Você está na página 1de 38

COMMENT

EXPRIME R...

1. . I:id~e du temps, 102


2. . I:idée du lieu, 109

4.
..
3. I:idée de la quantité, 11:1
La caractérisation des choses et des personnes, 117
5. . I:idéede la comparaison,de la similitudeet de I'opposition,120
6. . I:idée de cause, de conséquence et de but, 1:15
7. . I:idée de la concession, 110
8. . I:idée de I'ordre, de la suggestion et du conseil, 111
9. . I:idée~e la condition,de I'hypotheseet de la supposition,111
10. . Une opinion, 116
I

1 . L'idée du temps
Définition
Le terme de « temps » recouvre plusieurs idées : I'idée de moment, d'instant
(11est né le 14 avri/1989 a 12h 12), I'idée d'intervalle entre deux moments
(La bibliotheque est ouverte de 10 h 30 a 19 h), I'idée de fréquence (11fait une
demi-heure de gymnastique tous les matins), I'idée de durée (Je t'attends
depuis une heure)...
On peutexprimerI'idéedetempsavecdifférents« outils » grammaticaux.Observez:
'e 12 mai 1990.
en 1990. .
J'ai fait la connaissance de René quand i/ est entré dans I'entreprise.
en allant diner chez sa sreur.
¡ en meme temps que vous.

. Comment exprimer I'idée de moment?


. Parune date clairementexprimée:
Elie est arrivée a Mexicole 12juin 2003.
enjuin.
au mois dejuin.
au printemps.
Moi,je suis arrivé le 31 décembre 1999.
en décembre.
au mois de décembre.
en hiver.
AlTENTION ! Au printemps, en été, en automne, en hiver.

. Par rapport au moment OUon parle :


J'ai vu mon ami Henri hier matin.
Le locuteur situe toujours ce dont il parle par rapport a son présent, par rapport au
moment ou il par'le.
L'action ou I'événement peut etre simultané, antérieur ou postérieur par rapport au
moment de la parole. Observez:
La vie des étudiants
Aujourd'hui, 15juin 2003.
En ce moment, je suis dans ma chambre et enfin, je trouve un petit
moment pour t'écrire! 11fait un temps superbe, ma fenetre est ouverte et
j'entends chanter les oiseaux dans le square d'enface. Sans les examens
et les controles, ce serait le paradis. Mais je suis mort defatigue. Quelie
semaine! Avant-hier, je suis alié a la bibliothequetoute la journée. Hier,
six heures de cours. Aujourd'hui, pareil! Et apres-demain, je dois faire
un exposé. Je n'ai pasfini de le préparer,jeferai ga demain. Cesdernieres
semaines de courssont vraiment tres dures.
Heureusement que la semaine prochaine, on est en vacances!
102 Romain

" ~-
Id, le point de repereest le momentOl!I'on parle :
En ce moment - le 15juin 2003.
Point de repere : en ce moment
ANTÉRIORITÉ SIMULTANÉITÉ POSTÉRIORITÉ
hier aujourd'hui demain
hier matin ce matin demain matin
hier soir ce soir demain soir
avant-hier apres-demain
iI y a deux jours dans deux jours
la semaine derniere cette semaine la semaine prochaine
le mois dernier ce mois-ci le mois prochain
I'an demierou I'annéedemiere cette année I'an prochain ou I'année prochaine

Remarque : Ce matin, ce soir. cette semaine, ce mois-ci, cette année peuvent aussi
etre antérieursou postérieurspar rapportau momentde la parole.Observez:
- Qu'est-ce que tu asfait ce matin?
(<<ce matin » est un moment passé par rapport au moment Ol! I'on parle.)
- Qu'est-ce que tu vasfaire ce matin?
(<<ce matin » est un moment futur par rapport au moment Ol! l' on parle.)
'"
"ya
Gérard Lambert est arrivé dans cet immeuble il y a trois ans.
Moi,je me suis installé il ya plus longtemps, il ya une dizaine d'années.
.
.Q.

IU
...
-- AveciI ya, le point de référence est le moment Ol! on parle, IU
a
on indiqueuneactionqui a eu lieu, qui estterminée,
le temps est toujours au passé, IU
'IU
iI esttoujourssuivid'une durée(troisans). a-
. Par rapport a un autre moment : ..
...
Il s'est marié avec Diana en 1998. Ill'avait rencontrée un an avant. (un ..
~
an plus tót) o
Par rapport a ce moment-Ia, les actions ou les événements peuvent etre simultanés, ..
antérieurs ou postérieurs. Observez : . a:
Arrivée a Paris
Pierre Dalle arriva a Paris par un beau matin de février. Cejour-la, il fai-
sait un beau soleil et, comme il avait neigé la veille, le Jardin du Luxem-
-
ID
:lE
a:
D.
><
bourg était étincelant de blancheur. 11arrivait de Tahiti oit, jusqu'a la ID

semaine précédente, il s'occupait d'un magasin de meubles. Il n'avait ...


Z
pas le temps de flaner : des le surlendemain, il allait prendre ses nouvelles ..
fonctíons dans la maison mere. 11avait juste le temps de s'installer dans :lE
:lE
un hOtelet peut-etre, le lendemain, d'aller voir une exposition ou un film. o
En arrivant, il ne connaissait personne a Paris, mais un mois plus tard, u
il avait déja beaucoup d'amis. .-
8'
lei, le point de repere est : un matin de février. 103
Point de repere : u ce moment-lu
ANTÉRIORITÉ SIMULTANÉITÉ POSTÉRIORITÉ

la veille ce jour-Ia le lendemain

la veille au soir ce soir-Ia le lendemain soir

I'avant-veille le surlendemain

deux jours plus tót deux jours plus tard

la semaine précédente cette semaine-Ia la semaine suivante

le mois précédent ce mois-Ia le mois suivant

I'année précédente cette année-Ia J'année suivante

ATTENTION !

. En ce moment indique toujours le moment Ol! I'on parle (= maintenant, actuellement)


En ce moment, ilfait tresfroid. J'ai regardé le thermometre ce matin: -10°!
. A ce moment-I! indique toujours un moment passé ou futur
Enjuin dernier.j' étais malade.A ce moment-la, tout allaitmal pour moi.
Rappelle-moiplus tardodans une semaine ou deux. A ce moment-lil. je te donnerai ma
réponse.
. Si on veut indiquer un intervalle entre deux moments :
La boulangerieserafermée du 16 au 31 aoíit,
11n 'y a pas de coursentre midi et deux heures.
Le médecin rer;oitu partir de 10h etjusqu'u 13h.

.
I . Comment exprimer I'idée de durée?
Pendant
Quand pendant est $uivi d'une durée chiffrée ou de «Iongtemps », on peut le
supprimer.
- Qu'est-ce que tu asfait pendant les vacances?
'1 I - Je pars (pendant) un mois en Écosse.Et toi?
- Je vais chez monfrere a Nice.
f
- Tu Y vas (pendant) longtemps ?
- Oh,je vais y rester (pendant) dix ou douze jours. Apres, je rentre a Toulouse.

Tout,toute
On insiste sur I'idée qu'iI s'agit d'une durée continue, sans interruption.
. 11a plu toute la nuit.

En
Indiquele tempsqui a été nécessairepour faire quelquechose.
11afait Paris-Marseille en six heures.
104 Elle a rédigé son mastere en trois semaines.

-~-
.
Depuis
GérardLambert habite dans cet immeuble depuis le lerjuillet 2000.
depuis assez longtemps.
depuis trois ans.
depuis son mariage.
-+ Avecdepuis,
- on inclutle momentou I'on parle,
-I'action continuedans le présent (iIhabite toujoursdans I'immeuble),
-le temps est tres souvent au présent.'Sile temps est au passé, la phrase est presque
toujoursa la forme négative(le ne I'aipas vu depuis deux mois),
- iIpeut etre suivid'une date (le 1erjuillet2003), d'une durée (troisans), d'un évé-
nement(sonmariage).
C;afait... que/iI y a... que
Ce sont des expressionstres fréquentes; elles ont le meme sens que depuis, mais
ellessont toujourssuiviesd'une durée.
ATTENTlON!
Ne confondez pas iI ya... que et 11ya.
11y a trois ans qu'U habite id. -+- 11continue a y habiter - expression d'une durée
11y a su mois qu'ils sont mariés. -+- 115continuent a etre mariés.
11est arrivé Uy a trois ans. -+- On fait référence a un moment précis, le moment de son arrivée.
lis se sont mariés Uy a su mois. -+- On fait référencea un momentprécis,lemomentde leur
mariage.
'"
LE POINT SUR IL Y A A.
I
IU
I .« iI ya + durée + que» exprime I'origine et la durée d'une action qui continue. ...
11ya dix ans qu'elle travaille dans cette société. (elle travaille toujours dans 111
cette société) e
. « iI y a + durée » exprime une action qui est terminée. 111
'IU
Elle a déjeuné il y a une heure. (le déjeuner est terminé)

. « iI ya» exprime la présence de quelque chose ou de quelqu'un.


-
o
......
..
Dans la classe, il y a 15 étudiants. (présence de 15 étudiants dans la classe)
Sur la table, il y a une pomme. (présence d'une pomme sur la table)
.
. « iI (n') y a qU'a » exprime une suggestion. -+ Voir « Yaka », p. 94.
..
Pour arriver a l'heure, il n'y a qu' a partir plus tat! (iI suffit de partir plus tót)
G:
.
111
-
G:
D.
. Comment ex(?rimer I'idée d'habitude, de fréguence? ><
111
I
Comment etre en forme et le rester! ...
Z
Tous lesjours, buvez un grand verre d'eau au réveil. 111

Le matin, prenez un vrai petit déjeuner.


