Você está na página 1de 7

Data Música Série

Transcrição:
Orlando Fraga

John Dowland
Cancões Elizabethanas
Volume 1

voz e violão
Nota Editorial

A presente edição em 3 volumes é uma seleção entre as 38 canções contidas no The


First Booke of Songs or Ayres, de 1597 (1600, 1603, 1606, 1613) e no The Second
Booke of Songs or Ayres, de 1600, ambos de John Dowland.

Correntemente temos dois critérios de transcrição de música de alaúde para violão:


um que mantém a tonalidade original independente do mecanismo, e outro que
mantém o movimento original dos dedos em detrimento da tonalidade. Estes, por sua
vez, aplicados à música para voz e alaúde nos possibilitam três outras abordagem: 1)
a manutenção da tonalidade original tanto da voz quanto do violão; 2) transposição
terça abaixo de ambos, voz e violão; 3) um sistema híbrido onde a voz permanece em
sua tonalidade original e o violão é transposto terça abaixo.

O segundo destes critérios é o adotado nesta edição por várias razões, entre elas: o
resgate de um repertório que em seu estado original, ou seja, em tablatura, sempre
esteve fora do alcance de teóricos, musicólogos e historiadores por conta do aspecto
hermético que a tablatura oferece a todos aqueles que não são iniciados nos instru-
mentos de corda dedilhada; temos, também, uma visão acurada do funcionamento
mecânico da obra do ponto de vista do violonista.

Nunca é demais lembrar que a afinação do alaúde é em sol, enquanto a do violão é em


mi. Assim, para restabelecer a tonalidade original da canção, basta colocar um capo-
tasto na terceira casa. Outras transposições ou casas podem ser consideradas para
melhor acomodar à tessitura da voz.

O texto preserva a ortografia original unicamente para fins musicológicos e sua


modernização pode ser bem vinda em situações em que a clareza do texto seja
necessária.

A instrumentação é, obviamente, para voz e violão/alaúde. Porém, seguindo os


critérios da época, a voz pode ser substituída por um instrumento melódico, como a
flauta doce ou viola da gamba soprano, e o acompanhamento por outro instrumento
hamônico, como a harpa, espineta, virginal, órgão positivo, etc. A linha do baixo pode
ser dobrada por um instrumento grave, como a viola da gamba, flauta doce baixo,
violoncello, flageolet, entre outros.

Finalmente, é de suma importância considerar uma ornamentação segundo os critérios


vigentes para a música elisabethana. Consultas em tratados e métodos contempo-
râneos, como os de Thomas Ford, Thomas Robinson e Thomas Mace, podem ser
difíceis por causa do acesso a essas obras. Porém pode-se apreender muito analisando
os procedimentos de ornamentação no restante da obra de Dowland, em particular nos
consorts onde aparecem versões de algumas das canções aqui contidas.

Orlando Fraga
A Shepherd in a Shade
Transcrição: Orlando Fraga John Dowland
The Second Book of Ayres (1600)

¬ ### C «« ««ˆ« . «« «« ‰ ««j . ««


«
« «
«
“==============================
l& ˆ« ˆ« j
j «
«
ˆ« ˆ« «
« «
« «
«
ˆ« l ˆ« ˆ« ˆ
j
« l ˆ« ˆ« »œ
»
» ˆ«=l
j
“l A shep - herd in a shade, his plain - ing made, Or love and

“l « «« ««« «« « «« ««« ««ˆ«


Since love and for - tune will, I ho - nour still, Your fair and

“l ### C ««˙«˙«« « «« «« ««ˆ« ««ˆ« «« «««


ˆ
« ˆ
««
ˆ
« ˆ
« #ˆ«ˆ« .. ˆ«« «ˆ« ˆ« ˆ«ˆ«
« . «
ˆ
« «
ˆ
L“==============================
l& ˆ« «
ˆ ˆ
«
l _ _ _ _»œ «
ˆ
« ˆ
« l _»œ .
_
_
_
_
_

J _
_»œ» _
_
_ _
_»œ» __»œ #___œ __»œ » » __J»œ __œ»»»œ #œ___»»»œ =l
œ
»
»» . » »
œ
»» »» »» » »» »» »» » » »» »»» »»»
3 = fá#
» ◊

