Você está na página 1de 42

TRAITEMENT

DE
L’OBSESSION
ROQUE JACINTO

Traducteur : yannicksaurin@hotmal.com

1
Traitement de l’obsession .
Dans les chapitres de ce petit livre , nous aurons notre attention centralisée plus sur l’incarné
et sa famille , apparemment les victimes de ces maux moraux de notre humanité qu’est
l’obsession , laissant pour des occasions opportunes d’autres séquences d’annotations sur le
traitement de l’obsesseur .

Les mentors spirituels avec beaucoup de propriétés, photographièrent le cadre existentiel des
désincarnés prisonniers du labyrinthe des drames obsessifs .Il nous revient à nous autres
incarnés , de focaliser le mal du point de vue matériel ou plutôt du côté de la chair dans lequel
nous nous trouvons .

Dans le traitement de l’obsession , est à peine suffisante la bonne intention de qui se propose
à prendre soin de celui qui souffre à cause du mal qui est pratiqué par un tiers .Elle ne suffit
pas toujours .Mal conduit ,le traitement pourra provoquer une accentuation évidente du
phénomène obsessif , contribuant à intensifier le degré de domination ou la possession de
notre frère obsesseur sur notre frère obsidié .

Nous remercions l’inspiration qui nous oriente ,remédiant à nos propres déficiences et que
Jésus protège tous les semeurs conscients de l’urgence d’apporter la lumière pour guérir cette
terrible douleur qui rend difficile le règne d’amour dans notre monde .

2
1) PRELIMINAIRES
Pour le traitement de l’obsession , il nous revient de reconnaître que dans les dysfonctions ou
anomalies de l’âme en général , nous pouvons identifier une ou plus des quatre causes
fondamentales :

A) CAUSES NEUROLOGIQUES :
Anormalités par déficience ou perturbations au niveau psychique , occasionnés par des
facteurs internes ou externes de l’organisme .

B) PERTURBATIONS TRANSITOIRES :
Provenant d’influences déséquilibrées d’entités en état de perturbation ou d’entités
inconstantes .

C) AUTOPERTURBATION :
Produite par la propre créature qui alimente insatisfaction intime avec sa vie ou son
destin ,ce qui crée et alimente des angoisses déséquilibrantes , des ambitions
démesurées.

D) OBSESSION :
Désajustement caractérisé par anomalie du comportement ou de fonctionnement irrégulier
de l’organisme en général ou dans ses parties , en raison de l’influence exercée sur
l’incarné par des entités vindicatives .

Il y a quatre causes qui peuvent se répandre extérieurement dans la production du cadre de la


perturbation spirituelle ou de troubles psychologiques .IL n’y a rien de plus juste de nous
souvenir qu’une classification erronée d’un phénomène pourra déclenché une augmentation
du mal avec des conséquences imprévisibles .

Le traitement approprié , au moment certain demande nécessairement un diagnostic


irréfutable ,afin d’abréger le cours de la maladie installée ou en phase de
développement ,évitant le plus possible son aggravation par des mesures inopportunes ou par
erreur de thérapie .

Ceux qui procurent un médecin ne sont pas toujours porteurs d’anomalies physiques .Mais il
faut convenir que tout comportement exotique ou anormal , toutes sensations étranges ou
inusitées ou toutes perturbations enregistrées par un patient ne sont pas uniquement d’ordre
obsessif.

Il y des maladies physiques et il y a des obsessions .

3
Retournons aux quatre causes fondamentales qui peuvent gérées des phénomènes
apparemment analogues et traçons un cadre général avec ses mêmes causes assignées aux
troubles mentaux , pour plus facilement les différencier et plus facilement les assimiler.

Sont d’origine neurologique ;

-désordre par infection


-paralysie générale , par syphilis
-toxicomanie
-démence sénile
-artériosclérose cérébrale
-tumeurs intercraniennes
-débilité mentale
-imbécillité
-idiotie
-épilepsie
-hydrocéphalie etc…

Sont d’origine de perturbations transitoires

-entité perturbée
-entité perturbatrice
-entité à peine désincarnée
-entité d’amis
-entité de parents …

sont d’origine d’auto perturbation

-orgueil
-vanité
-fainéantise
-avarice
-ignorance
-égoïsme etc…

Et finalement l’obsession proprement dite .

4
Il n’y a aucun doute que les causes neurologiques sont profondément véhiculées à des
déséquilibres de notre âme de cette incarnation ou d’incarnations antérieures.
Cependant ces désajustements ayant produit des marques ou déformations organiques , son
champ de traitement devra être clinique , et aider il en va de soi spirituellement.

Annotons aussi que les perturbations transitoires et que les auto-perturbations sont semeuses
incontestables de futurs cadres obsessifs ou de maladies organiques à longs cours .Le
traitement par des drogues et des produits pharmaceutiques occasionnera des altérations
somatiques considérables .

Nous devons être raisonnables :le médecin va promouvoir la récupération physique du patient
et le patient lui-même va organiser sa récupération psychique intégrale usant de recours
approprié comme : la réforme intérieure , l’évangélothérapie autre réforme intime à la lumière
de l’évangile ,la méditation etc …

5
2) CONCEPTS DE L’OBSESSION

Définissons le phénomène obsessif .

Pour tel , rien de meilleur que d’avoir recours aux excellentes études d’Allan Kardec ,dans
son œuvre de codification spirite , détachée plus particulièrement dans le chapitre 14 ,
paragraphe 45 de la Genèse :-‘ l’obsession est l’action persistante d’un esprit inférieur sur un
autre individu’.

Dans ce concept soulignons les quatre éléments essentiels qu’il nous faut classifier entre les
divers faits spirituels qui sont obsessifs, afin de ne pas les confondre avec les nombreuses
indispositions transitoires, les variations d’humeur, les alternances de l’âme ou de simples
influences occasionnelles d’entités perturbées ou perturbatrices disposées à un mal insidieux
et passagers.

Détachons ces quatre éléments qui sont :

-1)Action
-2)Persistance
-3)Entités inférieures d’actions bénignes
-4)Entité inférieure déterminée.

Si nous ne rencontrons pas ces quatre éléments liés dans le même fait spirituel , nous
n’aurons jamais le cadre obsessif déclaré.

Dans l’absence de tels éléments nous pourrons présenter les symptômes du patient comme des
dispositions pré-obsessives ou comme une disposition intime de l’incarné qui facilite
l’installation d’un procédé complexe d’obsession .
Ainsi même légèrement nous attribuerons un à un ces components fondamentaux :

1)Action :
Le désincarné certaines fois maintient à peine le désir de répliquer un mal qu’il a subi comme
actuel incarné dans cette vie ou dans une autre .Il veut commettre la vindicte assoiffé par une
compensation .Ce désir , pourtant énoncé verbalement par la propre entité ne la transforme
pas en un obsesseur si parallèlement ses craintes et ses affirmations verbales ne trouvent pour
appui des recours et des circonstances se mettant en marche qui viendraient porter un
préjudice effectif à la victime incarnée .

2)Persistance :
Elle pourra avec la promesse de vengeance passer aux faits .Il est cependant nécessaire que
son action ne soit pas un acte isolé , un comportement qui ne perdure .Il est nécessaire qu’elle
engendre un préjudice qui prétend occasionner, pas seulement en une seule fois , mais qui
puisse continuer dans le temps et qu’il se répète .

6
L’action de l’entité pour être considérée obsessive doit subsister après les premiers graves
résultats qui en découlent.

Expliquons :
Une entité criera haut et fort , remplie de haine et de colère :

- Je veux me venger !

De l’affirmative déséquilibrée il pourra découler une action maléfique .Son action


provoquera des scènes de désespoir,douleurs profondes, aliénations momentanées,larmes
innombrables suffocations et réclamations de sa victime .Ce ne sera pas seulement une seule
et unique personne à vivre le cadre de ces souffrances mais tous ses familiers , le cercle de ses
affections ,ses liens de parenté .

Le résultat surprend certaines fois l’entité qui désirait se venger ,déprimée dans une très forte
compassion , affirmant :

-Je ne pensais pas causer tant de malheurs .

Il suspend donc ses actes .


Il n’y a donc pas à la rigueur d’obsession proprement dite .

Si cependant , après le désenchaînement du cadre des conséquences désagréables , cette entité


éprouve une satisfaction à contempler son œuvre jusqu’à l’augmenter , se révélant satisfaite
avec les douleur qu’elle a semées à ses alentours –elle sera donc réellement un obsesseur
caractérisé, parce que sa mauvaise action devient persistante .

7
3)Entités inférieures d’action bénigne :

S’il y a plus d’une entité à commander la perturbation , chacun restant peu dans des activités
déséquilibrantes , nous n’aurons pas de la même forme une obsession caractérisée .
Nous observons que dans un groupe d’entités qui s’en remettent à des activités obsessives sur
une certaine personne , nous rencontrons parmi eux un dirigeant,un mandataire, qui est le
principal responsable et autour duquel les autres font figures de simples pions , fonctionnant
comme instruments de torture,mais pas comme obsesseurs caractéristiques .
De cette façon là ,si dans un phénomène spirituel les entités s’alternent , étant aujourd’hui
l’un ,demain l’autre , nous n’aurons pas un cadre obsessif , mais de simples influences
conséquentes de ce que nous appellerons un état pré-obsessif.

4)Entité inférieure déterminée :

Si son action est persistante,il s’agit donc d’une entité inférieure ,c’est à dire d’une entité
intérieurement consciente de ce qu’elle fait ,des douleurs qu’elle provoque intentionnellement
, des préjudices qu’elle apporte lucidement dans l’usage de son libre-arbitre .Une entité
déséquilibrée ,perturbée, obnubilée dans son raisonnement (nouvellement désincarnée)
suicidaire,ignorante de son nouvel état spirituel –n’est pas un obsesseur parce qu’elle n’est
pas avec son moral pervertit consciemment ,ou plutôt liée par propre volonté aux vices et
passions .

Référons nous à l’excellente classification des entités qu’Allan Kardec fit dans ‘Le Livre Des
Esprits ‘,question 100 ,et suivantes dans la dixième classe et nous rencontrerons les entités
impures –qui sont celles qui s’affirment dans les cas de désobsession :

102 dixième classe .Esprits impurs.-Ils sont enclins au mal et en font l’objet de leurs
préoccupations .Comme esprits, ils donnent des conseils perfides,soufflent la discorde et la
défiance,et prennent tous les masques pour mieux tromper .Ils s’attachent aux caractères assez
faibles pour céder à leurs suggestions afin de les pousser à leur perte ,satisfaits de pouvoir
retarder leur avancement en les faisant succomber dans les épreuves qu’ils subissent.