A midi, déjeunez légerement. o
Mangez un fruit frais ti chaque repaso
Le soir, dinez peu, vous dormirez mieux! I
--u
Deux ou trois fois par semaine, faites une longue promenade. 105
. Lematin, a midi,I'apres-midi,le soir, la nuit
Je déteste travailler le matin. En revanche, la nuit, je suis en pleineforme!
(= le matin, en général-la nuit, en général)

. Chaque
Vous allez prendre un comprimé chaque matin.

. Tout,toute, tous, toutes


Tous les lundis, monfils a des coursjusqu'a cinq heures.
. Sur
Une semaine sur deux, le mercredi, il va chez son pere.

. Par
Unefois par semaine, il va au stade faire du foot.

. Vous pouvez aussi utiliserdes adverbes de temps : toujours, jamais, rarement,


souvent, quelquefois... ~ VoirAdverbes,p. 85 a 88.
Elle va souvent au cinéma, a peu pres une fois par semaine mais assez
rarement au théátre. Moi,je vais quelquefois au théátre mais presque
jamais au cinéma. Quandj'y vais, c'est toujours avec mon petit garr;on.
ATTENTION! L'adverbe toujours a deux sens différents : encore et tout le temps. Observez :
- Th vois toujours Patrice ? (= encore)
- Non, je ne le vois plus du tout.
Hile s'habille toujours en noir. (= tout le temps) Moi,je ne m'habillejamais en noir. c'est trop
triste.

. Cornrnent exprirner la sirnultanéité, I'antériorité, la postériorité?

. Les actions de la proposition principale et de la proposition subordonnéesont


simultanées :

Le temps est a I'indicatif; la proposition subordonnée peut etre en tete de phrase ou non.

. Quand, lorsque, au moment ou, a I'instant ou


Quand j' étais petit, je détestais dormir dans le noir.
Il pleuvait quand je me suis levé.
Lorsque je t'ai rencontré, tu venais d'arriver en France.
J' étais.a l'université lorsque tu m' as téléphoné.
L'oragea éclatéjuste au moment ouj'arrivais chez moi.
A l'instant ouj'ai dit cette phrase,j'ai senti queje me trompais.
. Pendantque (simultanéité+ durée) .
Pendant que je fais les courses, range ta chambre.
On a cambriolé notre appartement pendant que nous étions au cinéma.
. Tantque, aussi longtemps que (simultanéité + durée)
Tant que tu ne sais pas ta ler;on,tu restes ici.
Le bateau ne pourra pas sortir tant que le vent soufjlera comme r;a.
106 La duréeest la memedanslesdeux propositions.

--. -~
. Des que, aussitot que (on insistesur I'idée d'immédiateté= tout de suite)
Il ne perdpas une minute : des qu'il arrive tI la plage, il se jette tI l'eau.
Ne vous inquiétez pas, des que je serai tI la maison, je vous téléphonerai.
. Depuisque
Depuis que tu es parti, nous n'avons rer;uque deux lettres. Tu exageres!
Il s'est passé beaucoup de choses depuis que tu n'es pas venu.
. Legérondif -- VoirGérondif,p. 72.
En sortant, il afait tomber une chaise.
le l'ai rencontré en arrivant tI la maison.
Rappel : c'est la me me personne qui fait les deux actions.

. I:action de la propositionsubordonnée est antérieure a I'action'de la proposition


principale
Le temps de la propositionsubordonnée est a I'indicatif;elle peut etre en tete de
phrase ou non.
. Quand, lorsque,des que, aussitot que
Avant, quand il avait fini son travail, il rangeait la maison.
Maintenant, des qu'il a fini. il sort et laisse tout en désordre.

&-
I
ti)
Á.
~
IU
1-
I.U
Q
I.U
'IU
Q
..~
...1

a::
C'est le temps des verbes qui nous indique I'antériorité d'une action sur I'autre : "W
Le passé composé est antérieur au présent. -a::
l::e
Le plus-que-parfait est antérieur a I'imparfait. A.
><
Mais si les deux actions se suivent immédiatement, le temps est le meme (iIy W
a quasi-simultanéité). ...
z
Maintenant, quand on le gronde. il rito w
Mais avant, des qu'on le grondait. il se mettait tI pleurer. ::e,
::el
. Apres + nom, apres + infinitif passé, apres que. oi
Apres ton départ,j'ai trouvé la maison bien vide. U.
Apres avoir dit au revoir, il est parti.
---
Dans cette phrase, c'estla meme personne qui fait les deux actions : il.
107 ---¡
~-
Tout le monde s'est senti bien triste apres que tu es parti.
Dans cette phrase, iIy a deux sujets différents : tout le monde et tu.
ATTENTION!Les Fran!;ais utilisent tres souvent le subjonctif avec apres que meme si ce n'est pas logique.
11

. L'action de la proposition subordonnée est postérieure a I'action de la proposition


principale.
Lapropositionsubordonnéeest au subjonctif;ellepeut etre en tete de phraseou non.
. Avant+ nom, avant de + infinitif,avant que.
J' ai le temps de lire un peu avant le départ ?
J' ai le temps de lire un peu avant de sortir ?
Danscette phrase,c'est la meme personnequi fait lesdeux actions:je.
J'ai le temps de lire un peu avant que tu sois pret?
Danscette phrase,ily a deux sujetsdifférents:je et tu.

¡I

Avant que tu partes, je, voudrais te dire quelque chose.


Dans cette phrase, ily a deux sujets différents : tu etje. j
. Jusqu'a + nom, jusqu'a ce que.
Attends-moijusqu'a lafin des cours. I
Attends-moijusqu'a ce queje revienne.
Jusqu'a ce que je revienne, tu ne bouges pas de la maison.
ATTENTION !

11ya une différence entre tant que + indicatif et jusqu'a ce que + subjonctif.
Tant qu'elle était célibataire, je la voyais beaucoup. (= aussi longtemps qu'elle est restée céli-
bataire : idée de durée ; les deux actions se déroulent en meme temps)
Jusqu'a ce qu'elle se mane, je la voyais beaucoup. (= jusqu'a un moment précis,un point
limite: son mariage)
Tant que tu resteras la,je resterai aussi. (la durée est la meme dans les deux propositions)
Je resterai lajusqu'a ce que tu partes. (jusqu'a un point précis dans le temps : ton départ)

108
2 . L'idée'du lieu

. Interro,ger sur un lieu


. Pourobtenir une informationsur un /ieuou une destination, on utiliseou ?
OUallez-vous ?
Ou est-ce que vous travaillez ?
Vous partez ou en vacances ?
. Pourobtenir une informationsur une provenance(I'origine),on utilised'ou?
D'ou venez-vous? Je viens d'Italie. Je suis italienne.

. Le lieu ou I'on est et ou I'on va (etre. habiter. aller. etc.)


a. Les noms pays
. Nom de pays mascu/in singu/ier :
Je suis au Portugal, j'habite au Japon, je vais au Vénézuela.
. Nom de pays féminin singu/ier :
Je suis en France, j'habite en Chine, je vais en Grece.
. Nom de pays commen~ant par une voyelle ou h :
Je suis en Italie, j'habite en Écosse, je vais en Hollande.
. Nomde payspluriel :
Je suis aux Philippines, j'habite aux États-Unis, je vais aux Pays-Bas.
.villesavec
Avecles noms de pays qui n'ont pas d'articJe,cela fonctionne comme pour les
a:
Je suis a Cuba,j'habite a Singapour, je vais a Madagascar.
ATTENTION ! Je vais en Israel.

b. Les régions
. Lesnoms de régionsfonctionnentcomme les noms de pays quand qu'ils sont du
genre féminin.
-
L'Alsace, la Bretagne, La Picardie Je suis en Alsace,j'habite en Bretagne,
je vais en Picardie.
. Quand les noms de régionssont du genre mascl,Jlin
+ articledéfini».
ou au pluriel,on utilise« dans

Le Périgord, Le Limousin, les Landes


.

-
Je suis dans le Périgord, j'habite
dans le Limousin, je vais dans les Landes.
c. Lesviiies
. Avec la quasi totalité des noms de villes,on utilise la préposition « a ».
Je suis a Marseille, j'habite a Paris, je travaille a Berlin, je vais a Londres.
! J'habite en Aries et je travaille en Avignon.
ATTENTION 109
d.Les autres lieux
IJ¡ I

. Avec les autres noms de lieux, on utilise les articles contractés :


-
11

Nom de lieu masculin singulier Je vais au travail, au supermarché et au cinéma.


. Nom de lieu féminin singulier -
Il va a la boulangerie,a la poste et a la pharmacie.
Nom de lieu commenc;ant par une voyelle ou un h -
Nous allons a l'école, a l'hopi-
.
tal et a l'église.
-
Nom de lieu pluriel Elle va aux toilettes.
. Quand le lieuest en relati.onavec une personne,on utilise« chez ».
Tu viens chez moi demain ? Non, je vais chez le docteur.

e. Pour ne pas répéter


. Pouréviterla répétitionconcernantun lieuou une destination,on utilisey.
Tu es au Maroc ? ! Oui,j'y suis depuis trois jours.
Est-ce qu'il va a la boulangerie? Oui, il y va tout de suite.

