail.Rédaction d’un programme général de travail : cette étape permet au CAC de définir le champ d’investigation. . plan stratégique d’audit….Vérifier de manière suffisamment étendue le bon fonctionnement des contrôles clés sur lesquels le CAC a décidé de s’appuyer. les principales diligences de CAC peuvent être résumés comme suit : . ainsi que le deadline pour l’émission du rapport d’opinion. 1.5 Tenue des dossiers de travail Ces dossiers constituent le support de l’ensemble des contrôles effectués dans le cadre d’une mission de CAC.2 Evaluation du contrôle interne Cette appréciation est menée en deux étapes : . l’orientation et la planification de la mission.Prise de connaissance des procédures de traitement des données et des contrôles internes mis en place afin d’identifier les risques d’erreurs inhérents à la conception du système d’une part et de vérifier le respect des objectifs de contrôle interne (exactitude. stratégie d’audit.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de la désignation du chef de mission et des collaborateurs. et de la supervision de l’exécution de la mission. Ils permettent de maîtriser la mission et d’apporter les preuves des diligences accomplies Paragraphe 2 : Principales diligences du commissaire aux comptes Compte tenu de ce qui précède. arrête un budget définissant le temps et les tâches à accomplir pour chaque collaborateur. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 134 . constituer l’équipe d’intervention. existence) . plan de mission.3 Obtention d’éléments probants Il s’agit d’obtenir des éléments probants suffisants et appropriés permettant au CAC d’avoir l’assurance raisonnable motivant son opinion. 1. 1. autorisation.L’audit social dans le contexte marocain .Etablir un mémorandum d’approche111 permettant notamment de matérialiser la prise de connaissance. exhaustivité.

contrôle arithmétique et de vraisemblance. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 135 . LSF. Dans le cadre de la loi française sur la sécurité financière (LSF)113. la revue sociale. . dans la démarche de l’audit financier.Etablir la note de synthèse de la mission . En effet. D’ailleurs. Le CAC dispose à cet effet des différentes techniques de contrôle.Un rapport du Président dans lequel celui-ci « rend compte » : • des conditions de préparation et l’organisation des travaux du conseil . En corollaire. 112 113 Conférer à l’annexe 3 de ce mémoire portant sur les sanctions prévus par la loi en question en cas du non respect de ses dispositions Votée le 1er août 2003 introduisant de nouvelle obligations d’information d’actionnaires et du marché sur les procédures du contrôle interne mises en place dans les sociétés anonymes . COSO » axées notamment sur l’obligation et le renforcement du contrôle interne et la gestion du risk management.L’audit social dans le contexte marocain . inspection physique et observation.Obtenir des éléments probants . devrait être développée davantage.. sur le plan international et compte tenu des récentes lois sur les sécurités financières «SOX. le contrôle de la régularité sociale apparaît initialement comme l'une des principales orientations de l’audit financier qui doit s'assurer de la stricte application des règles sociales pouvant influencer le contenu ou la présentation des documents et informations qu'il examine. . confirmation directe.Constituer des dossiers. intégrée mais peu. en raison du risque financier lié à ces irrégularités. .Superviser et exécuter la mission . Paragraphe 3 : Recommandations pour l’intégration d’un module de revue de la dimension sociale dans la démarche de Commissariat aux comptes L’auditeur financier. les articles 117 et 120 ont prévu pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2003 dans toutes les SA : . examen analytique etc. permanent et du travail . • des procédures de contrôle interne mises en place par la société y incluent les procédures liées au management des ressources humaines.Etablir les rapports.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. contractuel ou légal (CAC). .Etablir des programmes du travail adaptés à la mission concernée. La non-conformité à la règle sociale portera atteinte à la qualité de l’information comptable et par conséquent à la notion d’image fidèle et au principe comptable de « Prudence » que devraient en principe traduire les comptes sociaux et ce. en général. ne saurait être en mesure de se prononcer sur l’image fidèle des comptes sociaux présentés par l’entreprise sans s’interroger au préalable sur l'existence des risques sociaux compte tenu des nouvelles contraintes relativement lourdes et coûteuses 112 imposées par la loi 65/99 formant code de travail. . . le domaine des ressources humaines fait désormais partie intégrante de l’environnement de contrôle de l’audit financier contractuel ou légal.Evaluer le système du contrôle interne .

un contrôle interne déficient était un facteur principal. Le renforcement de l’environnement de contrôle interne du domaine des ressources humaines115 : • Code d’éthique applicable aux dirigeants et au personnel. présent. - 114 115 SOX Section 302 SOX Section 404. gestion des carrières…) . 117 COSO 1 118 COSO 2 . Dimension temporelle de l’information (passé. signalé au contrôle.L’audit social dans le contexte marocain . Pour le référentiel international du contrôle interne à savoir « COSO116 » : Les objectifs permanents du contrôle interne sont résumés dans 117: L’optimisation de l’utilisation des ressources (Efficacité des ressources) . Par ailleurs. délégations. • La prévention et la gestion de la Fraude. évènements futurs et potentiels). Extension du reporting à l’information non financière. commission crée aux Etats unis dans les années quatre vingt pour débattre des problèmes liés à la fraude. 116 Comittee Of Sponsoring Organisation of the tradeway commission. Il s’est avéré que parmi les facteurs susceptibles d’accroître la fraude dans les entreprises. discipline . comité de déontologie. • La maîtrise des risques et les activités de contrôle . • Indice de fraude ou de mise en cause de personne. la loi SARBANES OXLEY (SOX) en matière du contrôle interne a prévu : La description des procédures internes qui peuvent notamment s’appuyer sur114 : • Des politiques de ressources humaines (recrutement. rémunération.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le respect des lois et des réglementations (Régularité ou Conformité). « pour celles des procédures de contrôle interne qui sont relatives à l’élaboration et au traitement de l’information comptable et financière ». • Programme d’enquêtes sous forme de tests de bon fonctionnement . Les objectifs stratégiques sont alignés sur les 3 catégories d’objectifs du contrôle interne118 : Focus plus important sur les risques (cartographie des risques élaborée par processus y compris celui lié aux ressources humaines. La fiabilité des états financiers publiés. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 136 - Un rapport du commissaire aux comptes sur le rapport du Président. cette cartographie sert de fil conducteur au plan d’audit).

en cas de son instauration. Norme n° 400 . l’auditeur doit119. l’étendue.Le bilan social. et le calendrier des contrôles d’audit en matière de la régularité et de l’efficacité sociale prévues au niveau de la note d’orientation de l’audit social. soit instauré par le législateur marocain. Paragraphe 2 : Adaptation de la note d’orientation d’audit social Lorsque l’auditeur commence une mission avec l’objectif de fournir des recommandations pour faire évoluer la régularité et le management des ressources humaines dans une entreprise dans un domaine spécifique.L’audit social dans le contexte marocain . minimise le risque de la nonconformité sociale au sein de l’entreprise et augmente les chances d’opportunité et d’efficacité du management des ressources humaines. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 137 Il n’en demeure pas moins que pour garantir une revue suffisante des aspects sociaux au sein de l’entreprise marocaine. CHAPITRE TROISIEME : AUDIT D’EFFICACITE DU MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Section 1 : Impact du style de management sur l’approche d’audit social Paragraphe 1 : Nature et contexte de cet impact Dans le cadre de l’audit financier. Par ailleurs. avec le maximum d’efficacité. il est à notre avis important que : .Hormis la conformité par rapport aux lois internationales sur la sécurité financière. nécessite une vérification. les informations issues des comptes sociaux dont ce bilan social fera état. bien que n’ayant pas pour objectif des considérations d’ordre économique ou de gestion financière. un schéma d’intervention qui a un caractère standard. . du respect des droits des salariés et de la réglementation sociale en vigueur. les conclusions faites à ce niveau conditionnent évidemment la nature. 119 Normes internationales de l’IFAC. Le même principe est retenu au niveau de l’audit social car un style de management. Il se réfère à une démarche. il ne connaît pas dans le détail les travaux à effectuer. procéder à une évaluation préliminaire du risque lié au contrôle dont l’attitude de direction et de l’environnement du contrôle en constituent les principales données. imprégné de la notion du capital humain. après avoir pris connaissance des systèmes comptables et du contrôle interne.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. dans le cadre de l’audit financier contractuel ou légal (CAC) . l’Ordre des Experts Comptables au Maroc devrait davantage accorder l’attention à la question de la régularité sociale en l’intégrant explicitement dans le manuel des normes d’audit légal et contractuel déjà mis en place. compte tenu de son utilité pour la valorisation de la dimension des ressources humaines.

à son développement. dans la démarche de l’auditeur. et souvent le plus difficile. Les règles de l’art sont encore mal établies et les systèmes de référence sont souvent internes à l’entreprise et parfois même à construire. d’un système d’appréciation du personnel. . plus ou moins fondée.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de l’emploi complémentaire. Il pourra éventuellement être complété par des tests supplémentaires. Il est possible de dénombrer plusieurs sortes d’audit de l’emploi : l’audit du recrutement et de l’accueil. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 138 Après la remise des conclusions de son appréciation sur le style de management à travers notamment l’examen de l’organisation actuelle. Il dispose des éléments nécessaires pour définir plus précisément le cadre de la nouvelle étape de la mission. tant en termes quantitatifs que qualitatifs. . l’audit des mouvements du personnel.Les mouvements du personnel . La définition de la référence devient alors un élément clé. Cet audit commence par une analyse quantitative et qualitative des effectifs. l’objet même de l’audit donne une importance considérable aux observations du terrain. La finalité de l’audit de l’emploi est d’assurer. le niveau des ressources humaines nécessaire au fonctionnement présent et futur de l’entreprise. de l’absentéisme. l’auditeur social portera son analyse sur : . Section 2 : Audit des emplois L’audit de l’emploi est un domaine récent. Les données sont à rechercher autant dans l’atelier. De plus. des niveaux de délégation et de responsabilité. celui d’un système de qualification du travail. le bureau ou l’agence que dans les dossiers. de l’attitude de la direction par rapport à l’audit etc.L’audit social dans le contexte marocain . l’auditeur connaît les points qu’il doit approfondir afin d’établir les éléments de preuve nécessaires pour donner à ses recommandations une valeur accrue. Nous allons plus particulièrement nous intéresser à la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences. des sécurités et des procédures mises en place. Sur la base de cette conviction. . C’est en fonction des résultats observés que pourra être recherchée l’origine de certains écarts. Pour ce faire. Le programme d’audit peut plus ou moins être renforcé en fonction de l’importance de l’impact respectif du style du management mis en place et la synthèse des forces et des faiblesses mise en évidence.Les potentiels et compétences de l’entreprise.La structure des effectifs . vu que le domaine du recrutement sera traité à part dans une autre section de ce mémoire.

Les actions correctrices sont elles adaptées au problème ? Cette analyse est facilitée par l’utilisation de la pyramide des âges qui permet de révéler les déséquilibres. la fiabilité de ces informations doit être établie par divers recoupements permettant de déceler des omissions. jeunes) . Le bilan social s’il existe . ressources humaines… Evidemment. Et tous les documents pertinents qui émanent des services comptabilité. informatique. L’annexe du bilan financier . catégories professionnelles. L’auditeur devra alors se demander : . Les plans de production . qualification…) L’auditeur consultera : Les registres du personnel (entrées. les risques de démotivation découlant de l’absence de promotion.L’audit social dans le contexte marocain .Comment sont gérés les déséquilibres ? .1 Par tranche d’age La répartition par âge peut révéler des déséquilibres dus à la part trop importante d’une tranche d’âge dans une catégorie ou un département particulier par rapport aux catégories immédiatement inférieures. et de retracer les politiques de recrutement passées. étrangers. des erreurs ou des fraudes. localisation. En effet. Les organigrammes actuels et prévisionnels . contrôle de gestion. Les budgets d’effectifs . Les déclarations obligatoires . . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 139 Paragraphe 1 : Analyse de la structure des effectifs La première phase de cet analyse concerne l’étude quantitative des effectifs. sorties. envisagés dans leur totalité et par sous-ensembles définis selon un certain nombre de critères (âges. destinés en principe à les remplacer. Les divers états d’effectifs . ancienneté. type de contrat. la structure des effectifs peut être appréhendée par l’auditeur sur la base des critères suivants : 1.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. sexe.

Indice de stabilité : Nombre de personnes ayant + d’un an d’ancienneté au 31/12/N * 100 Effectif permanent 31/12/N-1 Indice de stabilité des nouveaux embauchés : 100 * nombre de mois d’ancienneté du personnel ayant moins de 2 ans d’ancienneté 24 * nombre de personnes ayant moins 2 ans d’ancienneté 1. les effectifs sont analysés selon des critères de localisation du domicile mais aussi de leur statut : Les salariés habitent ils près de leur lieu de travail ? Quel est leur temps de transport par jour ? Sont-ils propriétaires. Les tranches choisies sont le plus souvent fonction des clauses de la convention collective.2 Par ancienneté L’auditeur a recours à la pyramide des anciennetés qui sert à analyser la structure des effectifs. des ratios de cadres du siège social par rapport à l’effectif total… Cette analyse peut être affinée par service. . des proportions de main d’oeuvre directe par rapport à la main d’oeuvre indirecte. mais aussi pour étudier le turnover et l’absentéisme. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 140 1. Faut il beaucoup de temps pour savoir exécuter le travail correctement ? Faut il avoir un acquis théorique important ? Quelles sont les qualifications présentes dans l’organisation ? Sont elles cohérentes par rapport au poste occupé ? On peut calculer des taux d’encadrement.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.3 Par localisation Dans ce cas.4 Par qualification L’auditeur pourra alors étudier l’adéquation de la structure des qualifications aux contraintes technologiques en comparant les résultats obtenus à ceux observés dans des établissements ou entreprises de même taille employant une technologie comparable. locataires du logement ? Cette analyse peut servir pour la prévision d’une nouvelle implantation en dehors de la région.L’audit social dans le contexte marocain . 1.

au diplôme…) ? . à l’ancienneté.1 Mouvements externes Les mouvements externes sont étudiés à travers l’analyse du taux de turnover. saisonniers.2 Mouvements internes Les mouvements internes comprennent aussi bien la mobilité horizontale (transfert) que verticale (promotion). expatriés.Quels sont les objectifs poursuivis par l’entreprise en matière de promotion et de mutation pour chaque catégorie de personnel.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. L’auditeur peut aussi s’intéresser à des populations spécifiques comme les titulaires d’un CDD. l’ancienneté… En effet. Un taux de mobilité interne peut être calculé en comparant plusieurs organigrammes successifs. selon les taux de mobilité calculés ? .Est elle planifiée ? Par qui ? . l’auditeur portera son attention sur deux sortes de mouvements : 2. dont certains s’expliquent par l’absence de gestion prévisionnelle et l’inadéquation des politiques de recrutement. Il ne faut pas se contenter de l’étude du taux de turnover classique (TO = nombre de départs/ effectif moyen) mais affiner l’analyse selon les différentes causes de départ.Comment se fait la promotion (au mérite. à temps partiel. l’analyse du turnover constitue le point de départ d’investigations plus poussées pour déterminer les motifs réels des départs. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 141 A partir des organigrammes et d’une analyse approfondie. Les effectifs sont ils stables ? Le départ est-il volontaire ou non ? Quelles sont les causes de départ ? S’agit-il d’un nouvel embauché ou non ? La mesure peut être affinée en adoptant des critères comme l’age. L’auditeur devra alors s’interroger sur : . les travailleurs intérimaires.L’audit social dans le contexte marocain . le sexe. et stagiaires… Paragraphe 2 : Analyse des mouvements du personnel A ce niveau. 2. l’auditeur pourra identifier les postes à hauts risques et examiner quelles solutions de remplacements existent en cas de départ des titulaires actuels.

En effet. des remplacements… Pour chaque poste. ce qui permettra à l’entreprise de procéder à des transferts.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 142 Paragraphe 3 : Analyse des compétences et potentiels de l’entreprise Cette analyse porte en général sur les compétences. Quel est le niveau de formation initiale moyen au sein de l’entreprise ? Quel est le nombre de formations suivies au cours de l’année ? Quel est le pourcentage de personnes ayant suivies une formation par rapport à l’ensemble des salariés de l’entreprise ? Quelles sont les formations suivies au sein de l’entreprise ? Quel est le niveau de réussite ? Quel est le pourcentage de femmes cadres par rapport à l’effectif des femmes ? Cela pourra alors permettre à l’entreprise de comparer ces indicateurs avec ceux de la branche et voir le niveau de formation du personnel de l’entreprise. des promotions.L’audit social dans le contexte marocain . et de l’âge etc. elle permet de mesurer le niveau de formation initiale et continue. 3. L’auditeur pourra se poser les questions suivantes : Quel est le niveau de formation initiale ? Cette question pourra être déclinée au niveau du sexe.1 Analyse des compétences Elle complète l’analyse des qualifications. il conviendra de se poser les questions suivantes : Quelle est la probabilité de remplacements pour chaque poste ? Quel est l’âge des remplaçants possibles ? Quel est le niveau de formation requise pour tenir le poste ? Quelles doivent être les compétences des remplaçants pour tenir le poste ? Quelle doit être leur disponibilité pour tenir le poste ? . Cependant. C’est pourquoi. Cependant cette dernière nécessite un audit à elle seule réalisé à l’aide d’enquêtes d’attitudes ou d’opinions.2 Analyse des potentiels Elle aboutit sur la gestion prévisionnelle du personnel puisqu’elle détermine à court terme et à moyen terme les ressources humaines potentielles. le potentiel et éventuellement sur la motivation du personnel. ces indicateurs doivent être rapprochés de la productivité et de la performance de l’ensemble de l’entreprise et de chaque salarié. nous n’analyserons le personnel qu’à travers des compétences et des potentiels. 3.

