Você está na página 1de 7

L'Analyse Transactionnelle, fondée par Eric Berne est une théorie de la personnalité et de la

communication et une méthode contractuelle de changement.

Elle a été pensée sur la base des principes suivants, auxquels elle s’attache, premièrement
elle adhère au courant humaniste qui postule la nature fondamentalement positive de l’être
humain, sa capacité à faire des choix et à les assumer. A ce titre, attaché à la vulgarisation
des savoirs, elle utilise un langage simple et accessible.

Le cadre de sa pratique est contractuel, c’est-à-dire que le lien entre l’accompagnant et


l’accompagné est basé sur la libre négociation et acceptation d’un contrat préalable, clair
et exhaustif qui responsabilise chacun quant au travail à mener et aux objectifs à atteindre.

Le concept de base de l'analyse transactionnelle est celui des 3 états du moi, formés au
cours de la petite enfance et qui constituent la structure de toute personnalité : ce sont le
Parent, l’Adulte et l’Enfant. On les représente généralement par 3 cercles superposés. Tous
les 3 sont aussi importants l'un que l'autre. Ce qui se passe dans nos rapports
interpersonnels et dans nos vies dépend en grande partie de l’état du moi à partir duquel
nous agissons, dans telle ou telle situation.

 L'état Enfant est celui d'où provient notamment la créativité, le jeu, l'intuition, les pulsions
et les sentiments. S'il peut être spontané, intuitif et créateur, l'Enfant peut aussi être
capricieux, rebelle ou soumis.
 L'état Parent, pour sa part, est responsable, réconfortant et protecteur. Il représente le
sens éthique et les normes, ce qui constitue la base du respect de soi et d'autrui. Il est
« civilisé », mais peut être critique, dévalorisant et contraignant.
 Quant à l'état Adulte, il sert de fonction équilibrante entre le Parent et l'Enfant, sachant
quand lâcher du lest à l'un ou à l'autre. Il évalue, réfléchit et fonctionne de manière
rationnelle en fonction de la situation du moment. L'état Adulte est un genre d’ordinateur :
il n'est ni négatif ni positif.

Chaque auteur choisit une ou plusieurs idées directrices pour en faire un point de départ de
son analyse. En effet Eric BERNE ne fait pas l’exception, cet auteur repose sur multiples
concepts pour expliquer et développer son analyse transactionnelle. Alors quels sont ces
concepts ?

Pour expliquer et développer l’analyse transactionnelle, Eric BERNE s’est intéressé à


multiples concepts.
Le concept des Etats du moi :

Pour établir sa théorie, Berne s’est fondé sur trois observations:

• Toute personne adulte a été autrefois un enfant.

• Tout être humain dont les organes cérébraux fonctionnent correctement est doué d'une
épreuve de réalité convenable.

• Tout individu qui parvient à l'âge adulte a eu soit de véritables parents, soit des
personnes qui en tenaient lieu. »

1. Le concept des transactions :

La transaction est un échange entre deux personnes qui consiste en un stimulus et une
réponse entre deux états du moi spécifiques. Eric Berne a distingué trois différents types de
transactions.

2. Le concept des jeux psychologiques

Appelés aussi jeux stratagèmes sont les répétitions des premières solutions trouvées par
l'enfant pour conserver le lien à l'autre et satisfaire ses besoin. Pour mieux expliquer, ces jeux
sont la redondance d'une séquence du scénario que l'enfant a appris à jouer dans sa famille
lorsqu'il n'a pas trouvé d'autre moyen que la manipulation pour satisfaire ses besoins de
stimulation de reconnaissance et de structure. Devenu grand, il peut inconsciemment chercher
à satisfaire ses besoins dans la relation avec les autres sur ce même mode de communication
manipulatoire.

Ce concept permet de mettre en évidence et d'analyser les dysfonctionnements dans la


communication, et d'aider la personne à trouver une manière différente et saine de satisfaire
ses besoins dans la relation.

3. Le concept de scenario de vie

Berne définit le scénario comme «un plan de vie inconscient reposant sur des décisions
prises dans l'enfance, renforcées par les parents, justifiées par les événements ultérieurs,
aboutissant à une fin prévisible et choisie».
Ce concept est fondamental pour saisir la dynamique intrapsychique et interpersonnelle. Il
permet de comprendre que les gens prennent dans l'enfance des décisions pour survivre et
répondre à leurs besoins immédiats d'amour, de sécurité et de protection.

4. Le concept de besoin de reconnaissance et de structure

S'appuyant sur les travaux du médecin analyste René Spitz, Eric Berne a mis en évidence
trois besoins essentiels à tout être humain :

• besoins de stimulation

• Besoins de reconnaissance dans la relation à l'autre

• Besoins de structure

Ces besoins doivent être satisfaits pour qu'une personne se maintienne dans un état
d'équilibre physiologique et psychologique sain.

5. Le concept de position de vie

Pour Berne, la position de vie est "la manière fondamentale et constante à partir de laquelle
une personne se situe face à elle-même et face aux autres".

Ce concept permet de comprendre la dynamique existentielle à partir de laquelle une


personne a construit son identité et comment elle établit aujourd'hui des relations positives ou
négatives de façon cohérente avec son histoire.

6. Le concept de sentiments parasites

En Analyse Transactionnelle on considère qu'il y a quatre émotions de base : la joie, la


tristesse, la colère, la peur.

Le petit enfant apprend quelquefois à réprimer une ou plusieurs émotions qui ne sont pas
acceptées dans sa famille pour les remplacer par d'autres émotions qui sont autorisées. Il
utilise alors ces sentiments dit «parasites ou rackets» pour obtenir les gratifications et signes
de reconnaissance dont il a besoin.
7. Le concept d'autonomie

L'autonomie correspond à l'utilisation par la personne de ses capacités de conscience, de


spontanéité et d'intimité. La personne autonome:

• Accepte la responsabilité de ce qu'elle vit.