. Le lieu d'oill'on vient (venir de)

a. Les pays
. Nom de pays masculin singulier :
Je viens du Portugal.
"

I . NomJedeviens
paysfémininsingulier:
de Chine.
. NomJedeviens
payscommenc;antpar une voyelle :
d'Italie.
. Nom de pays commenc;ant par un h :
Je viens de Hollande. Je viens de Hongrie
. Nom de pays pluriel :
Je viens des Philippines.
.nomsde villesavecde (ou d' quand le nom commencepar une voyelle):
Avec les noms de pays qui n'ont pas d'article, cela fonctionne comme pour les

Je viens de Cuba.
Je viens d'IsraiH.

b. Les régions
. Noms de régions masculin singulier :
Je viens du Périgord.
. NomsJe viens de Bretagne.
de régions féminin singulier :

. NomJedeviens
pays commenc;ant par une voyelle :
d'Alsace. j

. Nom de pays pluriel : i..


...
Je viens des Landes.

c. Les villes

. Avec la quasi totalité des noms de villes, on utilise la préposition « de » :


110 Je viens de Marseille.
lO

. Quand le nom de la ville commence par une voyelle, on utilise « d' » :


Je viens d'Avignon.

d. Les autres lieux


. Avec les autres noms de lieux, on utilise les articles contractés :
Nom de lieu masculin singulier -+ Je viens du travail, du supermarché et du
cinéma.
Nom de lieu féminin singulier -+ Il vient de la boulangerie, de la poste et de la
pharmacie.
Nom de lieu commen~ant par une voyelle ou un h -+ Nous venons de l"école, de
l'hOpital et de l'église.
Nom de lieu pluriel .-+ Elle vient des toUettes.
. Quand le lieu est en relationavecune personne,on utilise « de chez » :
Th viens d'ou? Je viens de chez le docteur.

e. Pour ne pas répéter


. Pour éviter la répétition concernant une provenance, on utilise le pronom « en » :
Th connais le Maroc? ! Oui, j'en viens. Je suis rentrée hiero
Il faut aller tI la boulangerie. Non, j'en viens. Le pain est encore chaud!

. Localiser
. Dans, sur, sous, devant, derriere
- Ou est ma robe?
- Ta robe est dans la bofte, la bofte est sur la table, la table est derriere :¡p
UIi
.-
la porteet la porteest devant toi! J
. A caté de, en face de, de I'autre caté de, au milieu de, etc. ::J
- Ou est la poste, s'U vous plaft? Q
- La poste est de l'autre coté de la rue, en face du café, tI coté de la .I¡U
pharmacie. 1I¡U
Q;
.;
....
. Demanderson chemin ....
.,
Ou est la Mairie, s'U vous plaft? C'est loin d'ici? IN.
Ou se trouve le théatre de l'Odéon, s'il vous plaft ? O
Vous savez ou je peux trouver une pharmacie dans le coin ?
...
Excusez-moi, est-ce qu'il y a une banque par ici? 111
IU
Pardonnez-moi, je cherche la rue Daviel, s'U vous plaft !
Cest tout pres, tI cinq minutes d'ici.
-
~
111:
A.
><
IU
. Indiquer une ciirection .,.
Z
. Les verbes utilisés pour indiquer une direction sont : prendre, aller, arriver, con ti- IU
1-
nuer, toumer, traverser. .
. Lesindlcateursde directionsont : tI droite, tI gauche, tout droit,jusqu'tI... ~
O
. On peut utiliser le présent, l'lmpératlf, le futuro u
_.
Vouscontinuez tout droit,prenez la deuxieme rue tI droite, allezjusqu'au -
feu et ce sera la premiere rue sur votre gauche. 111
3 . L'idée de la quantité
Pour exprimer I'idée de quantité, on peu~ utiliser :
. Lepluriel: Vousavezdes enfants7; J'aime les livres.
. - VoirArticles,p. 14/15.
.
.
d'olive et despommes.
Les chiffres : O, 1,2,3, 4, 5, 6, 7, 8,9.
-
Les partitifs : du, de la, de 1', des Je voudrais du pain, de la salade, de I'huile
VoirPartitifs, p. 18.

. Les nombres: 13, 25, 435, 3 589, 75 690...


. Des mots dérivés des chiffres et des nombres: u,:,edouzaine, une centaine.
. D'autresmots : des noms (des tas de gens ont des tas de problemes 1),adjec-
tifs(nombreux),
. Des adverbes (beaucoup,
tres,trop...)
-- Voir
VoirAdjectifs,p.23, 31.
Adverbes,p. 87.

. Les chiffres et leur ,erononciation


ATTENTION! 5, 6. 8, 10 -+ On fait toujours la liaison si le chiffre est suivi d'une voyelle ou d'un h muet
(cinq euros = [sélrnr:)]. Normalement, on ne prononce pas la consonne finale si le mot suivant commence
par une consonne (cinq cents = [sésií].
- Monfils a exactement cinq ans [sékií]et huit mois [qimwa]
- Mafille ainée a déjil dix ans [dizá]
- Le mien a six ans [sizá] et mon bébé dix mois [dimwa]
ATTENTION ! 9 -+ Devant les mots ans et heures, la liaison se fait en -v.
1/ est neuf heures. [nrevrer];Je le connais depuis neuf ans [nrevá]

. Les nombres
1 un 11 onze 21 vingt et un 200 deux cents
2 deux 12 douze 22 vingt-deux 300 trois cents
3 trois 13 treize 30 trente 1000 mille
4 quatre 14 quatorze 40 quarante 10 000 dix mille
5 cinq 15 quinze 50 cinquante 100 000 cent mille
6 six 16 seize 60 soixante
7 sept 17 dix-sept 70 soixante-dix
8 .huit 18 dix-huit 80 quatre-vingts
9 neuf 19 dix-neuf 90 quatre-vingt-dix
10dix 20 vingt 100 cent

Exemples :Elle a 79 ans (= soixante-dix-neuf ans) et son mari 91 (= quatre-vingt-


onze).
1789: Révolutionfranr;aise (= mille sept cent quatre-vingt-neuf)
Alexandre est né en 1998 (= mille neuf cent quatre-vingt-dix-huit).
Tél. : Appelez votre ami Franr;ois au 01 45 79 81 99 (= zéro un -
quarante-cinq - soixante-dix-neuf - quatre-vingt-un - quatre-vingt-dix-
neuf) ou bien sur son portable au 06 768831 77 (= zéro six - soixante-
112 seize- quatre-vingt-huit - trente et un.- soixante-dix-sept).
. Les nombres vont de O a I'infini. Certains sont simples (13 = = trente), treize; 30
. d'autres sont composés (77 = soixante-dix-sept; 98 =quatre-vingt-dix-huit).
. lis sont invariables sauf un/une et ses composés : Il y a vingt et une étudiantes.
ATTENTION !

21 : vingt et un 31 : trente et un 41 : quarante et un


51 : cinquante et un 61 : soixante et un 71 : soixante et onze
mals 81: quatre-vingt-un 91: quatre-vingt-onze 101 : cent un
. Écriture
11faut mettre un trait d'union pour tous les nombrescomposésjusqu'a 100 sauf s'iIy
a un et.
dix-sept(17), quarante-huit(48), quatre-vingt-dix-neuf(99);
mais quarante et un, soixanteet un.
ATTENTION! Vlngt et cent.
Hile a vingt ans. sa grand-mere a quatre-vingts ans et son grand-pere quatre-vingt-deux ans.
- Je vous dois cent quatre-vingt euros. deux cents euros ou plus?
- Hxactement deux cent trois euros.
- Multipliés, ilsprennentun -s (quatre-vingts,deux cents) mais ilsperdent ce -s s'ils sont suivisd'un
autre chiffle (quatre-vingt-deux, deux cent trois).
ATTENTION ! Ala différenceentre « nombre» et « numéro ».
. Nombre:quantitéqu'onpeut compter.
Le nombre des Franf(ais = soixante millions.
. Numéro : élément d'un ensemble.
lis habitent dans la meme rue: lui, U habite au numéro 13 et sa cousine au numéro 27.
Le billet gagnant est le numéro 13 444.
Donnez-moi votre numéro d'étudiant, s'U vous plait.

. Les nombres ordinaux


- Pardon, monsieur, pour aller el la gare de tEst, s'il vous plaft ?
. .- C'estfacile. Vousprenez la deuxieme rue elgaucheet ensuite la troi-
sieme elgauche.
Comme leur nom 1'indique, ilsserventa ordonner,a classer.
1er-= premier, 2e = deuxieme. 3e = troisieme, 4e = quatrieme, 5e = cinquieme,
6e = sixieme, 7e = septieme, 8~ = huítieme, ge = neuvieme, 10e = dixieme...
100e= centíeme, 1000e = millieme...
-+ On ajoute -íeme au chiffre ou au nombre sauf pour premier, premiere.
!
ATTENTION
- J'habite a París dans le dix-neuvieme arrondissement. Ht vous?
- Dans le seizieme.
- Dans les quartiers chics!
- Oui, mais j'habite sous les toits, une petite chambre au septieme étage.

-+ Pour les arrondissements, on utilise dans. Pour les étages, on utilise au.

. Fradions et pourcentages
1/2 =un demi
Je voudrais un demi-litre d'huile d'olive, s'il vous plaft.
1/4 = un quart
Les trois quarts des candidats a l'examen ont été re~us.
Pres d'un quart des Fran~ais (24 % exactement) ont regardé cette émission.
1/3 = un tiers
~ Plus d'un tiers des Fran~aisont voté pour ce candidato
r
10 % = dix pour cent
Pres de dix pour cent des gens cherchent un emploi.
1,5 % =un et demi pour cent
La croissance sera cette année d'environ un et demi pour cent.