L’audit social dans le contexte marocain . décelés au cours du constat dressé par l’auditeur. cela montrera à l’entreprise une pénurie des ressources humaines nécessaires pour effectuer des remplacements. nous précisons que : L’absence ou l’inadéquation de la gestion prévisionnelle peut être une des causes des résultats observés précédemment . les instruments du contrôle de leur efficacité. à la situation sur le marché du travail. les transferts. Après cette analyse de l’emploi dans l’organisation. L’auditeur. en fait. les moyens nécessaires. Les besoins futurs en personnel dépendent directement des objectifs généraux de l'entreprise. devront être appréciés en tenant compte des contraintes externes et internes qui pèsent sur l’entreprise . Section 3 : Audit des recrutements Le recrutement est. Un des tests d’efficacité de cette gestion sera la cohérence avec la stratégie et les plans de production . les objectifs en matière de gestion prévisionnelle du personnel devraient donc refléter la philosophie générale du management faute de quoi les opérations de recrutement risquent d'être inefficaces. que les entreprises recourent au marché externe de l'emploi pour combler leurs besoins. l’auditeur pourra se poser les questions suivantes : Quel est le taux de mobilité par niveau hiérarchique ? Quel est le taux de mobilité par sexe ? Mais cela suppose que chaque responsable soit capable de répondre aux questions portant sur le degré de promotion possible de ses collaborateurs. les reclassements. la dernière opération par ordre chronologique: ce n'est qu'après avoir épuisé divers moyens tels que la promotion interne.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. En toile de fonds. l’auditeur devra établir des recommandations en précisant : les conditions de leur efficacité. - . des programmes de production et d'un inventaire des ressources humaines.5. devra établir le poids des contraintes tenant à la législation. Les points forts comme les problèmes éventuels. au caractère des statuts du personnel. A partir de ce ratio. avec l’aide des principaux responsables. à la syndicalisation dans l’entreprise. Si le résultat est inférieur à 1. et les résultats attendus . à l’environnement économique. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 143 De plus l’entreprise pourra calculer un taux de mobilité potentielle qui est égal à (Nombre de remplaçants possibles / Nombre de postes)* 100. leur délai de mise en place et leur coût.

l'auditeur doit avoir une connaissance précise des référentiels. formation initiale.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. programmes. afin de déterminer l'efficience et l'efficacité des procédures et politiques des recrutements mises en oeuvre. service où le nouvel embauché a commencé sa carrière. De considérer les appréciations portant sur les performances des nouveaux embauchés.1 Compréhension et analyse des procédures Toute analyse devrait être précédée par une connaissance et une compréhension des procédures. qualification. de diagnostiquer les problèmes éventuels. intégration……). et de proposer des recommandations de solutions. et notamment du processus du recrutement et de la structure des coûts y afférant : c'est une aide tout autant qu'un guide pour l'auditeur. de turnovers d'effectifs par catégorie. de poste…. l’auditeur établira un constat de la situation. pour connaître les motifs ayant poussés les nouveaux embauchés à quitter l'entreprise.. et de départ . politiques. notamment à partir de celles transmises par le contrôle de gestion . Par ailleurs. Examiner les fichiers de personnel et les dossiers individuels .) . A partir de ces informations écrites et des résultats d'entretiens menés avec les différents responsables. expérience. qui dans chaque étape du processus du recrutement décèlera les points forts et les problèmes à l'aide d'indicateurs qui lui permettront de porter une appréciation sur l'efficacité et l'efficience en ce domaine. d'accueil. la phase pré recrutement consiste à : Rassembler des informations ayant trait aux objectifs. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 144 Afin de mener un audit des recrutements. etc. Analyse de l’après recrutement (accueil. d'en connaître les causes.L’audit social dans le contexte marocain .) . Paragraphe 1 : Analyse de pré recrutement Dans le cadre d’un audit du recrutement. 1. d'étudier les statistiques d'embauche. date et lieu d'embauche. de recrutement. il est utile de dépouiller les entretiens de départ. Recueillir les données concernant les divers coûts de recrutement. Analyse de recrutement proprement dit (moyens utilisés. adéquation poste profil……. au moment de leur embauche et quelques temps après . origine géographique. et procédures de sélection. Dans certaines situations. l’auditeur passera nécessairement par trois étapes : Analyse de pré recrutement (analyse procédure.

ci-après.L’audit social dans le contexte marocain . un tableau permettant à l’auditeur une compréhension efficace du pré recrutement au sein des entreprises. Organisation Service du personnel Procédure Gestion prévisionnelle du personnel Procédés Planification des Ressources Humaines Analyse des besoins en Ressources Humaines Evolution quantitative des besoins en ressources humaines .Analyse de la tendance Analyse des facteurs externes Economiques Sociaux Technologiques Concurrentiels Moyens Analyse des facteurs internes Budgets Plans stratégiques de développement de l’entreprise Objectifs de productivité Règlement interne.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. convention collective… - Ratios Bilan social . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 145 Nous proposons.

Estimation des besoins futurs en fonction du niveau de qualification - Plan de promotion interne Plan de formation interne Diplômes Intégration des nouvelles technologies Carte prévisionnelle des emplois . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 146 Organisation Procédure • • • • • • - Procédés Estimation des départs Décès Mutation Préretraite Retraite Congés sans solde Service militaire Estimation des entrées Estimation générale Pyramides des âges Pyramides des anciennetés Méthodes de régression Extrapolation Statistiques Moyens - Estimation des besoins par la hiérarchie Intégration des objectifs de production Différences entre les sorties et les entrées Evolution qualitative des besoins en ressources humaines .L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 147 Organisation Procédure - Procédés Description des postes Moyens Fiches détaillées .Situation dans l’organigramme .Moyen matériel et humain Planification des ressources humaines Demandes des supérieurs hiérarchiques Edition d’une fiche de demande (niveau souhaité.Inventaire des attributions .Marges d’autonomie . âge…) Analyse de la fiche de demande Vérification des besoins réels Solutions provisoires : Intérim CDD Sous-traitance Décision finale (négative ou positive) Préparation du recrutement - Expression de la demande - Analyse de la demande - .L’audit social dans le contexte marocain .Contrôle par le supérieur .Mission de l’emploi à court et moyen terme .Identification de l’emploi .Description des activités .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Compétences souhaitées .

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 148 Organisation Procédure - Procédés Description du poste Description du profil souhaité du candidat - Moyens Si poste existant Fiche détaillée existante Si création de poste Création de la définition (fiche) du poste Fiches détaillées des exigences souhaitées Age Formation Expérience Caractéristiques personnelles recherchées Rémunération Délai de prise de fonction .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

ce qu’il y a une bonne préparation et utilisation de la fiche détaillée ? Est.ce qu’elle décrit bien les postes ? Recense-t-elle avec précision les salariés de l’entreprise ? Existe-il une priorité de la chartre promotionnelle ? Est-ce qu’il y a une bonne information des postes vacants ou des créations de postes aux salariés de l’entreprise ? La recherche de candidatures externes est-elle justifiée et fiable ? .2 Diagnostic de l’auditeur Durant cette phase de diagnostic. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 149 1.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . l’auditeur devrait procéder à une analyse en se basant sur les questions suivantes : Est-ce que la planification des Ressources Humaines est efficace ? Les responsables (décideurs) sont-ils bien informés des facteurs externes et internes pouvant influencer cette planification ? Les besoins de l’entreprise sont-ils bien analysés ? L’estimation des besoins futurs est-elle juste ? Est.

ainsi que les différents risques correspondants et bien évidement des modèles de tests sont présentés en annexe 4 de ce mémoire. de la stratégie globale de l'entreprise. Possibilité de non mise à jour des documents. Mauvaise maîtrise des règles Test 2 (indemnités.L’audit social dans le contexte marocain . les nouvelles technologies propres à leurs activités ? Le service des RH est-il abonné à une revue du droit du travail ? Travaille-t-il en collaboration avec le service juridique de l’entreprise (s’il y en a un) ? Le service des RH est-il informé des objectifs de chaque service. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 150 Un tableau récapitulatif de l’ensemble des questions. prime) en cas de départs (licenciement. les dernières tendances en management. retraite…) Décision mauvaise services non optimale si collaboration entre - - - - - Les besoins de l’entreprise sont-ils bien analysés ? L’estimation des besoins futurs est-elle juste ? - - Mauvaise estimation des départs Test 3 donc des besoins en terme de main d’oeuvre Gestion inefficace.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. prévisionnelle - - 120 La liste des tests est fournie en annexe 4 de ce mémoire . afin d’aider l’auditeur dans sa démarche d’audit. et du budget qui lui est alloué ? La convention collective est-elle bien définie et connue du service des RH ? Comment et par qui sont définies les RH ? Le bilan social est-il pertinent en terme de départs ? Les indicateurs de moyens sont-ils les plus pertinents par rapport aux prévisions recherchées ? Risques Tests 120 Possibilité de manque de Test 1 performance de l’entreprise et de compétitivité donc risque de licenciements économiques… - - Risque de non-respect de la procédure législative en cas de licenciement (ou de toute autre sorte de départs volontaires ou non) Analyse erronée de la planification si mauvaise communication entre les services. Questions de fond Est-ce que la planification des Ressources Humaines est efficace ? Les responsables (décideurs) sont-ils bien informés des facteurs externes et internes pouvant influencer cette planification ? Questions de détail Le service des Ressources Humaines (RH) reçoit-il des revues de presse professionnalisées sur les indicateurs économiques.

Néanmoins. Qui établit ces fiches ? Est.1 Compréhension et analyse des procédures Après l’analyse du pré recrutement. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 151 Questions de fond Est.ce que tous les postes ont lieu d’être (utilité des postes) Y a-t-il un suivi régulier des fiches ? - Risques Tests 121 Analyse biaisée du poste et Test 4 recrutement inefficace Organigramme incohérent avec la structure de l’entreprise Mauvaise adéquation entre les performances.L’audit social dans le contexte marocain . l’auditeur devrait passer tout d’abord par une phase de connaissance générale des procédures de recrutement.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l’auditeur devrait diagnostiquer tous ce qui se rapporte avec le recrutement lui même. - Paragraphe 2 : Analyse de recrutement proprement dit 2. Organisati on Service du personnel Procédure Recherche des candidatures Procédés Prospection interne Moyens Information interne : • Affichage • Note de service • Journaux de l’entreprise Exploitation directe des fichiers existants Existence des plans de carrière Prospection externe (méthode de recherche) - ANAPEC/ CIOPE Candidatures spontanées Annonces Agences de personnel temporaire Recrutement externe pour du court terme (CDD) Bureau de l’emploi Salons de recrutement Cabinet de recrutement Proposition de stage Meeling auprès de nouveaux diplômés 121 La liste des tests est fournie en annexe 4 de ce mémoire .ce qu’elle décrit bien les postes ? Recense-t-elle avec précision les salariés de l’entreprise ? - Questions de détail Existe t-il une fiche détaillée pour tous les postes ? La description des postes est-elle cohérente avec le travail effectif.ce qu’il y a une bonne préparation et utilisation de la fiche détaillée ? Est. les motivations du salarié et la description du poste. à la réalité (qualité de l’information).

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de groupe…) Résultats des tests Recherche d’informations sur les candidats Vérification des caractéristiques du candidat (diplômes. nous proposons un tableau qui récapitule l’ensemble des questions que peut se poser l’auditeur lors de cette phase.Vérification du casier judiciaire .Entretien avec le supérieur hiérarchique . directeur général. DG Style de contrat : Rédaction du contrat - CDD CDI 2. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 152 Organisation Procédure Sélection des candidats Procédés Moyens Premier tri Analyse de la lettre de motivation et du CV Confrontation des écarts des postulants avec les exigences du poste (profil) Envoi d’un questionnaire aux candidats Prise de rendez-vous pour entretien pour les candidats retenus Accueil du candidat Tests éventuels (graphologiques. les différents risques correspondants. supérieur hiérarchique Décision d’embauche signée par DRH. . expérience…) Présentation du poste au candidat - Entretien - Si retenu après le premier entretien .2 Diagnostic de l’auditeur Afin d’aider l’auditeur dans sa démarche d’audit du recrutement proprement dit .Vérification des références Embauche Décision - Décision prise par DRH. ainsi que des modèles de tests pour chaque étape présentés en annexe 4 de mémoire.L’audit social dans le contexte marocain . psychométriques.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

153

Questions de fond Existe-il une priorité de la chartre promotionnelle ? Est-ce qu’il y a une bonne information des postes vacants ou des créations de postes aux salariés de l’entreprise ? La recherche de candidatures externes est-elle justifiée et fiable ? -

Questions de détail Existe-t-il un lieu d’affichage précis et connu de tous dans l’entreprise ? Existe-t-il une revue interne relatant toutes les opportunités de postes à pourvoir dans le groupe ? Qui s’en occupe ? Qui la reçoit ? Est-ce que l’entreprise favorise une politique de promotion, mutation, formation ? Est-ce que l’entreprise ne devrait pas utiliser la flexibilité interne (heures supplémentaires…), avant d’aller sur le marché du travail (flexibilité externe) ? L’entreprise s’adresse-telle aux bons organismes de recrutement pour satisfaire sa recherche de candidats ? Existe t-il un classement efficace des CV ? Les priorités définies par la campagne de communication ont-elles donné les résultats attendus ? Les moyens de communication sont-ils efficaces (candidats intéressants) ? Est-ce que tous les candidats retenus passent un entretien avec un membre des RH ? Est-ce que tous les candidats retenus passent un entretien avec les personnes qui ont une connaissance suffisante des postes à pourvoir, comme les supérieurs hiérarchiques ? -

Risques

Tests

-

-

-

L’entreprise peut passer à côté Test 5 de salariés (personnes internes déjà qualifiées pour les postes à pourvoir). => Coûts de recrutement et de formation élevés et inutiles. => Mauvais climat social, et mauvaise intégration pour le nouveau venu (personne externe). - Les supérieurs hiérarchiques peuvent dissimuler la revue interne, afin de garder leurs Test 6 meilleurs salariés => Gaspillage de compétences. - Risque d’un recours trop excessif aux emplois précaires (intérim, CDD…) ou à la flexibilité interne ou au contraire trop favoriser le recrutement à long terme (CDI). => Des coûts sociaux, financiers inutiles.

-

Est-ce que la procédure de sélection est correcte ?

-

-

-

Risque d’écarter certaines Test 7 candidatures intéressantes. Public mal ciblé. Pas assez de candidatures donc Test 8 un choix trop restreint. Aucune maîtrise du profil psychologique du salarié Si le supérieur hiérarchique Test 9 n’est pas d’accord avec la décision finale de recrutement, le recrutement est raté et mauvaise entente future très envisageable.

-

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

154

Questions de fond Est-ce que le choix final de sélection des candidats est satisfaisant ? -

Questions de détail Qui décide du choix final ? Le service des Ressources Humaines a-t-il les compétences pour élaborer des contrats de travail ? Les RH maîtrisent-elles bien la législation des contrats de travail ? Qui élabore le contrat de travail ? Qui le signe ? Est-ce qu’il y a un gros pourcentage d’employés ne finissant pas leur période d’essai ? La procédure d’embauche at-elle été bien menée ? -

Risques

Tests

-

Mauvaise connaissance Test 10 législative des RH à propos du contrat de travail Mauvaises pratiques de sélection. Le candidat retenu n’est pas la personne recherchée ou mauvaise description du poste au salarié (non satisfait de cette nouvelle embauche).

Paragraphe 3 : Analyse de l’après recrutement 3.1 Compréhension et analyse des procédures Le recrutement ne se limite pas à la prise de décision et à la rédaction du contrat du travail de l’embauché, mais il s’étend à des procédés d’accueil et d’intégration dans le service, afin d’éviter tout risques du non intégration pour l’entreprise.
Organisation Procédure Embauche Procédés Accueil et intégration dans le service Moyens Séminaires d’intégration Présentation de l’entreprise, des collègues… Evaluation en cours et en fin de période d’essai.

3.2 Diagnostic de l’auditeur Lors de cette phase, l’auditeur devrait analyser tous ce qui se rapporte avec les modes d’accueil et d’intégration des nouveaux embauchés. Un modèle de test pour cette étape est présenté en annexe 4 du mémoire.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

155

Questions de fond La phase d’accueil permet-elle au candidat de s’insérer facilement dans l’entreprise ? -

Questions de détail Le nouvel embauché bénéficie-t-il d’un accueil convenable et d’une formation de la part de ses collègues, de son supérieur hiérarchique ? -

Risques

Tests

Mauvaise prise de poste Test Incompétence du nouvel 11 embauché Coûts de formation élevés

Section 4 : Audit de rémunérations et du système paie La paye est une fonction extrêmement complexe en raison de la diversité des éléments qui la composent (regroupés en rubriques de paie) et de la multiplicité des opérations à réaliser pour la mettre en oeuvre. Elle est un outil essentiel de gestion, et dans ce sens, elle doit répondre et respecter des règles de conformité et d’efficacité. En effet, l’audit de la paie est un moyen de détection et de maîtrise des problèmes et risques éventuels (erreurs, fraudes, coûts supplémentaires, dysfonctionnement, etc.) liés à une dérive dans le fonctionnement de la fonction paie. Les objectifs de l’audit paie, recensant les trois niveaux de la mission de l’auditeur sont : Vérifier la conformité des pratiques avec la législation et les procédures (audit de régularité ou de conformité). Nous avons déjà abordé et développé cet aspect au niveau du § 5, 3ème section du 2ème chapitre partie II, lié au contrôle de la régularité et de la cohérence en matière du système paie ; Evaluer son efficacité et s’assurer de sa sécurité (audit d’efficacité) ; Examiner le caractère évolutif du système de paie pour vérifier s’il répond bien aux caractéristiques et objectifs de l’entreprise (audit stratégique).

