Você está na página 1de 8

Aeronautics

Aeronautics (from the ancient Greek words ὰήρ āēr, which means "air", and
ναυτική nautikē which means "navigation", i.e. "navigation of the air") is the science involved
with the study, design, and manufacturing of airflight-capable machines, or the techniques of
operating aircraft and rocketry within the atmosphere. While the term—literally meaning
"sailing the air"—originally referred solely to the science of operating the aircraft,it has since
been expanded to include technology, business and other aspects related to aircraft.[1]

One of the significant parts in aeronautics is a branch of physical


science called aerodynamics, which deals with the motion of air and the way that it interacts
with objects in motion, such as an aircraft. The term "aviation" is sometimes used
interchangeably with aeronautics, although "aeronautics" includes lighter-than-air craft such
as airships, and includes ballistic vehicles while "aviation" does not.[1]

Early aeronautics

Francesco Lana de Terzi's flying boat concept c.1670.

The first mention of aeronautics in history came in the writings of ancient Egyptians who
described the flight of birds. Aeronautics also finds mention in ancient China where people
flew kites thousands of years ago. The medieval Islamic scientists were not far behind, as they
understood the actual mechanism of bird flight. Before scientific investigation of aeronautics
started, people started thinking of ways to fly. In a Greek legend, Icarus and his
father Daedalus built wings of feathers and wax and flew out of prison. (Icarus flew too close
to the sun, the wax melted, and he fell into the sea and drowned.) When people started to
study scientifically how to fly, people began to understand the basics of air and
aerodynamics. Ibn Firnas may have tried to fly in the 8th century in Cordoba, Al-Andalus.[2]

Other early Europeans to study aeronautics included Roger Bacon and Leonardo da Vinci.
Leonardo studied the flight of birds in developing engineering schematics for some of the
earliest flying machines in the late fifteenth century. His schematics, however, such as that for
the ornithopter, ultimately failed as practical aircraft. The flapping machines that he designed
were either too small to generate sufficient lift, or too heavy for a human being to operate.

Although hobbyists continue to show interest in the ornithopter, aeronautics research in the
19th century came to focus on the glider. Sir George Cayley (1773-1857) became "one of the
most important people in the history of aeronautics. Many consider him the first true scientific
aerial investigator and the first person to understand the underlying principles and forces of
flight."[3] A pioneer of aeronautical engineering,[4] he is credited as the first person to separate
the forces of lift and drag which are in effect on any flight vehicle,[5]
Francesco Lana de Terzi (1631-1687), a Jesuit professor of physics and mathematics
from Brescia, Lombardy, has been referred to as the Father of Aeronautics.[6] In his
work Prodromo dell'Arte Maestra (1670) he proposes a lighter-than-air vessel based on
logical deductions from previous work ranging from Archimedes and Euclid to his
contemporaries Robert Boyle (1627-1691) and Otto von Guericke (1602-1686).

Early aviation research

Many cultures have built devices that travel through the air, from the earliest projectiles such
as stones and spears,[7][8] the boomerang in Australia, the hot air Kongming lantern, and kites.
There are early legends of human flight such as the story of Icarus, and Jamshid in Persian
myth, and later, somewhat more credible claims of short-distance human flights appear, such
as the flying automaton of Archytas of Tarentum (428–347 BC),[9] the winged flights
of Abbas Ibn Firnas (810–887), Eilmer of Malmesbury (11th century), and the hot-
air Passarola of Bartolomeu Lourenço de Gusmão (1685–1724).

The modern age of aviation began with the first untethered human lighter-than-air flight on
November 21, 1783, in a hot air balloon designed by the Montgolfier brothers. The
practicality of balloons was limited because they could only be controlled vertically. It was
immediately recognized that a steerable, or dirigible, balloon was required. Jean-Pierre
Blanchard flew the first human-powered dirigible in 1784 and crossed the English Channel in
one in 1785.

In 1799 Sir George Cayley set forth the concept of the modern airplane as a fixed-wing flying
machine with separate systems for lift, propulsion, and control.[4][10] Early dirigible
developments included machine-powered propulsion (Henri Giffard, 1852), rigid frames
(David Schwarz, 1896), and improved speed and maneuverability (Alberto Santos-Dumont,
1901)

Early aviation

First assisted take-off flight by theWright Brothers, December 17, 1903

While there are many competing claims for the earliest powered, heavier-than-air flight, the
most widely-accepted date is December 17, 1903 by the Wright brothers. The Wright brothers
were the first to fly in a powered and controlled aircraft. Previous flights were gliders (control
but no power) or free flight (power but no control), but the Wright brothers combined both,
setting the new standard in aviation records. Following this, the widespread adoption
of ailerons versus wing warping made aircraft much easier to control, and only a decade later,
at the start of World War I, heavier-than-air powered aircraft had become practical for
reconnaissance, artillery spotting, even attacks against ground positions and attacking other
aircraft.