. Les mots qui servent a multiplier


Le double (deuxfoisplus),le triple (troisfois plus),le quadruple (quatrefoisplus);
et lesverbesdoubler, tripler, quadrupler...
Depuis qu'U travaille en Suede, Ugagne presque le double de son anden
salaire.
Le niveau de vie des Fran~aisa presque triplé en un demi-siecle.

. Les nombres collectifs

. lis sont toujours suivis de de + nom. lis expriment en général une quantité approxi-
mative.
. Tous ces chiffres et ces nombres ne sont pas transformables. Seuls sont possibles :
Une huitaine, une dizaine, une douzaine, une quinzaine,
une vingtaine, une trentaine, une quarantaine, une cinquantaine, une
soixantaine.
ATTENTlON! On ne peut avoir que le mot une devant ces mots (sauf douzaine) : Mon voisin a une qua-
rantaine d'années (environ 40 ans), safille a une douzaine d'années (environ 12 ans).

.
ATTENTION !

Unehuitalne:
lis sont partis une huitaine dejours. (environ8 jours)
. Une douzalne donne quelquefois une idée d'approximation
II a une douzaine d'années.
:

mais pas toujours :

. Je voudrais deux doilzaines


Unecentaine(environcent) :
d'wufs. (= 24)

. II ya une centaine d'années que le téléphone est né.


Un milller (environ milie) :
Cela se passait il ya quelques milliers d'années.
ATTENTION! On peut dire une centaine, un millier, des centaines, des milliers, quelques centaines,

.
quelques mllliers, plusieurs centaines, plusieurs mllliers. Mais on ne peut pas dire *deux centaines.
Un million (1 000 000)
II est millionnaire et meme multimillionnaire.

114
. Un milliard (1 000 000 000)
Cette ile grecque estfréquentée par des milliardaires.
. Pour exprimer une quantité nulle
Ne... rien Je n'ai rien vu, rien entendu.
Ne... aucunII n'y a aucun doute: quelqu'un est venu en notre absence.
Ne... plus - Vousvoulez encore un peu defromage ?
-Non, merci,je n'en veux plus. J'aifini. C'était tres bono
~ VoirPhrase négative, p. 89.
. Pour exprimer une quantitéégale a 1
Chaque + nom Chaque étudiant doit se présenter au service des inscriptions.
Chacun Chacun doit apporter un dossier completo
~ VoirIndéfinis,p. 23, 47.
. Pour exprimer une petite quantité
Peu de (avecun nom) . II gagne peu d'argent. (= pas beaucoup)
Peu (avecun verbe) II travaille peu mais il réussit quand meme !
Un peu de (avec un nom)Ilfaut un peu de patience! (= une certainequantité)
Un peu (avec un verbe) Restez un peu, ne partez pas. '1&1
Quelques (avec un nom) II y a quelques années,je suis alié a Marseille.(= un petit ...
nombred'années) ;:
Z
Plusieurs(avecun nom) Je suis restée plusieurs jours a Wenne,j'ai pu visiter 1(-
beaucoup de choses tres intéressantes. -:=
O
~ Quelques donne une idée de quantité limitée.Plusieurs exprime une quantité e
plusimportanteque quelques. ~ VoirAdverbes, p. 87 et Comparaison,p. 120. ...
,111
. Pour exprimer une guaritité suffisante ~
111
Assezde (avecun nom) Vousaurez assez de temps pourfin ir ce travail? '1&1
a
-
Assez(avec un verbe) Vousavez assez mangé ? ...
...
Suffisammentde (avecun nom) Tu as suffisamment d'argent pour ton voyage? .
Suffisamment(avec un verbe) Tu ne travailles pas suffisamment. M
o
. Pour exprimer une grande guantité ..
.
Beaucoup de (avec un nom) ar:
lls ont beaucoup d'enfants, 60u 7. su
Beaucoup (avec un verbe) IIpleut beaucoupen mars et en avril. ~
ar:
De nombreux. de nombreuses (avec un nom) II y a de nombreux touristes fran- Do
><
su
~ais a Venise.
Un grand nombre de (avec un nom) 1-
Cet été a Paris, il y a un grand nombre Z
de musées fermés pour travaux. su
~
~
. Pour exprimer une Cfuantité excessive o
u
Tropde (avecun nom) II y a trop de bruit id. Éteignez la télé! --
-
Trop (avec un verbe) Ne boispas trop, tu serais malade! 115
. Pour exprimer une quantité total e
Tout,toute, tous, toutes Tu as pris tous les bagages? Oui,je les ai tous, je n'ai
rien oublié.
-+ Voir Déterminants, p. 23.
-+ Voir Pronoms, p. 47.

. Quelques mots qui servent a mesurer


Un kilo, une livre (= un demi-kilo), une demi-livre (= 250 grammes), cent grammes...
Donnez-moi deux kilos de haricots, une demi-livre de beurre et deux
cents grammes de crevettes. ,.

Un morceau (de) Tuprends combiende sucre dans ton café? Un morceau ?


Une tranche (de) le voudrais deux tranches dejambon. .

Un paquet (de) Avant, il fumait deux paquets de cigarettes par jour mais il a
arrété.
Un bouquet (de) Qu'est-ce quej'apporte? Un bouquet defleurs?
Un tas (de) Tu as oubliéta pelle et ton seau sur ton tas de sable.
11a eu un tas d'ennuis mais {:a va mieux maintenant.
Une foule (de) 11y avait une foule de touristes autour du guide.

..

Etaussi...
Augmenter, une augmentation (une hausse) Cetteannée, la hausse des prix est
de 1,1 %.et le salaire moyen a augmenté de 1,4 %.
Dépasser En France, le nombre des chomeurs dépasse 2,5 millions de
personnes. Il y a exactement 2654000 demandeurs d' emploi.
Diminuer,unediminution Lenombrede volsa diminuéentrejanvieretjuillet.
Baisser,une baisse La température a baissé de dix degrés pendant la nuit.
Atteindre L'inflation dans les années 75-80 a atteint un niveau record.
S'élever a Le nombre des victimes s'éleve 0,21.
Etresupérieur aLe no~bre des A llemands est supérieur a celui des Fran{:ais.
Etreégala Le salaire minimum est a peu pres égal a 1000 euros par mois.
Etreinférieura Le nombre des Parisiens en 2003 (2 150 000) est nettement
116
inférieur a celui de 1921 (2900000) : la population parisienne diminue.
4 . La caradérisation des choses
et des personnes

Caractériser quelque chose

Cest blane.
C est reetangulaire.
C est en papier.
f;a sert el envoyer des lettres.
Cest une enveloppe.

. La couleur

Blanc, noir, vert, rouge, jaune, bleu, etc.


L:adjectifde couleur est toujours au masculin singulier quand iIest précédé de c'est.

. Levolume
. Adjectifs : minuscule, (tres) petit, (tres) grand, volumineux, énorme, gigantesque,
etc.. .

. «
etc.
De la taille de» + nom : Ce monument est de la taille d'un arbre, d'un immeuble,

. Des mesures : millimetre, centimetre, metre, fitre (pour les liquides), etc.
. La largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur : La longueur de eette table est
égale elsa largeur,e'est une table earrée.
.

: i
~
'

.-> !
'-,1
. La matiere
. Chose + de + matiere : un bonhomme de neige.
.
... '
Chose + en + matiere : un mouehoir en papier, un fauteuil
- en euir.
VoirPrépositions,p. 81.
DIC,
1&1

E
;!
. Laforme Q.'
><¡¡;,
'lII~j
. Adjectifs : earré, rond, reetangulaire, ovale, ete.
. « Enformede» + chose comparée : C'est une lampe enforme de poire.

. Lafonction
. « <;asert a» + infinitif : f;a sert el laver le linge.
. «On I'utilise pour» + infinitif : On l'utilise pour transporter des vétements. 117
Caractériser des personnes

Il est jeune.
Il est grand.
Il est mince.
f Il est blondo
Il a les yeux bleus.
Il est beau.
Il est intelligent et doux.
Il est beau.
Il est parfait !