¬4 ### « ««˙« «« ««ˆ« ««ˆ« ««ˆ« ««


«
ˆ
« œ
»
»
“l==============================
& «
l _««ˆ _«j« « «
« ˆ« =l
» «ˆ _«j «ˆ #ˆ« ˆ« l
“l
“l
lov - ers' wrong, Un - to the fair - est lass that trod on

««ˆ« «« « «« «« . ««j ««« « «« ««« ««ˆ« ««ˆ« #ˆ««« ««ˆ« «««ˆ«


love - ly eye, What con - quest will it be, sweet nymph for

“l ### «««ˆ #ˆ«ˆ« «ˆ« ˆ« #ˆ«ˆ« . ˆ« ˆ««ˆ «ˆ« «ˆ«ˆ« «ˆ«


ˆ« _ _ _ _
L“l==============================
& l ˙
» «ˆ« l œ»»œ
_
_ _ _ _
_œ»» . _œ»» œ»»» _œ»» »» ˙
» _ »
˙
»
»» _ œ
ˆ
»
«
»» . J
_
œ
»
» #œ »
»
» _
_ _
_ »»» __œ»»»œ __œ» =l
» _»œ» _ œ
»»» »»» »»
» » » » ◊ ◊ ◊ »

¬7 ### « ‰ « « ##n « « «« «« œ»
«
ˆ« «
ˆ
j
« «
ˆ« j
j «
« «
« «
« «
l ˆ« #ˆ«« _««ˆ ˙« « «
« «
ˆ
j
« «
ˆ
« ˆ« ˆ« »» =l
j
“==============================
l& ˆ« ˆ« ll
“l
“l
grass, And thus be - gun his song. Re - store, re - store my

“l ### #ˆ«««œ» . «« « ««ˆ« . «« «« ««ˆ« ««ˆ«


thee, If I for sor - row die.

««j ˆ
j « «
« . « « # n
# «ˆ« . nˆj
œ_»»»œ _»œ» ˆ« _«ˆ« _«ˆ«œ» _»œ ««ˆ ««ˆ« l _«ˆ«ˆ«œ .
L“l==============================
& _»œ»
«j
ˆ« «˙««˙
___ l l __»œ __»œ
« «ˆˆ« ««
__»œ __»œ̂ =l
»»» _œ»» _œ»»» »» »» »»» » ˙
» » » »» »»
»» »» » »

1
¬10 ## «« ««ˆ« ««
ˆ« «« l ««ˆ« . ««j
ˆ« ««ˆ« ««ˆ« «« l «« « «
“l==============================
& ˆ« . ˆ«
j ˆ« _ˆ« _«ˆ« _««ˆ _«««˙ =l
“l
“l
heart a - gain, Which love by thy sweet looks hath slain,

« «««
“l ## «««ˆˆ« ˆ«ˆ« #ˆ
«« .
«
ˆ
« . ««
ˆ
j
«
«« .
nˆ«
ˆ
« . ««j
ˆ
« ««« ««ˆ« ««
«
ˆ ««j ««
ˆ
« ««j ««
˙«˙»
ˆ
« ˆ«œ»
L“l==============================
& œ»» ˙»»˙ l «
ˆ
« œ»œ» l #ˆ « œ
» ˆ
« =l
» »
» _ »»» _»œ»» _
#_»»œ _ »œ̂»» _
__œ»» » _
__»œ »
» _ »»˙»
» »»» »» »

¬13 ## «« «« « ««ˆ« « « . ««j ««


« «
“==============================
l & “ { _««ˆ «
«ˆ« « ˆ« «j «
ˆ« « «
l #ˆ«« » œ
»
» ˆ
« ˆ« =l
_««ˆ «ˆ j
_«j ˆ« l j ˆ« ˆ«
“l
“l
Lest that en - fore'd by your dis - dain, I sing, Fie fie on

“l ## « « « « « «
« « « « ««« ««« ˆ««« ˆ«« ««« «« «« ««« « ««ˆ« . ««
« « « « «
ˆ« _««ˆ «ˆ _«« «ˆ l _ˆ« «ˆ« _ ˆ«« _««
«j ˆ « « « «
ˆ « «
«ˆ «ˆ l «ˆ« ˆ« ˆ « ˆ«
j
l & “{ _ˆ_«œ «ˆ« n_
«j
L“==============================
_œ»» »œ» _»œ̂» »œ» __»œ »œ̂» n_œ»» _»œ» . #œ
#_J»œ» »» œ
»
» »» =l
œ
»
»» » » » » » » » »
» »»

¬16 ## « . ««j «« ««ˆ« ‰ «« ««ˆ« . ««j ««


«
ˆ
« œ
»
»
“==============================
l& ˆ
« ˆ
« l « «
« ˆ« l ˆ
« ˙« =”{
» «_j
«ˆ ˆ
«
“l
“l
love, fie fie on love, it is a fool - ish thing.

««
“l ## #ˆ«««ˆ« ««ˆ« «« .
ˆ
««j
ˆ« #ˆ«‰
«« ««ˆ« ˆ« ««
ˆ
«« nˆ««« «« . «« «
_J»œ» #œœ»»»»
L“l==============================
& _»œ» .
« œ»» l _»œ Jœ»»» _ œ»»» œ»» _œ»»» _
« ‰ Jœ»» l #œJ» «ˆ_œ» œ»»_ _«ˆœ Jœ» ˆ« #˙_««˙« =”{
» » » »» _»œ» » __»œ __»œ » »» »» » _»»œ »»» »» __»˙
» »» »» » »»

2
All ye, Whom Love or Fortune
Transcrição: Orlando Fraga John Dowland
The First Book of Ayres (1597)

¬ ## C « «« «« ««ˆ « « «
«˙« ˆ« ˆ« «
“l==============================
& l «ˆ« «ˆ« «ˆ« . ««j
ˆ« ««ˆ« l ««ˆ« #ˆ««« ««˙« =l
“l
“l
All ye, whom Love or For - tune hath be - tray'd;

“l ## C ««˙ «««
˙ « ««ˆ« . « «« .
ˆ ««j « « «« nˆ«««
«
#˙_«˙«»˙
« «
«ˆˆ« «ˆ«
“Ll==============================
& _ ˙ l _ «
ˆ« _ˆ«˙
j « . ˆ
« «
l _ˆ«»œ . _ j ˆ« _«ˆ«ˆ«
«
__»œ =l
» »
» # _ ˙
»
» »
» » n _
œ
»
» _ œ
»
»» »»
3 = fá# » » » » » »

¬4 ## ‰ ««ˆ« «« «« «« ««j «« «« « «
Ó ˆ« «ˆ« «ˆ« ««ˆ «
“==============================
l& ˆ« ˆ« l ˆ« . ˆ
« l «ˆ« « #˙«« =l
“l
“l
All ye, that dream of bliss but live in grief;

«« «« «« «« ««
“l ## ««ˆ« . j
«»œ̂ #ˆ«œ» . ˆ« Jœ» n˙«
œ
» nˆ « «« «««˙ «««˙« ««j
»
œ »
œ » »
L“==============================
l& »œ » »
» l » œ
» . ˆ
« l ˙
« «ˆ« . ˆ « =l
_
_ » »
»» » »» » » » _»œ» __»»œ . __»Jœ _»˙» _»˙»
_»˙» » »» »» » »
»

¬7 ## «« . «« « «« ««ˆ« ««
Œ « « « « «
« ˙«
“==============================
l& ˆ« ˆ« ˆ« l _««ˆ .
j _«j
«ˆ _««ˆ #ˆ« l ˆ« =l
“l
“l
All ye, whose hopes are ev - er - more de - lay'd;

««« ««« «« «« « «« ««
“l ## «« «« «« ««ˆ « « « « « «
« l «œ̂» . ˆ« #ˆ«« #ˆ«« «ˆ« Jœ» ˆ« . nˆ«« nˆ«« «« l ««« ˆ««« ˆˆ««« «ˆ« «ˆ« «ˆ«ˆ «ˆ «««ˆ«=l
« « « « « « « «
l & _ˆ« #ˆ« #ˆ«˙»»»
L“============================== »» » #œ»» _œ»» _
œ
» _ _ _ #ˆ« __«
_
_»˙» » »
» » »
» »» _
œ̂
» _
œ̂
»
»» _
_»œ» _»˙»
» » »

¬10 ## Œ ‰ «« ««ˆ« ‰ ««ˆ« ‰ ««j ««ˆ« «« ««ˆ«


«
« «
«
“l==============================
& ˆ« . #ˆj ˆ« l
j « ˆ
« l ˆ« =l
« «_j
«ˆ
“l
“l
All ye, whose sighs, whose sighs or sick - ness wants

“l ## ««ˆ«ˆ ««ˆ« . «« ««ˆ« «« ««« ««« «««ˆ ˆ««« ««« ««« «« ««« «« « «« «« «« «
ˆ «
« « «
« #ˆ
« «
« ˆ nˆ
l& œ»»
» ‰ œ»»» ˆ«Jœ» œ»»œ
j
L“==============================
»» »» l #œ»» ˆ« œ»œ̂»» _œ»»œ œ̂
»
» _ l _ _»»»œ̂ _ˆ« ˆ«« _«««œ̂» . ˆ««ˆ«ˆ #ˆ««« =
« « « «««
_ œˆ«»»» l
» » »»» »»» _»»œ __»»œ #___»»œ __»œ »»
» » »» »»
3
¬13 ## « « « ««ˆ «« ««
& «
«
ˆ «
ˆ
« «
“l==============================
˙« l“l { Ó Œ « l ˆ
« #ˆ « =l
“l
“l
re - lief; Lend ears and

« ««« ˆ««« ««« «ˆ« «« ««


“l ## « «« «« nˆ«««« «««« « «
ˆ #ˆ « «« . « « «
«
«ˆ« «« . ˆˆ«««
«««
ˆ.
«
««
ˆ«
«
« «
ˆ #ˆ « ˆ« ««ˆ« l l ˆ«œ»
L“l==============================
& ˆ
œ»œ̂»œ »
œ œ«ˆ»»» #ˆ «« .
#œ̂»«» _
_ « “ { #œ»» »
»» _œ»» »»» »» _œ»» l »
œ̂
»» œ»» _œ»» _œ»» = l
» _»˙» » » » » » » »
»

¬16 ## «« ««« ««ˆ« «« . ««j ««˙«


ˆ
« #ˆ
“==============================
l& l »œ
»
» l ˆ
« ˆ« =l
“l
“l
tears to me, most hap - less man,

«« «« «««
“l ## ««ˆ« ˆ««« ««˙« ««
«
ˆ « ˆ
« . œ
» ˆ
j
« #˙ ˙««˙«
l& ˆ«
L“==============================
l «ˆ«» ««ˆˆ« l »
œ œ»» œ
»
» =l
_
_œ»» __œ» _
_ _
_ #œ »» _œ»»» _J»œ» _œ»» __œ» __»œ» __»» » __»» _»˙»
» »
» _»
œ
»» _
»
œ
»» » » »
» »
» _ œ
»
» _ »
œ
»»» »
◊ _«

¬19 ## ‰ œ «« ««ˆ« «« ‰ «« ««ˆ« ««


»
» ˆ
«
“l==============================
& ˆ
« «
«
ˆ
j l œ
»
» ˆ
« ˆ« ««j
ˆ« =l
» « »
“l
“l
That sings my sor - rows; That sings my sor - rows

“l ## ««j «« ««j ««j «« « ««« «« «« ««« ˆ««« ««ˆ« ««ˆ« nˆ««« «« «« «« ««« «« ««
ˆ« ˆ
« ˆ
« nˆ « ˆ« «
ˆ« «ˆ ˆ« «ˆ« l ««
j ˆ« ˆ« ˆ« ˆ« ˆ« «ˆ« =
& _œ»»œ»»
L“l==============================
_
_ _
_ _
_ _
_ _ œ̂»
» _
_ _
_ ___ ___ l
» _
œ
»
»» _ »œ»» _
#_»œ» _ »œ»» » _œ
»
»» _ »œ»» #_»œ» »œ»»
» »

¬21 ## Œ «« ««ˆ« «« « ««j


ˆ« ««˙«
1. 2.

l& ˙«
“============================== «ˆ l «ˆ« . ”{ w =”
“l
“l
like the____ dy - ing swan. swan.

« « «« «« «« «« «« «« « ««« nˆ«««« «««


“l ## ««j̇ «
ˆ«˙» «ˆ« «j «
ˆ« #ˆ«˙»» ˆ« ˆ« ˆ« #ˆ« ««ˆ ˆ« ««ˆ« ˆ«ˆ« ˆ«« ««« w
L“l==============================
& »»» »_»˙» l _»˙ #ˆ_« «
ˆ {
” #w_w =”
»» »
» _
_ »˙»» _
_ w

4
Awake, sweet love, thou art return'd
(Galliarda)
Transcrição: Orlando Fraga John Dowland

¬ ## 3 ˙» « «« « «
The First Booke of Songs or Ayres (1597)

» ˙
» ˙
» « ˙
» Ó
2 » »
» »» l
“==============================
l& w ˙
« lw »» l w l ˙« «˙« «˙« =l
“l
««
A - wake, sweet love, thou art re - turn'd My heart, which

“l ««˙« ««˙«
Let love, which nev - er ab - sent dies, Now live for

˙«
“l ## 23 www.. w ˙» ˙»
» ˙
» w «« «« «« w ˙
« w
l ww » »»
L“==============================
l& w. »» l w ˙« ˙« ˙« l ẇ»»» w ˙« l __w.
w .. =l
3 = fá#
w

¬6 ## ««˙« ««˙«
& w ««˙«
“l==============================
l _w l w l w. =l
“l long in ab - sence mourn'd, Lives now

“l ««ˆ« «« ««
ev - er in her eyes, Whence came

# # w «
« « « «
« ˙
»
» ˙
» «««˙ . ˆ«˙» nˆ« ««
«˙««˙
“l ˙
« «
˙« «
˙« ˙
« » »
» ˙
» . œ
» w
w_w
& _ l _w ..
L“l============================== l »_˙»» .. »_»œ» »˙»» l __»œ _˙«»œ» __»œ =l
_w _w _˙»» »
» » _ ˙
»
»» . »» » »»
»
¬10 ## « «« ««ˆ« «« ˙»»
«
˙
« ˙
« .
“==============================
l& l w. l w. ”{ “ { ˙
« ˙
»
» » =l
»
“l in per - fect joy. On - ly her -

“l ««˙ ««ˆ «« ««˙« ««˙« . «« «««


my first an - noy. De - spair did

# «
“l # «ˆ«˙» « « ˙
« w . ˙
«
˙
« ˙«« #˙««˙«
˙
»
»˙»»_. .
L“l==============================
& œ
» Œ
l w ˙»»» œ
» œ»» œ»» l w. ˙
« ˙« « =l
»˙»» »
» »
» » ˙
»
» w {
” “ { _ ˙
» _
w
»_w ◊
» » »»

¬14 ## w «« ««˙« « « «« w ««
˙
»
» w #˙ « « « ˆ
« ˙« Ó =
“==============================
l& » l l ˙« ˆ« l lw l
“l self hath seem - ed fair: She on - ly I could love,

“l ««˙« . ««ˆ« «˙« « «« ««˙ « «« « «« «« . «« ««ˆ« ««˙« ««˙«


make me wish to die; That I my joys might end:

# # w ˙
» «
˙
« «
˙
« « ˆ
« «
˙
« . «
«
ˆ
« «
˙
« «
˙
« «
« «
« «
«
ˆ
« ˆ
«
“l
l & _w »»»
L“==============================˙
» l ˙«˙»»» ˙»» _ˆ« l w
_
˙«œ œ» l w˙« . ˆ« »ˆ«˙
»
» » » l ˙»»
˙
»
»
œ»»
» œ»» _»œ» œ»»»=l
_w »» » _ _»˙» _
w » » » » » »
»
¬19 ## « « «« «« «« « «« «« «« « ««
& ˙« « « «
ˆ ˆ
«
“l============================== ˙
»
»» l ˙
« ˙
« «

« l ˙
« ˙
« ˙
« ˙
»
l »» « ˙« «
˙ lw Ó =”{
“l She on - ly drave me to de - spair, When she un - kind did prove.

“l ««« . «« ««˙« «« ««ˆ« ««« «« « « «« ««ˆ« «««˙ . ««ˆ« «« « w .


She on - ly, which did make me fly, My state may now a - mend.

#
“l # ẇ«« . « «
« ˆ« «˙«˙ ˆ« ˆˆ« ˆ« «ˆ« « ˙« . œ»
«
«ˆ« ˙»»
L“==============================
l & ẇ _
ˆ
« l _»»»» _ww l _ ˙
» ˆ« »œ»» ˙»˙»» l ˙»» . w ˆ« «ˆ« l w.
˙
« . w.
w. =”{
»_˙» _ ˙
» _ »
˙
» Œ » »
»»» »» »» ◊
5