Aircraft began to transport people and cargo as designs grew larger and more reliable. In
contrast to small non-rigid blimps, giant rigid airships became the first aircraft to transport
passengers and cargo over great distances. The best known aircraft of this type were
manufactured by the German Zeppelin company.

Hindenburg at Lakehurst Naval Air Station, 1936

The most successful Zeppelin was the Graf Zeppelin. It flew over one million miles, including
an around-the-world flight in August 1929. However, the dominance of the Zeppelins over the
aeroplanes of that period, which had a range of only a few hundred miles, was diminishing as
aeroplane design advanced. The "Golden Age" of the airships ended on May 6, 1937 when
the Hindenburg caught fire, killing 36 people. Although there have been periodic initiatives to
revive their use, airships have seen only niche application since that time.

Great progress was made in the field of aviation during the 1920s and 1930s, such as Charles
Lindbergh's solo transatlantic flight in 1927, and Charles Kingsford Smith's transpacific flight
the following year. One of the most successful designs of this period was the Douglas DC-3,
which became the first airliner that was profitable carrying passengers exclusively, starting
the modern era of passenger airline service. By the beginning of World War II, many towns
and cities had built space, and there were numerous qualified pilots available. The war
brought many innovations to aviation, including the first jet aircraft and the first liquid-
fueled rockets.

Modern aviation

NASA's Helios researches solar powered flight.


After World War II, especially in North America, there was a boom in general aviation, both
private and commercial, as thousands of pilots were released from military service and many
inexpensive war-surplus transport and training aircraft became available. Manufacturers such
as Cessna, Piper, and Beechcraft expanded production to provide light aircraft for the new
middle-class market.

By the 1950s, the development of civil jets grew, beginning with the de Havilland Comet,
though the first widely-used passenger jet was the Boeing 707, because it was much more
economical than other planes at the time. At the same time, turboprop propulsion began to
appear for smaller commuter planes, making it possible to serve small-volume routes in a
much wider range of weather conditions.

Since the 1960s, composite airframes and quieter, more efficient engines have become
available, and Concorde provided supersonic passenger service for more than two decades,
but the most important lasting innovations have taken place in instrumentation and control.
The arrival of solid-state electronics, the Global Positioning System, satellite
communications, and increasingly small and powerful computers and LED displays, have
dramatically changed the cockpits of airliners and, increasingly, of smaller aircraft as well.
Pilots can navigate much more accurately and view terrain, obstructions, and other nearby
aircraft on a map or through synthetic vision, even at night or in low visibility.

On June 21, 2004, Space Ship One became the first privately funded aircraft to make
a spaceflight, opening the possibility of an aviation market capable of leaving the Earth's
atmosphere. Meanwhile, flying prototypes of aircraft powered by alternative fuels, such
as ethanol, electricity, and even solar energy, are becoming more common and may soon enter
the mainstream, at least for light aircraft.
Aéronautique

Aéronautique (des mots grecs antiques ὰήρ ARE, ce qui signifie "air", et ναυτική nautikē qui
signifie "navigation", c'est à dire "navigation de l'air») est la science participé à l'étude, la
conception et la fabrication de machines airflight compatibles ou les techniques d'avions
d'exploitation et de fusées dans l'atmosphère. Bien que le sens de «voile de l'air" terme,
littéralement, se référait initialement uniquement à la science de l'exploitation de l'aéronef,
il a depuis été élargi pour inclure la technologie, des affaires et d'autres aspects relatifs aux
aéronefs [1].

Une des parties importantes de l'aéronautique est une branche de la science physique
appelé l'aérodynamique, qui traite du mouvement de l'air et la façon dont il interagit avec
les objets en mouvement, comme un avion. Le terme «aviation» est parfois utilisé de façon
interchangeable avec l'aéronautique, bien que «aéronautique» comprend métier plus léger
que l'air tels que les dirigeables, et comprend des véhicules balistiques tout en "aviation" ne
fonctionne pas. [1]

Au début aéronautique

Flying concept de bateau de Francesco Lana de Terzi c.1670.