. La description physique
. L'age:
- Avoir+ X ans
Mireille a 62 ans.
- ttre + agé(e), ;eune, d'age mur, etc.
Ce monsieur est agé.
Le fils de Pierrette est jeune.
Ma sreur est unefemme d'age mur.
\1
. La taille : étre + grand(e), petit(e), de taille moyenne.
Elle est de taille moyenne
. La corpulence : étre + maigre, mince, rond(e), fort(e).
Elle est ronde.
. Les yeux : avoir les yeux bleus, gris, verts, marron, noirs.
Elle a les yeux verts.
. Les cheveux :
- ~tre blond(e), brun(e), chatain, chauve, dégarni(e).
- Avoir les cheveux blancs, gris, noirs, etc.
Elle a les cheveux gris.
- Avoir les cheveux longs, courts, mi-Iongs, etc.
- Avoir des cheveux raides, ondulés, boue/és, frisés, etc.
- Avoir un chignon, une queue de cheval, une barrette, des nattes, des couettes, etc.
Elle a les cheveux courts et bouclés.
. Lapeau :
- ~tre blanc(he), noir(e)
- Avoir la peau e/aire, foncée, mate,
bronzée, dorée, etc.
Elle a la peau claire.
. Les accessoires
Porter des moustaches, une barbe, etc.
Porter des lunettes.
Il porte une longue barbe blanche.
118 Elle porte des lunettes.
. La personnalité et I'appréciation
! Lorsquenous décrivonsdes personnes, nous utilisonsdes adjectifsqui sont parfois
peu objectifs.11existe de tres nómbreuxadjectifsqualificatifspour décrirela person- Ut.
&U
nalitémaisglobalementon peut lesrassemblersous deux grandescatégories: 2
.2
. Lesqualités : ce sont des traitsde personnalitéconsidéréscommepositifs. O
Ma fille est belle. intelligente. douce. joyeuse. dynamique. agréable et VI
DI::
modeste. IU
Q.
. Lesdéfauts : ce sont des traits de personnalitéconsidéréscommenégatifs. iA
Mon voisin est laidostupide. brutal. sale. désagréable. bruyant et impoli. IU
Q

:; I~.
Ut
&U
Ut
O
z
U

..

o
...
a:
IU
=e
...
a:
Q.
><
IU
¡...
Z
IU
=e
=e
O
u -"
....
119
5 . L'idée de la comparaisonr I
de la similitude et de Iropposition
r

Les comparatifs

i
.t
,

. Danstous cesexemples,iIs'agit d'une comparaison exprimant la supériorité.


. Dans tous les cas, les chats sont comparés aux chiens.
I . Mais chaque phrase compare un aspect différent concernant les chats.
I . Dans I'exemple n° 1, on compare une qualité (les chats sont indépendants).
¡
Dans I'exemple n° 2, on compare une quantité (la quantité de charme des chats).
Dans I'exemple n° 3, on compare une action (dormir).
Dans I'exemple n° 4, on compare une information qui conceme le verbe (les chats
vivent longtemps).
. 11existe trois degrésde comparaison: la supériorité (+), I'égalité (=) et I'infériorité (-).

. Comparerdes qualités .
. Supériorité: plus + adjectif+ que.
Un ordinateur portable est plus petit et plus léger qu'un ordinateur de
bureau. mais il est plus cher.
ATTENTION
1 ! Plus et bon ne peuvent pas etre utilisés ensemble. L'adjectif « meilleur » les remplace et
s'accorde avec lesujet.
Le beurre est meilleur que [,huile.
L'huile est meilleure pour la san té que le beurre
Les légumes sont meilleurs pour la santé que la viande.
Les glaces italiennes sont meilleures que les autres.

ATTENTION 2! Plus mauvais est parfois remplacé par pire.


Je suis plus mauvaise que toi en mathématiques.
Je suis pire que toi en mathématiques.

. Égalité : aussi + adjectif + que.


Unordinateur portable est aussi efficacequ'un ordinateur de bureau.
. Infériorité : moins + adjectif + que.
Un ordinateur portable est moins gros et moins lourd qu'un ordinateur
120 de bureau.
. Comparerdes quantités
.. . Supériorité : plus de + nom + que.
Monfrere a plus de patience que moi.
o-
....
...
'"
O
. Égalité: autant de + nom + que. A.
O
11y a autant de touristes tI Londres qu' tI Paris.
..O
l . Infériorité : moins de + nom + que. .;"
1M
Nous avons moins de livres que la bibliotheque. O ji'
... }1
. Comparer des états ou des actions
1M 11
IU
O
. Supériorité: verbe + plus + que. .:).
Les enfants jouent plus que les adultes. ...
- .
. Égalité : verbe + autant + que. - ~
:E 1;;.;'
Monfils mange autant que son pere.
. Infériorité : verbe + moins + que.
Les Fran~ais travaillent moins que les Japonais.
Va
cC
....
1M
O
. Autre comparaison
11s'agit d'une comparaisonqui porte sur des adverbes.
. Supériorité : plus + adverbe + que.
11habite plus loin du métro que moi.
ATTENTlON'Plus et bien ne peuvent pas etre utilisésensemble. l'adverbe mieux les remplace.
Elle parle bien l'anglais, mais sa sreur le parle mieux qu'elle.
. Égalité: aussi + adverbe+ que.
Je vais rester aussi longtemps que possible.
. Infériorité : moins + adverbe + que.
Elle parle moins fort que sa mere.
Supériorité Égalité Infériorité

Aver; un adjectif Plus + ad;edif + que Aussi + ad;edif + que Moins + ad;edif + que
Avec un adverbe Plus + adverbe + que Aussi + adverbe + que Moins + adverbe + que
Avec un verbe Verbe + plus + que Verbe + autant + que Verbe + moins + que
Avec un nom Plus de + nom + que Autant de + nom+ que Moins de + nom + que

Les superlatifs

Observezces fausses affirmations:


1. Les chats sont les animaux les plus indépendants.
2. Les chatssont les animaux quiont leplus de charme.
3. Les chats sont les animaux qui dorment le plus.
4. Les chats sont les animaux qui vivent le plus longtemps. 121
I
~ I
I
. Danstous ces exemples,iIs'agit de supériorité.
I
. Danstous lescas, leschats sont distinguésde tous lesautres animaux.
t'
I
I
. Lesuperlatifne compare pas deux catégories(par exemple,les chats et les chiens)
maissoulignelescaractéristiquesexceptionnellesdu chat.
1-
. Comme dans la comparaison,chaque phrase compare un aspect différentconcer-
I
nant leschats. l
DansI'exemplen° 1, on compareune qualité (leschats sont indépendants).
DansI'exemplen° 2, on compareune quantité (laquantité de charmedes chats).
DansI'exemplen° 3, on compareune action (dormir).
Dans I'exemplen° 4, on compare une informationqui concerne le verbe (les ehats
viventlongtemps).
,
. Comme elles sont exeeptionnelles,ees earactéristiquesne peuvent pas eoneerner
I'égalité.
. Lesuperlatifexistedone sous deux formes: le superlatifde supérioritéet le super-
latif d'infériorité.
. Pourformer le superlatif,on utiliseun articledéfini(le,la, les).
. Aveele superlatifon utilisesouventle pronomrelatifqui.
Les chats sont les animaux qui sont les plus indépendants.

. Distinguer des qualités


. Pourformerle superlatifavee un adjectif,on utiliseun articledéfiniqui eorrespond,
en genre et en nombre,a eet adjectif.
Patricia est la plus courageuse.
. Supériorité : le, la, les + plus + adjectif + de.
La rose est la plus belle des jleurs.
La rose est la jleur la plus belle de toutes.
Cest la rose qui est la plus belle desjleurs.
A1TEN110N
11 Plus et bon ne peuvent pas etre utilisésensemble. L:adjectifmeilleur les remplace et s'accorde
avec le sujeto
Géraldine est la meilleure éli!ve de sa classe.

AlTENTION 2 1 Plus mauvais est parfois remplacé par pire.


En mathématiques. Géraldine est la plus mauvaise éli!ve de sa classe.
En mathématiques, Géraldine est la pire éli!ve de sa classe.
. Infériorité : le, la, les + moins + adjectif + de.
Xavier est le moins timide de mes amis.
Xavier est ['ami le moins timide de tous.
Cest Xavier qui est le moins timide de mes amis.

. Distinguer des quantités


. Avee des quantités, on utilisetoujours I'article défini le.
. Supériorité : le plus de + nom.
Cest Natacha qui a le plus de vetements.
. Infériorité : le moins de + nom.
122 Cest moi qui ai le moins de livres.
. Distinguer des actions ,"'" 11

. Avec des actions, on utilisetoujours I'article défini le. ... ; 1"
. Supériorité : verbe + le plus. ;; I I

Mane lit trois heures par jour et Édith lit une heure. C'est Mane qui lit le plus.
. Infériorité: verbe + le moins. .
IO ..
..
,
..

Wctor et Benjamin travaillent beaucoup mais c'est Benjamin qui travaille ;


le moins. w' ~
G) j~
'~
'fII!
. Distinguer une particularité concernant Iraction .1í1
' '.1
&.
. Avec des adverbes, on utilise toujours I'article défini le. . . .

...
i.
~
.I ..
.

. Supériorité : le plus + adverbe. ..


..
"F-'
..
.
.
.

". "
.
'.

Élodie habite a 10 kilometres de son lieu de travail. Jacques habite a .


.

¡:...
~~ ¡
5 kilometres de son travail. C' est Élodie qui habite le plus loin.
:E.:.. I
.
. .
.

ATIENTlONI Plus et bien ne peuvent pas etre utilisésensemble. L'adverbe « mieux» les remplace.

;f
.

Charles et Nathan parle bien espagnol mais c'est Nathan qui parle le mieux.
. Infériorité : le moins + adverbe.
Élodie habite a 10 kilometres de son travail. Jacques habite a 5 kilometres
de son travail. C'est Jacques qui habite le moins loin. ,
iiII',li

L'expression de la similitude

Stéphane et Mathieu se ressemblent. lis sont absolument semblables.


lis ont le meme age, ils sont de la meme taille et ils ont les memes yeux.
Stéphane est comme Mathieu, il adore la musique.
lis travaillent bien a l'école. En général, leurs résultats sont identiques.
lis s'habillent pareil et ne se séparent jamais. Tout le monde les con/ond.
C'est normal, ils sontjumeaux!

. Avec un verbe
Ressembler :
Stéphane ressemble ti Mathieu.
Se ressembler:
Stéphane et Mathieu se ressemblent.
:." ti
. Avec un adjectif a: ,{!
11.1 .ti
Semblable : ~
- 'it
a:
Mathieu est semblable a Stéphane. A.. "
Mathieuet Stéphanesont semblables. )( .¡
11.1
Identique: . lo- o!K
Z 111
Les résultats scolaires de Stéphane sont identiques aux résultats scolaires 11.1.
de Mathieu. Leurs résultats sont identiques. ~
Pareil : ~
O
a : Le visage de Stéphane est pareil au visage de Mathieu. ~
que (considéré par certains comme incorrect mais tres utilisé): Le visage de Stéphane
est pareil que celui de Mathieu. 123
Le, la, les meme(s) + nom :
Stéphane et Mathieu ont les memes amis.
.1
. Avec un adverbe
Pareil(considérécommefamiliermaistres utilisé):
r
Stéphane et Mathieu s'habillent pareil.

. Avec « cornrne »
Stéphane et Mathieu se ressemblent comme deux gouttes d'eau.
Stéphane .est comme sonfrere, il adore la musique. .

L'opposition
Définition
11Y a oppositionquandon soulignelesdifférencesquiexistententredeuxéléments
de meme nature.
ATTEIIITION!
L:oppositionpeut se passer de tout terme spécifique.
Élisabethest blonde.Mathildeest brune.
Dans les déux dessins ci-contre, nous avons des éléments de
meme nature : deux petites filles. .

Élisabeth Mathilde

Mals: .

Ce sont deux petites filles mais elles ne se ressemblent paso

II Alors que/tandls que:


Élisabeth est blonde alors que Mathilde est brune.
Élisabeth porte une valise tandis que Mathilde tient un saco
I
I
:1
¡I
ti Par contre, en revanche:
Élisabeth porte des vetements elsa taille. Par contre, Mathilde porte des
I
vetements trop grands.
!I

ti Contrairement a:
j'1 Contrairement elMathilde, Élisabeth est une petite fille sérieuse.
'j Et aussi...
I
. ~tredifférent: Élisabeth et Mathilde sont diJférentes.
t
I
. ~tre opposé : Le style d'Élisabeth et le style de Mathilde sont opposés.
!
ti
. Ala différence de: Élisabeth semble sage, el la diJférence de Mathilde.
,

124
-----

6 . L'idée de cause, de conséquence


et de but
J Observez ees deux phrases :
11est resté au lit paree qu'il est malade.
11est malade, e'est pourquoi il est resté au lit.
. Dans les deux phrases, iIs'agit exactement de la meme chose mais :
~ - dans la premiere, on énonce un fait et on en donne ensuite la cause;
I
- dans la seconde, on énonce un fait et on en donne ensuite la conséquence.
.Quelquefois,surtout a I'oral,quand le sens est clair,quand la relationcause-conséquence
est évidente, iI n'est pas nécessaire d'utiliser un terme particulier pour exprimer
cette relation. Observez ces exemples :
- Champagne pour tout le monde! J'ai réussi mon examen!
-
J' ai réussi mon examen! Champagne pour tout le monde!
- Je ne peux pas sortir ce soir,j'ai du travail.
- J'ai du travail, je ne peux pas sortir ce soir.
Cependant, dans d'autres cas, iIest nécessaire d'utiliser les mots qui servent a expri-
mer la cause ou la conséquence.

L'expression de la cause

. Paree que/Puisque/Comme
. Pareeque:
- Pourquoi tu pleures ?
- Paree queje suis tombé,j'ai mal au bras.
Pareeque réponda laquestionPourquoi?On donneuneexplication.
. Comme:
Comme il était malade,j'aifait venir le médecin.
Comme l'autoroute étaitfermée,j'ai pris la Nationale 10. o
On indique les raisons d'une action, d'un fait, d'un phénomene. Ce n'est pas néces-
sairement une réponse a une question.
Comme est toujours en tete de phrase.
. Puisque:
Puisque tu es argentin, tu peux m'aider a traduire ce texte en espagnol?
Bon, puisque tu ne me réponds pas, moi,je m 'en vais!
I Lesdeux personnessavent de quoi on parle.L'informationest connue, évidente.
J
.. . Comparons « paree que» et « puisque » :
- Pourquoi tu mets tes bottes ?
- Paree que je sors et qu'il pleut.
I - Bon. Puisque tu sors, tu peux rapporter du pain, s'il te plait ?
Paree que répond a I'interrogation. Puisque correspond a une constatation. 125
i

. Comparons« paree que» et « eomme » :


- Un eadeau! Mais pourquoi? Ce n 'est pas mon anniversaire!
- C'est pareeque tu as été tres sage ehez le dentiste. l I
"

I
Comme mon fils a été tres sage ehez le dentiste, je lui aifait un petit eadeau.
Paree que répond a I'interrogation. Comme donne une explication mais n'est pas une
~J réponse a une question.
. Comparons« puisque » et « eomme » :
Éeoute, puisqu'U pleut, on pourrait aller au einéma.
Hier,comme Upleuvait, Pierre et moi, nous sommes allés au cinéma.
Avec puisque, on constate qu'iI pleut. l:information est connue des deux interlocuteurs.
Avec eomme, on donne une explication. La personne a qui on parle ne sait peut-etre
pas qu'hier, iIpleuvait.

. En effet/Car
. Eneffet:
Lesens est a peu pres le meme que paree que. On introduitune explication,souvent
détailléeou encore une preuve.
Eneffet est souventplacéapres un point ou apres un point virgule.
On ne peut pas répondrea un Pourquoi...? avecen effet.
Nous allons pouvoir nous voir bientot. En effet, je serai a Bruxelles le 10.
Des quej'arrive, je t'appelle.
Mon elient ne peut pas etre le eoupable; en effet, le jour du erime, U
tenait eompagniea sa vieille mere malade.
. Car:
Ce mot s'utilisesurtout a I'écrit.Lesens est a peu pres le meme que paree que ou en
effet.
Mais:
- impossiblede répondrea un Pourquoi...? avec un ear;
- impossible de commencer une phrase avec caro
Je n'ai pas pu venir a la réunion hier car j'avais rendez-vouschez le
I médecin.

I . Le gérondif
I
Tu vois,enfaisant un effort, tu as réussi (= c'est parceque tu as fait un effort
que tu as réussi). -+ VoirGérondif,p.72.
II

I
. A cause de/Grace alEn raison de/Ala suite de/Pour/De
. A cause de + nom ou pronom:
Lesfleurs ont gelé a cause du jroid.
Il n'est pas venu a cause de moi?
Lesensde « a causede» est leplussouventnégatif.
. Grice a + nom ou pronom:
- C'est grace a Olivierquej'ai eu ee travaU.
- Ah bon ? C'est vraiment grace a lui ?
- Oui, U m'a beaucoup aidé.
126 Grice a exprimeune cause positive.
. En raison de + nom :
En raison d'un incident technique, le trafic est interrompu sur la ligne 4
du métro.
L'école sera fermée du 22 décembre au 3 janvier en raison des congés
scolaires.
Enraison de s'utilisesurtout dans un contexte officiel,administratif.
. Ala suite de + nom:
.ti la suite d'un accidentsur l'autorouteAS, il ya un bouchonde 12 kilo-
metres dans la directionSens-Paris.
Lesens de a la suite de est a peu pres le meme que celuide en raison de, maisiIy a
en plusune idée d'immédiateté.
. Pour + nom ~
Il a été récompensé tI Cannes pour son demier film.
Elle est réputée pour sa
, grande intelligence.
. Pour + infinitif passé :
11a été condamné pour avoir volé une voiture.
11a été puni pour etre sorti sans permission.
. De+ nom:
11tremble de fievre.
11était vert de peur.
Elle est rouge de colere.
Etaussi...
. Causer, etre (la) cause de.
L'alcool et la vitesse sont cause de 80 % des accidents.
. ~tre a I'originede.
Unefuite de gaz est sans doute tI l'origine de l'incendie.
. Provoquer.
Le mauvais temps a provoqué des embouteillages.
. Entrainer.
Une nouvelle hausse du prix du pétrole entrainerait une crise finan-
ciere mondiale.
. S'expliquer par.
Le succes de cette équipe peut s'expliquer par sa régularité et par son travail

eexpression de la conséquence

. Donc.par conséquent
11n'y avait plus une seule place sur Air-France. Nous sommes done partis
avec Alitalia.
11n'y avait plus une $eule place sur Air-France. Par eonséquent, nous
sommes partis avec Alitalia. 127
. (A I'oral) Alors/c'est pour ~a que/Résultat
t . Alors I
r
Le bébé n' arretait pas de pleurer. Alors, ai appelé le médeein.
. C'est pour ~a que
Mon réveil n'a pas sonné. Cest pour ~a queje suis en retardo
r . Résultat I
11a été insupportable. Résultat : il est allé au lit sans dinero

. C'est pourquoi, c'est pour cette raison que


I

11ne supporte pas d'etre enfermé. C'est pour eette ridson qu'il ne prend
jamais l' avion.
e'est pourquoi il ne prend jamais
l'avion.
I
I I
1
11 . C'est ce qui explique I

; I
,I 11Y a une greve du métro. C'est ee qui explique tous ees embouteillages.
,
r,
~ '1

. Conséquence et intensité
. Si (tellement) + adjectif + que
Hlle est si (tellement) sympathique que tout le monde l'adore.
. Si (tellement) + adverbe + que
11a eouru si (tellement) vite qu'il a remporté la vietoire.
. Tant de (tellement de) + nom + que
11y avait tant de (tellement de) vent que les bateaux n'ont pas pu partir.
Et aussi...
. Une conséquence .
Ta décision peut avoir des conséquences graves.
. Un résultat.
Tu as bien mesuré le résultat possible de eette affaire?
. Uneffet.
I Son diseours mesuré a eu pour ejJet de ealmer les esprits.
"

L'expression du but
n
Définition .