-

Pour recueillir les différentes informations nécessaires, l’auditeur a recourt à la technique dite de la «check-list » comportant une série de questions ou de points à vérifier. Cela permet de procéder à un examen systématique sans risque d’oubli majeur. C’est à travers cette « check-list » que nous avons exposée les trois niveaux de la mission de l’auditeur. Paragraphe 1 : Audit d’efficacité du système paie Le tableau ci après présente sous forme d’une matrice les principales étapes d’audit d’efficacité du système paie :

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

156

Mots clefs

Questions particulières Le payement rémunérations est-il correct ?

Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes

Risque

Documents à utiliser

Personnes à rencontrer

Outils et indicateurs Différencier les régularisations normales (heures complémentaires) et les régularisations différées (erreur de saisie) Régularisation anormale sur le total paie de l’échantillon Questionnaire pour définir tous les types de régularisation ou d’erreur Incident critique pour comprendre tous les problèmes de payement

Payement

des - Respect des dates de virement - Contrôle des payements hors Y’a t-il des doublons ? virement - Faire un suivi des Y’a t-il un suivi des erreurs repérées pour erreurs et des les corriger au plus corrections ? vite - Existence d’une Combien y’a t-il de procédure pour le régularisation dans le calcul du solde tout mois ? compte lors d’un départ ou d’un Chaque personne quitte- transfert elle la société avec un solde tout compte ? Toutes les modifications en terme de renvoi, embauche et modification de salaire sont prises en compte par le service paie ?

Risque de payement ou Etats existants : Gestionnaire des de la paie virement pour un état régularisations montant erroné Trop perçu Retard paie Mécontentement des salariés : absentéisme Dégradation du climat social

Connaissances des Comptabilité erronée données paie / imputations comptabilité comptables Risque de non respect de .L’audit social dans le contexte marocain . autorisées à des avances. acomptes. avances) Consulter l’échéancier de prêt Personnes à rencontrer Outils et indicateurs Transmission systématique des informations à la comptabilité Tableau de suivi des avances et acomptes Y’a t-il une . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 157 Mots clefs Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes Risque Engagement de la société vis-à-vis des salariés par des personnes non autorisées Documents à utiliser Documents formalisant l’engagement du salarié (prêts.Liste des autorisation et un personnes suivi des acomptes. acompte arrêt sur salaire ? et prêts .Existence d’une procédure de contrôle des remboursements .Délais la règle de séparation des d’enregistrement exercices conformes des Collaboration avec comptabilité Rapprochement du livre de la paie ou des journaux informatiques de paie par rapport à la comptabilité . des octroyer des prêts et des saisies avances.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Suivi des remboursements et imputation sur paie L’enregistrement comptable de la Enregistrement paie est-il fait Comptable correctement ? générale Transmission .

Antivirus Capable .Equipe externe ? n’importe quand en cas de problème sur le système de paie ? Hiérarchique qui Check-list attribue les accès Nombre de pannes dans Informaticiens l’année s’occupant de la sécurité du Nombre de fois où les paies système ont été versées en retard à cause d’un problème informatique : nombre de jours de retard Blocage complet du système Risque juridique Risque financier Risque de blocage de toutes les paies des salariés .Répondant aux Sécurité & fichier ? besoins des confidentialité Dans quelles utilisateurs du système de limites ? .L’audit social dans le contexte marocain .Conservation des contrôlé ? informations en lieu sûr .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Existence de codes protection des d’accès au fichier du informations personnel et au relatives à la paie ? système d’établissement de la L’accès au réseau paie est-il suffisamment .Les mots de passe paie sont-ils modifiés Est-ce qu’il y a une régulièrement équipe spécialisée .Equipe interne ? d’intervenir .Classement des documents Qui a accès au . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 158 Mots clefs Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes Risque Perte de confidentialité des informations de paie Falsification des données de paiement Documents à utiliser Personnes à rencontrer Outils et indicateurs Est-on sûrs de la .

L’audit social dans le contexte marocain .Une heure rubriques de paie se récupérable = une fait-elle heure uniformément ? complémentaire en taux horaire . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 159 Mots clefs Questions particulières Ce système est-il doté de mécanismes de contrôle susceptibles de faire foi en cas de litige ? A-t-on élaboré des procédures de test suffisamment importantes pour repérer toutes les anomalies ? Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes Grèves Risque Documents à utiliser Personnes à rencontrer Outils et indicateurs Surcharge du service du personnel : sollicitations téléphoniques Paie négative Doublons Risque financier Incident et interruption des traitements Dysfonctionnements Listing des erreurs Surveiller paie négative Vérifier qu’une personne ayant 191 heures soit à temps complet Incohérences L’utilisation des .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l’autre non travaillée Risque Documents à utiliser Personnes à rencontrer Outils et indicateurs Incidents critiques Chart-flow Comment est perçu . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 160 Mots clefs Questions particulières Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes .Avoir deux le service paie ? personnes minimum au sein du service Personnel et Le service paie se Environneme comporte t il .L’audit social dans le contexte marocain .Pour le gestionnaire c’est la même chose au niveau de la rémunération Mais pour l’auditeur ou le contrôleur de gestion. il y a une différence : l’une est travaillée.Polyvalence nt comme une équipe de la Fonction autonome ? .Compétences Paie (remplacements non planifiés dans le service) Y a t il un fort turn over dans le service paie ? Malaise social Démotivation Risque de fraude Risque de blocage des paies Listing des Entrées Salariés de et Sorties différents services et de différents niveaux hiérarchiques Enquêtes personnel auprès du Sondages : méthode des quotas Nombre de réclamations Nombre de sollicitations téléphoniques Nombre de démissions .

L’audit social dans le contexte marocain .Séparation des tâches et liste des signatures autorisées Qui en dehors du service Mauvaise utilisation utilise les informations ? de l’information pouvant entraîner des effectifs Les informations sont erronés elles adaptées et utilisables par d’autres Et revendications utilisateurs ? syndicales Contrôle gestion Contrôle de gestion sociale de Livret comportant le détail de chaque rubrique .Existence d’un Perte d’efficacité organigramme .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Des définitions de Détournement au profit des salariés fonction claires . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 161 Mots clefs Questions particulières Y a t il des possibilités de promotion et d’évolution de carrière ? Existe-t-il des guides de procédure pour intégrer des nouveaux dans le service paie ? Est-on sûr que les tâches et responsabilités sont clairement définies au sein du service ? Pratiques d’organisation communément adoptées Référentiel –Normes Risque Documents à utiliser Personnes à rencontrer Outils et indicateurs Nombre formations allouées personnes de aux Promotions dans le service Motivation Les utilisateurs Organigramme .Absence de tâches redondantes .

il peut s’agir de commander un audit pour savoir s’il est opportun de changer le système paye en raison d’une cause précise (modification du code de travail…). Dans le cas du tableau de bord social. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 162 Paragraphe 2 : Audit stratégique du système paie A la fin d’une étude de ce genre. les problèmes que rencontre l’auditeur tiennent à la qualité des indicateurs qui y sont utilisés. Le bilan social peut fournir une trame d’un tableau de bord à condition de définir une périodicité et un délai de production des informations. Paragraphe 1 : Système d’analyse par objectif Cette analyse est de nature différente selon que l’entreprise possède un dispositif d’analyse permanent de ses résultats ou selon qu’elle n’en possède pas. il devient possible de mener des analyses d’efficacité qui comporte l’analyse des résultats par objectif d’où la notion du système d’analyse par objectif. 122 Pierre Candau. car l’auditeur doit souvent collecter l’information luimême avant de l’analyser.l’efficience sociale recouvre les attitudes du personnel envers l’entreprise et son travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Dans le premier cas. Par ailleurs. un plan de charge permettrait de retracer les orientations à suivre et de promouvoir l’efficacité des opérations compte tenu des objectifs à atteindre. le travail de l’auditeur est un travail de deuxième niveau : ses investigations portent moins sur les résultats eux-mêmes que sur la qualité des instruments utilisés au premier niveau. En revanche. l’audit d’efficacité est plus long. Veuibert Gestion. Dans ce cas. Par exemple. ainsi que les satisfactions qu’il en retire en échange de ses efforts ». si l’entreprise n’est pas dotée de ces instruments de gestion de premier ordre. ou bien s’il est plus judicieux de l’externaliser à un cabinet. Section 5 : Audit des performances du management des ressources humaines Pierre Candau122 définit l’efficacité à partir de ses trois composantes qu’il désigne sous le terme d’efficience : « l’efficience économique est définie par la comparaison des dépenses aux résultats qui en découlent…. le nouveau système et le prix du marché va conditionner le choix stratégique de la survie du service paie dans l’entreprise. l’auditeur va pouvoir se retrouver face à certains choix qui peuvent être en relation avec les causes de l’élaboration de l’audit. Audit social. en introduisant la notion du résultat aux ressources et aux activités de la gestion des ressources humaines. En effet.. Les instruments de premier niveau peuvent être de deux ordres : Le tableau de bord social et le plan de charge.L’audit social dans le contexte marocain . dans le temps requis…. la comparaison du coût d’un bulletin de paie entre l’ancien. méthodes et techniques pour un management efficace.L’efficience technique concerne la capacité de produire des services en quantité et qualité acceptables . 1995 .

Il a pour objet de découvrir tous les problèmes qui se posent et de proposer des solutions. Ainsi. L’objectif d’un audit de la formation est de savoir si l’on a fait un bon investissement et si les objectifs visés sont atteints. les délais les plus courants. . l’a appliquée durant quelques années et qu’il lui reste à déterminer l’efficacité de cette politique.L’écart émane-t-il d’une erreur au niveau de la politique ou d’une mauvaise application de la politique ? . voire en conflit. l’auditeur essaie de quantifier. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 163 L’auditeur partira des faits.La politique et/ou le système formation étaient-ils en cohérence avec les autres politiques ou systèmes de l’entreprise…? C’est l’audit qui va permettre de donner une réponse à ces diverses questions. l’apparition d’un besoin ou d’une préoccupation sociale et sa satisfaction. Plusieurs raisons peuvent expliquer un échec : . Section 6 : Audit de la formation La formation est un « investissement carrefour » de la performance. c'est-à-dire de l’analyse des écarts entre objectifs et réalité. Dans ce mémoire. La qualité concerne également les relations entre la direction des ressources humaines et des représentants du personnel au sein des différents établissements. c’est une des actions de développement de la performance. En général la rapidité est une mesure de qualité car les attentes sociales sont susceptibles de dégénérer en insatisfactions. L’audit du système formation examine méthodiquement et finalise tous ses éléments internes. Il faut donc gérer et contrôler la formation comme un investissement. Aussi. les résultats présentent une qualité ou une non qualité qu’il appartient à l’auditeur d’apprécier. dans la plus part des cas.L’audit social dans le contexte marocain . améliorations possibles de la performance de l’entreprise). c’est en cherchant à comprendre les raisons des écarts qu’il se prononcera sur la pertinence des procédures et leur capacité à provoquer les résultats attendus. nous considérons que l’entreprise a défini sa politique de formation. le délai de réponse du service de recrutement peut être un critère de qualité essentiel.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. sur la base des cas précis. nous avons mis en avant une méthodologie pour la réalisation d’un audit du système formation. ses résultats et ses effets. qui est une mise de fonds actuelle dont on espère retirer les fruits dans l’avenir (les incidences se mesurent dans l’analyse des résultats. Paragraphe 2 : Moyens de mesures et d’appréciation Indépendamment des coûts. Ainsi dans une entreprise en forte croissance. Une mesure évidente de la qualité des résultats est la mesure de temps passé entre par exemple.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 164 Paragraphe 1 : Examen du plan de formation L’efficacité de la fonction formation n’est appréciable qu’à travers l'élaboration du plan de formation. dans ce domaine. Les objectifs ont-ils été clairement énoncés? En règle générale. les divergences constatées étant dues principalement aux besoins réels de la firme …. enfin. Il faut préciser que. D’où une différence.L’audit social dans le contexte marocain . en analysant l’indice de satisfaction des bénéficiaires de la formation. il faut que les objectifs puissent être comparés avec une réalité. au niveau des coûts de la formation. la concordance entre les actions inscrites dans le plan de formation et les aspirations déclarées du personnel. Mesurer l'efficacité d’une formation. Les aspirations individuelles déclarées correspondent-elles au plan de formation? Sur la base d’un échantillon pris au hasard il comparera les actions inscrites au plan de formation et les aspirations individuelles telles qu’elles apparaissent dans les comptes rendus d’évaluation annuels. c’est aussi mesurer à quel point les objectifs énoncés ont été atteints. au regard du respect des choix de ce plan.2 Respect des choix du plan de formation Comme nous venons de le dire. Existe t-il un respect du plan de formation? • En ce qui concerne les objectifs? Le contenu? • En ce qui concerne le budget ? . ou encore quel est l’écart entre les objectifs déclarés et la réalité. Les formations complémentaires correspondent-elles aux évolutions prévisibles des postes de travail et/ou à l’évolution de carrière des bénéficiaires? De telles analyses ont-elles été faites et sur quelle période? 1.1 Elaboration du plan de formation L'expert comptable recherchera la conformité entre les demandes de formation et la réalité. 1. il est rare de se trouver dans ce cas. les documents décrivant des objectifs de la formation et présentant des programmes clairement définis sont peu nombreux.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. n’existe pas toujours.

Nous avons donc examiné les synthèses des fiches d'évaluation. moins évident à cerner.La cohérence par rapport à la gestion du personnel . il convient d’apprécier deux faits : Le premier est l'indice de satisfaction des bénéficiaires.4 Analyse de la satisfaction des bénéficiaires. par rapport à la politique générale de l'entreprise.5 Le contrôle de la cohérence du plan de formation.L’audit social dans le contexte marocain . d'une part. En dépit des difficultés d’un jugement. d'autre part. Il est facilement mesurable par les évaluations de stage qui sont classiquement demandées aux stagiaires. par rapport à la gestion du personnel. Nous signalons. mais l’analyse étant trop parfaite à notre avis. La mesure de l'efficacité d'une formation passe aussi par le coût de celle-ci. est de loin. 1. pratique) Par catégorie ? Par thème de formation? Par journée de formation? Prend-on en considération le facteur coût pour le choix entre stage externe et stage interne? Surveille t-on l'évolution du coût de la formation? 1. Le second.La cohérence par rapport à la politique de l’entreprise .3 Analyse des coûts de la formation. cette possibilité afin d’être exhaustif dans notre propos. A ce niveau nous traiterons successivement deux points : .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Ce dernier module fait aussi partie de l'analyse d'efficacité de la formation. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 165 • En ce qui concerne les bénéficiaires? • Les modalités des actions de formation ont-elles été respectées? Existe t-il des tableaux de bord mesurant et expliquant les écarts entre prévisions et Réalisations 1. Notre démarche relative à la formation ne serait pas complète sans une analyse de cohérence qui s'apprécie. L'expert comptable examinera ce module en s'interrogeant sur les points suivants : Mesure t-on le coût de la formation? Si oui comment? Globalement? Par type de formation ? (Théorique. . Il s’agit de mesurer le degré de modification du comportement des « bénéficiaires ». après leur formation.

est –elle prise en compte dans l’évaluation annuelle du salarié ? En cas d’obtention d’un diplôme complémentaire.Du développement commercial. des Etats-Unis.Des investissements importants pour le renouvellement d’un parc machine entraînent tils une augmentation du budget des dépenses prévues en matière de formation ? Existet-il une cohérence du plan de formation avec la politique d’investissement de l’entreprise. pour une entreprise désirant élargir son panel magrébin. l’expert comptable et afin de vérifier cette fois si la cohérence de la formation avec la politique de l’entreprise.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. L’ouverture des marchés de l’Asie. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 166 La cohérence du plan de formation avec la gestion du personnel est bien évidemment indispensable. 2. • Aux usages de négociation commerciale des pays à prospecter. La robotisation du process entraîne t’elle une mise à niveau des connaissances des ouvriers ? . Pour cela il faut calculer l’espérance pour chaque catégorie et les comparer. un apprentissage de sa force commerciale : • A la pratique de la langue locale . Paragraphe 2 : Indicateurs clés d’appréciation Nous dressons ici une liste non exhaustive d’indicateurs pouvant être élaborée pour auditer un système de formation. tentera d’estimer la cohérence de la politique de la formation avec celle : . une augmentation de salaire est elle prévue ? Une promotion est elle prévue après la réussite à un degré supérieur ? La politique de la formation est elle en concordance avec la politique de recrutement ? Par ailleurs. Espérance annuelle de formation = Nombre d’heures de stages rémunérées Effectif moyen de la catégorie . . elle est vérifié par l’expert comptable qui devrait répondre aux questions suivantes: La formation qui vient d’être suivie.D’investissement de production du moment.L’audit social dans le contexte marocain .1 Favoriser des moins qualifiés Il s’agit de mesurer le rapport entre l’espérance annuelle de formation pour les catégories les moins qualifiées et les autres. • Aux contextes de la vie culturelle .

Il existe deux indicateurs : (1) (Nombre de stagiaires féminines de la catégorie) (Effectif féminin) (Nombre de stagiaires de la catégorie) (Effectif de la catégorie) (2) Nombre d’heures de stages suivis par les femmes dans la catégorie / effectif féminin de La catégorie Nombre d’heures de stages / effectif total Il faut calculer ces ratios pour chaque catégorie. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 167 2.6 Le congé formation .L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Le ratio « formation interne / montant consacré à la formation continue » mesure l’utilisation des moyens interne . 2. 2.4 Le coût de formation Les moyens utilisés . 2. La durée moyenne des actions de formation est donc un indicateur à suivre : Durée moyenne de formation = Nombre d’heures de stages rémunérés Nombre de stagiaires La durée moyenne est calculée pour le personnel non qualifié puis comparée à la durée moyenne toute catégorie confondue.3 Assurer l’égalité hommes/femmes Ce ratio est important car souvent les hommes occupent les postes les plus qualifiés.2 Augmenter leur durée de formation La durée du stage est importante pour les catégories ne bénéficiant pas d’une formation initiale.5 Le contenu de la formation 2.