La première mention de l'aéronautique dans l'histoire est venu dans les écrits des anciens
Egyptiens qui décrit le vol des oiseaux. Aéronautique trouve également la mention dans la
Chine ancienne où les gens ont volé des cerfs-volants des milliers d'années. Les scientifiques
islamiques médiévales n'étaient pas loin derrière, comme ils ont compris le mécanisme réel
du vol des oiseaux. Avant d'investigation scientifique de l'aéronautique a commencé, les
gens ont commencé à réfléchir aux façons de voler. Dans une légende grecque, Icare et son
père Dédale construit des ailes de plumes et de cire et a volé hors de prison. (Icare vola trop
près du soleil, la cire fondue, et il est tombé dans la mer et s'est noyé.) Quand les gens ont
commencé à étudier scientifiquement comment voler, les gens ont commencé à
comprendre les bases de l'air et de l'aérodynamique. Ibn Firnas ont peut-être essayé de
voler dans le 8ème siècle à Cordoue, Al-Andalus [2].

D'autres Européens tôt pour étudier l'aéronautique inclus Roger Bacon et Leonardo da Vinci.
Leonardo a étudié le vol des oiseaux dans l'élaboration de schémas d'ingénierie pour
certaines des premières machines volantes à la fin du XVe siècle. Ses schémas, cependant,
comme celui de l'ornithoptère, finalement échoué en avion pratique. Les machines
battement qu'il a conçues étaient soit trop petite pour générer une portance suffisante ou
trop lourd pour un être humain de fonctionner.
Bien que les amateurs continuent à s'intéresser à la ornithoptère, la recherche aéronautique
dans le 19ème siècle est venu de se concentrer sur l'aile. Sir George Cayley (1773-1857) est
devenu "l'une des personnes les plus importantes dans l'histoire de l'aéronautique.
Beaucoup le considèrent comme le premier véritable enquêteur aérienne scientifique et la
première personne à comprendre les principes sous-jacents et les forces de vol». [3]
Pionnier de l'ingénierie aéronautique [4], il est crédité comme la première personne à
séparer les forces de portance et la traînée qui sont en vigueur sur tout véhicule de vol, [5]

Francesco Lana de Terzi (1631-1687), jésuite, professeur de physique et de mathématiques


de Brescia, en Lombardie, a été désigné comme le père de l'aéronautique. [6] Dans son
ouvrage Prodromo dell'Arte Maestra (1670), il propose un briquet que l'air navire basé sur
des déductions logiques à partir de travaux antérieurs allant Archimède et Euclide à ses
contemporains Robert Boyle (1627-1691) et Otto von Guericke (1602-1686).

Recherche de débuts de l'aviation

De nombreuses cultures ont construit des dispositifs qui voyage à travers l'air, dès les
premiers projectiles tels que des pierres et des lances [7], [8], le boomerang en Australie, la
lanterne de Kongming d'air chaud et des cerfs-volants. Il n'y début des légendes de vol
humain comme l'histoire d'Icare, et Jamshid dans le mythe persan, et plus tard, des
revendications un peu plus crédibles de vols habités de courte distance apparaissent, tels
que le vol automate d'Archytas de Tarente (428-347 BC) [9], les vols ailés de Abbas Ibn Firnas
(810-887), Eilmer de Malmesbury (11ème siècle), et l'air chaud de Bartolomeu Lourenço
Passarola de Gusmão (1685-1724).

L'âge moderne de l'aviation a commencé avec le premier vol humain untethered plus léger
que l'air, le 21 Novembre 1783, dans un ballon à air chaud conçu par les frères Montgolfier.
La pratique de ballons a été limité parce qu'ils ne pouvaient être contrôlés verticalement. Il a
été immédiatement reconnu qu'un dirigeable ou un dirigeable, ballon était nécessaire. Jean-
Pierre Blanchard a effectué le premier dirigeable à propulsion humaine en 1784 et a traversé
la Manche en un seul en 1785.

En 1799, Sir George Cayley mis en avant le concept de l'avion moderne comme une machine
volante à voilure fixe avec des systèmes séparés pour ascenseur, propulsion et de contrôle.
[4] [10] Les premiers développements dirigeables inclus propulsion machine alimentée
(Henri Giffard 1852 ), les cadres rigides (David Schwarz, 1896), et une meilleure vitesse et la
manoeuvrabilité (Alberto Santos-Dumont 1901)

Débuts de l'aviation
Première assistée décollage par theWright Brothers, 17 Décembre, 1903

Alors il ya beaucoup de demandes concurrentes pour la première vol motorisé plus lourd
que l'air, la date la plus largement acceptée est de 17 Décembre, 1903 par les frères Wright.
Les frères Wright ont été les premiers à voler dans un avion propulsé et contrôlé. Vols
précédents étaient planeurs (contrôle, mais pas de puissance) ou vol libre (puissance mais
pas de contrôle), mais les frères Wright combine à la fois, mettre la nouvelle norme dans les
dossiers de l'aviation. Suite à cela, l'adoption généralisée des ailerons par rapport
gauchissement des ailes faite avions beaucoup plus facile à contrôler, et seulement une
dizaine d'années plus tard, au début de la Première Guerre mondiale, aéronef plus lourd que
l'air alimenté était devenu pratique pour la reconnaissance, l'artillerie des taches, même les
attaques contre les positions au sol et attaquer d'autres aéronefs.