Certains peuples en ont fait des divinités malfaisantes,d’autres les désignent sous le nom de
démons ,mauvais génies,Esprits du mal.

La connaissance des détails d’un obsesseur , de son caractère ,de son génie ,nous permettent
de mesurer les recours de l’évangile que nous devrons utiliser pour le récupérer effectivement
, sans prendre le risque de nous illusionner quant au temps et à la nature de l’agent obsessif.
Loin de le répudier, il nous faut nous doter du meilleur courage, de la plus grande persistance
et d’une grande décision de l’accueillir un jour comme travailleur qui s’est détérioré sous
l’action de l’orgueil et de l’égoïsme .

8
3) VARIATION DE PHENOMENES .

L’action persistante qu’une entité inférieure exerce sur une personne n’est pas toujours visible
par des faits spectaculaires , mais elle est incommode à la victime et ses familiers .Quant ils
sont visibles , ils servent pour nous révéler et nous avertir qu’il y a une anomalie à corriger .

Il y a beaucoup d’actions persistantes qui se passent à l’ombre de notre monde intime, minant
notre progrès individuel et collectif , qui se confond avec notre propre délibération ou volonté
.Cependant bien que cela paraisse nos pensées, notre volonté,nos décisions, il arrive que cette
influence soit l’action volontaire d’une ou de plusieurs entités inférieures que nous ne
réussissons pas à identifier .

Les modalités des phénomènes obsessifs sont ainsi ; occultes ou ostensives.

L’obsession occulte :
est une influence mauvaise dans notre mode de penser ou de sentir ,sans que l’obsidié arrive à
se considérer sous l’action d’un esprit inférieur. L’on attribue à soi-même les décisions et les
pensées les croyant siennes alors quelles sont le travail d’une autre personne , mais certaines
fois ce mal caché , indécelable va engendrer une dislocation à l’intérieur de votre famille , de
vos relations, de vos services de votre regroupement social, religieux et professionnel
.L’environnement sera touché de plein fouet .

l’obsession ostensive :
est une perturbation de faits extérieurs que le malade , non rarement, identifie ,ne pouvant
cependant pas se contenir ou se contrôler. Elle atteint son organisme en partie ou totalement
déséquilibrant les fonctions et les réactions.

Etablissons donc un cadre :

Obsession occulte : influence affective


influence de conception

Obsession ostensive :perturbation de l’organisme


Perturbation des facultés mentales

La raison principale du phénomène quelle soit occulte ou ostensive est toujours la même
variant seulement dans sa forme d’extériorisation ou de présentation et par conséquent le
traitement pour cette infirmité est toujours le même. Le même dans son origine et dans son
traitement .

9
4) CENTRES VISES .
Le motif , ou l’objectif de toute obsession est la vengeance d’une entité inférieure contre une
personne déterminée , avec laquelle elle se relationna dans une ou plusieurs existences
antérieures , pour laquelle ou lesquelles elle se juge offensée et dont la réincarnation et le
progrès lui sont figurés comme une fuite par rapport à sa justice personnelle .

Pour préserver sa marche de libération ,l’obsesseur oriente ses connaissances et ses recours
personnels ,ciblant les points les plus sensibles et les plus vulnérables de l’incarné .

Comme nos points de pénétration intérieur sont variés ,les centres perturbés varient d’une
personne a une autre .
Les centres ou aires visés et à atteindre sont :
a) Affectivité - toute la source des sentiments
b) Créativité - toute capacité intellectuelle
c) Organique -viscères déterminées et leur physiologie
d) Psico-organique – un complexe d’influences ou de perturbations affectives , des
centres de la créativité et de l’organisme.

Pour une plus grande clarté, établissons un cadre de ces aires influençables et sur lesquelles
l’obsession peut-être installée et développée :

A) AFFECTIVITÉ :nos sentiments peuvent être perturbés ou influencés par deux


impulsions principales qui sont :l’égoïsme et l’orgueil .Travaillant ces deux défauts
généraux de notre comportement , l’obsesseur pourra augmenter nos vibrations
négatives en suivant les principaux schémas :

L’égoïsme qui donne :l’impiété, la jalousie,l’antipathie,l’indifférence, le sensualisme,l’avarice


etc…

L’orgueil qui donne : les passions,la haine,la rancœur,la vengeance, la convoitise,la colère,la
médisance,la calomnie etc …

Dans le domaine de l’affectivité , il n’y a pas de grands empêchements pour le travail obsessif
,car rares sont les hommes qui maintiennent un équilibre continu qui puisse les maintenir en
dehors des influences extérieures.

B) CRÉATIVITÉ :notre patrimoine créatif est immense et varié et l’obsession peut s’y
installer en accord avec nos faiblesses personnelles,dans une des parties de notre âme
qui par clarté se met en relation de la manière suivante :

L’intelligence,la sensation,la perception,la mémoire,l’association,l’attention,l’imagination,


le raisonnement,les tendances ,la volonté, le langage.

10
C) ORGANIQUE – dans notre organisme notre obsesseur y recherche une collecte
suivant l’adage œil pour œil , dent pour dent .Ayant été ciblée au point de vue
organique , la vengeance est schématisée sur les points suivants :

Sexe, foie,estomac, reins ,poumons ,intestins,système nerveux.

Nous avons eu l’opportunité de le signaler, mais outre l’influence et la maîtrise de certaines


parties du patient , l’obsession peut se généraliser et l’obsesseur peut arriver à dominer
complètement le complexe corporel. Dans ce cas là nous aurons l’aire psycho-organique en
pleine dégénération et sous la coupole de l’obsesseur.

Cependant n’oublions pas ,que l’obsession , malgré qu’elle soit avancée, devient visible ou
mesurable par la victime perturbée. Un exemple, une personne qui possède toute son aire
affective équilibrée , qui possède toutes ses facultés , qui possède une excellente santé pourra
souffrir de terribles lapsus de mémoire , par effet de l’action persistante d’une entité
inférieure.

Maintenant, comment tout en blessant la mémoire peut-on préjudiquer quelqu’un ?


Il est simple de comprendre ;la mémoire sont les archives qui s’incorporent dans notre bagage
individuel, cheminant vers l’enrichissement de notre personnalité.Il suffit qu’elle soit
perturbée et nous serons dépouillés de documents les plus divers qui laisseront comme une
bibliothèque dépourvue de ses meilleurs livres dans ces rayons thématiques.

Examinons une autre difficulté :

Le réincarné qui a des dettes envers une entité inférieure est dans les premières années de sa
vie .Il se présente professionnellement , pour réaliser les plans qu’ils lui ont été destinés
comme opportunité de récupération psychique. Chaque année est un nouveau pas de franchi
aux niveaux des études , un pas plus proche vers la consécration professionnelle .L’obsesseur
après avoir tenter de le blesser dans ses sentiments ou dans son organisme n’y a pas réussi , il
se portera donc sur sa mémoire .
Au moment de l’examen quand la tension émotionnelle croît et que l’incarné présente les
conditions d’influence , l’obsesseur agit sur sa mémoire , lui créant une panique intérieure par
l’impossibilité de se souvenir des matières étudiées .Il lui blesse sa mémoire .Cette faille tant
naturelle en apparence , met en péril l’objectif du patient et affecte ses idées.

Ainsi ,avec tous les composants de l’affectivité ,de la créativité et de l’organisme .

11
5) L’ATMOSPHERE INDIVIDUELLE .
L’être humain pense .
Quand nous pensons , notre volonté déplace ‘mécaniquement’ des ondes dans toutes les
directions à la fois de notre univers et se réunissent autours de notre propre personne , car ces
éléments recueillis dans le laboratoire de la nature constituent notre atmosphère individuelle
ou plutôt notre aura psychique .

Cette atmosphère fluidique par laquelle l’homme s’enveloppe en raison de ses pensées
devient la caractéristique de sa personne ,par laquelle il sera reconnu et parfaitement identifié
par d’autres entités , même lorsqu’il ‘ change de corps’ lors d’une nouvelle réincarnation.

S’il n’y avait pas cette émission fluidique qui nous révélait , les entités obsesseurs ne
réussiraient pas à nous identifier dans les vêtements neufs de notre nouvelle incarnation .Ainsi
tous les liens approximation avec eux se couperaient .Simplement revêtu d’un nouveau corps
physique bien différent de celui que nous portions et dans lequel nous étions connus dans une
autre réincarnation ,il n’y aurait aucune possibilité d’identification .

Cette atmosphérique individuelle subit de grandes modifications à chaque pensée et chaque


sensation que nous émettons ou enregistrons en raison des impulsions magnétiques que nous
lui imprimons .Ces émissions s’éloignent de nous comme des ondes radio ou télévision ,
conduisant nos pensées , nos messages , loin de nous , formant des ondes mentales qui
enveloppent notre collectivité humaine et qui caractérise les regroupements propre à chaque
groupe , communauté, région ,nation etc…

12
Pour une plus grand clarté et simplicité , c’est comme si nous étions enveloppés dans une
sphère transparente et cette bulle c’est nous qui la formons .Elle possède une forme , une
couleur , un son et une odeur .Présumons qu’une créature émette trois pensées différentes , de
façon alternative : amour, haine , jalousie ;la structure des champs electro-magnétiques de
notre aura se modifiera totalement .
Notons qu’à partir du centre du cerveau , l’épiphyse est en train d’émettre ou de déplacer des
fluides universels .Naissant de l’épiphyse ,ces pensées enveloppent l’homme et créent sa
propre atmosphère .

Une déduction est évidente :

Si l’on change ses pensées impures par des idées et des sentiments élevés , l’on rénovera son
atmosphère individuelle, s’hygiénisant et s’élevant dans l’échelle spirituelle de notre univers
.C’est similaire à notre enfance avec ses des comportements et idées déterminés .A mesure
que nous devenons adultes , nous soufrons de grandes modifications et aujourd’hui nos
pensées et habitudes sont très différentes de notre enfance , bien que cette modification ne
nous empêche pas d’être toujours la même personne ou le même individu .

13
6) ONDES MENTALES ET SYMBIOSE .
Les vibrations mentales que l’homme impulsionne avec sa volonté , entrent en contact avec
les pensées similaires , existantes dans notre monde .En même temps qu’elles influent , elles
se condensent et d’elles nous en sommes influencés .