L’état du climat social : Afin d’examiner l’état du climat social au sein d’une entreprise. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 168 2. ayant des valeurs patrimoniales voisines.7 L’apprentissage Le co-investissement : il consiste à un partage des efforts entre employeur et salariés : le salarié suit une partie de la formation sur son temps libre.L’audit social dans le contexte marocain . Pour rechercher les différences. Les conséquences en sont donc importantes et peuvent conduire une entreprise en situation de crise. il faut alors mener un audit social.Moyens d’information et de communication et ses modes de circulation : A ce niveau.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. allongement des délais. A ce niveau. absence de communication. l’auditeur s’interrogera sur la suffisance des moyens d’information et de communication et sur les modalités de circulation de l’information dans l’entreprise. De ce fait. l’expert comptable devrait répondre à deux questions : . mais radicalement différente à cause de ce dite dysfonctionnement du point de vue de leur valeur réelle et surtout de leur potentiel de développement. La démarche choisie pour conduire cet audit est la démarche qui vise à faire un examen sur : . absentéisme. départs des plus compétents…). constituent un obstacle au développement de l’entreprise par rapport à ces concurrents de même nature et d’activité identique. nous avons proposé une synthèse sur la démarche et le contenu de l’audit social sur les dysfonctionnements sociaux. les valeurs ou les risques spécifiques. insuffisance de qualité. Cet audit social permettra de donner une opinion professionnelle et indépendante sur la situation et/ou la gestion sociale d’une entreprise.les objectifs de l’entreprise sont –ils connus au sein de l’entreprise ? . l’entreprise pourra établir des choix stratégiques et donc revoir sa politique de façon efficace. l’expert comptable devrait répondre à deux questions : • Quel est l’état du climat social? • les objectifs de l’entreprise sont –ils connus au sein de celle ci ? . Paragraphe 1 : Examen de l’état du climat social Afin d’examiner l’état du climat social au sein d’une entreprise. si celle-ci ne réagit pas à temps. manque de réaction aux opportunités du marché…) ou tout simplement d’ordre social (conflit. Ce partage est exprimé par le ratio : « Nombre d’heures rémunérées / Nombre total d’heures de stages »ce qui traduit la sensibilisation des salariés à l’apport de formation. Section 7 : Audit du climat social Les problèmes de dysfonctionnements sociaux d’ordre économique (pertes.Quel est l’état du climat social? .

L’audit social dans le contexte marocain . la production Conséquences en terme de coûts. des notes de Comment évaluezservice vous la communication? Taux. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 169 1. durée -Syndicalisme Quel est l'état des relations syndicales? : relations syndicats/salariés. gaspillage. la compétitivité. de départs en retraite? Grève Tableaux de Départs bord sociaux Incidence sur la productivité. fréquence.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. de démissions. du comité d'entreprise. fréquence. intensité des conflits taux de grève.1 Examen des finalités : L’état du climat social Risques et conséquences Détérioration des indicateurs Documents à examiner Bilan social Paramètres Absentéisme Indicateurs Taux d'absentéisme: heures d'absence pendant une période P / heures théoriques de travail pendant P Questions A quoi est dû selon vous l'absentéisme? Avez-vous déjà été absent? Pour quel(s) motif(s)? Pour quelle durée? A quoi sont dus selon vous les départs dans l'entreprise? Quelles sont les causes d'insatisfaction? Avez-vous déjà souhaité quitter l'entreprise? Quel est le nombre de licenciements. des Conflit délégués du personnel Taux de turnover : nombre de salariés partis durant l'année N / nombre moyen de salariés durant Communication l'année N * 100 Fréquence des réunions. et syndicats/direction? Quelle est la fréquence des réunions syndicales? Quel est le taux de salariés syndiqués? . inefficience Compterendu des délégués syndicaux.

Avez-vous eu connaissance de ces objectifs? Si oui. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 170 1.Vos objectifs sot-ils rappelés régulièrement au cours des réunions. par quel moyen? .Quels sont les objectifs de .2 Examen des objectifs : Connaissance des objectifs au sein de l’entreprise Questions Documents à examiner Personnes à interroger -Y a-t-il eu des blâmes.Pensez-vous que l'entreprise tienne compte des remarques et souhaits des salariés? .Les syndicats .En cas de non acceptation des objectifs. des avertissements.Pensez-vous que ces objectifs soient clairs compréhensibles.Les salariés connaître les fonctions (nouveaux et des personnes à anciens) interroger) . des notes de services…? .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Parmi les objectifs suivants.La direction l'entreprise? générale et les . les appliquent? .Organigramme (pour . la direction les remetelle en cause? .L’audit social dans le contexte marocain . des mises à pied? -Y a-t-il eu des grèves durant ces deux dernières années? Quelles en étaient les raisons? En quoi vous ont-elles marqué? Vous sentiez-vous concerné par les revendications? . lesquels correspondent selon vous à ceux de l'entreprise? . les fonctions acceptent.Ces objectifs sont-ils suivis et éventuellement remis en cause? .Sont-ils formalisés? Pensez-vous que vos directeurs de employés les connaissent.Planification stratégique .Tenez-vous compte de l'avis des salariés? . non ambigus? .Pensez-vous que les employés connaissent les objectifs de l'entreprise? .

Apporte t-il un "plus" par rapport aux informations orales ? .Quels sont les plus performants ? . Documents à vérifier .L’avez vous simplement parcouru.Que pensez-vous de l’efficacité des autres moyens de communication ? .Journal d’entreprise Personnes à interroger . l’auditeur s’interrogera sur la suffisance des moyens d’information et de communication.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Livret d’accueil . par la suite.Par la suite.L’audit social dans le contexte marocain .Quels sont ceux que vous utilisez le plus ? . par un bilan ? .Salariés ayant plus . votre insertion a t-elle était facilités par un accueil des supérieurs ? Par des relais .Salariés Questions à poser .Y a-il une progressivité dans les informations fournies ? .Etait-il complet ? Actualisé ? Attractif ? de 5 ans d’ancienneté .Avez vous reçu un livret d’accueil ? .Celui-ci était-il complet ? Actualisé ? Accessible? Attractif ? .1 Examen des moyens A ce niveau.Reçoit-il une documentation sur son poste ? Sur l’activité de l’entreprise ? .Responsable d’un d’information ? Par des occasions de rencontre ? service .Cet outil est-il accessible par tous ? . lu en entier ? .Que cela vous apporte t-il ? .Intranet .Nouveaux salariés . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 171 Paragraphe 2 : Examen des moyens d’information et de communication et de ses modes de circulation 2. en outre.Son insertion est-elle complétée.Comment se déroule l’insertion d’un nouveau salarié ? .Salariés . à des différents supports permettant de compléter et de parfaire son information ? .Le salarié a t-il accès.Recevez-vous un journal d’entreprise ? .Avez vous accès à Intranet ? .Certains sont-ils inutiles ? Sont-ils tous facile d’accès ? .

Apporte t-il un plus par rapport aux informations orales ? .Que suggéreriez-vous pour l’améliorer ? . pensez-vous que les salariés sont satisfaits de cet examen ? . vos souhaits ? Est-ce que la Direction en a tenu compte ? .Quelle est la périodicité des examens ? .Quels sont les éléments positifs que vous en avez retirés lors de cet entretien ? .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Comptes rendus (des .Avez-vous un entretien annuel ? Celui-ci est-il utile ? . des entretiens . des réunions des dirigeants…) Documents à vérifier Questions à poser .Dans l’ensemble.Avez vous accès au bilan social de l’entreprise ? .Bilan social .Avez-vous pu exprimer vos désaccords.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 172 Personnes à interroger .Est-il complet ? Attractif ? Compréhensif ? .Salariés .Salariés syndicats.Dirigeants annuels.

ou faut-il obligatoirement passer par la hiérarchie? . intranet.Y a-t-il beaucoup de réunions? Entre services ou internes au service? Sont elles fréquentes? Qui en a l'initiative (hiérarchie ou salariés)? Sont-elles faites à l'occasion de problèmes ou non? Sont-elles utiles? .Consultez-vous les notes de service.Pensez-vous qu'il existe une remontée de les directeurs de l'information des employés vers la hiérarchie? fonctions. Documents à vérifier Personnes à interroger Questions à poser -Journal de . l’auditeur s’interrogera sur les modalités de circulation de l’information dans l’entreprise. les responsables de services . conflictuelles? .Quel est le moyen de communication que vous appréciez le plus? Est-ce le plus fréquent? -Les comptes .Pensez-vous avoir besoin de chercher l'information ou vous parvient-elle sans que vous ayez besoin de la -Les notes de demander? service .2 Examen des interfaces A ce niveau.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Les salariés (nouveaux . .Communiquez-vous directement avec les autres services.Que pensez-vous de la communication à l'intérieur de l'entreprise et anciens) l'entreprise? -Livret d'accueil .Communiquez-vous à l'intérieur du service.En tenez-vous compte? .Pensez-vous que le système de communication soit -Les messages adapté à l'entreprise? du président .intranet collègues? . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 173 2.L’audit social dans le contexte marocain . entre . le journal rendus de d'entreprise.La direction générale.. neutres.Pensez-vous que l'information provienne uniquement -Les vidéos de la hiérarchie? d'information . les relations sont-elles cordiales.Quels sont les moyens de communication que vous préférez? Pensez-vous que ce soient les plus utiles et les plus appréciés des employés? .Entre les diverses catégories de personnel.? Quelle fréquence? Quelle réunions attention y portez-vous? .

sur le nombre de rapports. il est fortement recommandé d’opter pour la forme écrite.L’audit social dans le contexte marocain . le rapport a déjà fait l’objet d’une normalisation de la part de l’Ordre des Experts Comptables.… Au niveau de l’audit social. les conclusions peuvent revêtir trois formes distinctes : Rapport intermédiaire . entre autres. Rapport oral.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. des règles bien précises. Rapport final . Ces modalités peuvent être librement définies par les parties. Elles porteront. Ce rapport doit respecter. édition d’organisation . Néanmoins. le rapport d’audit social n’obéit pas à des normes prédéterminées. Le rapport intermédiaire permet également de susciter les réactions des responsables concernés et de préciser la suite des investigations à mener. Afin de prévenir les litiges ultérieurs portant sur la qualité du travail de l’auditeur social. « l’Audit Social ». Section 2 : Forme et contenu du rapport des recommandations Le rapport d’audit social est un document dans lequel seront consignées la synthèse et les conclusions des travaux de l’auditeur123. sa forme et son contenu bénéficient d’une marge de liberté laissée aux parties contractantes et généralement traduite dans la lettre de mission. Rapport intermédiaire Ce rapport peut porter sur des points connexes à la mission principale ou sur les premières étapes du déroulement de l’audit. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 174 CHAPITRE QUATRIEME : LE RAPPORT D’AUDIT SOCIAL Section 1 : Les normes de présentation du rapport d’audit social En matière d’audit financier légal ou contractuel. les délais de remise et les destinataires du rapport etc. Comme nous l’avons déjà noté la lettre de mission devrait normalement définir le contenu du rapport et préciser les modalités selon lesquelles l’auditeur devrait communiquer les conclusions de son travail. pour son établissement. 123 Jean-Marie PERETTI et Jean Luc VACHETTE. L’introduction de ce rapport devrait préciser qu’il est destiné à attirer l’attention de la direction sur un nombre de situations qu’il faut citer.

d’apporter des informations supplémentaires. Introduction (cette partie présente le but de l’audit. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 175 Rapport final Ce rapport comporte généralement les parties ci-dessous : Résumé de la mission (ce résumé rappelle les objectifs de la mission. les informations chiffrées permettant de définir les enjeux. Elle précise les dispositions applicables dans le domaine audité . les informations exploratoires nécessaires au lecteur.… Section 3 : La diffusion du rapport d’audit social En absence d’une clause expresse. et l’auditeur social doit pouvoir la fournir. Il permet de répondre à des critiques. - Une appréciation globale à l’issue d’une mission est souhaitée par la direction de l’entreprise. d’obtenir des éléments de réponses directes et d’apporter des solutions rapides des problèmes urgents. ne comporter que des éléments justifiables et appuyés sur des faits. la définition et la mise en œuvre des politiques sociales). l’étendue des investigations. etc. les pourcentages du contrôle pour les informations quantitatives). mandataire de la mission d’audit social. Rapport oral Il est complémentaire du rapport écrit. Cette opinion doit être l’expression exacte de ce qu’il pense. de faire ressortir des insuffisances dans les investigations. les recommandations (permettant d’améliorer la conformité et l’efficacité des pratiques. tableaux papier. les services ou fonctions contrôlés. liée aux destinataires des rapports d’audit social. L’opinion . les audits antérieurs éventuels et les suites apportées.L’audit social dans le contexte marocain . Les travaux effectués et les constations .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Le rapport oral nécessite une préparation et l’utilisation d’auxiliaires tels que transparents. ceux-ci sont destinés exclusivement à l’organe contractant. un abrégé des constations et des opinions) . . au niveau de la lettre de mission. Elle doit répondre aux objectifs de la mission.

le licenciement collectif. cette démarche proposant une « manière de raisonner » qui n’exclut en aucun cas.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Par ailleurs. se permettant d’indiquer à un expert comptable désirant mener à bien ce nouveau type de mission les points de convergence avec l’audit financier dont il a l’expérience et la maîtrise d’exercice en matière de la conformité par rapport aux textes réglementaires et un certain nombre de problèmes propres à la mission d’audit social. constitue un premier travail pour une approche méthodologique pratique. L’interdépendance de la politique sociale d’une entreprise permet. etc. l’efficacité du management des ressources humaines qui correspond au 3ème chapitre de la seconde partie est présentée sous la forme d’un scénario de carrière d’un salarié dans une entreprise. soit par module indépendant. la possibilité d’étendre les modules vers d’autres éléments de carrière du salarié tels que l’insertion des jeunes embauchés dans l’entreprise. l’expatriation.L’audit social dans le contexte marocain . individuel. le découpage en six volets permet de traiter une mission d’audit social. en effet à l’expert comptable d’adapter sa démarche suivant les soucis et les attentes de son client. De surcroît.…… . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 176 CONCLUSION DE LA DEUXIEME PARTIE La démarche que nous venons d'exposer et qui correspond au second objectif de ce mémoire. économiques. la retraite… ou de prendre l’un des modules existants pour en créer des sous modules tels que : le départ de l’entreprise. soit par regroupement.

et aussi une éthique professionnelle. de prudence et de sécurité. conseiller permanent et privilégié de l’entreprise a. Enfin.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 177 CONCLUSION GENERALE L’avenir de l’audit social est prometteur. Sa formation pluridisciplinaire. L’expert comptable. L’impérieuse nécessité d’une gestion rationnelle des ressources humaines entraîne un besoin réel d’audit social. La profession d’experts comptables est susceptible d’apporter à la clientèle des garanties d’indépendance. . des principes de qualité. Intégration dans le processus de formation des experts comptables d’un enseignement spécifique portant sur l’audit social. Pour que l’audit social connaisse un véritable essor et devienne une discipline de gestion largement utilisée. L’expert comptable doit être présent dans ce nouveau contexte d’autant plus qu’il a déjà des atouts qui lui permettent de bien se positionner sur l’audit social notamment : - Son habitude des techniques de contrôle. la fonction personnel trouve aujourd’hui dans l’entreprise une importance grandissante. L’émergence de cette discipline est tout à fait récente et l’avenir de ce nouveau type de mission s’avère très intéressant.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Autrefois reléguée dans un rôle d’entretien du potentiel humain. il apparaît nécessaire qu’un effort important soit fait notamment sur les points suivants : Définition d’un corps de doctrine comparable à celui qui régit les interventions des auditeurs financiers . son habitude du dialogue. un potentiel à saisir et il serait dommage pour notre profession que cette nouvelle activité. comme nous avons essayé de le montrer un rôle important à jouer dans le développement de ce genre de mission… il existe là. riche en développements futurs nous échappe. Son expérience de rigueur. de qualité de travail. Sa connaissance de l'entreprise. Réflexion et recherches sur les méthodes d’audit social et développement d’outils et techniques . des techniques comptables.

Appuyer ce mémoire par un référentiel international spécifique à l’audit social et adapté au contexte marocain en absence d’obligation d’établissement du bilan social au Maroc. le but étant de présenter une démarche pour initier l’élaboration d’un guide ou manuel pour ce nouveau type du mandat .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. il n’a pas été possible au niveau de mémoire de : Développer la responsabilité sociale de l’entreprise à l’égard de son environnement externe qui relève certes de la problématique de l’audit social . Les objectifs de ce mémoire et son ambition ont été de : Sensibiliser l'expert comptable au potentiel de ce nouveau type de mandat et . Reprendre dans ce mémoire tous les domaines de la législation sociale. . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 178 Néanmoins et compte tenu de l’étendue du sujet. De proposer une démarche méthodologique lui permettant d’effectuer une mission d’audit social.L’audit social dans le contexte marocain . à travers notamment une proposition d’un programme de travail adapté au contexte du sujet traité.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 179 BIBLIOGRAPHIE .L’audit social dans le contexte marocain .