• Prend ses décisions en fonction de ses critères personnels et non plus pour s'adapter.

• Vit ses sentiments authentiques et les exprime selon ses choix.

• Perçoit l'autre et elle-même comme une personne qui a le droit d'exister et mérite
d'être respectée.

I. Les champs d’application de l’analyse transactionnelle

L’analyse transactionnelle est un ensemble des méthodes utilisées dans différents


domaines. Ces domaines sont appelés «champs». L’AT s’applique dans quatre champs de
spécialisation qui sont : Psychothérapie / Clinique, conseil, éducation et organisation.
la psychothérapie, le conseil, l’éducation, l’organisation

II. Points forts du modèle, ses limites et faiblesses

En s’intéressant à l’individu seul, l’individu en relation avec l’autre, l’individu avec le


groupe et l’individu dans l’organisation, l’Analyse transactionnelle peut constituer une réelle
boussole de navigation dans l’environnement professionnel pour soi, son management et ses
relations aux autres. Ceci ne nie pas le fait que l’AT est un modèle double tranchant. Nous
distinguerons ci-après ses forces et avantages ainsi que ses limites.

1. Forces et avantages :

L'une des forces de l'AT est l'accent mis sur le contrat thérapeutique pour guider la
direction du processus thérapeutique. Puisque le thérapeute et le client travaillent ensemble
pour atteindre les objectifs du contrat, ils fonctionnent plus comme des partenaires que
comme des «médecins et des patients», ce qui élimine le différentiel de pouvoir existant dans
d'autres approches thérapeutiques. Elle signifie la valeur de travail social de
l’autodétermination, car elle permet aux clients d'apporter les changements nécessaires pour
améliorer tout fonctionnement. Une deuxième force de TA est que les clients peuvent
facilement comprendre et appliquer ses concepts dans l'analyse de leur propre comportement
interpersonnel. Une troisième contribution de TA est sa reconnaissance que les premières
décisions des gens influencent leur comportement actuel.

L'analyse transactionnelle peut être utilisée de différentes manières :

 Elle peut être utilisée en psychothérapie: La TA facilite le développement


personnel et est utilisée pour traiter les dysfonctionnements du groupe ou
psychothérapie individuelle.
 Elle peut être utilisée dans les affaires: TA a eu beaucoup de succès dans les
affaires, et est utilisé pour améliorer la dynamique de l'entreprise.
 Elle peut être utilisé dans l'éducation: L'AT est utilisée dans les activités
d'éducation et de formation (avec les enseignants, les conseillers en éducation,
parents et autres enseignants / gardes d'enfants)
 Elle peut être utilisé dans les professions sociales: L'AT est utilisée dans les
soins ou les professions sociales telles que les soins infirmiers, l'enseignement et le
travail social.
 Elle peut être appliquée dans les paramètres individuels et de groupe.

L'analyse transactionnelle est très efficace dans le coaching, le mentorat et dans tous les
domaines, situations d'affaires où une communication claire est essentielle et une
compréhension du processus des gens est précieux.
Exemple: l’AT au travail:

L'AT peut être considérée comme une technique efficace que les gestionnaires peuvent
appliquer aux interactions quotidiennes et à long terme pour motiver les employés, augmenter
la productivité et améliorer les relations avec les employés.

Il a été démontré que l’AT aidait à améliorer l'autodiagnostic de groupe, l'analyse plus
claire des problèmes, réduction des problèmes de communication et de tension, promotion des
transactions entre adultes, et la promotion de rencontres authentiques à travers le diagnostic et
la réduction des jeux

En fournissant des informations sur la façon de motiver les employés, l’AT met l'accent sur
l'utilisation des coups positifs pour renforcer le comportement, et qu'il est également
nécessaire parfois de caresser les trois états de l'individu. Comprendre la motivation d'un point
de vue TA peut aider les managers à comprendre qu'ils ne peuvent motiver un employé qu’en
caressant seulement son adulte (comme le fait d’assigner à la personne la tâche la plus
difficile du département).

De plus, l'analyse transactionnelle a été utilisée par les organisations pour comprendre le
comportement typique non productif en termes de ce qu'il est vraiment .En exécutant l'analyse
de jeu, les gestionnaires sont également en mesure de devenirs plus conscients des états de
l'ego à partir de laquelle les subordonnés répondent.

2. Limitations :

La théorie de l'analyse transactionnelle s'est développée beaucoup plus rapidement et avec


plus de complexité que la recherche empirique sur la validité de ses composants. Alors que le
rapport fait état de nombreuses recherches sur les concepts théoriques de l'AT, il est difficile
de juger de l'impartialité de la recherche, car il existe peu de données disponibles autres que
celles présentées dans la revue d'associations d'AT. Une autre limitation de l'AT s'applique
davantage aux abus possibles de l'approche qu'à l'AT. Il est tout à fait possible qu'un
thérapeute puisse incorporer seulement le jargon et les composantes cognitives analytiques de
l'AT dans leur approche thérapeutique. Les thérapeutes qui font cela mettent trop l'accent sur
«l'analyse» et ne mettent pas suffisamment l'accent sur le changement de comportement ou
sur les aspects affectifs ou relationnels du processus thérapeutique. Autrement dit les
thérapeutes peuvent se concentrer davantage sur le travail cognitif et ne pas permettre aux
clients de traiter leurs sentiments. Ceci dit qu’elle ne devrait pas être utilisé avec des clients
qui ont des retards cognitifs profonds ou des lésions cérébrales traumatiques.