Dans notre collectivité , par exemple , tous ceux qui émettent des pensées de piété créer une
onde mentale de piété (appelé EGREGORA) avec ses propres caractéristiques qui commence
à vivre et lui permette par échanges permanents de se développer de plus en plus .A partir de
là de nobles sentiments commencent à germer dans notre âme suivant notre disposition et
évolution .

Tentons de méditer sur la conséquence des ondes mentales qui sont un facteur important et
décisif dans nos vies de tous les jours , comprenant qu’une surcharge que nous recevons en
raisons de nos émissions , peut bénéficier ou retarder notre chemin d’évolution physique et
spirituel.

Prenons l’exemple suivant ;


Le sentiment de piété , partant de l’homme par son antenne mentale , atteint l’onde de piété
déjà existante dans sa collectivité ,le sollicitant à une parcelle de contribution qu’il recevra en
retours ;Une surcharge tonifiera sa disposition intérieure .

Une personne qui pénètre dans la dépression ,sentira de minute en minute que le négativisme
s’installe entièrement en elle ,étant à sa disposition à tous moments et instantanément .Elle
sentira à moins qu’elle ne réagisse rapidement à agréger de sombres nuages de désespoir pour
son futur et ces derniers la feront désister de toute récupération possible .C’est un cercle
d’action- réaction d’ondes mentales qui se suivent sur un rythme accéléré , élaborant des
pensées désanimatrices qui vont affecter jusqu’à son intégrité physique .

Celui qui soutient un optimisme sans fantaisie aucune , sera de jour en jour bien positionné
sur ses tâches matérielles et spirituelles , réussissant à vaincre des obstacles quasi-
insurmontables qui désaniment. Celui qui sera stimulé magnétiquement sera alimenté
psychiquement par cette onde optimiste de la collectivité .L’on peut se connecter sur
n’importe quel EGREGORA , peu importe la langue ,la distance , le pays, la date etc…
Ces EGREGORA ont un langage universel qui est celui de la pensée.

14
Etudions maintenant la symbiose :

En outre de pouvoir s’unir aux ondes mentales similaires qui sont émissent, les idées , les
aspirations ,les pensées maintenues par les personnes ,entrent en symbiose (vie en
commun)avec les autres créatures incarnées et désincarnées , qui alimentent les mêmes
préférences et habitudes.

Les fluides sont sympathiques :

Quand ils sont égaux, ils promouvoientu adhésion , créant des liens de sympathie mutuelle , à
travers lesquels les hommes se regroupent et s’associent .Plus les mêmes fluides seront
soutenus(pour cause de maintenir les mêmes pensées) , plus étroits et rapprochés seront les
liens formés entre-eux .

Les fluides se repoussent :

Quand les personnes soutiennent et maintiennent des pensées et sentiments divers ou


divergents , ces fluides au lieu de s’adhérer , soufflent une répulsion mutuelle .Ils se
repoussent .Extérieurement cette répulsion , est identifié comme antipathie .

Observons qu’il n’existe pas de sympathie totale, ou plutôt , n’existe jamais dans le stage
évolutif dans lequel nous nous trouvons .Cette affinité complète et totale des fluides entre
personnes n’existe pas encore à part quelques très rares exceptions.
A mesure que se resserre notre amitié avec quelqu’un nous découvrons que cette personne
nous est sympathique dans des moments ou attitudes déterminés et moins sympathique dans
d’autres .La raison de cette alternance vient que pour être une atmosphère fluidique
individuelle variable quand elle prédomine les fluides qui sont égaux, nous sentons une
sympathie pour la personne en question et quand par l’action de sa pensée se modifie la
radiation fluidique en ondes qui nous sont inconnues ou répulsives , nous sentons alors que
nous n’admirons pas , n’aimons pas autant que nous pensions cette personne .La symbiose
n’est donc jamais complète .

Nous vivons la même vie , une vie en commun avec d’autres êtres désincarnés ou incarnés
mais pas tous sur les mêmes longueurs d’ondes .Nous avons une vie en commun à peine sur
quelques facettes de notre personnalité ou de nos préférences .Nous notons que nous avons à
notre quotidien des amis pour le sport , d’autres amis pour les études, d’autres amis pour le
travail , d’autres amis pour les loisirs ….difficilement nous aurons des amis pour toutes nos
activités ou préférences .

Exemple ;une personne maintient un sentiment de bonté et un sentiment de rancœur .Une


autre personne émet un sentiment de bonté et un sentiment de dépression .Ils vivent une vie en
commun quant au sentiment de bonté ,c’est à dire elles sentent ,aspirent,désirent, prétendent
aux mêmes objectifs sur des ondes de bonté sur lesquelles elles s’identifient .Mais on peut
voir que sur l’autre point elles diffèrent .

15
7) ORIGINE DE L’OBSESSION .
Le foyer central et la source génératrice de tout procédé obsessif ,se localise dans notre propre
âme et en elle s’y trouve en même temps tous les éléments qui lui permettent de se soulager
de cette maladie spirituelle d’extrême gravité. Seulement , il faut noter que l’attitude mentale
désajustée de l’incarné soutient les liens par lequel le mal s’est installé et s’alimente ,faisant
que l’entité désincarnée ,co-participante du phénomène , soit une réplique de l’état spirituel de
celui qui se trouve matriculé dans l’école terrienne .

L’homme qui crée en lui-même l’envie, la jalousie ,la haine par exemple se lie à des ondes
mentales similaires , en recevant par la suite toute l’influence délétère , s’ouvrant aux
procédés obsessifs , comme l’eau croupie qui sert de berceau pour les germes .

Exemple :

Emettant la jalousie, l’envie, la haine, la colère ,l’homme tonifie telles ondes mentales et se
revêtit fluidiquement de miasmes spirituels , créant des liens avec des entités inférieures avec
lesquelles il s’assimile .

L’ambition irréfléchie et exaltée comme une vertu par de nombreuses créatures , pourra
induire l’homme à occasionner des préjudices et pertes irréparables à nos semblables
traversant la vie , en rendant diffice leur conquête spirituelle afin de se réhabiliter .Dans ce
choque d’intérêts l’ambitieux effréné pourra par des moyens immoraux vaincre tout et tous
dans sa compétition .

Le préjudicier réclamera justice , voire vengeance .


S’il n’est pas satisfait et garde rancune , il développera un désir de vengeance le
déséquilibrant par les maux soufferts , et recherchera une opportunité dans cette vie pour se
venger .Au cas ou il lui soit impossible de satisfaire son désir dans cette vie il cherchera donc
après le phénomène de la désincarnation à s’unir au délire mental de son bourreau, installant
un procédé d’obsession .Il commencera un procédé réclamant justice par ses propres
mains .Cette pensée se pétrifiera et agira comme un leitmotiv se fossilisant au point d’être le
seul et unique objectif de son existence de désincarné .

L’angoisse profonde dans laquelle se confinent les âmes dont la conscience se réveille sont
des comportements qui aimantent l’homme aux ondes mentales inférieures , déclanchant un
commencement de procédés obsessifs difficiles .Le désir exacerbé de gloire ,d’honneur , de
consécration physique ,de consécration intellectuelle , l’égoïsme croissant activé par les
insatisfactions , l’orgueil aveuglément maintenue par les pseudo savants sont tout autant des
portes d’ouverture aux procédés de l’obsession .

16
La paresse du corps ou de l’âme ,l’indolence systématique pour la charité que nous ne
réalisons pas , la référence coutumière aux défauts des autres ,l’usage irréfléchi et pernicieux
de notre langue , les suspicions et calomnies que nous engendrons ou que nous répétons
contre nos compagnons ou nos opposants , atrophient notre harmonie périspirituelle , rompant
ainsi notre base d’équilibre et nous projetant dans les labyrinthes complexes de l’obsession .

L’envie que nous détenons dans notre propre cœur pourra se réfléchir dans des
comportements maléfiques au détriment de frères de même journée évolutive .Sous le joug
torturant de posséder le bien d’autrui , nous pourrons oublier le respect du aux autres et ainsi
nous leur porterons préjudices dans leurs premières opportunités en essayant d’occuper leur
position ou d’usurper leur concepts personnels

Invariablement , nous aurons établi des inter changes avec nos compagnons désincarnés
soufrant au niveau de l’au-delà , qui s’installeront dans notre monde intime comme utilisateur
de notre habitation corporel , co-habitant avec nous pour une période indéterminée et se
soutenant pieds et poings liés au banquet du déséquilibre que nous leur proposons .

La haine , travaillée avec tous les raffinements d’une imagination viciée et fermentant dans
notre moi , nous fait fusionner avec les ondes mentales les moins saines de l’univers spirituel ,
nous transformant dans un espace clos d’auto démence .

En dehors des profonds détraquements organiques que la haine engendre désorganisant la


structure de nos fonctions délicates , elle scelle nos actes avec des entités compromises dans
le mal nous positionnant sur les marges de la folie .

Et beaucoup plus …

L’absence de confiance en Dieu, l’ironie aux sentiments religieux,les propos indignes


auxquels nous nous confions , l’illusion de ce que nous connaissons toutes les vérités, sont de
larges chemins qui conduisent au monde ténébreux du déséquilibre spirituel , lequel pour
s’ajuster à des comparses des Trevas et ne pas être définitivement engagé dans notre
organisation neurologique , devient de ce fait un procès d’obsession défini .

17
Ne pas se fier aux apparences.

Effectivement, dans le champs des ondes mentales et des symbioses spirituelles , il n’importe
aucunement notre apparence vestimentaire digne ou princière avec lesquelles nous revêtons
notre égoïsme ,notre orgueil et qui nous distancent de l’humidité mais surtout d’aimer .La
lecture qui est faite est celle de notre fréquence vibratoire qui nous identifie .Nous nous
classons les uns les autres par ceux qui vibrent le plus .Plus on vibre plus on est humble,
modeste ,sait aimer autrui. L’on ne peut ayant quitté le plan physique (désincarné) ou en
dédoublement la nuit lorsque nous dormons , rien caché . Nous sommes à nu et notre
véritable identité est une lecture universelle pour tous comme celle des autres l’est pour nous
aussi .

Quelque soit le justificatif des raisons que nous empruntons à ces déséquilibres émotionnels,à
ces pensées émotionnelles , ils réagiront toujours contre nous , épuisant toute notre énergie
périspirituelle jusqu’à ce que nous nous rendions temporairement à l’activité et l’influence de
frères moins heureux, comme les pénitenciers confiés aux prisons pour un travail rééducatif
dont ils se révèlent en état de carence .