Abdelmajid LEMBARKI : Expert comptable et commissaire aux comptes Ed 2000 Manuel des normes d’audit du Cabinet BAKER TILLY International : Réseau international d’experts comptables et de commissaires aux comptes - - - - - - - - - - - - . Note Circulaire n°1302/96 DG DIADS du 5 décembre 1996 relative à l’assiette des cotisations à la CNSS: annoté et commenté par PriceWaterHouse Conseil « Manuel du Commissaire Aux Comptes ».Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Dahir du 02 juillet 1947 portant réglementation de travail « Droit de travail marocain ». Ordre des Experts Comptables « Nouveau code de travail » marocain.Bruno BIZEUL « Code Général de Normalisation Comptable ».L’audit social dans le contexte marocain . textes et normes marocaines : Manuel des Normes « Audit légal et contractuel Au Maroc ». en vigueur depuis le 01/01/05. annoté et commenté par Claude Pérochon et Abdelaziz TALBI. Edité par le conseil national de comptabilité en 1986 « Le plan comptable marocain ». Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 180 Manuels. BO n°5167 daté de 8 décembre 2003. Note Circulaire n°1302/96 DG DIADS du 5 décembre 1996 relative à l’assiette des cotisations à la CNSS et sa mise à jour du 2002. paris 1993 Dahir n°1-72-184 du 27 juillet 1972 relatif au régime de la sécurité social Dahir n° 1-77-216 du 4 octobre 1977 relatif au régime collectif d’allocation de retraite Dahir n° 1-00-220 du 5 juin 2000 relatif à la création de l’agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences Décret n°2-01-2723 du 12 mars 2002 relatif à l’amélioration des mesures de prévoyance sociale Note Circulaire n°295/98 en application de la résolution n°16/2004 du conseil d’administration de la CNSS du 24/11/2004. annoté et commenté par Maître SANTALLUCIA sous direction de M. édition Foucher. entrée en vigueur le 07 juin 2004 « Réglementation de travail ».

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

181

-

NM 00.5.600 « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise (SMAS) - Exigences » NM 00.5.610 « Audit Social- Généralités » NM 00.5.800 « Système de management de santé et sécurité au travail » SA 8000 « Norme mondiale définissant la responsabilité sociale et le respect de critères éthiques dans les activités d’entreprises et d’organisations » ISO 9001version 2000 « Système de management de la qualité- Exigences » ISO 14001« Système de management environnemental- spécifications et lignes directrices pour son utilisation » Normes internationales COSO, normes COSO1 et COSO2 Normes internationales de l’IFAC, norme n°400

-

-

Conventions internationales en matière de droit de travail Conférer à l’annexe 7 du mémoire

Mémentos pratiques : « Mémento comptable marocain », 1ère édition à jour au 1er novembre 1994, éditions Cabinet MASNAOUI « Mémentos pratiques FRANCIS LEFEBRE », édition 2002 en matière : Social Comptable Fiscal Juridique

-

Mémoires d’expertises comptables au Maroc et en France Mémoire d’expertise comptable sous le thème «Optimisation de la mission sociale dans un cabinet d’expertise comptable de petite taille » par MIRAL Frantz, Novembre 2001. Mémoire d’expertise comptable sous le thème « Audit Social, proposition d’une démarche » par Bruno de Bengy, juin 1991. Mémoire d’expertise comptable sous le thème « Exercice de l’audit social dans les petites et moyennes entreprises », par T. Horeau, mai 1986. Mémoire d’expertise comptable « Audit Fiscal des sociétés dans le contexte marocain » par M.Rachid SEDDIK SEGHIR.

-

-

-

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

182

Etudes et Publications « Les Premiers pas de l’Audit Social dans les entreprises marocaines », par M.Naoufal BELGHAZI, Economiste du 28 novembre 2003 page n°11 « Le Maroc a ses premiers auditeurs sociaux », par M.A, La vie économique du vendredi 12 décembre 2003 « Experts comptables, Année chargée pour le Syndicat », La vie économique vendredi 20 février 2004 p 25. R.DANZIGER, Expert Comptable Français, « l’information non financière, un domaine d’avenir SIC », n°3, avril 1983. Rapport de la COSEF remis au souverain fin juin 2005. « Les nouvelles dispositions introduites par la loi n°65/99 (partie législative) », M’hamed El FEKKAK, avocat au bureau de Casablanca. « Responsabilité sociale des entreprises et Management européen », contribution d’EUROCADRES, réf : 01-869 df, décembre 2001. « Premier catalogue de formation pour l’année 2005 », élaboré par la commission pédagogique du CFOEC, mot de président. « L'audit social », Paris : Liaisons sociales, 1989.- 106 p.- (Coll. Politiques sociales et pratiques d'entreprise) « Audit des emplois », Université de paris SUD Sceaux Faculté Jean Monnet, Année 2000-2001, M.BERLAND « Audit de la Formation », Université de paris SUD Sceaux Faculté Jean Monnet, Année 2000-2001, M.BERLAND « Audit de la paie », Université de paris SUD Sceaux Faculté Jean Monnet, Année 2000-2001, M.BERLAND « La SA.8000 « Social Accountability » », De nouvelles opportunités pour l’Audit Social : Intervention de M.Mohamed ENNACEUR, X Université de Toulouse.

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Ouvrages généraux « La Pratique de l’audit », Laurent HERVE, Philippe PEUCH-LESTRADE Collection DECS UV n°11, 3ème édition 1987/88

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

183

-

RAFFEGEAU, DUFIS et GONZALES « Audit et contrôle des comptes », édition Publiunion 1978 LEBRATY Jacques, TELLER Robert. « Ingénierie du diagnostic global d’entreprise », Paris : Liaisons, 1994.- 166 p. MARTI Miguel. « Audit de la qualité », Paris : Ed. d'organisation, 1986.- 244 p.(Coll. Audit) RENARD Jacques. « Théorie et pratique de l’audit interne », Paris : Ed. d’organisation, 1994. VATIER Raymond, « L'audit : qu'est-ce que c'est ? », Personnel, n° 362, juin. 1995, pp. 16-21. CANDAU Pierre. « Audit social : méthodes et techniques pour un management efficace », Paris : Vuibert, 1985. COURET Alain, IGALENS Jacques. « L’audit social », Paris : PUF, 1994.- (Coll. Que sais-je ? , n°2399) IGALENS Jacques, LOIGNON Claude. « Prévenir les conflits et accompagner les changements », l’observation sociale au service des entreprises et des administrations.Paris : Maxima, 1997.- 196 ISEOR (Institut de socio économie des entreprises et des organisations). « L’audit social au service du management des ressources humaines : professionnalisme des consultants », Paris : Economica, 1994.- 374 PERETTI Jean-Marie, VACHETTE Jean-Luc. « Audit social », Paris : Ed. d'organisation, 1987.- 240 p.- (Coll. Audit) J. PERETTI, « l’information de la fonction personnel », Ed. d’organisation, paris 1981, pp 464-475 J. PERETTI et VACHETTE Jean-Luc « Les techniques de contrôle interne applicables en matière sociale sont les mêmes que celles applicables en matière comptable », éditions d’organisations, 1985 J. LEMOINE « la logistique de la fonction personnel », Ed d’organisation, paris 1982. RAVALEC J.-P. « L'audit social et juridique », Paris : Montchrestien, 1986.- 560 p. VATIER Raymond. « Audit de la gestion sociale », Paris : Ed. d'organisation, 1988.260 p.- (Coll.Personnel-Andcp)

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

184

-

AFPA. « L'audit interne en action : actualité et pratique », Montreuil : AFPA, 1995.238 p.- (Coll. Carrée) BERNARD Michel (dir.), JOBERT Guy (dir.), « L’audit de la formation, Education permanente », n° 91,déc. 1987, 157 p. LE BOTERF Guy, DUPOUEY Paul, VIALLET François. « L'audit de la formation professionnelle », Paris : Ed. d'organisation, 1985.- 196 p. STELLER (H.-F), « Audit : principes et méthodes générales », Publi union, paris, 1978 COLLINS (L), Vallin (G), « Audit et Contrôle interne », Dalloz, Paris, 1979, P27

-

-

-

Principaux Sites Internet consultés www.oec-maroc.com (site du Conseil National de l’Ordre des experts comptables marocain) ; www.experts-comptables.fr (site du Conseil Supérieur de l’Ordre des experts comptables français) ; www.bibliotique.com (site du centre de documentation des experts comptables et des commissaires aux comptes) ; www.management.free.fr (site spécialisé en contrôle de gestion, stratégie et finance comptabilité) ; www.snima.ma (site du service de normalisation industrielle marocaine) ; www.damancom.ma (site de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale) www.cnc.cbn.be (site de la commission des normes comptables) ; www.club-comptable.com (site du club comptable - expertises et entreprises) ; www.bakertillyinternational.com, www.mazars.com, www.pwc.com, www.deloitte.com, www.ey.com, www.kpmg.fr (sites des principaux cabinets d’audit) ;

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 185 LEXIQUE FRANCO-ARABE .L’audit social dans le contexte marocain .

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 186 LEXIQUE FRANCO ARABE Agence Nationale Pour L’emploi (ANPE) Association Pour L’emploi Des Cadres (APEC) Assurance Maladie Obligatoire (AMO) Audit Social (AS) Bureau International De Travail (BIT) Caisse De Dépôt Et De Gestion (CDG) Caisse Interprofessionnelle Marocaine Des Retraites (CIMR) Caisse Nationale De Sécurité Social (CNSS) Centre De Certification Internationale Des Auditeurs Spécialisés (CCIAS) Centre De Formation De L’ordre Des Experts Comptables (CFOEC) Chiffre D’affaire (CA) Code De Travail Comité D’hygiène Et De Sécurité (CHS) Comité D’entreprise (CE) Commissaire Aux Comptes (CAC) Commission Spéciale Education Formation (COSEF) Conseil Des Priorités Economiques (CEP) Conseil National De L’ordre De Experts Comptables (CNOEC) Contrat A Durée Déterminé (CDD) Contrat A Durée Indéterminé (CDI) Conventions Internationales Corporate Social Responsability (Responsabilité Social Des Entreprises) (CSF) Curriculum Vitea (CV) ‫اﻟﻤﻜﺘﺐ اﻟﻮﻃﻨﻲ ﻟﻠﺘﺸﻐﻴﻞ‬ ‫ﺟﻤﻌﻴﺔ ﺗﺸﻐﻴﻞ اﻷﻃﺮ‬ ‫اﻟﺘﺄﻣﻴﻦ اﻟﺼﺤﻲ اﻹﺟﺒﺎري‬ ‫اﻟﺘﺪﻗﻴﻖ اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻲ‬ ‫اﻟﻤﻜﺘﺐ اﻟﻌﺎﻟﻤﻲ ﻟﻠﺘﺸﻐﻴﻞ‬ ‫ﺻﻨﺪوق إﻳﺪاع واﻟﺘﺴﻴﻴﺮ‬ ‫اﻟﺼﻨﺪوق اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ اﻟﻤﻬﻨﻲ ﻟﻠﺘﻘﺎﻋﺪ‬ ‫اﻟﺼﻨﺪوق اﻟﻮﻃﻨﻲ ﻟﻠﻀﻤﺎن اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻲ‬ ‫اﻟﻤﺮآﺰ اﻟﻌﺎﻟﻤﻲ ﻟﻠﺘﺼﺪﻳﻖ ﻟﻠﻤﺤﻘﻘﻴﻦ اﻷﺧﺼﺎﺋﻴﻴﻦ‬ ‫ﻣﺮآﺰ اﻟﺘﻜﻮﻳﻦ ﻟﻬﻴﺌﺔ اﻟﺨﺒﺮاء اﻟﻤﺤﺎﺳﺒﻴﻦ‬ ‫ﻣﺠﻤﻮع اﻟﻤﺒﻴﻌﺎت‬ ‫ﻗﺎﻧﻮن اﻟﺸﻐﻞ‬ ‫ﻟﺠﻨﺔ ﺣﻔﻆ اﻟﺼﺤﺔ واﻟﻀﻤﺎن‬ ‫ﻟﺠﻨﺔ اﻟﺸﺮآﺔ‬ ‫ﻣﺄﻣﻮر اﻟﺤﺴﺎﺑﺎت‬ ‫اﻟﻠﺠﻨﺔ اﻟﺨﺎﺻﺔ ﻟﻠﺘﺮﺑﻴﺔ واﻟﺘﻌﻠﻴﻢ‬ ‫ﻣﺠﻠﺲ اﻷوﻟﻮﻳﺎت اﻹﻗﺘﺼﺎدﻳﺔ‬ ‫اﻟﻤﺠﻠﺲ اﻟﻮﻃﻨﻲ ﻟﻬﻴﺌﺔ اﻟﺨﺒﺮاء اﻟﻤﺤﺎﺳﺒﻴﻦ‬ ‫ﻋﻘﺪ ﻣﺤﺪد اﻷﺟﻞ‬ ‫ﻋﻘﺪ ﻏﻴﺮ ﻣﺤﺪد اﻷﺟﻞ‬ ‫اﻹﺗﻔﺎﻗﻴﺎت اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‬ ‫اﻟﻤﺴﺆوﻟﻴﺔ اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻴﺔ ﻟﻠﺸﺮآﺔ‬ ‫ﺑﻴﺎن ﻣﻨﻬﺞ اﻟﺴﻴﺮة‬ .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 187 LEXIQUE FRANCO ARABE (SUITE) Direction Des Ressources Humaines Direction Financière Direction Générale Entreprise Citoyenne Gestion Prévisionnel De L’emploi (GPE) Impôt Général Sur Les Revenus (IGR) Institut D’audit Social Au Maroc (IAS) International Federation Of Accountants (IFAC) Loi SARBANES OXLEY (SOX) Loi De Sécurité Financière (LSF) Marocain Dirhams (MAD) Nations Unies (NU) Norme Marocaine (NM) Nouvelles Technologies D’information Et De Communication (NTIC) Ordre Des Experts Comptables (OEC) Organisation Internationale De Normalisation (ISO) Organisation Internationale Du Travail (OIT) Organisation Mondiale Du Commerce (OMC) Responsabilité Social (Social Accountability) SA 8000 Responsable Social De L’entreprise Ressource Humaine Service De Normalisation Industrielle Marocaine (SNIMA) Système De Gestion De La Sécurité (SGS) Système De Management Des Aspects Sociaux Dans L’entreprise (SMAG) Système D’interrogations Du Personnel (SIP) ‫إدارة اﻟﻤﻮارد اﻟﺒﺸﺮﻳﺔ‬ ‫إدارة ﻣﺎﻟﻴﺔ‬ ‫إدارة ﻋﺎﻣﺔ‬ ‫اﻟﺸﺮآﺔ اﻟﻤﻮاﻃﻨﺔ‬ ‫اﻟﺘﺴﻴﻴﺮ اﻟﺘﻘﺪﻳﺮي ﻟﻠﺸﻐﻞ‬ ‫اﻟﻀﺮﻳﺒﺔ اﻟﻌﺎﻣﺔ ﻋﻠﻰ اﻟﺪﺧﻞ‬ ‫ﻣﺆﺳﺴﺔ اﻟﺘﺪﻗﻴﻖ اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻲ ﺑﺎﻟﻤﻐﺮب‬ ‫اﻟﻔﺪراﻟﻴﺔ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ ﻟﻠﻤﺤﺎﺳﺒﺔ‬ SARBANES OXLEY ‫ﻗﺎﻧﻮن‬ ‫ﻗﺎﻧﻮن اﻟﻀﻤﺎن اﻟﻤﺎﻟﻲ‬ ‫اﻟﺪرهﻢ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‬ ‫اﻷﻣﻢ اﻟﻤﺘﺤﺪة‬ ‫اﻟﻨﻈﻢ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‬ ‫ﺗﻜﻨﻠﻮﺟﻴﺎت اﻹﻋﻼم واﻟﺘﻮاﺻﻞ‬ ‫هﻴﺌﺔ اﻟﺨﺒﺮاء اﻟﻤﺤﺎﺳﺒﻴﻦ‬ ‫اﻟﻤﻨﻈﻤﺔ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ ﻟﻠﺘﻮﺟﻴﻪ‬ ‫اﻟﻤﻨﻈﻤﺔ اﻟﻌﺎﻣﻴﺔ ﻟﻠﺸﻐﻞ‬ ‫ﻣﻨﻈﻤﺔ ﻏﻴﺮ ﺣﻜﻮﻣﻴﺔ‬ 8000 ‫اﻟﻤﺴﺆوﻟﻴﺔ اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻴﺔ‬ ‫اﻟﻤﺴﺆوﻟﻴﺔ اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻴﺔ ﻟﻠﺸﺮآﺔ‬ ‫اﻟﻤﻮارد اﻟﺒﺸﺮﻳﺔ‬ ‫اﻟﻤﺼﻠﺤﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻟﻠﺘﻮﺣﻴﺪ اﻟﺼﻨﺎﻋﻲ‬ ‫ﻧﻈﺎم ﻟﺘﺴﻴﻴﺮ اﻟﻀﻤﺎن‬ ‫ﻧﻈﺎم ﻟﻺدارة اﻟﺤﺎﻻت اﻹﺟﺘﻤﺎﻋﻴﺔ داﺧﻞ اﻟﺸﺮآﺔ‬ ‫ﻧﻈﺎم ﻣﺴﺎﺋﻠﺔ اﻟﻌﻤﺎل‬ .

Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 188 ANNEXES .

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 189 LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1 ANNEXE 2 ANNEXE 3 ANNEXE 4 ANNEXE 5 ANNEXE 6 ANNEXE 7 ANNEXE 8 Lettre de Mission Les délais de prescriptions Les sanctions sociales La liste des tests d’audit des recrutements Les mentions légales devant apparaître sur le bulletin de paie Les obligations déclaratives Les conventions internationales de sécurité sociale et de la réglementation du travail Référentiels en matière d’audit social .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 190 ANNEXE 1 LETTRE DE MISSION .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .

) PROPOSITION DE SERVICES RELATIVE A l’AUDIT SOCIAL DE LA SOCIETE X. Prise de connaissance générale de la société 2. Documents et Droits Sociaux etc. Audit de la régularité sociale Dans cette phase notre audit n’est pas de donner une opinion sur les comptes tel que le ferait un audit financier et comptable. (b) De porter un jugement sur la qualité du management des ressources humaines de la société.). Les déclarations sociales qui sont le reflet du respect des obligations sociales. notre proposition de services pour la mission d’audit social de la société X qui a pour objectif de : (a) S’assurer que la société auditée n’encourt pas de risque social et le cas échéant évaluer ce risque. d’en informer la direction et d’engager des actions pour corriger ou réduire cet impact de risque. Evaluation du contrôle interne inhérent aux questions sociales. Audit de l’efficacité du management des ressources humaines. Nous avons l’honneur de vous soumettre ci-dessous. Notre démarche générale s’articulera selon trois étapes : 1. Les enregistrements comptables qui représentent la transcription des opérations de la société . 2.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 1. Aussi. Le social proprement dit de la société qui doit faire référence au respect des obligations sociales propres à son secteur d’activité .L’audit social dans le contexte marocain . Livres et Registres Obligatoires. Audit de la régularité sociale. . A ce titre nous procéderons à une étude successive du processus général de traitement de l’information à travers notamment : − − − − La fonction de la société qui est le fait générateur de la charge sociale. Contrôle des informations et documents à caractère social (Bilan Social. mais de rechercher l’existence des risques liés au non respect des textes légaux et des normes sociales en vigueur au niveau de la société. et en référence à ces deux objectifs. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 191 LETTRE DE MISSION (Date Société X Adresse Monsieur. notre mission s’articulera selon deux étapes : 1. 3.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 192 2. des performances. du climat social etc. 124 L’audit social peut être limité à quelques aspects. Chef de mission.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Le tableau présenté ci-après fait apparaître le planning d’intervention de l’équipe en indiquant pour chacun des experts et des auditeurs le nombre de jours de travail réalisé au sein de la société. . Cette équipe comprendra notamment : − − − − Associé et Expert Comptable. des recrutements. En cas de besoin. Directeur de mission. Appréciation de la gestion sociale mise en place ou adoptée par la société . Auditeurs (confirmés et débutants). 2. Audit de l’efficacité du management des ressources humaines Dans cette phase notre concours sera de porter un jugement sur la pertinence de la gestion des ressources humaines et les choix sociaux en fonction des intérêts de la société que nous classerons comme suit124 : − − Audit (des emplois. de la formation. 3. Rapport à émettre Notre mission donnera lieu à l’émission d’un rapport de synthèse des missions énoncées ci-dessus. Notre démarche générale dans cette phase s’articulera selon trois étapes : 1. 3.L’audit social dans le contexte marocain . la mission verra également la participation d’une équipe d’auditeurs et de consultants rompus à ces métiers. Recommandations et propositions visant à améliorer l’efficacité du management des ressources humaines à la société.) Economies sociales liées à la forme juridique de l’exercice de l’activité. des rémunérations et du système de paie. Dans cet esprit et afin de vous fournir un service adapté à votre activité. Equipe d’intervention Notre volonté est de rendre un service de qualité. 4. nous avons prévu de confier les missions proposées à une équipe composée de personnes hautement qualifiées en matière d’audit et d’organisation . Identification des options sociales possibles .

L’audit social dans le contexte marocain . Monsieur. Echéancier de règlement Les modalités de règlement de nos honoraires s’établiront comme suit : • X% à la signature de la présente proposition de service . • X% à la remise de notre rapport définitif. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 193 Planning détaillé des intervenants (Exprimé en jours) INTERVENANTS Total jours chef de projet Total jours directeur de mission Total jours chef de mission Total jours auditeurs MISSIONS Mission a Mission b TOTAL GENERAL 5. l’expression de nos sincères salutations. nous vous prions de bien vouloir nous faire parvenir le double de la présente dûment signé avec la mention « Bon pour accord ».Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Nous vous assurons du vif intérêt que nous portons à la réalisation de ces missions et restons à votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous souhaiteriez recevoir. Nous rappelons que votre entreprise a une obligation de faciliter et de rémunérer le travail de l’auditeur qui à son tour est tenu d’une obligation de mettre en œuvre les diligences requises. d’émettre le rapport prévu dans le paragraphe 3 et de respecter le secret professionnel. nous ne manquerons pas de vous en informer. Dans le cas où vous seriez d’accord sur les termes de la présente. Le présent contrat a été établi sur la base des informations que vous avez bien voulu nous transmettre lors de nos entretiens. Si des circonstances imprévues ou une meilleure connaissance de votre société viendraient à la modifier. Nous vous prions d’agréer. Honoraires Nos honoraires sont budgétisés sur la base des heures nécessaires à la réalisation des travaux selon le planning fourni et exprimé en jours / homme. • X% à la remise de notre rapport provisoire . soit X jours et aboutissent à un montant forfaitaire hors taxes de X dirhams 6. Signature L’Expert Comptable Signature La société Auditée .

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 194 ANNEXE 2 LES DELAIS DE PRESCRIPTION .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

découlant de l'exécution ou de la cessation des contrats individuels de travail. Observation Le délai de prescription de l’action de l’assuré pour le paiement des prestations est prolongé de six mois à cinq ans. d’accident. ou s’il s’agit de prestations de survivants à partir du jour du décès de l’assuré. 1 L’action de l’assuré pour le paiement des indemnités journalières de maladie. de maternité et des allocations familiales ainsi que l’action de l’assuré ou des Article 77 ayants droit de l’assuré pour le paiement de l’allocation en cas de décès ou des arrérages de pension d’invalidité. des contrats de formation insertion. de vieillesse et de survivants.L’audit social dans le contexte marocain . Toutes les sociétés 2 L’assuré titulaire de prestations émises par la Caisse Article77 bis nationale de sécurité sociale Toutes les sociétés Institution de la prescription des prestations émises par la Le délai de prescription est de cinq CNSS et non perçues par le ans. Cette mesure contribue à préserver les droits des assurés. 1 Tous les droits de quelque nature qu'ils soient.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. sauf cas de force majeure. 125 126 Loi n° 65-99 relative au Code du travail. bénéficiaire par un délai de cinq ans. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 195 LES DELAIS DE PRESCRIPTION Les délais de Prescription en Droit Social Marocain125 : Numéro Nature de la disposition Base légale Sociétés concernées Délai de Prescription deux années. BO n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 Dahir n° 1-04-127 du 4 novembre 2004 . Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la rationalisation du service. des contrats d'apprentissage et des litiges Article 395 individuels en relation avec ces contrats Toutes les sociétés Les délais de Prescription en Régime de la Sécurité Sociale126: Numéro Nature de la prescription Base légale Sociétés concernées délai de prescription Le délai de prescription est de cinq ans compté à partir du premier jour du mois civil suivant celui auquel les prestations se rapportent.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 196 ANNEXE 3 LES SANCTIONS SOCIALES .L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

il peut être licencié définitivement Est puni d'une amende de 25. sans toutefois que le total des amendes dépasse le montant de 20. l'employeur qui article 12 contrevient aux dispositions de l'article 10 ci-dessus.000 à 30. 127 Loi n° 65-99 relative au Code du travail. ou de l'une de ces deux peines seulement. En cas de récidive.les sanctions sociales en droit social marocain127 : Base légale de la disposition Sociétés concernées Base légale des sanctions N° Nature de la disposition Sanctions Droits relatifs à l'exercice syndical et descrimination Article 9 Toutes les sociétés 1 Travail forcé ou contre leur gré 2 Article 10 Toutes les sociétés Lutte contre l'analphabétisme et de formation continue:renouvellement de la carte de travail 3 Article 23 Toutes les sociétés Est puni d'une amende de 15.000 dirhams. Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :.L’audit social dans le contexte marocain . La sanction de suspension est de 15 jours.000 dirhams.la non délivrance et article 25 le non renouvellement de la carte de travail dans les conditions prévues par l'article 23 . lorsque le salarié commet la même contravention au cours de l'année.le défaut d'insertion de toute mention fixée par voie réglementaire dans la carte de travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. La récidive est passible d'une amende portée au double et d'un emprisonnement de 6 jours à 3 mois. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 197 LES SANCTIONS SOCIALES 1..000 à 30. l'employeur qui article 12 contrevient aux dispositions de l'article 9. l'amende précitée est portée au double. Est suspendu d'une durée de 7 jours. Lorsqu'il commet la même contravention une troisième fois. L'amende est encourue autant de fois qu'il y a de salariés à l'égard desquels l'application des dispositions de l'article 23 n'a pas été respectée.000 dirhams. le salarié qui contrevient aux dispositions du 1er alinéa de l'article 9 ci-dessus. BO n° 5210 du Jeudi 6 Mai 2004 .

les horaires de travail les modalités d'application du repos hebdomadaire .. L'amende encourue pour infraction aux dispositions de l'article 24 est portée au double.. la non communication aux salariés lors de leur embauchage des dispositions prévues à l'article 24 ci-dessus ainsi que des modifications qui leurs sont apportées. le cas échéant.les dispositions légales et les mesures concernant la préservation de la santé et de la sécurité.. le numéro d'immatriculation à la Caisse nationale de sécurité sociale .000 à 5.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. l'action en justice concernant le licenciement doit être portée devant le tribunal compétent dans un délai de 90 jours à compter de la date de réception par le salarié de la décision de licenciement.000 dirhams.la saisie ou l'utilisation dans un intérêt personnel ou pour les besoins de l'entreprise.000 dirhams.le défaut de remise du récépissé du cautionnement prévu à l'article 26 .le défaut du certificat de dépôt prévu par l'article 28 ou le défaut de présentation dudit certificat à l'agent chargé de l'inspection du travail .le non respect du délai et des conditions prévus par l'article 28 dans lesquels l'employeur doit faire le dépôt du cautionnement prescrit par ledit article . Sont punis d'une amende de 2.les date. heure et lieu de paye .000 à 5.000 dirhams :.000 à 5.. si un fait similaire a été commis dans le courant de l'année suivant celle où un jugement définitif a été prononcé. Toutes les sociétés Délai de versement du cautionnement qui est de 15 jours 6 Licenciement par mesure disciplinaire 7 Article 28 Toutes les sociétés Articles 61/65 Toutes les sociétés Sont punis d'une amende de 2.le règlement intérieur .L’audit social dans le contexte marocain . son contenu . Article 24 et la prévention des risques liés aux machines . l'organisme d'assurance les assurant contre les accidents de travail et les maladies professionnelles 4 Cautionnement à la charge du salarié prévu dans le contrat 5 Article 26 Toutes les sociétés Est punie d'une amende de 2. le salarié peut être licencié sans préavis ni indemnité ni versement de dommages intérêts. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 198 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions article 25 Communication des dispositions relatives à: la convention collective de travail et. en cas de récidive.. des sommes en espèces ou titres remis à titre de cautionnement En cas de faute grave.. article 31 article 31 article 65 .le défaut de tenue du registre prévu à l'article 26 ou le défaut d'inscription dans ledit registre des mentions qui doivent y être portées ..

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Est puni d'une amende de 2.le non respect des article 78 dispositions relatives au préavis prévues aux articles 43 et 51 cidessus Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : le refus d'octroyer les article 78 permissions d'absence prévues à l'article 48 ci-dessus ou la durée des périodes d'absences inférieure à celles prescrites par ledit article Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : le défaut de article 78 paiement de l'indemnité de licenciement prévue à l'article 52 cidessus.000 à 5..le défaut de mise à la disposition du salarié du certificat de travail prévu à l'article 72 cidessus ou le défaut de mention dans le certificat de l'une des indications prescrites par ledit article ou le défaut de délivrance dudit certificat dans le délai fixé audit article. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 199 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Articles 43/51 Sociétés concernées Toutes les sociétés Sanctions Base légale des sanctions Respect du délai du préavis 8 Permission d'absence rémunérée en vue de la recherche d'un autre emploi Article 48 Toutes les sociétés 9 Indemnité de licenciement Articles 52/53 Toutes les sociétés Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : . Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : .L’audit social dans le contexte marocain . article 78 10 Certificat de travail 11 Priorité de réembauche 12 Article 71 Toutes les sociétés Article 72 Toutes les sociétés article 78 .la non application de la majoration de l'indemnité de licenciement due aux délégués des salariés et représentants syndicaux dans l'entreprise en respect avec l'article 58 de la loi 65-00.la non application de l'article 53 ci-dessus pour le calcul de l'indemnité de licenciement .000 dirhams le non respect de la priorité de réembauchage prévue au dernier alinéa de l'article 71 cidessus .

Est puni d'une amende de 300 à 500 dirhams le non respect des stipulations de la convention collective de travail.le défaut de fixation par l'employeur du jour où il reçoit chaque salarié dans les conditions fixées par l'article 141 ou la fixation d'un jour où le tour du salarié ne vient qu'après une période supérieure à celle fixée par ledit article.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.000 dirhams les infractions aux dispositions des articles 135 et 136.000 à 20.le défaut de porter le règlement intérieur à la connaissance des salariés ou le défaut d'affichage ou l'affichage non conforme aux prescriptions de l'article 140 .000 à 5.le non établissement du règlement intérieur dans le délai prévu par l'article 138 . structurels ou économiques et de la fermeture des entreprises Convention du travail Base légale de la disposition Articles 66/67/69 Articles 104 à 128 Sociétés concernées Toutes les sociétés Toutes les sociétés Sanctions Est punie d'une amende de 10. 67 et 69 ci-dessus..L’audit social dans le contexte marocain . Base légale des sanctions article 78 13 14 article 78 article 132 Convention du travail 15 Déclaration à l'agent chargé de l'inspection du travail 16 lors d'ouverture d'une entreprise Article 130 Toutes les sociétés Articles 135/136 Toutes les sociétés article 137 article 142 Règlement intérieur Articles 138/140/141 Tous employeurs occupants habituellement au minimum dix salariés 17 . Sont punis d'une amende de 2.000 dirhams : ..000 à 5.le non affichage de l'avis prévu par l'article 130 ou l'affichage dans des lieux autres que ceux mentionnés dans ledit article ..000 dirhams l'inobservation des dispositions des articles 66. Sont punies d'une amende de 2. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 200 N° Nature de la disposition Licenciement pour motifs technologiques..000 à 5.000 dirhams : .le défaut dans l'avis de l'une des indications qui doivent y être mentionnées en vertu dudit article . Sont punis d'une amende de 2.le non-respect de la disposition dudit article prescrivant la mise à la disposition des salariés d'un exemplaire de la convention collective de travail.

000 dirhams : . Sont punis d'une amende de 10. en violation des dispositions de l'article 154. d'équipement.000 à 5...000 dirhams : le refus de repos spécial accordé à la salariée pendant les heures de travail aux fins d'allaitement pendant la période prévue par l'article 161 . hors les cas prévus par l'article 159.000 dirhams les infractions aux dispositions des articles 166 à 169.000 à 30..le défaut de détention de l'autorisation prévue à l'article 145 . Est punie d'une amende de 25. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 201 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Sont punis d'une amende de 2.le défaut de détention ou de production par les personnes visées à l'article 148 des pièces justificatives de l'identité des salariés mineurs placés sous leur conduite.l'emploi d'une salariée en couches durant la période de sept semaines suivant l'accouchement .000 dirhams l'infraction aux dispositions de l'article 143.le refus de suspendre le contrat de travail d'une salariée. du contrat de travail d'une salariée en état de grossesse attesté par un certificat médical ou en couches se trouvant dans la période de quatorze semaines qui suit l'accouchement . ou de l'une de ces deux peines seulement.la rupture.L'amende est appliquée autant de fois qu'il y a de salariés mineurs à l'égard desquels les dispositions de l'article 147 n'ont pas été observées.000 à 5. Base légale des sanctions article 150 Protection du mineur Articles 145/146/147/148 Toutes les sociétés 18 Protection du mineur (age min 15ans) 19 Article 143 Toutes les sociétés article 151 article 165 Protection de la femme (maternité) Articles 154/159/161/162 Toutes les sociétés 20 21 Protection des handicapés Articles 166à169 Toutes les sociétés article 171 . Sont punies d'une amende de 2.La récidive est passible d'une amende portée au double et d'un emprisonnement de 6 jours à 3 mois.le non-respect des dispositions de l'article 146 . sans toutefois que le total des amendes dépasse le montant de 20.Sont punis d'une amende de 2.000 dirhams. de surveillance et d'installations d'hygiène desdites chambres. le nonrespect des dispositions de l'article 162 concernant la création de la chambre spéciale d'allaitement et des dispositions de la réglementation en vigueur concernant les conditions d'admission des enfants.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .Sont punies d'une amende de 300 à 500 dirhams les infractions aux dispositions de l'article 147.000 à 5..000 à 20.000 dirhams :.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Sont punis d'une amende de 2.. sans l'autorisation exceptionnelle prévue par ledit alinéa .000 dirhams : .. de la durée minimum de repos des femmes et des mineurs entre deux journées de travail consécutives.le non-respect des dispositions du 4e alinéa de l'article 176. sans toutefois que le total des amendes dépasse le montant de 20. prévue par l'article 174.l'emploi à tout travail de nuit de femmes et de mineurs âgés de moins de 16 ans.le défaut article 178 d'avis préalable à l'agent chargé de l'inspection du travail dans le cas prévu au 1er alinéa de l'article 175 ou l'usage de la dérogation prévue au 2e alinéa dudit article sans autorisation préalable de l'agent précité . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 202 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions Travail de nuit des femmes et des mineurs Articles 173/174/175/176 Toutes les sociétés article 177 Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : .000 à 5.000 dirhams. dans le cas prévu par le dernier alinéa de l'article 173.L'amende est appliquée autant de fois qu'il y a de femmes et de mineurs à l'égard desquels les dispositions desdits articles n'ont pas été appliquées.le défaut d'avis immédiat à l'agent chargé de l'inspection du travail dans le cas prévu par l'article 176 ou l'usage de la dérogation autorisée pour une durée dépassant la limite fixée par le 3e alinéa dudit article ..le non-respect. dans les activités non agricoles. 22 .L’audit social dans le contexte marocain .

