Você está na página 1de 2

D344/1 pages)

GENDARMERIE NATIONALE
Région de Gendarmerie de Haute-Normandie COMMISS ROGATOIRE

Section de Recherches de Haute-Normandie PROCÈS -\i DE SYNTHÈSE


BTA YVETOT
Code unité Nmr P.V. Année Nmr dossier justice Nmr pièce N° feuillet
00591 0993 2015 1 1/2
Le vendredi 28 août 2015 à 15 heures 40 minutes
Nous soussigné Adjudant BARBETTE Anthony, Officier de P Judiciaire en résidence à la section de recherches de
Haute-Normandie à ROUEN
Vu les articles 16 à 19 et 151 à 155 du Code de Procédure F ale.
Nous trouvant au bureau de notre unité à 76000 ROUEN, ra )rtons les opérations suivantes, que nous avons
effectuées en exécution de la commission rogatoire jointe.

Délégation : n 15
Etienne PERRIN Juge d'ir Lion, en remplacement à ROUEN 76000
de Mme nn GERNIER
Information ouverte contre: PAGET Julian — BOURC NSCyrilet....X....
Pour: Escroquerie - Usage de faux document a ninistratif constatant un droit, une identité ou une qualité ou
accordant une autorisation - Contrefaçon u falsification de chèque commise en bande organisée -
Faux dans un document administratif cor atant un droit, une identité ou une qualité ou accordant une
autorisation - Usage de chèque contrefai nt ou falsifié commis en bande organisée - Escroquerie
réalisée en bande organisée -
Fabrication d'équipement, instrument, pn gramme informatique ou donnée conçu ou adapté pour la
contrefaçon d'instrument de paiement (m )nnaie scripturale) - détention d'équipement, instrument,
programme informatique ou donnée conç i ou adapté pour la contrefaçon d'instrument de paiement
(monnaie scripturale) - acquisition d'équin ement, instrument, programme informatique ou donnée conçu
ou adapté pour la contrefaçon d'instrume it de paiement (monnaie scripturale), cession, offre ou mise à
disposition d'équipement, instrument, prc )ramure informatique ou donnée conçu ou adapté pour la
contrefaçon d'instrument de paiement (m mnaie scripturale) — Blanchiment : concours à une opération
de placement, dissimulation ou conversic i du produit d'un délit puni d'une peine n'excédant pas 5 ans
Mission : Voir commission rogatoire jointe.

PRÉAMBULE

Le 29 avril 2015, la commission rogat, ire ci-dessus référencée nous est délivrée en vue de
placer sous surveillance technique la ligne 07 6 05 59 60, utilisée par Camille CARAYON.

ENQUÊTE

Les réquisitions ont été adressées aux sociétés ELEKTRON, DEVERYWARE et Bouygues
Telecom afin de mettre en place et cesser l'interception. Pièces 2-1 à 2-11
---------------------------------------

La ligne placée sous surveillance a té en contact quasi exclusivement avec les différentes
lignes utilisées par Cyril BOURGOIS. Les discu: ions avec ce dernier portent principalement sur les
forums du darknet, le rôle de Cyril BOURGOIS divers membres des forums. Cyril BOURGOIS lui
demande de contacter le membre « Hamster » n qu'il efface les messages postés par Cyril
BOURGOIS sur le « French Deep Web ». ------ ---------------------------------------- Pièces 3-1 à 3-6 et 3-12
Elle explique également avoir publi une photo du compte Facebook de « Fouzia »,
membre du darknet, dont elle pense qu'il s'agit c l'enquêtrice qui l'avait placée en garde-à-vue.
Pièces 3-4 à 3-6
--------------------------------------------------

A partir du mois de juillet 2015, Car aille CARAYON est également en contact téléphonique
avec le membre surnommé « Kobayashi ». Ce c ernier a fourni des cartes SIM destinées à être utilisées
par Camille CARAYON et Cyril BOURGOIS pou éviter au maximum les risques d'écoutes
téléphoniques. « Kobayashi » prononce les prér oMs « Cyril » et « Camille », ce qui lui est reproché par
Camille CARAYON. « LR » (« La Relève » alias Morgan MENZER) et « Ninofresh » (autre membre du
darknet) sont également évoqués. -------------------------------------------------- Pièces 3-7 à 3-11
----------------

La géolocalisation de la ligne fait al ître qu'elle a déclenché des relais principalement


autour de CERGY (95) où réside Camille CARA et à CAEN (14) où est incarcéré Cyril BOURGOIS.

L'Officier de P .ice-Ji -ciaire


D344/2
PV n° 00591/0993/2015 Pièce Feuillet n° 1 / 2

En conséquence, nous- faisons ir au magistrat la présente procédure en un seul


exemplaire, tel que le détail en figure au iu d'envoi, le tout accompagné des pièces à conviction
énumérées à l'inventaire.

Dont procès verbal fait et clos à ROUEN, le 28 août 2015 à 16 heures.