Você está na página 1de 1

LE CŒUR PUR

Il se contentait d’être
Heureux sans le paraître.
Et, se moquant des grands,
Il vivait comme un gueux,
Fuyait les gens sérieux
Et la gloire et l’argent.
On l’aurait volontiers
Arrêté, enfermé.

Mais quel homme au cœur pur


Ne traverse les murs

Maurice CARÊME (1899 - 1978)