. dans des travaux. ainsi qu'aux travaux visés à l'article 181.000 dirhams le défaut de sièges ou du nombre de sièges prescrit par l'article 182 dans chacune des salles où s'effectue le travail des salariées dans les établissements visés audit article.. des heures de travail effectuées en vertu de la dérogation permanente au titre des articles 190 ou 192 .La peine d'amende est appliquée autant de fois qu'il y a de salariés à l'égard desquels les dispositions des deux articles précédents n'ont pas été observées..la non rémunération. Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :.la durée de travail supérieure à la limite de deux heures pendant le délai de trois jours fixé par l'article 192 ou la prolongation de la durée normale de travail après l'expiration dudit délai . Est puni d'une amende de 2.la durée de travail de chaque équipe excédant la limite fixée par l'article 188 .. tant au jour qu'au fond.l'emploi de salariés de moins de dixhuit ans. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 203 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions Travaux interdits aux femmes et aux mineurs Articles 179/180/182 Toutes les sociétés 23 Durée du travail et heures supp Articles 184/187/188/189/ Toutes les 190/192/196/201/ sociétés 202 24 article 183 Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams : ..le défaut d'indemnisation des heures supplémentaires visée à l'article 196 ou la majoration non conforme aux taux fixés par l'article 201 .l'emploi des mineurs âgés de moins de dix-huit ans et des femmes dans les carrières et travaux souterrains effectués au fond des mines. . en sus du salaire afférent à la durée normale de travail..Un nouveau créneau pour l’expert comptable.le non-respect des dispositions de l'article 189 . en violation de l'article 179 .le dépassement article 203 de la durée de travail prévue par l'article 184 .L’audit social dans le contexte marocain . le calcul de la rémunération des heures supplémentaires non conforme aux dispositions de l'article 202.000 à 5. susceptibles d'entraver leur croissance ou d'aggraver leur handicap en violation de l'article 180. sans toutefois que le total des amendes dépasse le montant de 20..000 dirhams..le non-respect des dispositions de l'article 187 .la durée de travail excédant la limite fixée à l'article 190 .

des femmes de moins de vingt ans et des salariés handicapés. prévue par l'article 214 .. prévues par les articles 205 et 206 ..le défaut de paiement de l'indemnité prévue par l'article 224 aux salariés des établissements visés à l'article 223 qui ont travaillé un jour férié et rémunéré .le défaut de paiement des jours fériés déclarés rémunérés comme temps de travail effectif en vertu de l'article 218 .le non-respect des modalités de fixation du repos prévues par l'article 210 .le non-respect des conditions de réduction du repos hebdomadaire prévues par l'article 213 .le non-respect de l'interdiction de suspension du repos hebdomadaire à l'égard des mineurs de moins de dix-huit ans.l'indemnité non évaluée conformément aux dispositions de l'article 219 .le non-respect article 216 de l'obligation d'octroi du repos hebdomadaire ou le repos non accordé à tous les salariés d'un établissement dans les conditions de durée minimum.L’audit social dans le contexte marocain . la rémunération des heures récupérées non conforme aux dispositions de l'article 228. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 204 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions Repos hebdomadaires Articles Toutes les 205/206/210/213/ sociétés 214/215 25 Jours fériés payés Articles Toutes les 218/219/223/224/ sociétés 225/226/227/228 26 Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. la récupération des heures de travail perdues en raison du jour férié dans des conditions non conformes aux dispositions des 1er et 2e alinéas de l'article 227 . de jour et de simultanéité. Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :..le non octroi du repos compensateur ou son octroi en violation des dispositions de l'article 215.le défaut de paiement de l'indemnité prévue à l'article 226 . et à l'article 225 non accordé ou accordé en violation des dispositions desdits articles ..le défaut d'information de l'agent chargé de l'inspection du travail des dates auxquelles aura lieu la récupération ou l'information non conforme aux dispositions du dernier alinéa de l'article 227 .le repos compensateur prévu à l'article 224 (2e alinéa).. ......l'emploi des article 230 salariés pendant les jours de fêtes payés et les jours fériés .

256. 253.L’audit social dans le contexte marocain . 257 et 266 .000 à 20.000 dirhams : le non article 296/297 respect des dispositions de l'article 281 .le refus d'octroi des jours d'absence prévus par l'article 274 ou l'octroi d'une durée inférieure à celle fixée par ledit article . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 205 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions Congé annuel payé Articles 231/232/235/239/ Toutes les 249/264/251/252/ sociétés 253/256/257/266/ 262 27 Des congés spéciaux à l'occasion de certains événements Articles 269/270/274/276 Toutes les sociétés 28 Articles 281/282/284/285/ Toutes les 286/283/288/289/ sociétés 290/291 Hygiène et sécurité du salarié 29 Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :..le non respect des dispositions prévues par l'article 247 . 289.le défaut de paiement des indemnités compensatrices du congé annuel payé conformément aux articles 251. Sont punis d'une amende de 2..le refus d'octroi article 278 du congé pour naissance ou le congé accordé de manière non conforme aux dispositions de l'article 269 . 288..le défaut de paiement de l'indemnité prévue par l'article 270 ou le paiement dans des conditions non conformes aux dispositions dudit article .le défaut de paiement des absences dans le cas prévu par l'article 276 ou le paiement inférieur à celui prévu par ledit article.. 235.le défaut de paiement de l'indemnité due au titre du congé annuel payé conformément aux articles 249 et 264 .le non respect des dispositions de l'article 287.. Est puni d'une amende de 10.le refus article 268 d'accorder le congé annuel payé ou d'accorder une indemnité compensatrice de congé dont la durée est prévue par les articles 231.000 dirhams le non respect des dispositions des articles 283. Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :.le non respect des dispositions de l'article 262....le non aménagement des lieux de travail conformément aux dispositions de l'article 282 et la non mise en place des moyens de sécurité prescrits par les articles 284 à 286 .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 239 et le 2e alinéa de l'article 240 ..000 à 5. 232. 252. 290 et 291 .

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

206

Nature de la disposition

Base légale de la disposition

Sociétés concernées

Sanctions

Base légale des sanctions

Services médicaux

30

article 335 Sont punis d'une amende de 2.000 à 5.000 dirhams :- la non création d'un service médical indépendant conformément aux dispositions de l'article 304 ;- la non création d'un service médical indépendant ou interentreprises conformément à l'article des entreprises 305 ou la création d'un service médical non conforme aux industrielles, conditions fixées par l'autorité gouvernementale chargée du commerciales et travail ;- le refus d'adhésion d'une entreprise ou établissement à d'artisanat ainsi un service médical interentreprises entrant dans sa compétence, que des conformément à l'article 305 ;- l'emploi de médecins ne exploitations remplissant pas les conditions prévues aux articles 310 et 311 ;Articles 304à 331 agricoles et la non création du service de garde prévu à l'article 316 ou le forestières et leurs service de garde non géré conformément aux conditions fixées dépendances par voie réglementaire ;- l'entrave à l'exercice des missions qui lorsqu'elles incombent au médecin du travail en vertu de la présente loi ;- la occupent non consultation du médecin du travail au sujet des questions et cinquante salariés techniques prévues à l'article 322, et le défaut de l'information du au moins médecin de la composition des produits utilisés dans l'établissement ;- le non respect des dispositions de l'article 329 ;la non disponibilité d'un médecin à plein temps contrairement aux dispositions de l'article 306 ;le non envoi du rapport prévu à l'article 307 à l'agent chargé de l'inspection du travail, au médecin inspecteur du travail, aux délégués des salariés et, le cas échéant, aux représentants des syndicats dans l'entreprise ;- l'inexistence des assistants sociaux et des infirmiers prévus à l'article 315, ou le concours de ces auxiliaires non assuré à plein temps ou en nombre inférieur à celui prévu par voie réglementaire ;- le non respect des dispositions des articles 327, 328 et 331.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

207

Nature de la disposition

Base légale de la disposition

Sociétés concernées

Sanctions

Base légale des sanctions

31

Salaire

Articles 346à356

Toutes les sociétés

32 33

Economat

Articles 392/393

Toutes les sociétés

Constitution et administration des syndicats

Article 414à 425

Toutes les sociétés

article 361 Sont punis d'une amende de 300 à 500 dirhams :le défaut de paiement de la prime d'ancienneté prévue par l'article 350, ou le paiement inférieur au montant fixé par ledit article ou le calcul de la prime non conforme aux dispositions des articles 352 à 355 ; le défaut de rémunération des heures du travail prévues par les articles 347, 348 et 349 ou la rémunération non conforme aux dispositions desdits articles ; le défaut de paiement du salaire ou le paiement d'un salaire inférieur au salaire minimum légal contrairement aux dispositions de l'article 356 ; Le non respect des dispositions de l'article 346 est puni d'une amende de 25.000 à 30.000 dirhams. Les infractions aux dispositions du présent chapitre sont punies article 394 d'une amende de 2000 à 5000 dirhams. article 426 Lorsqu'une infraction aux dispositions du présent titre ou un manquement à ses statuts justifie la dissolution du syndicat professionnel, celle-ci ne peut être prononcée que par voie judiciaire, sur requête du ministère public. Peuvent donner lieu à dissolution du syndicat professionnel les infractions suivantes :la constitution du syndicat entre personnes n'exerçant pas la même profession ou le même métier, des professions ou métiers similaires ou connexes concourant à la fabrication de produits ou à l'offre de services déterminés comme stipulé par l'article 398 ;le non-respect de ses statuts prévus par l'article 414 de la présente loi ou le fait d'admettre parmi les personnes chargées de l'administration de ses affaires professionnelles ou de sa direction, des personnes ne remplissant pas les conditions prévues par l'article 416.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

208

Nature de la disposition

Base légale de la disposition

Sociétés concernées

Sanctions

Base légale des sanctions

34

35

article 427 Les fondateurs, présidents, directeurs ou administrateurs des syndicats, quelle que soit leur qualité, sont punis d'une amende de 10.000 à 20.000 dirhams, dans les cas suivants :- répartition des biens du syndicat entre ses membres après sa dissolution, que cette dissolution soit décidée par ses membres ou découle de l'application de ses statuts, et de manière contraire aux dispositions du deuxième alinéa de l'article 413.Dans ce cas, les bénéficiaires du partage des biens du syndicat doivent les restituer ;- défaut de dépôt auprès des autorités administratives locales ou défaut d'envoi des pièces constitutives du syndicat, contrairement aux dispositions de l'article 414.Le défaut d'envoi des pièces constitutives du syndicat au délégué préfectoral ou provincial chargé du travail, contrairement aux dispositions de l'article 415 est puni d'une amende de 500 à1000 dirhams. Sont punis d'une amende de 25.000 à 30.000 dirhams les article 428 fondateurs, présidents, directeurs ou administrateurs d'un syndicat, quelle que soit leur qualité, qui :- après la dissolution de celui-ci, conformément à l'article426, se sont maintenus en fonction ou ont reconstitué illégalement ce syndicat ;- ne respectent pas les dispositions de l'article 397.

L’audit social dans le contexte marocain - Un nouveau créneau pour l’expert comptable, Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit

209

Nature de la disposition

Base légale de la disposition

Sociétés concernées

Sanctions

Base légale des sanctions

36

Procédure électorale

Articles 440à 461

Toutes les sociétés

Sont punis d'une amende de 2.000 à 5.000 dirhams :- le défaut articles 462/463 d'établissement et d'affichage par l'employeur des listes électorales ou l'établissement et l'affichage non conformes aux dispositions de l'article 440- le défaut de mise à la disposition des électeurs du registre des réclamations, prévu par l'article 442 ou le défaut d'inscription sur ledit registre des réclamations contre les listes électorales ou le défaut de mention sur ce registre de la suite réservée aux réclamations dans le délai prescrit par ledit article ;le défaut d'affichage par l'employeur des listes de candidats aux fonctions de délégués titulaires et suppléants ou l'affichage hors des emplacements prévus par l'article 446 ;le nonrespect des dates ou des modalités d'organisation des élections, contrairement à l'article 447 ;le défaut de mise à la disposition des délégués du local destiné aux réunions prévu par l'article 455 ou des emplacements réservés à l'affichage prévus par le même article ;le nonrespect des dispositions de l'article 456 concernant le temps à laisser aux délégués pour l'exercice de leurs fonctions et la rémunération de ce temps comme temps de travail ; le refus de recevoir les délégués des salariés dans les conditions fixées par les articles 460 et 461 ;Sont punis d'une amende de 10.000 à 20.000 dirhams :l'atteinte ou la tentative d'atteinte à la liberté de vote des délégués des salariés ou à l'exercice régulier de leurs fonctions ;le défaut d'organisation d'élections partielles dans les deux cas prévus par l'article 451 ou leur non organisation dans le délai prévu par le même article ; le non-respect de la procédure prévue par les articles 457, 458 et 459 dans les cas prévus par lesdits articles ; le défaut de tenue du registre spécial dans les conditions prévues par l'article 461 ou la non communication de ce registre telle que prescrite par ledit article. Est puni d'une amende de 25.000 à 30.000 dirhams le défaut d'organisation des élections prévues par l'article 447.

. contrat de travail visé par les services compétents de l’Etat d’émigration et par l’autorité gouvernementale marocaine chargée du travail sinon les infractions aux dispositions du présent chapitre sont passibles d’une amende de 2.L’audit social dans le contexte marocain . Toute infraction aux autres dispositions du présent chapitre est punie d’une amende de 10. .qui emploie un salarié étranger dont le contrat n’est pas conforme au modèle prévu par l’article 517 . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 210 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions 37 Comité d’entreprise 38 Intermédiation en matière de recrutement et d’embauche Articles 464à473 Entreprise employant L’infraction aux dispositions du présent titre est punie d’une habituellement au amende de 25.000 à 5.000 dirhams moins cinquante salariés Toute infraction aux dispositions de l’article 478 est punie d’une amende de 25. article 474 Articles 478 relève de la descrimination des agences de recrutement envers les candidats article 494 Toutes les sociétés 39 Embauche des salariés marocains à l’étranger Articles 512à514 Toutes les sociétés article 515 40 Emploi des salariés étrangers Articles 516à519 Toutes les sociétés Est puni d’une amende de 2.000 dirhams. En cas de récidive.qui n’a pas obtenu l’autorisation prévue par l’article 516 ou qui a employé un salarié étranger dépourvu de ladite autorisation . l’amende est portée au double.000 à 30.000 dirhams tout article 521 employeur :.000 dirhams.000 dirhams.000 à 5..000 à 20.qui enfreint les dispositions des articles 518 et 519.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.000 à 30.

Sont punis d'une amende de 2.000 à 5.000 dirhams .000 à 30. est puni d'une amende de 25.L’audit social dans le contexte marocain ..000 dirhams toute infraction article 529 aux dispositions du présent chapitre.000 dirhams :. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 211 N° Nature de la disposition Base légale de la disposition Sociétés concernées Sanctions Base légale des sanctions 41 42 Age de la retraite Articles526 à528 Toutes les sociétés Inspection de travail Articles 530 à545 Toutes les sociétés Est punie d'une amende de 2. en mettant les agents chargés de l'inspection du travail dans l'impossibilité d'exercer leurs fonctions.le défaut d'ouverture du registre des mises en demeure prévu par l'article 536 . Quiconque aura fait obstacle à l'application des dispositions de la article 546/547 présente loi ou des textes réglementaires pris pour son application. .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.000 à 5.le non respect des dispositions des articles 537 et 538.

des majorations de retard et astreintes Il y a récidive lorsque. Observation 1 L’employeur qui ne s’est pas conformé aux prescriptions édictées par le dahir n° 1-04127 du 4 novembre 2004 Article 72 Toutes les sociétés Relèvement du montant des pénalités en vue de les rendre plus dissuasives. l’auteur de l’infraction a été l’objet d’une condamnation pour une infraction identique.000 dirhams. des majorations de retard et des astreintes. L’amende est appliquée autant de fois qu’il y a de salariés à l’égard desquels l’employeur n’a pas observé ces prescriptions sans que le total des amendes puisse dépasser la somme de 20. Ce qui représente une amélioration de la couverture sociale.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. dans les douze mois antérieurs à la date d’exigibilité des cotisations. si ce paiement est requis par la partie poursuivante.les sanctions prévues par le régime de la sécurité sociale 128: Numéro Nature de la disposition Base légale Sociétés concernées Amende Amende de 50 à 600 dh sans préjudice de la condamnation au paiement des cotisations dues. l'auteur de l'infraction peut être puni d'une amende de 120 dh au maximum sans préjudice de la condamnation au paiement des cotisations dues. L’action est intentée par le ministère public à la requête du directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale ou des salariés immatriculées à ladite Caisse. des majorations de retard et astreintes.L’audit social dans le contexte marocain . En cas de récidive. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 212 2. 2 En cas de récidive (recommencement) Article 73 Toutes les sociétés L'auteur de l'infraction peut être puni d'une amende de 1200 dh au maximum sans préjudice de la condamnation au paiement des cotisations dues. 128 Dahir n° 1-04-127 du 4 novembre 2004 .

