Você está na página 1de 2

V C ‰ œ œ œ œ œ œ œ ‰ œ œ œ œ
V C ‰ œ œ œ œ
œ
œ
œ
œ œ œ
œ œ œ
œ œ
‰ œ œ œ #˙
œ
œ
œ œ œ
œ
œ
j
œ œ œ
˙
œ
œ
œ
œ œ
œ
œ œ
V
˙
œ œ œ
˙
œ œ œ
˙
œ œ
œ
œ
œ œ
œ œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ Œ ‰ œ œ ˙ ‰ œ œ
œ œ œ œ
œ œ
œ
Œ
œ œ
˙
œ
œ
œ
œ
œ œ
œ œ
œ
œ
œ
V
œ
œ
˙
œ œ
œ œ
œ œ
œ nœ œ
œ œ œ
œ ˙
œ
j œ œ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ #œ œ
j
œ
œ œ œ
œ
œ
œ bœ œ œ
œ œ #œ œ œ œ
œ
œ
œ
Œ
œ œ œ
œ ‰
V
œ œ œ #œ œ ˙
œ
œ
œ œ œ
œ œ œ
œ œ œ
œ œ œ
œ Œ
Ó
œ œ œ œ œ œ œ œ j œ œ œ œ œ œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ
j
œ œ œ œ œ œ
œ
œ œ œ
#œ œ œ
œ.
˙
œ œ œ œ œ
Œ
œ
œ
œ
V
œ œ œ
œ
‰ œ œ œ œ
œ #œ
œ
œ
ŒŒ
‰ J
œ
œ
Œ
œ œ œ ˙ œ œ œ œ ‰ œ œ œ #œ #œ œ
œ
œ
œ
˙ œ
œ œ
œ
‰ œ œ
œ #œ
œ œ
˙ œ œ œ #œ œ
œ œ œ
œ
V
œ #œ œ
˙ œ #œ œ œ
˙ œ œ
œ œ
œ œ œ œ #œ #œ œ œ
j œ œ œ . j œ œ œ œ œ œ œ bœ #˙
j
œ
œ
œ
.
j
œ œ
œ
œ œ œ
œ bœ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ bœ œ
V
œ œ œ œ
#œ œ œ
œ
œ
œ
Œ
Ó
œ œ
œ ‰ J
J
j j œ œ œ j œ œ œ bœ ˙ j œ ˙ œ
j
j
œ œ œ
j
œ
œ œ bœ
˙
j
œ
˙
œ
œ
œ
œ
œ œ œ
œ
‰Œ
œ œ œ œ
V
œ
œ œ
œ
œ œ
œ œ
œ
œ
˙
œ
‰ œ
œ œ
œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ bœ ˙ œ œ œ œ j ˙ œ .
œ
œ
œ œ œ bœ
˙
œ
œ
œ œ
j
˙
œ
.
œ œ œ
œ
œ œ
œ
V
œ œ
œ œ
˙
œ
œ
œ œ
œ
œ
œ œ
œ œ œ
œ ‰
œ œ œ
œ
Ó
˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ œ œ
˙
œ
œ œ œ
œ
œ œ
œ œ
˙
œ œ
œ œ
œ
œ bœ
œ
œ
œ œ
œ œ
œ
œ œ
V
œ
œ
œ
œ
œ œ
œ œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ œ œ œ œ œ
œ
œ œ
œ
œ
œ œ
˙
œ
œ
œ œ
œ
œ œ œ
œ
œ #œ œ
œ
œ
œ œ
V
œ
œ œ œ
œ
œ
œ
œ œ œ
Œ
œ
‰ Œ
J
˙ b˙ œ œ bœ ˙ œ œ ˙. œ œ œ œ œ œ
˙
œ
œ bœ ˙
œ
œ
˙.
œ
œ
œ œ œ œ
œ
œ
œ bœ œ œ ˙
˙
V
œ
œ
.
œ
œ
œ œ œ
œ œ œ ˙
œ
œ œ œ œ œ
œ
J
‰ œ œ œ ˙ ˙