La notion de conséquence et la notion de but se ressemblent. Dans les deux cas,iI s'agit
d'un résultat. Résultat réel pour la conséquence, résultat désiré, voulu pour le but.
Comparez :
11travaille. Done, il réussit. Lerésultatest atteint.
128 11travaille pour réussir. Lerésultatest désiré,voulu.
. Pour/En vue de/Pour quel Afin del Afin que
. Pour+ nom ou en vue de + nom
Le nouveau maire a beaucoupfait pour (en vue de) l'amélioration de la ville.
Pour (en vue de) cet examen, monfils a beaucoup travaillé.
Remarque:pour+ nom peut etre en tete de phraseou non.
. Pour+ infinitif ou afin de + infinitif
Pour (afin de) réussir cette recette, suivez bien mes conseils.
Il afait beaucoup d'efforts pour (afin de) progresser en ailemand.
Remarques :
- Pour + infinitif peut etre en tete de phrase ou non;
- Afin de est d'un registreplussoutenu,plusélégantque pour.
ATTENTlON' Dans les deux propositions, c'est la meme personne qui fait les actions.

. Pourque + subjonctif ou afin que + subjonctif


Pour que (afin que) tu puisses venir,k vais changer la date du diner chez moi.
Vous pouvez intervenir pour qu' (afin quj QD.fasse moins de bruit?
Remarques : ,

- Pour que (afin que) + subjonctif peut etre en tete de phrase ou non;
- Afinque est d'un registreplussoutenu, plusélégant que pour que.
ATTENTION
I Dans les deux propositions, il y a obligatoirement deux sujets différents.

Et aussi...
. Un but, un objectif.
Son but est clair : obtenir ce poste el tout prix!
. Avoir pour but de.
Il a pour but de gagner beaucoup d'argent tres vite.
. Dans le but de.
Hile étudie les mathématiques dans le but de se spécialiser ensuite dans
la recherche aéronautique.
. ~tre destiné a.
Comme son nom /'indique, une chambre d'amis est une chambre qui est
destinée el loger les amis qui viennent nous voir.

:w f
'tO ~
POUR ALLER PLUS LOIN i
O i"
. Avoir peur del Avoir peur que:
11s'agit d'un but non désiré (= pour que... ne... pas). Observez:
.. ~F
.
Q: '
111'1
Il n'a rien dit, il avait peur dietre puni (= pour qU'on ne le punisse pas) =et
. Avoirpeur de + nom :
Il conduit toujours tres lentement : il a peur d'un accident.
-
Q:
Q.,
><
. Avoirpeur de + infinitif:
Hile mange peu parce qu'elle a peur d'etre malade.
111
...
Z
111
AnENTION I Dans les deux propositions, le sujet est obligatoirement le meme. =e
. Avoir peur que + 5ubjonctif :
J'avais peur que tu sois faché.
=e
O
U
ATTENTION
I Dans les deux propositions, iI y a obligatoirement deux sujets différents. .
129
7 . L'idée de la concession

fr -I La concession

Définition
On parle de concession quand un fait ne produit pas le résultat attendu.

Observez
Hile a beaucoup travaiilé done eile a réussi son examen.
-- -- -- -- - conséquence

Fait résultat attendu

I~
u
Hlle a beaucoup travaillé mais elle a raté son examen.
-- -- -- - --
- concession

Fait résultat inattendu

. Mais/Pourtant

Le soleil brille mais ilfait jroid.


Le soleil brille, pourtant ilfait jroid.

. Malgré+ nom

Monsieur Duchene a 80 ans. Malgré son age, il fait 3 heures de sport


chaque jour.

. Mame si (concession + hypothese) + présent ou imparfait


Meme si nous partons maintenant, nous arriverons en retardo
Meme si tu étais vieille est laide, je t'aimerais.
1
i
I . Bien que + subjondif
It Bien qu'elle soit toujours souriante, les gens savent qu'elle est triste.
I
I

!
. Quand mame
¡¡ - f;a va ?
- Non,je suis malade.
- Tuvas quand meme travailler?
- Oui! A ce soir!
I
i
130
8 . L'idée de I'ordre, de la suggesti~n
et du conseil

Définition
Donner un ordre, e'est dire a quelqu'un de faire quelque ehose.
11existe de nombreuses manieres de donner un ordre a quelqu'un. Cela peut aller de
la demande polie a "injonction brutale.
Imaginons qu'une personne donne I'ordre a une autre personne de fermer une fenetre.

. L'ordre
sous I'aspect d'une demande poli e
. Questions au conditionnel présent
Pourriez-uousfermer lafenetre, s'U uous plaft?
Est-ce que tu pourraisfermer lafenetre, s'U te plaft?
Voudriez-uousfermer lafenetre, s'U uous plaft?

. Tu uoudrais bienfermer lafenetre, s'U te plaft?


Questions au présent
Pouuez-uousfermer lafenetre, s'U uousplaft?
Est-ce que tu peuxfermer lafenetre s'U te plaft?
Voulez-uousfermer lafenetre, s'U vous plaft? .
Tu ueux bienfermer lafenetre, s'U te plaft?

. L'ordresous I'aspect d'une suggestion


. Avecle conditionnelprésent
11faudrait peut-etre fermer lafenetre I
Ce serait une bonne idée de fermer cette fenetre I Iii!
'iJ
Vous pourriez fermer la fenetre l/I'u pourrais fermer la fenetre I
e
. Avec « si + imparfait » ..
Si uous fermiez la fenetre l/Si tu fermais la fenetre I
a:.

.-.
. L'ordre sous I'aspect de la nécessité a=
Q.
. « 11faut + infinitif ». ><
111
11faut fermer la fenetre ! lo-
. « Devoir+ infinitif».
Z
111
Vous deuezfermer lafenetre I 1:
1:
. « 11est nécessaire de/iI est obligatoire de/iI est interdit de + infinitif ». o
11est nécessaire defermer lafenetre I
u
f 11est obligatoire de fermer la fenetre I iI
11est interdit de laisser la fenetre ouverte I 131
.i: ordre brut(al)
. Sujet+ pronomCOI+ ordonner+ de + infinitif.
Je vousordonnedefermer lafenetre!IJet'ordonnedefermer lafenetre!
.
I

¡ ;
I
. AvecI'impératif
Fermez la fenetre !
.
. Avecle nom
Lafenetre!

La suggestion
Définition
Faireune suggestionc'est proposerune idée a quelqu'un.
11existeprincipalementtrois manieresde suggérerquelque chosea quelqu'un.

. Avec I'impératif
Allons au cinéma ce soir!
ni

1, . Avec « si+imparfait » sous la forme d'une question


I
I Si nous allions au cinéma ce soir ?
I
l'~ . Avec le verbe pouvoir au conditionnel présent + I'infinitif
I~ Nouspourrionsaller au cinémacesoir!
,
I
I

Définition
Quand nous disons a quelqu'un de faire quelque chose qui est bien pour lui, nous don-
nons un conseil.

. Avec I'impératif
Mangez des légumes!

. Avecleverbe« devoir » au conditionnel présent + I'infinitif


Vous devriez manger des légumes!

. Avec « ce serait bien de + infinitif »


(:e serait bien de manger des légumes!

I
. Avec« iI faut » au conditionnel présent + que + subjonctif présent
I
/1faudrait que vous mangiez des légumes!

. Avec le verbe « faire » au conditionnel présent + « bien/mieux » +


~
« de » + infinitif
I 132 Vousferlez bien de manger des légumessi vousne voulezpas tombermalade.
J
., . '-'1
i-

9. L'idéede la condition, de I'hypothese


et de la supposition

L'expression de la condition et de I'hypothese

". Pour demander quelque chose, conseiller quelque chose,


faire des projets, exprimer un désir...
. Si + présent:
Si tu vas elNaples, va voir Lorenzo de ma parto (Si+ présent/ /impératif)
Si tu vas elNaples, je vais avec toi. (Si+ présent/ /présent)
Tu pourras habiter chez Lorenzo si tu vas elNaples. (Si+ présent/ /futur)
On pense que le voyage a Naples est probable, qu'iI peut se réaliser.

.A
ATTENTION!
Si n'est jamais suivi d'un futur, d'un conditionnel ou d'un subjonctif.
condition de + infinitif
Tu peux venir ti condition de rester tranquille.
Tavenue est possible,réalisablea une condition: que tu restestranquille.
ATTENTION!
C'est la meme personne qui réalise les actions « venir» et « rester ».

. A conditionque + subjonctif
Tu peux venir ti condition que ta mere soit d'accord.
Tavenue est possible,réalisablea une condition: la permission.deta mere.
ATTENTION I 11Y a obligatoirement deux sujets différents.

. Sinon + indicatif
Mange, sinon tu auras faim dans une heure.
(= si tu ne manges pas, tu auras faim dans une heure)

. Pourexprimerun désir non réalisablemaintenant,un souhaitou un regret ..


.
. Si + imparfait ~
Sije pouvais aller avec toi elNaples,je leferais. IU
le
Si + imparfait//conditionnelprésent (maisactuellement,je ne peux pas). -
ex:
o.
J'acheterais un bateau el voile sij'avais de ['argento ><
1&1
Si + imparfait/ /conditionnel présent (mais actuellement, je n'en ai pas). 1-
Z
1&1
S'il faisait beau demain, on pourrait aller se promener. ==
(On ne sait pas s'iI fera beau mais c'est possible). ==
o
Dans les deux premieres phrases, la condition ne peut pas etre réalisée actuellement. u
Dans la troisieme phrase, la condition est possible dans I'avenir.
ATTENTION
I Si n'est jamais suivi d'un futur, d'un conditionnel ou d'un subjonctif. 133
. Avec,sans
Avec une ceinture, cette robeserait plusjolie. (= situ mettaisune eeinture...)
Onserait bien malheureux sans amis. (= si on n'avait pas d'amis...)
! I . Le gérondif
j ~ En travaillant plus, tu réussirais mieux. (= situ travaillaisplus...)
~I
. Pour exprimer un regret, un reproche, une excuse, une justification...
. Si + plus-que-parfait
Si tu étais venu hier,tu aurais vu monfrere.
Si+ plus-que-parfait//eonditionnelpassé (maistu n'es pas venu et tu ne I'as pas vu).
l
Je serais venu 'sij'avais su que tonfrere était la.
(maisje ne le savaispas et je ne suispas venu).
Laeonditionn'a pas été réaliséeet done I'événementn'a pas eu lieu. t
Remarque: la propositionqui eommeneepar si peut etre en tete de phrase ou non.
ATTENTION!Si n'est jamais suivi d'un futur, d'un condltionnel ou d'un subjonctif.

. Le gérondif
En travaillant plus, tu aurais mieux réussi.
(= Situ avaistravailléplus...)

it.'
'r La supposition
Définition
Supposer quelque ehose, e'est imaginer une réponse possible a une question ou a un
probleme. .

. « Je suppose que» + indicatif


Il n'est pas venu. Je suppose qu'i! est malade.

. « 11est probable que» + indicatif


Il n'est pas venu. 11est probable qu'i! enverra un mot d'excuse.
(= je pense qu'ille fera.)

. Probablement, sans doute


Il n'est pas venu. Il est probablement (sans doute) malade.
ATTENTION! Sans doute signifie peut-étre, probablement. Si vous voulez dire qu'iI n'y a pas de doute :
sans aucun doute.

. « 11est possible que» + subjonctif; « iI se peut que» + subjonctif


Il n'est pas venu. 11est possible qu' (il se peut qu') i! soit malade.
134 (maisje ne le saispas, e'est une simpleéventualité.)
. Peut-etre
Il n'est pas venu. Il est peut-etre malade (c'est une simple éventualité.)

. En cas de + nom
En cas d'absence, adressez-vous au 15.

. Au cas oí.!+ conditionnel


Au cas oa je ne serais pas la, les clés sont chez la concierge.
(= si par hasard, je n'étais pas la...)

Etaussi...
. Dans e~s eonditions; si e'est eomme ~a, puisque e'est eomme ~a (oral)
- L'appartement ne correspond pas a la description que vous m'avez
envoyée. Dans ces conditions, je refuse de payer.
- Bon, si c'est cOlflme ~a,je garde les 250 euros que vous avez déja donnés. 135
10 . Une opinion
., Définition
¡ Comment donner son avis, exprimer son opinion ; dire qu'on aime ou non quelqu'un
1'"

ou quelque chose; dire qu'on est d'accord ou non avec quelqu'un; dire qu'on est sOr
ou non de quelque chose...

. Donnerson avis
Moi,je pense que...
. Amon avi~
. Pour moi
. D'apres moi
. SeJon moi ~

A mon avis, tout le monde doit lire ce livre.


. Je pense que/je erois que + indieatif
Je pense que tout le monde doit lire ce livre.
I
i

. Je trouve que

.
Je trouve que ce livre est intéressant.
Je trouve + nom + adjectif
d
¡I .
Je trouve ce livre intéressant.
. Je + pronom COD +trouve + adjectif
" . Je le trouve intéressant.

,
I
I
. Dire qu'on aime quelque chose ou quelqu'un (du plus fortau plus faible)
J'adore danser mais il déteste fa!
. J'adore + nom/+ infinitif/+que et subjonctif
11adore les compliments
11adore etrefélicité.
11adore qu'on luifasse des compliments.
. e'est super. e'est extra. e'est génial.
Les compliments, c'est super!
. J'aime beaueoup + nom/+ infinitif/+que et subjonctif
11aime beaucoup les voyages.
11aime beaucoup voyager.
11aime beaucoup qu'on lui propose un voyage.
.... me plait (beaueoup).
Les voyages, fa lui plait beaucoup.
Les livres, fa me plait. Lire, fa me plait.
. J'aime bien + nom/+ infinitif/+que et subjonctif
)'>alme "b,en )es Yivres.
J'aime bien lire.
136 J'aime bien qu'on m'offre des livres.
-- :'1
I
e J'aime assez + nom/+ infinitif/+que et subjonctif
En France, on aime assez l'autocritique.
En France, on aime assez se critiquer soi-meme.
En France, on aime assez que les autres se critiquent eux-memes mais on
n'aime pas beaucoup qu'ils nous critiquent. .
L'autocritique, ra plait assez aux Franrais.

. Dire qu'on n'aime pas quelque chose ou quelqu'un (du plus fort
au plus faible)
Je déteste lefootbail!
eJe déteste+ nom/+infinitif/+queet subjonctif
Je déteste les mensonges.Je déteste mentiretje déteste qu'onme mente.
e ... ne me plait pas (du tout).
Lesmensonges,ra 'neme plait pas du tout!
Mentir, ra ne me plait pas du tout! ~

e J'ai horreur de + nom/de + infinitif/que + subjonctif


11a toujours eu horreur des examens, horreur d'en passer et horreur qu'on
s'en aper~oive.
Les examens, il a horreur de ra!
eJe n'aime pas du tout + nom/+ infinitif/+que et subjonctif
Elle n'aime pas du tout la danse.
Eile n'aime pas du tout danser.
Eile n'aime pas du tout qu'on l'invite a danser.
eJe n'aime pas beaucoup+ nom/+ infinitif/+que et subjonctif
Je n'aime pas beaucoup la contrainte.
Je n'aime pas beaucoupfaire ce queje ne veux paso
Je n'aime pas beaucoup qu'on m'obligeafaire ce queje ne veux paso
eJe n'aime pastrop + nom/+ infinitif/+ que et subjonctif
- Vous n'aimez pas trop cefilm, n'est-ce pas?
- Bof! Non, pas beaucoup. Je n'aime pas trop voir des gens s'entre-tuer.
Etje n'aime pas qu'on mefasse la morale sur le Bien et le Mal.

. Dire qu'on préfere quelque chose ou quelqu'un


Je préfire tricoter!
eJe préfere + nom/+ infinitif/+ que et subjonctif
- Alors, vous préférez lesfilms plus « intimistes » ?
e J'aime mieux+ nom/+ infinitif/+ que et subjonctif
- Oui,et surtoutraime mieux que le metteur en scene soit plus subtil.

. Dire qu'on est d'accord avec quelque chose ou quelqu'un


o
D'accord? Pas d'accord? V
eje suis pour -~
- Qui est pour cette décision ? Levez la main. 137
. Je suls favorable a
- Moi,je. suis tout afaitfavorable a eette proposition. Bravo! Je vote pour.
. Je partage I'avls de X
. Je suls du meme avis que lui
. Je suls de son avis
- Moi aussi, jesuis du meme avis.
. Je suls comme X/je trouve que
- Et moi, pareil! Jetrouve que Miehel a raison.
. X a ralson/a tout a falt ralson/a absolument raison
11a absolument raison. Je vote pour aussi.

. Dire qu'on n'es! pas d'accord avec quelque chose ou quelqu'un


Moi, voter pour lui ? Jamais de la vie!
. Je suls contre/ je suis opposé a
- Désolé, pus moi! Je suis tout afait
. opposé a eette idée etje voterai contre.
Je ne partage pas I'avis de X/je ne suis pas de son avis/je ne suis pas du meme
avis que lui/Xa (totalement)tort.
- Éeoute, tu as tort de dire ~a.Moi,je ne partage pas ton avis. Miehel a
raison et toi, tu as tort.

. Dire qu'on es! sur de quelque chose


- J'en suis sur!
- Tu as peut-etre raison.
. Pourmoi,iIn'y a aucundoute
- Pour nous, il n 'g a aucun doute, ilfaut voter pour les Verts.
. Je suis (absolument)sOrque/(absolument)certainque + indicatif
I
- Hum... Tu es certain que e'est le bon ehoix?
. Bienévidemment/iIest évidentque/iIest clairque... + indicatif
- Évidemment! 11est clair qu'ils sont les meilleurs!
. Dire qu'on es! presque sur de quelque chose
Elleest amoureuse?r;a ne m'étonnepas!
. Je suis presque sOrque + indicatif l
. Je suppose que + indicatif
- Mais je suis presque sur qu'ils vont perdre.
. C;ane m'étonnerait pas que + subjonctif/probablement
- Tuas probablementraison.Mais~ane m'étonneraitpas que beaueoup
de gens votent pour eux.

. Dire qu'on n'es! pas sur de quelque chose


Cest sans doutevraimaisje n'en suis pas eertain.
. Je ne sais pas si + indicatif/peut-etre/sans doute/iI n'est pas impossible que +
subjonctif
- Je ne sais pas si e'est vrai ou non. On verra.
138 - Apres tout, il n'est pas impossible que tu aies raison.