C’est à chacun de nous de choisir notre plan mental dans lequel nous voulons vivre (car nous
possédons le libre arbitre )et de vivre avec ceux que nous avons élus comme nos compagnons
d’apprentissage pour notre marche évolutive de chaque jour .

18
8) DEGRE DE L’OBSESSION .
L’obsession , comme un procédé de domination spirituelle de notre volonté et conséquente du
réflexe de notre comportement par rapport à nos habitudes rentre dans une phase de
développement , clairement défini par Allan Kardec dans les œuvres basiques de la
Codification spirite ;

-obsession simple

-fascination

-subjugation ou possession .

En réalisant ces études , Allan Kardec n’a pas catalogué des maladies différentes entre elles ,
mais simplement des nuances , représentant les degrés que le phénomène obsessif atteint s’il
n’enclenche pas un traitement de rétrocession et de soins .

Partant de l’état normal d’une personne , nous allons représenter graphiquement l’échelle de
graduation descendante :

ETAT NORMAL

OBSESSION SIMPLE

FASCINATION

SUBJUGATION OU POSSESSION

MONDE DE L’ALIENATION MENTALE OU MONDE DES TREVAS

Tous les possédés sont déjà passés par les phases de l’obsession simple et de la fascination
.Tous ceux aujourd’hui qui entrent dans une obsession simple et refusent les traitements
psychologiques ou spirituels capables d’éloigner en toute sécurité le mal , souffriront la phase
de fascination et ensuite celle de la subjugation , qui non rarement aboutissent aux cadres
pathologiques de la folie ,avec disfonctionnements physiologiques , atrophie du système
nerveux et du complexe cérébrale.

19
-CRITIQUE ;

Aujourd’hui il nous suffit d’une impulsion intime pour maldire , réunissant les détails et les
preuves du comportement irrégulier de nos semblables accentués par les propos véhéments
d’autres personnes .Nous sentons cette étrange et inusité acuité pour découvrir les défauts les
plus occultes de notre prochain et nous nous jugeons aussi comme privilégiés pour voir par
anticipation les maux moraux d’autrui que nous commentons avec volupté .

Cette acuité est donc le commencement d’une obsession simple s’installant dans notre intime
intérieur et qui grandira lentement à mesure que nous exerçons ce plaisir morbide de
commenter les défauts des autres .

-ALCOOL ,TABAC, GLOUTONNERIE .

Maintenant , voyons les abus de l’alcool, du tabac , de la table ,considérés comme inoffensifs
avec toutes sortes d’ arguments à la clé pour les justifier :

-un verre pour entamer des relations amicales , professionnelles .


-une cigarette pour se calmer les nerfs.
-une bonne’ bouffe’ pour s’éclater .

Nous noterons cependant une différence au niveau de notre personnalité qui se lie à des
passions les moins contenues de nos actes .
Cette diversité d’humeur est aussi un symptôme de liaison obsessive que nous provoquons par
un prélude de domination intense auquel nous nous remettons . Nous découvrons que sous
l’effet éthylique, nous expérimentons des plaisirs grossiers , prenons des décisions extrêmes
qui lorsque nous sommes sobres , méconnaissons totalement .Nous avons plus de courage
mais moins de sagesse. Voyons le nombre d’accidents avec ses morts et blessés, ses
handicapés , la quantité grandissante d’alcooliques, de couples déchirés ,de personnes battues
, d’enfants déficients , de rixes , de crimes , de viols ,de suicides etc…. Le coup financier pour
la société est bien plus élevé que tous les revenus enregistrés de ce monopole , à tel point que
les personnes licenciées pourraient recevoir une indemnité à vie correspondant à leur salaire
sans occasionner de perte financière . Mais le coup pour l’humanité au niveau
psychophysiologique ,relationnel ,évolutif ,spirituel est bien plus important que le coup
financier ,car nous parlons de millions de vie humaine .Là la situation est catastrophique .

20
DANS LE CHAMPS SEXUEL …..

Hier une femme passa devant lui, montrant une sensualité avenante et prometteuse, ayant
donc par ce fait, une radiation fluidique dans l’onde d’avilissement sexuel .Il rompit avec ses
récentes vertus et son idéal familial , poursuivant ses passions instinctives ,qui dans notre
société sont considérées fallacieusement comme des vertus dans de nombreux domaines de
la psychiatrie et de la philosophie .
Ensuite , il se sentit plus viril , plus respectable dans le cercle de ses amis ,par les narrations
détaillées de ses scabreuses conquêtes au niveau de la prostitution .

Ainsi un nouveau procédé obsessif initiant prend naissance et s’installe au niveau du chakra
génital , le centre des forces génitales .

DANS LES ECHECS APPARENTS …..

Dans toutes ses prévisions , efforts honnêtes et louables , ou tous gagnent quelque chose ,lui
ou elle perd tout.
Il ou elle a l’impression d’être poursuivit par la malchance .

Dans ses tourbillonnantes et affligées réflexions, il ou elle sent la présence de quelqu’un riant
de lui ou d’elle par la satisfaction d’assister à sa déroute .
Si cette personne s’irrite est devient plus impatiente avec les événements apparemment
désastreux , s’ouvrira un champs dans lequel s’initiera un procédé obsessif simple , augmenté
par le plaisir que son énervement réveillera (à sa victime) par l’intermédiaire d’un obsesseur .

--------------------------------------------------------

La proportion avec laquelle se concrétise la symbiose entre l’obsidié et l’obsesseur ,


l’infirmité morale par laquelle l’incarné est sous l’emprise d’un autre caché (obsesseur),
évolueront par les divers degrés référenciés antérieurement .

Pourquoi l’incarné ne repousse-t-il pas l’erreur ?


Pourquoi n’éloigne-t-il pas les montagnes de problèmes et d’obstacles qui s’accumulent
devant lui ?

Les investigations sont respectables .

Il faut noter , bien que soit mauvaise l’influence qui nous attire dans les abîmes de
conséquences ultra douloureuses, que nous acceptons communément et très facilement de
grossières erreurs comme vertus et comptabilisons l’erreur comme une qualité positive dans
l’école des plaisirs de la vie .

21
Dès que nous ne nous délions pas , par effet de notre volonté , dans les engagements que nous
expérimentons et beaucoup plus , même si agréable que soit l’expérience nous faisant glisser
dans une orientation nocive à chaque pas ,le procédé obsessif s’aggravera lentement et
rapidement , arrivant à l’état de fascination .De la fascination , quand nous n’acceptons pas
d’être sous l’influence de volontés extérieures aux nôtres, ne nous considérant pas comme
malade ,l’obsession atteindra le degré de possession.
De la subjugation quand nos ennemis personnels désincarnés deviennent seigneurs de notre
organisation physique pour nous conduire à ruiner nos opportunités expiatoires ou
régénératrices que nous recevons dans cette incarnation , ou pour nous conduire au sommet
des sensations les plus grossières dans lesquelles nos opposants se réjouissent , nous irons
donc par nous auto détruire soit par une désincarnation précoce soit par l’internement
définitif dans le monde des aliénés mentaux dont regorgent les hôpitaux psichiatriques.

Il est indispensable que l’homme renouvelle la mesure de ses valeurs.

Quand il se cache derrière la cape de l’ambition incontrôlable, montrant de fausses vertus


se couvrant de désanimation, feintant la victime, plongeant dans un univers de consciences
erronées, fuyant la rénovation de ses actes , se confiant aux passions effrénées du sexe ,se
servant des argumentations de complaisance , de pitié ,étant l’annonciateur dénonçant le mal
etc…continuant à agir ainsi il sera toujours trop près de l’obsession .

Le spiritisme chrétien , ajustant les concepts de rénovation de nos idées , nous offre de
nouvelles valeurs morales ; opportunités à saisir , qui permettront à l’homme , sous la
bénédiction de la spiritualité , d’apprendre à vaincre ses erreurs , en dominant ses passions et
se corrigeant de ses faiblesses . Il lui permettra de rentrer en symbiose avec les messagers
célestes ,ses guides spirituels porteurs de paix et de félicité qui l’ attendent depuis bien
longtemps pour sa rénovation du troisième millénaire .

22
9) NOTRE FRERE L’OBSSESSEUR .
Dans une impulsion quasi naturelle, devant les cas de désobsession ,nous ajustons nos
serments et pondérations autour de l’entité désincarnée dont la pression se fait sentir devant le
malade .
Pour notre partielle vision du cadre obsessif , il nous paraît que l’infirmité spirituelle prend
naissance exclusivement avec les désincarnés les moins heureux ou moins évolués
moralement et qu’il lui suffirait de renoncer à sa vengeance pour que toute la normalité
revienne et que l’incarné cesse de souffrir.

Spiritualisons donc nos principes .

L’obsesseur ,analysant et répétant comme un leitmotiv ses actions , est considéré comme un
ennemi aggravant la vie d’autrui .Mais les Lois Divines fonctionnent suivant le principe
d’action réaction ou plutôt de causes à effets .
Comme les portes d’une prison que le propre obsidié élève à son alentour et qui en définitif
se révèlent être son mal intérieur , elles lui restreignent la liberté et évitent quelques fois ,que
le malade pratique des maux beaucoup plus graves ou même l’enveloppent avec des énergies
très ténébreuses .

Comprenons cette situation par les ondes mentales , que nous avons étudiées légèrement dans
notre cours d’annotations .

Prenons un réincarné qui nourrit une aura vibrationnelle de sensualisme .Le sensualisme de
l’être désincarné fermente un peu plus et à travers du plaisir que l’incarné enregistre dans ses
aventures sensuelles ,l’entité désincarnée commence donc à commander sa volonté .
Elle le conduit par la voie des plaisirs .
Commandant ses actions , elle se sent la dominatrice pour sa conquête , promouvant
l’augmentation de compromis de l’incarné avec des entités de baisse vibrations et
l‘empêchant de croître psycho –spirituellement et de se libérer , par conséquence naturelle du
procédé .

Un obsesseur a toujours un plan d’exécution. Un obsesseur n’agit jamais seul .Un obsesseur a
d’autres compagnons qui vont l’aider dans sa tâche s’il le demande .Un obsesseur est un être
qui dans son plus profond intime souffre terriblement .Un obsesseur possède une carence
affective extrêmement forte .Il faut la réveiller pour le soigner .
L’obsidié quant à lui , suite à ses détours , outre le sensualisme, peut se rapprocher de la
dépression , du crime , de la mort physique .Ses pensées se scellent à ce nuage d’ondes
mentales bien spécifique et l’inter change fluidique devient puissant .

Mentaliser un méfait , un vol, une vengeance , un crime attire d’autres entités désincarnées et
aussi incarnées .Ce sont donc de nouveaux comparses qui sont convoqués par erreur .

23
L’obsesseur empêche que d’autres viennent prendre sa place et son travail particulier ,
éloignant les éléments inopportuns qui tentent d’aider l’obsidié ,car ses appels mentaux
d’aides n’arrivent plus à percer la couche aurique d’ondes négatives .

Imaginons la situation suivante :

Un obsidié au centre .A gauche un obsesseur primitif qui domine sa victime par un sentiment
de vengeance .A droite un autre obsesseur de fréquences vibratoires inférieures plus fortes qui
vient et reste à la disposition de l’autre obsesseur et tente de pousser l’obsidié dans les
chemins du crime .
Les deux obsesseurs vont tenter de se fondre avec l’obsidié à l’intérieur de la même onde
mentale et créer un champs de contrôle mentale autour de l’obsidié .Ce champs l’entité
désincarné nouvellement arrivé ne réussit pas à le rompre pour entrer en symbiose avec ses
pensées de crime .L’obsidié maintient une fréquence qui le protège du deuxième obsesseur
.S’il ne manifeste plus aucune prudence ,le deuxième obsesseur dans ce cas pourra percer
l’onde de protection de l’obsidié et l’incité au crime.

Cependant si le désincarné a quelques considérations envers la victime , il sera convié ou


contraint à l’usage de l’évangile que l’obsidié pourra utiliser .Nous n’oublierons pas de
convier notre obsesseur avec les plus grands soins possibles par la lecture d’ouvrage tel que
l’évangile et la Réforme Intérieure.

L’incarné est celui qui nécessite avec urgence d’un traitement approprié .Traitement
indispensable pour son âme,ses idées et ses pensées qui sont malades et doivent être
rééquilibrer et repositionner le plus rapidement possible .

24
Dans le traitement de l’obsession nous devons entreprendre des efforts et les directionner pour
transmettre des notions spirites à notre obsesseur , visant à devenir un compagnon de journée
régénératrice et un travailleur du bien .

Mais l’obsidié s’efforcera dans une tâche difficile et longue ,d’évangéliser son apparent
opposant , à travers sa propre transformation morale (Réforme Intérieure) et de son réel
engagement à aider son prochain .

Non rarement les émissions mentales déséquilibrées ,les désirs irréfléchis de l’incarné malade
maintiennent en liaison le compagnon stationnaire qui se rencontre dans l’autre dimension
.Les deux souffrent horriblement tentant de s’arracher de ces tentacules qui les tiennent fixés
l’un et l’autre .

Fréquemment ce sont les incarnés qui créent ces obsessions et non par les entités .

Le frère désincarné qui intrigue et aggrave ses compromis dans les phénomènes obsessifs , se
justifiant comme un créancier aux pleins droits , de rétablir justice , de faire justice ,de rendre
les maux pratiqués ,les exactions effectuées etc …..reste simplement aimanté à l’incarné suite
aux liens qui existent entre-eux.
L’obsesseur doit être orienté dans le chemin de l’évangile , car il retarde aussi son chemin et
son ascension spirituels. Certains obsesseurs ont été les terribles victimes, ayant subies les
pires souffrances , humiliations ,tortures par l’obsidié qui était le bourreau dans une autre
existence .
Il ne pourront être responsabilisés , au cas ou le malade ne veuille pas rectifier les orientations
de sa propre vie par de nouveaux concepts plus évolués dans l’échelle évolutive du chemin
spirituel .Il devra apprendre à pardonner avec le cœur et demander le pardon quotidiennement
avec ferveur,conviction et amour aux souffrants désincarnés et aux incarnés .Il devra
drastiquement changer son mental pour s’alléger au maximum afin que puisse se reconstituer
en un groupe fraternel tous ces êtres de la même origine divine , donc du même créateur.

Il doit se succédés une conjonction d’efforts.

Doctrinadeur ,famille de l’obsidié,l’obsidié tous devront être unis dans la même proposition
de s’élever moralement ,afin d’augmenter ensemble le patron vibratoire de l’entité obsesseur .

Sans cet engagement réciproque , il ne sortira rien .


Singulièrement l’obsidié fonctionne comme un guide envers son obsesseur , lui dictant par
ses propres émissions mentales ,le chemin à suivre ensemble .

L’obsesseur n’est pas un ennemi.

C’est un ami ayant dévié de la voie spirituelle qu’il nous faut récupérer pour la vie éternelle et
avec lequel nous devons vivre côte à côte évitant que nous commettions de nouveaux maux
et dettes difficiles à racheter .

L’obsesseur est notre frère , car nous sommes tous de la même origine divine .

25
10) NOTRE FRERE INCARNE .
Le rétablissement effectif de l’obsidié garde une étroite et intime liaison avec son désir de se
soigner .S’il ne se reconnaît pas malade et n’aspire pas à son amélioration , difficilement il
arrivera à un résultat appréciable .

Garantir à l’obsidié ou à sa famille un prompt retour de santé spirituel sans élaborer des
mesures prophylactiques indispensables qui sont les agents diretcs, serait créer une illusion
qui porterait un préjudice énorme au traitement du patient .

Plus la famille et l’obsidié se confiront à l’orienteur incarné qui les conduira dans un
traitement adapté , plus ils confieront leurs problèmes qu’ils transféreront, se montrant
tranquilles et désobligés d’efforts quotidiens , confiant dans des pouvoirs miraculeux
fantastiques ou croyant que tout cela sera résolu par la puissance divine ou des entités
spirituelles élevées.
De jour en jour ils se révèleront pressés et impatients pour atteindre la fin d’un phénomène
qui leur altère la paix familiale et perturbe leur plan futur .

Il convient que la famille et le propre obsidié , dans la mesure de l’entendement , soient inclus
dans des mesures morales qui amèneront la cure , devenant éléments naturels de récupération
.
Il est fortement conseillé que tous prennent en compte leur comportement et modifient leur
façon de penser .Il peut être fait chaque jour à titre de thérapie la lecture de l’évangile qui
donne après quelques semaines de bons résultats , mais il convient dès l’amélioration de la
situation de continuer la réforme intérieure afin de modifier sa personne vers le bien .

Certaines fois dans une famille la cause vient d’un mauvais comportement d’ une ou plusieurs
personnes et la cure n’est pas uniquement nécessaire à une personne mais à tous , afin de
rééquilibrer les liens familiaux.

Entre-temps il faut être prudent lorsque l’on se réfère au monde des entités , parce que
beaucoup d’incarnés ont tendances à attribuer aux êtres désincarnés tous leurs obstacles du
quotidien et ont aussi tendance à haïr l’obsesseur .La plupart des insuccès apparents de la vie
quotidienne sont dus aux comportements désajustés de la propre créature ou des mauvaises
actions commises dans une autre vie et qui survient pour rééquilibrer.

L’obsidié pour sa part , ne doit pas avoir les conditions d’être informé des détails et des
mécanismes de l’obsession ni des pièges et des capacités de manipulation fluidique de
l’obsesseur . Mais il est juste et raisonnable de lui offrir des éclaircissements sur les mesures
objectives qui donneront des résultats pour son rééquilibre , plutôt que d’obtenir des détails
techniques de sa maladie qui n’apporteront que questions sur réponses .

26
Nous devrons toujours éviter que s’installe la phobie des entités désincarnées ou esprits (car
ce sont simplement des êtres sans corps matériel qui attendent de réincarner );nous même
êtres incarnés devenons après la mort des êtres désincarnés avant d’attendre la prochaine
réincarnation ;la mort étant un phénomène de transition extrêmement court comme de changer
de vêtements pour une autre étape de notre journée .Donc il est commun que l’attitude de
l’obsidié comme de la famille soit celle de la phobie des êtres désincarnés (esprits ,gost
fantômes etc …ce dernier nom étant devenu des plus ridicules).
L’obsidié ,comme sa famille restent mal orientés sur le thème de la réincarnation qui donne
des réponses claires et nettes quant à une multitudes de questions sans réponses faites à la
plupart des religieux , scientifiques et philosophes .

La crainte , la peur ressentit de nos frères vivant de l’autre côté est vraiment forte . Ce qui est
réellement préjudiciel au procédé de cure parce qu’il augmente la phase de domination de
l’obsidié pour l’obsesseur .

Nous persévérons donc pour faire comprendre aux personnes effrayées des êtres de l’autre
monde que ce ne sont que des êtres comme nous mais sans corps physique . Nous tenterons de
leur ouvrir les yeux , pour leur montrer que la spiritualité est un département de l’univers ,
un autre pays seulement .Nous leur montrerons avec tout le respect possible , sans crainte
aucune et sans hallucinations artificielles une réalité insoupçonnée. Conscients que tous ces
phénomènes découlent d’un ajustement de Lois Naturelles comme celle de cause à effet et
quelles dépendent de notre comportement .
Ces Lois Naturelles créent des situations qui deviennent utiles à nous mêmes et nous
affranchissent de nombreux maux par la conscience que nous prenons de nous réformer .

Si le malade engendre le mal , devons nous l’accuser ?


Non , ce serait commettre une erreur douloureuse .
Le patient doit pouvoir se juger lui même , acceptant les erreurs de son comportement et de
l’état de son d’âme .Il faut se souvenir la phrase de Jésus ; ‘ils ne savent pas ce qu’ils font’.
Si nous connaissions réellement les conséquences de nos actes , de nos détours moraux, par
les lois de la réincarnation , il est certain que nous ne les commettrions pas .

Il est inopportun que le patient veuille revivre son existence antérieure .Il est certes
nécessaire d’avoir quelques informations pour mieux comprendre mais elles doivent être
brèves . Le rideau qui descend entre notre vie antérieure et la vie présente est une
bénédiction qui doit être conservée dans la position que la Divine Providence nous a donnée
pour que l’oubli laisse place à de nouvelles opportunités , de nouvelles espérances de
régénérations de nos âmes compromisses ,car certaines informations du passé si elles nous
étaient révélées pourraient nous affecter tellement qu’elles seraient une entrave pour notre vie
actuelle .