000 dirhams. est passible d'une amende de 240 à 400 dh qui pourra être doublée en cas de récidive 4 Le travailleur qui fait sciemment des déclaration inexactes concernant sa situation dans le but de percevoir des prestations auxquelles il n'a pas droit. la contribution ouvrière précomptée sur le salaire. Article 75 Toutes les sociétés Le travailleur est passible d'une amende de 500 à 1000 dh qui pourra être doublée en cas de récidive.000 dirhams qui pourra être doublée en cas de récidive. En outre. L'employeur est passible d’un emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende de 5000 à 10. il est tenu de verser à la Caisse nationale de sécurité sociale le double de la cotisation due augmenté des astreintes et pénalités prévues par la présente loi.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. il est tenu de verser à la Caisse nationale de sécurité sociale le double de la somme indûment payée. si ce versement est requis par la partie poursuivante.L’audit social dans le contexte marocain . indûment. il est tenu de rembourser le double de la somme indûment payée. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 213 Numéro Nature de la disposition Base légale Sociétés concernées Amende Observation 3 L'employeur qui fait sciemment des déclarations inexactes dans le but de faire percevoir par Article 74 l’un de ses salariés des prestations auxquelles celui-ci n'a pas droit Toutes les sociétés L'employeur de cette infraction est passible d'une amende de 5000 à 10. En outre. L'employeur qui fait sciemment des déclarations inexactes dans le but de faire percevoir par un de ses salariés des prestations auxquelles celui-ci n'a pas droit. 5 Article 75 Toutes les sociétés . L’employeur qui a retenu. En outre.

la déclaration Au plus tard le 31 25% des montants Réintégration 25% des mars de chaque correspondants aux rémunérations allouées ou année renseignements incomplets versées à des tiers ou aux montants insuffisants. Au plus tard le 31 Majoration de 15% du Majoration de 15 % du montant mars de chaque montant de l’impôt retenu à de l’impôt retenu à la source. Le montant de cette amende ne peut être inférieur à 500 DH.L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. 129 Momento fiscal 2005 (Impôt Général sur le Revenu 2005 Dispositions en vigueur au 1er janvier 2005) . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 214 3-les sanctions à caractère social prévues par la loi sur l’IGR129 Nature de déclaration Déclaration des traitements et salaire (déclaration annuelle) Base légale Article 77 Imprimé modèle 9421/FT Déclaration annuelle des rémunérations versées à des tiers Déclaration annuelle des rémunérations versées à des personnes physiques non résidentes Article 32 IGR Article 34 IGR N° 9306/D/F N° 9305/D/F/IGR Sanctions Défaut / Incomplète Non produite / Tardive Courant du mois Majoration de 15% du Les employeurs et les de février de montant de l’impôt retenu ou débirentiers encourent une chaque année qui aurait dû être retenu et majoration de 15% du montant correspondant aux omissions de l’impôt retenu ou qui aurait et inexactitudes relevées dans dû être retenu. année la source afférent aux renseignements incomplets ou du montant de l’impôt non déclaré ou non versé Echéance Observation Le montant de chacune des majorations prévues ne peut être inférieur à 500 DH. Le montant de cette amende ne peut être inférieur à 500 DH.

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 215 ANNEXE 4 LA LISTE DES TESTS D’AUDIT DES RECRUTEMENTS .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 216 LA LISTE DES TESTS D’AUDIT DES RECRUTEMENTS TEST 1 : Soumettre cette grille de questions à plusieurs personnes du service des RH et à des chefs de département. (Cocher la case correspondante à la réponse). aux objectifs et budgets de chaque service. est-ce que cela est réalisé régulièrement ? .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . Etes-vous informé sur le règlement intérieur ? Etes-vous informé sur la convention collective ? Etes-vous prévenu de chaque modification apportée aussi bien au règlement intérieur qu’à la convention collective ? Etes-vous informé et avez vous accès au plan stratégique de l’entreprise. Questionnaire à soumettre uniquement aux membres du service des Ressources Humaines. aux prévisions des ventes et de production ? Si oui .

L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 217 TEST 2 : Déterminer comment et par qui sont définis les besoins en RH : Questionnaire à soumettre à tous les responsables de services et au Directeur Général. . Qui est chargé d’évaluer les besoins en RH ? • • • • • Direction générale Direction des RH Supérieur hiérarchique du service concerné Plusieurs solutions sont possibles Préciser lesquelles………………………. d’augmenter… les RH ? • • • • • Direction générale Direction des RH Supérieur hiérarchique du service concerné Plusieurs solutions sont possibles Préciser lesquelles……………………….Un nouveau créneau pour l’expert comptable.. - Qui prend la décision finale ? • • • • • Direction générale Direction des RH Supérieur hiérarchique du service concerné Plusieurs solutions sont possibles Préciser lesquelles………………………. Qui est à l’origine de la décision d’analyser.

Avec qui ? 3. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 218 TEST 3 : Remplir et examiner les résultats à partir des indicateurs fournis par le bilan social. Réaliser des entretiens avec un échantillon de salariés à propos de leur poste. matériels utilisés ? • Questions sur le système de relation du poste : 1. Quoi ? 2. Quels sont les outils. supports. TEST 4 : Observer l’exécution des tâches afin de savoir ce qui se passe dans la réalité et comparer avec ce qui devrait en être (selon la fiche détaillée).Un nouveau créneau pour l’expert comptable. • Identification du salarié et de son poste : Où se trouve le poste ? • Questions sur les tâches du poste : 1. Quelle est la relation fonctionnelle ? • Questions sur les exigences du poste ? 1. Quelles sont les expériences professionnelles souhaitées ? .L’audit social dans le contexte marocain . Quelle est la place du poste dans la hiérarchie ? 2. Quelles sont les exigences physiques ? Quelles sont les exigences intellectuelles ? Quelles sont les exigences de formation ? 2.

• • • • • Quel est le pourcentage de la masse salariale formée par an ? N’y a t-il pas favoritisme de certaines catégories pour les formations ? Qui décide des salariés à former ? Est-ce qu’un objectif d’évolution de carrière est fixé pour chaque formation ? Est-ce que les plans de carrière sont suivis et remis à jour régulièrement ? Il vérifiera que la politique de promotion est bien présente et en action dans l’entreprise : Projection sur 5 ans . en formant ses salariés. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 219 TEST 5 : L’Auditeur devra étudier les plans de carrière et les évaluations d’un échantillon représentatif de salariés.L’audit social dans le contexte marocain . Il posera ce questionnaire au DRH et à des salariés pour savoir si l’entreprise favorise le recrutement interne.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.

• • • • • • Légalité Coût financier Coût social Délai de mise en oeuvre Acceptabilité par les salariés Impact sur la productivité TEST 7 : L’Auditeur testera le responsable du recrutement. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 220 TEST 6 : L’Auditeur vérifiera à quels types d’actions l’entreprise a recours pour faire face à un surcroît d’activité : . Actions : L’Auditeur s’assurera que le service des RH à identifier les critères de choix avant de décider de la solution. TEST 9 : L’Auditeur vérifiera.temporaire . ainsi que le nombre de réponses à une annonce.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. TEST 8 : L’Auditeur examinera le nombre de candidatures spontanées sur une période donnée. la totalité des documents rentrant dans la procédure d’embauche : • • • • • La demande d’embauche Questionnaire CV Résumé de l’entretien Contrat de travail… .sur longue période.L’audit social dans le contexte marocain . pour plusieurs recrutements. en lui demandant de sortir une candidature précise (avec un profil bien précis).

Ou mauvaise description du poste au salarié (non satisfait de cette nouvelle embauche). afin de se faire une opinion sur la qualité du travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. le candidat retenu n’est pas la personne recherchée. adaptation D’un manque de compétence ou motivation . Ce qui sera transmit à l’auditeur Si l’opinion semble défavorable pour le nouvel embauché. l’Auditeur vérifiera si ceci provient : • • D’un manque de formation.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 221 TEST 10 : Pour évaluer les erreurs de recrutement. on peut utiliser cet indicateur pour une période t : Nombre de départs de nouveaux embauchés au cours de la période d’essai durant t Nombre d’embauchés en t TEST 11 : Mauvaises pratiques de sélection.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 222 ANNEXE 5 LES MENTIONS LEGALES DEVANT APPARAITRE SUR LE BULLETIN DE PAIE .L’audit social dans le contexte marocain .

Période et nombre d’heures de travail 6. Montant du complément différentiel de salaire et nature et montant des accessoires de salaires soumis à cotisation 7. Date de payement 14. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 223 LES MENTIONS LEGALES DEVANT APPARAITRE SUR LE BULLETIN DE PAIE 1. Nature et Montant des cotisation patronales 10. Information concernant l’immatriculation à la sécurité sociale 3. Nom. emploi. Informations sur les congés payés (acquis. Montant de la somme effectivement reçue par le salarié 13. Nature et montant des sommes s’ajoutant à la rémunération et non soumises aux cotisations patronales et salariales 12.L’audit social dans le contexte marocain . Nature et montant des autres déductions éventuellement effectuées sur la rémunération 11. Rémunération brute du salarié 8. Intitulé de la convention collective de branche applicable éventuellement 4.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Nom et adresse de l’employeur 2. pris et restant) . et classification du salarié 5. Nature et montant des cotisation salariales 9.

L’audit social dans le contexte marocain .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 224 ANNEXE 6 LES OBLIGATIONS DECLARATIVES .

5% 0 8.S) (En vigueur depuis le 01/04/2002) Source : Décret N° 2 .01 .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .2723 du 12 mars 2002 / 27 doul hijja 1422 (B.Avant le 1er janvier 1995. Bordereau des Mensuelle .Prestations à long terme Nature de déclaration Base légale Imprimé modèle Déclaration CNSS faite L’article 27 de par Les entreprises privées la loi 17-02 pour l’ensemble de leurs salariés .33% 3.O.O n°5344 du 18 août 2005) Part patronale Part salariale a) Prestations familiales sur la base de la masse salariale globale (taux en vigueur à compter du 1er septembre 2005) b) Prestations sociales sur la base de la masse salariale plafonnée à un salaire mensuel de 6. allocations familiales et de déclaration de salaire .A compter du 1er janvier 1995. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 225 LES OBLIGATIONS DECLARATIVES Obligations Déclaratives à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale Echéance Majorations de retard Observation Taux des cotisations dues à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (C.93% 0.S.Prestations à court terme .60% 4. le taux est de 3 % pour le 1er mois ou fraction de mois de retard et de 1 % pour le mois suivant ou fraction de mois 6.N° 4988 du 21 mars 2002) et Décret n° 2-05-741 du 18 juillet 2005-11 joumada II 1426 modifiant le décret n° 2-01-2723 du 12 mars 2002 (B.N.000 Dhs (Total) . le taux est de 3 % par mois ou fraction de mois.67% 7.96% .29% 0.

Les prestations de CNSS couvrent désormais les remboursements de frais médicaux. le taux est de 3 % par mois ou fraction de mois. Assurance volontaire Déclaration Maladie (AMO) Assurance Loi n°65-00 obligatoire Bordereau des Mensuelle .Le taux de cotisation au titre de l'assurance groupe est variable : entre 2 et 4 % du salaire. l'incapacité totale ou partielle et la maladie -maternité.L’audit social dans le contexte marocain . . . les employeurs pourront contracter des assurances complémentaires au profit du personnel. .La répartition entre part patronale et part salariale est très souple.avant le 1er janvier 1995. . peut continuer à cotiser à la CNSS en souscrivant une assurance volontaire en vue de sauvegarder ses droits aux prestations. auprès de compagnies d'assurances privées. le travailleur qui cesse d’être assujetti au régime obligatoire de sécurité sociale. . Majorations de retard Observation Les conditions de stage pour souscrire à l’assurance volontaire passent de 6 mois d’immatriculation à 1080 jours de cotisations.Néanmoins. L'assurance maladie est obligatoire au Maroc.L'assurance groupe permet de couvrir le décès. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 226 Nature de déclaration Affiliation à la CNSS Base légale l'article 27 de la loi 17-02 l'article 27 de la loi 17-02 Imprimé modèle Echéance au plus tard 30 jours après l’embauche du premier salarié Le délai de dépôt de la demande de l’assurance volontaire est porté de 3 à 12 mois . allocations familiales et de déclaration de salaire .à compter du 1er janvier 1995. le taux est de 3 % pour le 1er mois ou fraction de mois de retard et de 1 % pour le mois suivant ou fraction de mois .Un nouveau créneau pour l’expert comptable. .

Un nouveau créneau pour l’expert comptable. . 32 IGR Art. . La répartition entre part patronale et part salariale est très souple. Les compagnies d'assurances privées proposent des régimes d'assurance retraite de base si l'employeur n'a pas opté pour la CIMR ou des régimes de retraite complémentaires.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 227 Obligations Déclaratives à caractère social prévues par l’Impôt général sur le revenu Echéance Avant fin février Au plus Tard le 31 mars Au plus Tard le 31 mars Nature de déclaration Déclaration des traitements et salaire Déclaration annuelle des rémunérations versées à des tiers Déclaration annuelle des rémunérations versées à des personnes physiques non résidentes Base légale Article 77 Art. 34 IGR Imprimé modèle 9421/FT N° 9306/D/F N° 9305/D/F/IGR Déclarations facultatives (retraite) Nature de déclaration Taux de cotisation Base légale Observation Le régime de retraite complémentaire n'a pas un caractère obligatoire. L'adhésion à la Caisse Interprofessionnelle des retraites (CIMR) Les taux de cotisation de la CIMR varient entre 6% et 12% La masse salariale (sont répartis par part égale entre contribution salariale et contribution patronale).

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 228 ANNEXE 7 LES CONVENTIONS INTERNATIONALES DE SECURITE SOCIALE ET DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL .Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain .

promulguée le 9 novembre 1979 Convention n°129 concernant l’inspection du travail dans l’agriculture adoptée par la conférence internationale du travail. publiée le 9 novembre 1979 Convention adoptée par la conférence internationale du travail.ma le site de la CNSS . publiée le 9 novembre 1979 Convention n°122 concernant la politique de l’emploi adoptée par la conférence internationale du travail. promulguée le29 août 1975 Convention adoptée par la conférence internationale du travail.Un nouveau créneau pour l’expert comptable. promulguée le 13 mai 1960 Convention n° 138 concernant l’age minimum d’admission à l’emploi adoptée à Genève le 26 juin 1973 Convention adoptée par la conférence internationale du travail.L’audit social dans le contexte marocain . promulguée le 16 décembre 1957 130 www. Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 229 LES CONVENTIONS INTERNATIONALES DE SECURITE SOCIALE ET DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL Les conventions internationales de sécurité sociale130 Convention Maroc Tunisie signée 05 février 1987 Convention Maroc Suède signée 04 janvier 1980 Convention Maroc Libye signée 04 août 1983 Convention Maroc Danemark signée 24 avril 1982 Convention Maroc Roumanie signée 27 juillet 1983 Convention Maroc Pays Bas signée 14 février 1972 Convention Maroc Belgique signée 24 juin 1968 Convention Maroc France signée 09 juillet 1965 Les conventions internationales adoptées par l’organisation internationale du travail : Convention n°108 concernant les pièces d’identité nationales des gens de mer publiée le 21 avril 2004 Instrument pour l’amendement de la constitution de l’organisation internationale du travail publié le 4 décembre 2003 Convention n° 182 et de la recommandation n° 190 concernant l’interdiction des pires formes de travail des enfants et l’action immédiate en vue de leur élimination publiée le 3 juin 2003 Convention n° 180 concernant la durée du travail des gens de mer et les effectifs des navires et de la recommandation n°187 concernant les salaires et la durée du travail des gens de mer et les effectifs des navires publiée le 3 juin 2003 Convention n°179 et de la recommandation n°186 concernant le recrutement et le placement des gens de mer publiée le 3 juin 2003 Convention n°178 et de la recommandation n°185 concernant l’inspection des conditions de travail et de vie des gens de mer publiée le 3 juin 2003 Convention n°135 concernant la protection des représentants des travailleurs dans l’entreprise et les facilités à leur accorder publiée le 12 mai 2003 Convention n°181 concernant les agences d’emploi privées publiée le 1er septembre 2000 Convention n°147 concernant les normes minima à observer sur les navires marchants publiée le 18 janvier 1983 Convention n°146 concernant les congés payés annuels des gens de mer publiée le 17 décembre 1980 Convention n°145 concernant la continuité de l’emploi des gens de mer publiée le 17 décembre 1980 Convention n°100 concernant l’égalité de rémunération entre la main d’œuvre masculine et la main d’œuvre féminine pour un travail de valeur égale. promulguée le 9 avril 1958 Convention adoptée par la conférence internationale du travail.damancom.

Un nouveau créneau pour l’expert comptable.L’audit social dans le contexte marocain . Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 230 ANNEXE 8 REFERENTIELS EN MATIERE D’AUDIT SOCIAL .

Aspects méthodologiques et proposition d’un référentiel d’audit 231 REFERENTIELS EN MATIERE D’AUDIT SOCIAL Référentiels nationaux d’audit social NM 00.5.spécifications et lignes directrices pour son utilisation » .5.Généralités » NM 00.Exigences » ISO 14001 « Système de management environnemental.Un nouveau créneau pour l’expert comptable.Exigences » NM 00.610 « Audit Social.5.600 « Système de Management des Aspects Sociaux dans l’entreprise (SMAS) .L’audit social dans le contexte marocain .800 « Système de management de santé et sécurité au travail » Référentiels internationaux d’audit social SA 8000 « Norme mondiale définissant la responsabilité sociale et le respect de critères éthiques dans les activités d’entreprises et d’organisations » SO 9001 version 2000 « Système de management de la qualité.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful