Você está na página 1de 2

La prière de la consultation divine [ Salât Al-Istikhâra ]

Dans toutes les situations, le musulman sait qu'il ne peut rien faire sans l'aide d'Allâh et que sa
réussite ne dépend que de Lui. C'est pour cela qu'avant de prendre une décision ou
d’entreprendre une quelconque affaire (mariage, voyage, travail, achat d’une maison, d’une
voiture, etc…) , il est bon de consulter Le Connaisseur du visible et du caché pour lui
demander conseil.

S'il nous apparaît alors que ce qu'on allait entreprendre est une bonne chose, on l'accomplit
avec confiance; dans le cas contraire, on l'abandonne sans aucun regret car on est sûr de ne
pas s'être trompé. En effet, pas un musulman ne délaisse une chose pour Allâh sans qu'Allâh
ne la lui remplace par une chose meilleure.

Selon Sa'id Ibn Abi Waqqâs, le Prophète (psl) a dit: "Parmi les bonheurs du fils d'Adam le fait
de consulter Allâh, et aussi parmi les bonheurs du fils d'Adam l'agrément de ce qu'Allâh a
décidé. Parmi les malheurs du fils d'Adam le fait d'abandonner la consultation d'Allâh, et
aussi parmi les malheurs du fils d'Adam la colère vis-à-vis de ce qu'Allâh a décidé". (Ahmad)
Ibn Taymiya a dit: "Ne regrettera pas celui qui consulte Le Créateur et demande conseil aux
créatures".

Jabir Ibn Abdillah a dit: "Le Prophète nous enseignait la prière de consultation d'Allâh [al-
istikhâra] avant toutes nos entreprises comme il nous enseignait les sourates du Coran. Il
disait: "Si l'un d'entre vous décide de faire quelque chose, qu'il fasse deux rak'ats en dehors
des prières obligatoires et qu'il dise après les salutations finales:

[ALLAHOUMMA INNÎ ASTAKHÎROUKA BI 'ILMIKA WA ASTAQDIROUKA BI


QOUDRATIKA WA AS-ALOUKA MIN FADLIKAL-'AZÎM. FA INNAKA
TAQDIROU WA LÂ AQDIROU WA TA'LAMOU WA LÂ A'LAMOU WA ANTA
'ALLAMOUL-GHOUYOUB. ALLAHOUMMA IN KOUNTA TA'LAMOU ANNA
HÂZAL AMRA ( NOMMER L’AFFAIRE) KHAYRAN LÎ FÎ DÎNÎ WA MA'ACHÎ
WA 'ÂQIBATI AMRÎ FAQDOUR HOU LÎ WA YASSIRHOU LÎ THOUMMA
BÂRIK LÎ FÎHI. ALLÂHOUMMA IN KOUNTA TA'LAMOU ANNA HÂZAL
AMRA CHARROUN LÎ FÎ DÎNÎ WA MA'ACHÎ WA ÂQIBATA AMRÎ FASRIFNI
'ANHOU (WASRIFHOU 'ANNI) WAQDOUR LILKHAYRA HAYTHOU KÂNA
THOUMMA ARDINÎ BIH].

"Seigneur Allâh! Je base mon choix sur Ta science et je puise ma capacité de la Tienne et je Te
demande un effet de Ta générosité infinie. Tu es en effet Capable et je ne le suis pas, Tu sais et
je ne sais pas et c'est Toi le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Allâh! Si tu
sais que cette entreprise (nommer l'affaire) est bonne pour moi dans ma religion, ma vie
présente et ma vie future, destine-la-moi, facilite-la-moi puis bénis-la pour moi. Si tu sais que
cette affaire (nommer l'affaire) est pour moi un mal dans ma religion, ma vie présente et ma
vie future, écarte-la de moi et écarte-moi d'elle. Destine-moi le bien où il se trouve puis fait
que j'en sois satisfait". (Al-Boukhâri) ;

(d'autres versions sont citées par at-Tirmidhi, an-Nasâi, Abou Dâwoud, Ibn Mâja et Ahmad,
mais le texte est pratiquement le même)

Ensuite, aller dormir tout en gardant ses ablutions et couché sur le coté droit.
Avant de s'endormir, réciter la Chahada "La Ilaha Illa Allah, Mouhamad Rassoul Allah"

Page 1/2
NB : Dans les 2 rakkats à faire avant la récitation du « Dou’a », il est recommandé de le faire
comme suit :

- 1er rakkat : Fatiha (1 fois) + Kâfiroune (1 fois)


- 2ème rakkat : Fatiha (1 fois) + Ikhlass ( 1 fois)

Résultat de la prière :

An-Nawawi a dit: "Il faut faire après la prière de la consultation ce qui semble être le plus
juste, et il ne convient pas de se figer à ce que l'on pensait le plus juste avant d'avoir fait la
prière, mais il faut qu'il délaisse ce qu'il pensait être le meilleur (avant la consultation) sinon il
ne serait pas sincère dans sa demande de consultation d'Allâh et dans sa demande du bien".

Par ailleurs, il faut rappeler que la prière de consultation [LISTIKHAR] ne doit pas forcément
se traduire par des rêves "avec une solution" qui se déroule dans le rêve. Il se peut très bien
qu'une personne fasse la prière de consultation et qu'elle ne rêve de rien, ou qu'elle rêve
d'autre chose.

Faire un rêve n'est pas une règle. Qu'un rêve contienne "la solution" n'est pas une règle non
plus. Il arrive qu'après cette prière - sans rêve - Dieu apaise le cœur à une solution, facilite
l'enchaînement des événements de façon favorable, bloque la voie à une autre issue pour
favoriser une issue particulière...

C’est pourquoi, il est recommandé de faire cette prière 3 nuits ou 7 nuits successives, puis
laisser la chose entre les mains de Dieu et commencer à en entreprendre les démarches.

- Si la chose t’est favorable, tu verras que les portes s’ouvriront au fur et à


mesure que tu avances dans ton projet.

- Si la chose ne t’est pas favorable, tu verras que toutes les portes se fermeront et tout ce
que tu entreprendras à ce sujet n’aboutira pas ; inutile alors de forcer le destin ; il vaut
mieux abandonner l’affaire et s’en remettre à Dieu (sans regrets), et s’assurer que Dieu
te donnera en échange quelque chose de meilleur que ce que tu lui avais demandé, car
tu l’avais déjà consulté.

Donc dans un cas comme dans l’autre, on ne perd rien.


Qu’Allah nous facilite ce qui est meilleur pour nous.

Paix sur vous.

Page 2/2