Avion a commencé à transporter des personnes et des marchandises que des dessins
s'agrandissent et plus fiable. Contrairement aux petits dirigeables non-rigides, les dirigeables
rigides géants sont devenus le premier avion de transport de passagers et de fret sur de
grandes distances. Les avions connu de ce type ont été fabriqués par la société Zeppelin
allemand.

Hindenburg à base aéronavale de Lakehurst, 1936

Le plus grand succès Zeppelin était le Graf Zeppelin. Il a volé plus d'un million miles, y
compris un vol autour du monde en Août 1929. Cependant, la domination des Zeppelins sur
les avions de l'époque, qui avait une portée de seulement quelques centaines de miles,
diminuait que la conception de l'avion avançait. Le "Golden Age" des dirigeables a pris fin le
6 mai 1937, lorsque le feu a pris Hindenburg, tuant 36 personnes. Bien qu'il y ait eu des
initiatives périodiques pour relancer leur utilisation, les dirigeables ont vu que l'application
de niche depuis ce temps.

De grands progrès ont été accomplis dans le domaine de l'aviation au cours des années 1920
et 1930, comme le solo de vol transatlantique de Charles Lindbergh en 1927, et le vol
transpacifique de Charles Kingsford Smith de l'année suivante. Un des modèles les plus
réussis de cette période était la Douglas DC-3, qui est devenu le premier avion de ligne qui
était les passagers de transport rentables exclusivement, à partir de l'ère moderne de
services de transport aérien de passagers. Au début de la Seconde Guerre mondiale, de
nombreuses villes ont construit l'espace, et il y avait de nombreux pilotes qualifiés
disponibles. La guerre a apporté de nombreuses innovations à l'aviation, y compris le
premier avion à réaction et les premières fusées à carburant liquide.

Aviation moderne
NASA Helios recherches vol à l'énergie solaire.

Après la Seconde Guerre mondiale, en particulier en Amérique du Nord, il ya eu un boom


dans l'aviation générale, à la fois privés et commerciaux, comme des milliers de pilotes ont
été libérés du service militaire et de bon marché des transports de surplus de guerre et des
avions d'entraînement sont devenues disponibles. Des fabricants tels que Cessna, Piper,
Beechcraft et accru leur production pour fournir des avions légers pour le nouveau marché
de la classe moyenne.

Dans les années 1950, le développement d'avions civils a augmenté, en commençant par le
de Havilland Comet, si le premier jet de passagers largement utilisée était le Boeing 707, car
il était beaucoup plus économique que les autres avions à l'époque. Dans le même temps, la
propulsion à turbopropulseurs ont commencé à apparaître pour les petits avions de
transport, ce qui permet de desservir des routes à faible volume dans un plus large éventail
de conditions météorologiques.

Depuis les années 1960, des cellules composites et calmes, des moteurs plus efficaces sont
devenus disponibles, et Concorde fourni des services passagers supersonique pendant plus
de deux décennies, mais les innovations durables les plus importants ont eu lieu dans
l'instrumentation et de contrôle. L'arrivée de l'électronique à semi-conducteurs, le Global
Positioning System, communications par satellite, et de plus en plus petits et puissants
ordinateurs et écrans LED, ont radicalement changé les cockpits des avions de ligne et, de
plus en plus, des petits aéronefs ainsi. Les pilotes peuvent naviguer beaucoup plus de
précision et de visualiser terrain, les obstacles, et d'autres aéronefs à proximité sur une carte
ou à travers la vision synthétique, même la nuit ou par faible visibilité.

Le 21 Juin 2004, Space Ship One est devenu le premier avion à financement privé pour faire
un vol spatial, ouvrant la possibilité d'un marché de l'aviation capable de quitter
l'atmosphère de la Terre. Pendant ce temps, des prototypes de vol des avions motorisés par
des carburants alternatifs tels que l'éthanol, l'électricité et l'énergie solaire même, sont de
plus en plus fréquents et pourraient bientôt entrer dans le mainstream, au moins pour les
avions légers.