27
La réforme intérieure .

Abordant l’indispensable réforme intérieure sous la lumière du christianisme spirite , il est


fondamentale de ne pas rester dans la théorie des admirables abstractions philosophiques .Ne
nous figeons pas aussi dans les interminables dissertations , qui aboutissent sur des
argumentations de pour ou contre , et aussi de sempiternelles discutions finissant par se perdre
dans les détails des détails .Tous ces discours et belles paroles paraissent obsolètes pour
l’obssesseur , car ils sont théories n’aboutissant sur aucune pratique concrète ,donc ne donnant
aucun résultat. Il sera meilleur de les substituer par des mesures d’ordre pratique , dans le sens
spirituel , offrant de petites tâches définies , services divers en faveur de ses semblables
,efforts d’orientation de ses pensés etc …dont les résultats aboutiraient à une cure concrète .

Na jamais oublié que l’épuisement des énergies physiques de l’obsidié , provient de


l’obsession qui lui absorbe ses fluides vitaux , ce qui demande un traitement des plus urgent .
L’organisme doit donc réagir , faciliter la réintégration du périesprit dans toutes ses fonctions
organiques , principalement les nerveuses pour que l’âme reprenne le contrôle .

L’état de sous nutrition ,d’avitaminose ou autres insuffisances par épuisements des énergies
vitales , oblige certaines fois à la prolongation du traitement spirituel , arrivant à épuiser
totalement le patient parce qu’il n’y a pas eu rééquilibre des fonction de l’âme et du corps .

Tous les cas d’obsession ne sont pas soignables .

Certains cas d’obsidié ,malgré tous les bons efforts , se destinent à un séjour clinique forcé
pour des raisons très spécifiques .
Exemple :drainer la quantité massive d’énergies négatives accumulées , c’est à dire en brûlant
le maximum de leur charge négative karmique .
: épreuves et expiations d’actes commis dans le passé (SUICIDE,AVORTEMENTS
ETC …)

Certains obsidiés qui portent des déficiences congénitales , physiques , mentales et autres ne
rencontrent pas toujours un rétablissement dans une seule existence physique .
Exemple :une personne qui aura commis plusieurs suicides répétitifs à chaque réincarnation
sera condamné à réapprendre à respecter et accepter son enveloppe physique pour reprendre le
chemin de la vie sinon son corps extra physique pourrait se déformer ce qui prolongerait
indéfiniment sa marche évolutive .

Mais ce n’est pas pour cette raison que nous devons les abandonner , nos conseils et nos soins
sont d’un secours fantastiques pour ces âmes souffrantes .Les bénéfices d’une désobession
soulageront l’obsidié et l’obsesseur .

L’obsidié avec sa chute et ses problèmes est notre frère tout comme l’obsesseur ,dont les
supplications suite aux désajustements spirituels demandent un plus grand quota de travail et
de dédicace , nous invitant en permanence à maintenir nos pensées dans les hauts plans de la
spiritualité , afin d’être remplis de fluides régénérateurs qui opèrent notre rénovation générale
et celle des autres .

28
11) PRINCIPES DE SOINS .
La réincarnation , pour les frères porteur d’un déséquilibre spirituel accentué, représente un
internement temporaire dans l’établissement de l’enveloppe charnelle visant à son traitement
spécifique comme l’écrit l’esprit d’André Luiz ,dans un de ses sages expressions .

L’oubli du passé est un élément des plus pondérables incorporé dans notre traitement , par
l’opportunité de se délier des cadres et fixations mentales de teneur dépressive .
L’enfance est une période conséquente de réprimandes de ses actes spontanés , lui rénovant la
compagnie psychique , baigné dans l’amour maternelle , dans les vibrations de douceur et de
soins des familles et proches , ainsi que d’autres facteurs nécessaires à sa réhabilitation .

Cependant la réversion du mal dépendra de la continuité que le propre réincarné donne aux
plans pré-réincarnatoires qu’il accepta comme remède moral indispensable .

Considérant les détails d’une réincarnation et toutes ses implications psychiques , observons
que le fait d’être réincarné représente les plus sérieuses et complexes providences de la
Spiritualité Maior en faveur du compagnon obsidié .En raison de son retour du monde des
êtres désincarnés pour les êtres incarnés il réalise qu’il s’est enquis de quelques éléments
positifs pour sa transformation intérieure .Tout un mécanisme a agit en sa faveur en ajustant
son enveloppe charnelle et modifiant une parcelle de son âme .

Mais la vie maintenue pendant de nombreux siècles tranche ,même à l’ombre de notre
inconscience et nous relie au passé , que nous devons vaincre .

Rejetant les leçons du passé en oubliant, dilapidant gaspillant, avilissant les radiations
d’amour qui enveloppèrent son atmosphère fluidique dans l’enfance, le réincarné se relie au
passé pénétrant facilement dans le cycle du procédé obsessif .

Il revient donc au doctrinadeur , de reconduire l’obsidié à s’intéresser à son propre


rétablissement .Ce soin qui n’est pas prorogeable sera long et difficile . Mille embûches se
présenteront inespérément créant un abattement moral et énergétique , qui demandera un
maximum de patience , persévérance et volonté de l’incarné qui sera éclairé dans sa route .

Cependant , l’intérêt pour sa propre cure est l’unique chemin qui donnera une authenticité au
rétablissement de l’équilibre perdu ou non reconquis .

29
12 ) L’OBSIDIE VEUT SE SOIGNER .
Ayant atteint ce stade indispensable , la desobsession commence au moment ou l’obsidié
s’accepte et entreprends sa Réforme Intérieure par des efforts sérieux pour s’éduquer et
s’évangéliser .
Voyons certains points à travailler :

La langue maldisante
Le regard mauvais
Les paroles calomnieuses
Les actes d’égoïsme
Les habitudes d’orgueil
Les attitudes d’ingratitudes
Les pensées de sensualisme
Les impulsions de colère , d’agressivité…

S’il n’y a pas le désir d’auto éducation, le malade sera un malade désintéressé dans sa propre
récupération et qui se complaira dans le labyrinthe des douleurs , pour ne pas vouloir altérer le
parcours des ses préférences et habitudes désajustées.

Aider le frère obsidié à vaincre les difficultés de réajustement spirituel, le mettant sur le
secteur de la réconciliation avec ses adversaires est un devoir de charité ;comme le faire de
l’obsesseur pour l’obsidié est aussi un devoir de charité .

Les secours prêtés aux désincarnés , impliqués dans le procédé obsessif soit par les prières de
l’obsidié ,soit par les prières de la famille , soit par l’évangélisation ,soit par la réforme
intérieure n ‘empêche pas l’obsidié de réaliser un surplus de travaux de réhabilitation .Créer
par une conviction sincère , une volonté ferme, une réforme intérieure probante ,le désir de
vivre en harmonie avec ses semblables et de rénover ses valeurs morales est la clef du succès
.

Il ne faut pas pourtant espérer que le phénomène qui a éclot après quelques années ou
quelques siècles d’incubations soit résolu en quelques jours ou en quelques semaines .Il ne
faut pas espérer de l’obsidié un comportement sanctifié en un bref temps , mais espérer une
nette amélioration de son mental .

Des passions s’étant cristallisées en traversant les siècles et déséquilibrées, auront besoin de
beaucoup de temps pour se dissoudre .
Mais avec de la persévérance et de la charité les efforts porteront leurs fruits .L’obsidié et
l’obsesseur se retrouveront sur le même chemin corrigés dans leur âme .

30
Un obsidié peut rechuter et réinicier ses erreurs .

Bien qu’il est déjà délibéré et entrepris de se soigner et ai commencé à mettre en pratique des
soins et des services bienveillants , vivant dans un climat de contact avec l’évangile , il pourra
ressentir des rechutes , des répétitions de détours moraux ,des tentations qui naissent dans son
cœur , de la dépression etc… Qu’il ne se décourage surtout pas .Ceci est normal .

Pour longtemps il se sentira enclin à vouloir abandonner .Il devra alors se secourir de prières ,
de contacts avec des personnes suivant le même chemin , de lectures saines , d’ émissions
radio ou tv de bonnes qualités , d’éducation morale fortifiant sa libération . Il devra redoubler
d’efforts moraux .Il sera alors secondé par des incarnés éclairées qui connaissent les chemins
de la convalescence , de la réforme intérieure . Toute reformulation moral de l’homme est
lente , mais l’évolution fait partie de la loi du progrès. Les guides spirituels l’accompagneront
infailliblement pour qu’il se rééduque et réhabilite plus rapidement .

L’obsidié qui ne sent aucune disposition pour prier , ne s’intéresse pas à sa réforme intérieure
doit aussi être aidé .
Il est juste pourtant de ne pas oublier que sa récupération effective ne s’initiera pas avant qu’il
n’est altéré ses dispositions intimes et tenter de combattre en lui les causes de l’obsession .
Il recevra des passes et de l’eau fluidifié après chaque session de l’évangile .
Mais la clef de tout réside dans sa réforme intérieure que lui seul peut entreprendre .

Dans le spiritisme il n’existe pas de miracle .

Notons que les obsidiés qui se libérèrent de leurs obsesseurs dans l’évangile , étaient ceux qui
aspiraient a rencontré Jésus , épuisés d’une existence déréglée .Ils s’étaient fondus dans
l’espérance avec un climat mental se purifiant .Ils leur suffisaient que les fluides
prodigieusement curador de Jésus s’approchent d’eux pour que se rompent les réseaux
fluidiques des obsesseurs . Ainsi donc ils pouvaient reprendre en mains les rennes de leur
propre destin libéré.

De telles personnes aujourd’hui cherchent et croient .

Par notre réforme intérieur à tous nous pouvons modifier nos destins et nous libérer quasi
totalement de nos entraves matérielles .

31
13) RETROCESSION DE L’OBSESSION .
La cure de l’obsession implique une rétrocession du degré déjà atteint par le phénomène
obsessif .La descente de la possession à la fascination , de la fascination à l’obsession simple ,
de l’obsession simple à l’état normal correspond au cadre à suivre pour le rétablissement du
malade .

Cependant ,l’on ne peut pas préciser le nombre de jours , de semaines , de mois voire
d’années que la victime aura besoin pour se stabiliser dans un des plans du cadre de la
rétrocession de sa maladie , jusqu’à ce qu’elle se rétablisse complètement.

Il arrive que certaines personnes passant de la possession à la fascination et de la fascination à


l’obsession simple se croient guéries .Il n’en n ‘est rien du tout .Leur attitude est le résultat de
leur propre maladie toujours active qui les confond elles , leurs familiers et leurs proches .

L’impulsion de vouloir abandonner est caractéristique de tous les patients que expérimentent
un résultat , par pression de l’obsesseur qui se sent lésé .

Il n’est pas rare , que la patient qui se sentait incommodé par l’obsession simple , la
fascination ,apprécie en réalité de vivre dans cet état mental d’obsession simple ou de
fascination et qu’il se révolte contre ses assistants quand il travaille la rétrocession de son
obsession .

Il y aura des moments dramatiques , des alternances dans le cours de rétrocession que
l’orienteur des soins donnera .Il devra être vigilent , crédible et patient dans sa contribution
d’aider .

Dans tous les cas obsessifs l’intervention de passes régénératrices , d’eau fluidifiée ,de prières
effectués par des tiers en faveur du malade sont de simples moyens auxiliaires , mais fort
importants , visant proportionné à l’obsidié quelques moments de lucidité et d’autocontrôle,
durant lesquels il devra être informé du rôle qui lui convient d’adopter dans le procédé de sa
propre cure .

On ne doit pas sous estimé le patient , jugeant qu’il n’a pas les conditions pour son auto
rétablissement .Tel jugement est un jeu d’apparences dangereux .
Tous les obsidiés ont les conditions de se soigner .
Ils ont besoin d’être aidés fraternellement .

Durant quelque temps , dans le cours de son traitement l’obsidié se liera à l’influence de son
orientateur incarné par des liens d’affectivité , se secourant de tous ses doutes et problèmes ,
même les plus simples .
Il conviendra à l’orienteur beaucoup de patience , mais surtout que l’obsidié ne repose pas
touts ses responsabilités ou décisions entre ses mains et devienne dépendant .

Le malade doit être libéré peu à peu , réintégrant sa propre liberté , renonçant volontairement
à ses erreurs et montrant une nouvelle posture régénératrice quotidienne .

32
Le procédé de reconversion de l’obsidié commence aussi quand il rompt la fossilisation de
son égoïsme, sous lequel il est prisonnier .Le but étant de se détourner de l’orgueil et de
devenir un peu plus humble avec les autres .
Apprendre à s’intéresser aux autres et donner le superflu qui ne nous est d’aucune utilité ,
mais peut-être indispensable pour les dépourvus.
L’obsidié ouvrira ainsi en lui même le signal du rééquilibre .

Il ne faut pas avoir en tête que la condition malheureuse ou précaire de l’obsidié soit
uniquement due à l’égoïsme et l’orgueil . Ce sont cependant deux grands maux qui minent
respectivement l’affectivité ,les pensées qui ne se révèlent pas toujours par le côté matérialiste
des choses ,telle maison , voiture , vêtements , mais aussi par le manque d’assistance aux
nécessiteux, leur mépris , leur oubli ,leur discrimination .

L’égoïsme et l’orgueil sont des maladies profondes , ancrées dans notre âme et (à de rares
exceptions )commune à toutes les créatures de passage sur la Terre , quelque soit leur position
sociale , financière ou professionnelle.

Le fait que le patient et la famille aient honte de l’obsession et leur fassent affirmer :
-nous ne méritons pas une telle souffrance .
- pourquoi souffrons nous ainsi si nous n’avons jamais fait aucun mal ?...
Quand une recherche est faite dans une autre vie , l’on est effrayé de trouver la raison de la
situation présente qui explique presque tout parfaitement.
De telles attitudes révèlent une couche bien supérieure d‘égoïsme et d’orgueil que l’on pourra
comprendre par une simple analyse .
Mais n’oublions pas chaque cas est particulier et nous avons tous des défauts .

Cependant , une telle position d’égoïsme et d’orgueil ne doit pas empêcher le traitement car
l’obsidié et sa famille méritent comme toute personne sur cette Terre d’orientation spirituelle .
Cependant les défauts ne doivent pas empêcher de suivre un traitement .
Nous avons tous besoin de réforme intérieur et d’aimer.

Il est de règle que la famille de l’obsidié est besoin de participer directement à la cure du
parent chéri , traitant dans la mesure du possible tous ses composants .Le cas d’obsession
survenu n’est pas du au hasard , par conséquent toutes les recommandations vont être prises
en cause avec soins , études et vérifications .

La non participation de la famille de l’obsidié au traitement obsessif retarde énormément la


cure qui deviendra plus longue et difficile dans son rétablissement .Certaines fois ,les
composants de la famille seront obsidiés à leur tour pour interrompre le procédé de
désobsession et par négligence se retrouveront dans une situation beaucoup plus compliquée
qui deviendra inextricable .A ce stade atteint , plusieurs personnes seront les victimes et non
plus une seule .L’onde mentale utilisé par l’obsesseur englobera un groupe et là nous aurons
un cas d’obsession regroupant plusieurs personnes à la fois vivant ensemble .

Voyons qu’un cas d’obsession n’est pas toujours facile à résoudre au sein d’une famille ;
imaginons la situation pour plusieurs membres d’une famille vivant sous le même toit … !

33
La reconversion de l’obsidié s’établie quand celui-ci prend conscience de ses désajustements
ayant produit des déséquilibres animiques et de la mauvaise utilisation de ses facultés
médiumniques .

Son activation spirituelle est le remède nécessaire au bien être de son âme .

Joignons ici même quelques exemples d’alma thérapie qui peuvent être utilisés chaque jour
pour le traitement de l’obsession :

Exemples :

-Bien parler des autres quelques fois par jour .

-Prêter attention à ses familiers .

-Lecture d’ouvrages d’élévation morale comme L’évangile selon le spiritisme avant les repas
et avant de dormir .

-Dédier une ou plusieurs heures par semaine aux travaux d’assistance bénévoles .

-Sourire.

-Fréquenter les réunions publiques de lecture de moralisation dans un centre spirite .

-Assister à un office religieux

-Prier plusieurs fois par jour pour les nécessiteux , ceux qui souffrent ,la disparition de la faim
,l’amélioration de notre humanité ,un voisin qui a besoin d’aide etc…

-Se maintenir occupé dans des tâches nobles d’amélioration .

Chacun d’entre nous peut trouver bon nombres d’activités qu’il choisira à sa convenance .
Ne pas oublier les tâches quotidiennes et professionnelles qui ont leurs utilités pour tous et
améliorent la vie de notre environnement pour garantir une bonne harmonie .

34
14) MEDIUMNITE DE L’OBSIDIE.
Tout obsidié est un médium .
Sa maladie lui provoque une réflexion activée par les pensées et volonté de l’obsesseur , lui
véhiculant un empire d’amères saveurs .
Mais l’obsidié est aussi un intermédiaire pour l’obsidié en régime de déséquilibre temporaire
.

L’obsidié qui n’a jamais exercé sa médiumnité , qui n’a jamais pris contact avec un centre
spirite ne doit absolument pas travailler sa médiumnité .IL doit avant tout s’évangéliser , c’est
à dire mettre en pratique les enseignements de Jésus .Jésus n’a jamais apporté une religion
,n’a jamais imposé ses idées mais simplement laisser son témoignage , témoignage résumé en
un mot :AIMER .

L’obsidié doit donc appliqué l’évangile .


En aucun cas il ne doit suivre une formation médiumnique ,seulement après s’être soigner de
son obsession .
Dans les exercices médiumniques des âmes déséquilibrés , l’obsesseur rencontre un chemin
plus facile d’accès pour se fondre avec sa victime car la médiumnité est un canal ouvert qui
accentue l’influence .
Dans un tel rapprochement de l’obsidié et des travaux médiumniques , nous éviterons que
l’obsesseur humilie beaucoup plus sa victime en fermant temporairement l’activité
médiumnique de l’obsidié.

L’approximation d’êtres de même erreur fait revivre des cènes lamentables qui s’étaient
tenues dans le passé , dans une autre vie .Ce sont des voix que l’on entend à n’importe quel
moment du jour et de la nuit , des cauchemars effectués , des images , des flashes qui
s’imposent à nous , des sensations de froid , de chair de poule ,de peur , d’impressions d’être
épié, suivi etc…
Tous ces phénomènes ont tendance a s’accentuer avec le temps .

La manifestation d’un frère obsesseur de l’au-delà exige une affinité fluidique profonde et
telle affinité entre le persécuté et le persécutant se révèle inconvénient pour l’assainissement
des soins.

Les passes possèdent la juste fonction de neutraliser pour une période brève et de soulager
l’action fluidique du désincarné sur l’incarné .Verbalement ou mentalement le passiste va
protéger et diriger cette rencontre , empêchant les deux parties de continuer à se confondre
dans le drame obsessif .La transfusion d’énergie magnético spirituelle apportera un grand bien
à l’obsidié qui sentira un profond soulagement .

35
Imaginons le cas suivant :

A gauche notre obsesseur qui est en train d’envelopper l’obsidié ( qui est au centre) dans ses
ondes mentales .A notre droite un passiste appliquant ses mains sur l’obsidié , projetant des
énergies salutaires qui rompent les ondes d’enveloppement de l’obsesseur . Par ce moyen le
passiste réussit à pénétrer dans la couche d’ondes de l’obsesseur et de l’obsidé et de la
décongestionner exerçant une pression sur les aires dominées par l’obsesseur .Exactement
comme de nettoyer une vitre salle de poussières pour laisser passer les rayons lumineux du
soleil afin d’éclairer une pièce .

Il arrive de nombreuses fois que l’obsidié incorpore , c’est à dire que ses ondes electro
magnétiques se symbiosent avec l’entité. C’est un phénomène médiumnique appelée
médiumnité psychophone .Si l’obsidié est incapable de contrôler ce phénomène , il faut dans
ce cas là, le pousser à s’auto éduquer tout de suite car c’est un cas d’extrême urgence .S’il y a
possibilité , il faut désactiver sa médiumnité.

Toute personne ayant une médiumnité effleurée doit impérativement faire sa réforme
intérieure et chercher de l’aide auprès d’un centre spirite .
N’oublions pas , la folie n’existe pas dans ce domaine , ce sont seulement et simplement des
phénomènes inexplicables pour les cartésiens aveuglés par leur orgueil et vanité .Mais au
niveau spirite , spiritualiste , théosophique , apometrique (de l’apometria) , spirituel ces
phénomènes sont expliqués explicitement et scientifiquement .

Il est possible que nous soyons informés de quelques détails d’existences antérieures ou
obtenions quelques renseignements( relatifs à l’obsidié et ses participants),qui ne doivent en
aucun cas être divulgués. Certaines de ces informations devront rester dans l’oubli , loin de la
connaissance de l’obsidié , de la famille etc…car elles contiennent des éléments pouvant
compromettre le rétablissement ou affecté la ou les personnes .

Certains cas contribueront par abrévier une réconciliation indispensable , mais il faudra être
prudent et manipuler ces éléments avec beaucoup de tact , utilisant notre analyse .
Les informations du passé sont toujours inconsistantes , surtout si elles sont fournies par une
seule personne .Il est conseillé de les faire vérifier par d’autres médiums , de recouper,
d’analyser et de conclure .Cependant dans de nombreux cas le patient pose des questions sur
les questions et des questions sur les réponses qui fini par se réduire à une simple curiosité
sans intérêt .Quelques informations expliquent bien des choses et assagissent le patient qui
comprend l’état actuel de la situation , mais la divulgation de plus amples renseignements
peut avoir un impact négatif sur sa personne .

Si l’obsidié pouvait connaître son passé , accompagné d’un foisonnement de détails de sa vie
, ses problèmes deviendraient pires , plus acerbes et il pénétrerait dans un cauchemar terrible
.Ce serait son retour dans des cadres hallucinatoires avant sa réincarnation et il atteindrait
exactement la volonté du propre obsesseur qui ne se résignerait pas à oublier ce qui s’est
passé .

36
C’est toujours par la bénédiction de l’oubli que la recomposition spirituelle de l’obsidié
commence .
Les messagers de Dieu utilisent tous les recours pour proportionner au malade un organisme
qui lui serve de refuge et un rideau définitif entre le passé et le présent .Pour quel motif irions
nous tenter de le rompre inconséquemment ?

Après la cure de l’obsesseur , celui-ci développant de nouveau ses qualités morales , déliant
la phase de symbiose du monde des Trevas et unifiant son cœur avec la spiritualité pour sa
réhabilitation ,est convié à participer aux réunions médiumniques afin de prêter secours à
d’autres qui étaient dans la même position que lui à .Ces anciens obsesseurs exercent un rôle
fondamental quant à la réhabilitation d’autres frères souffrants . Ils sont des auxiliaires
précieux et convaincants pour la désobsession .

L’avortement :

Le cas de l’avortement est très spécifique .L’on peut considérer l’avortement légitime quand
la vie de la mère est en danger (ex : anencéphalie …), dans ce cas la priorité est donnée à
l’être vivant par rapport à celui qui n’est pas encore vu le jour .Dans tous les autres cas
l’avortement aux niveaux des lois spirituelles est considéré comme un meurtre .Nombreux
sont les obsidiés qui ont été avortés par un parent ou les deux, par la suggestion de la famille
,des relations ,de la partie médicale etc….Chacun devra répondre suivant ses actes et
décisions .

La meilleure solution pour se réhabiliter de l’avortement est :

-Lui demander pardon (à l’avorté qui est devenu obsesseur) et lui proposer une autre
opportunité de réincarner par une autre grossesse .
Si l’avorté ne le désire plus il faudra envisager :
-la conception d’un autre enfant ou l’adoption .

Très nombreux sont les avortés qui deviennent obsesseurs pour avoir été empêchés de
réincarner afin de poursuivre leur chemin évolutif .L’avortement cause un énorme retard et
préjudice aux avortés qui perdent de précieuses opportunités ainsi qu’aux responsables (le cas
sera pire pour eux ), c’est aussi un frein terrible quant à la marche évolutive de notre monde .

37
15) LA FAMILLE DE L’OBSIDIE .
Les familiers de l’obsidié sont les transformateurs intermédiaires de l’énergie destinée à
revitaliser les dispositions saines du cher malade, contribuant directement à sa récupération .
Il ne faut pas répudier ou craindre l’obsesseur. Avant tout il faut apprendre à le vouloir comme
un fils ou un frère qui n’est pas encore arrivé et mérite la bénédiction d’un corps .Pour les
femmes ayant effectué un avortement (c’est un être à qui a été interrompu la réincarnation
alors qu’il était dans le ventre de sa mère ) il faut l’imaginer comme revenant au foyer ,
l’imaginer comme un enfant que l’on berce dans ses bras et qui reçoit tout l’amour maternel .

L’affection que portent les familiers au malade est un enveloppement fluidique prolongé voire
permanent , qui compensent les déséquilibres encourus.

L’atmosphère spirituel du foyer est le grand remède , actif et continu, qui amenuise
l’obsession adoucissant les choques et les amertumes .

Le désespoir , la révolte ,l’impatience des familiers avec l’obsidié ou la durée de sa maladie


ou de ses crises , fonctionnent comme une plateforme d’appui pour le désincarné ,lui
permettant de s’installer et de s’ajuster fluidiquement plus commodément et plus facilement
avec l’incarné , lui commandant ses mouvements .

Donc , le calme , la résignation la patience des familiers sont des auxiliaires indispensables et
inestimables pour la réaction du malade chéri .

Nous devons conduire les familiers à observer que les crises obsessives se prolongent et
deviennent plus douloureuses et aigues à mesure que les circonstances du malade cultivent un
détour des vertus communes .

Il faut noter que lorsque que l’on alimente des pensées déséquilibrées ,contusionnées,
désanimées avec absence de foi en Dieu ,le malade recueille toutes les émissions mentales
intimes , lui revenant en désajustements de douleurs atroces. De telles douleurs font croître
l’augmentation d’insatisfaction de la famille créant un cercle vicieux dans un net aggravement
de la maladie, déclanchant parfois des crises.

La formation d’une réunion pour la lecture de ‘l’évangile selon le spiritisme ‘ à la maison ,


sans aucune relation avec le phénomène médiumnique , contribue pour la rénovation fluidique
de la famille et ajuste le climat des soins.
De telles réunions doivent être recommandées parce qu’elles font aussi partie du
rétablissement.

38
Nous ne cesserons de répéter que l’on ne contribue en aucune façon à ce que les familiers
aient peur ou craignent les entités désincarnées ,leur attribuant tous les maux ou malheurs ni
que des contes de terreur, des contes de forces occultes négatives remplis de mystères, de
fables , prennent forment dans leur esprit et soient considérés comme des vérités absolues
.Toute cette croyance de l’enfer ,du diable , de satan et ses serveurs a été crée et perpétuée
afin de manipuler les populations crédules et de les maintenir dociles . Rien de tout ceci
existe. Il serait obsolète de nos jours d’y croire .

Les êtres désincarnés sont des êtres ayant laissé leur enveloppe charnelle et dans l’attente
d’une nouvelle réincarnation .Chez les incarnés et chez les désincarnés l’on rencontre tout
type d’être .Mais notre véritable patrie spirituelle est celle qui nous libèrera du cycle des
réincarnations et nous transformera en être de lumière.

39
16) RESUME :LE PARDON .

Le pardon nécessaire entre les deux parties impliquées dans les faits, ne s’exprime pas par le
conventionnalisme verbal de notre époque .

L’obsidié , les familiers ne doivent pas oublier ( même après avoir pardonné et ne plus avoir
de ressentiment avec l’obsesseur )que la réconciliation est effective. Le pardon labial à son
importance , mais nos faits et gestes quotidiens vont corroborer nos pensées et totalement
nous soigner .

Le pardon pratique peut aussi s’effectuer ainsi :


-absence de curiosité sur le désincarné.
-ne pas attribuer à l’obsesseur les faits désastreux qui découlent.
-ne pas espérer ni souhaiter que l’obsesseur vienne expérimenter le revers de la médaille ou
qu’il vienne à subir les mêmes souffrances que l’obsidié.
-ne pas chercher de moyens violents ou apparemment rapides pour déloger l’obsesseur .
-espérer avec foi et conviction par la prière, la méditation, la réforme intérieure une
amélioration de sa situation et celle de l’obsesseur.
-patience et respect du désincarné .
-accepter l’épreuve de l’obsession , comme une mise en garde de nos détours spirituels afin
de se rééquilibrer .

C’est par le pardon , la tolérance , la compréhension que nous devons pardonner à nos
ennemis car nous mêmes avons commis des nombreuses erreurs , tout au long de nos
réincarnations et même de nos jours .Beaucoup nous ont pardonné et sont actuellement à un
niveau spirituel bien supérieur aux nôtres .Ils nous ont pardonné avec amour et sincérité
d’âme .A nous donc à notre niveau spirituel présent et conscient de faire de même : pardonner
avec sincérité et amour .
Aimer ses ennemis comme un membre cher de sa famille qui se serait égaré par de mauvaises
modifications et un manque d’appui .C’est par aimer ses ennemis que le pardon se réalise ,
comme expression fluidique profonde de l’âme .

Le pardon n’est pas une formule d’éloignement de l’obsesseur .C’est avant tout une
réconciliation avec nos ennemis , devenant compagnons et amis dans nos journées d’expiation
.Compagnons et amis qui avec lesquels nous deviendront chacun de précieux auxiliaires .

PAIX , LUMIÈRE ET AMOUR POUR TOUS .

40
INDEX.
Traitement de l’obsession.

1) PRELIMINAIRES
E) Causes neurologiques :
F) Perturbations transitoires :
G) Autoperturbation :
H) Obsession :

2) CONCEPTS DE L’OBSESSION
1) Action :
2) Persistance :
3) Entités inférieures d’action bénigne :
4) Entité inférieure déterminée :

3) VARIATION DE PHENOMENES.
Obsession occulte
Obsession ostensive

4) CENTRES VISES.
e) Affectivité - toute la source des sentiments
f) Créativité - toute capacité intellectuelle
g) Organique -viscères déterminées et leur physiologie
h) Psycho-organique – un complexe d’influences ou de perturbations affectives, des
centres de la créativité et de l’organisme.

5) L’ATMOSPHERE INDIVIDUELLE.
6) ONDES MENTALES ET SYMBIOSE.
7) ORIGINE DE L’OBSESSION.
8) DEGRE DE L’OBSESSION.
Etat normal
Obsession simple
Fascination
Subjugation ou possession
Monde de l’aliénation mentale ou monde des trevas

Critique ;
Alcool, tabac, gloutonnerie.
Dans le champ sexuel …..
D ans les échecs apparents …..

41
9) NOTRE FRERE L’OBSSESSEUR.
10) NOTRE FRERE INCARNE.
La réforme intérieure.

11) PRINCIPES DE SOINS.


12) L’OBSIDIE VEUT SE SOIGNER.
1. La langue maldisante
2. Le regard mauvais
3. Les paroles calomnieuses
4. Les actes d’égoïsme
5. Les habitudes d’orgueil
6. Les attitudes d’ingratitudes
7. Les pensées de sensualisme
8. Les impulsions de colère, d’agressivité…

13) RETROCESSION DE L’OBSESSION.


14) MEDIUMNITE DE L’OBSIDIE.
-L’avortement
15) LA FAMILLE DE L’OBSIDIE.
16) RESUME : LE PARDON.

42