Você está na página 1de 3

CEPJ 2019

CONCOURS EXTERNE
Spécialité : Sciences économiques et juridiques

ATTENTION
Si vos déclarations ainsi que les pièces et les renseignements fournis sont erronés ou
insuffisants, vous vous exposez à :
ne pas avoir accès au centre d’examen,
perdre le bénéfice de l’admissibilité ou de l’admission,
ne pas être nommé(e) en qualité de stagiaire ou de titulaire.

La vérification des conditions requises pour concourir peut intervenir jusqu’à la date
de nomination et seuls les candidats remplissant toutes les conditions d’accès à ce
concours pourront être nommés.

LES CONDITIONS GENERALES


Les conditions générales pour concourir sont les suivantes :
Etre ressortissant d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre
Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen
Jouir de ses droits civiques dans l'Etat dont le candidat est ressortissant
Ne pas avoir subi une condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions
Etre en position régulière au regard des obligations de service national de l'Etat dont
le candidat est ressortissant
Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction
compte tenu des possibilités de compensation du handicap

Sources : www.fonction-publique.gouv.fr
Pour accéder à cet article : http://www.fonction-publique.gouv.fr/article472.html

CONDITIONS PARTICULIERES EXIGEES POUR CONCOURIR

Le concours externe de conseillers d’éducation populaire et de jeunesse est réservé aux


candidats titulaires, à la date de clôture des registres d’inscription :

- d’un diplôme sanctionnant une formation d’une durée au moins égale à quatre
années d’études après le baccalauréat

- d’une qualification reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplôme dans
les conditions prévues par le chapitre II du décret n°2007-196 du 13 février 2007 relatif aux
équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et
cadres d’emplois de la fonction publique.

NB : Dispenses : dérogations aux conditions de diplômes


Les mères et les pères d’au moins trois enfants et les sportifs de haut niveau (catégorie élite,
senior, jeune et reconversion) figurant sur la liste arrêtée chaque année par le ministre
chargé des sports sont dispensés de titres ou de diplômes.
NOMBRES DE POSTES

Le nombre de postes offerts par concours sera fixé ultérieurement.

DATES

Le registre des inscriptions sera ouvert du lundi 17 décembre 2018 au vendredi 17 janvier
2019 minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Au moment de leur inscription, les candidats doivent faire connaître les


trois thèmes qu’ils ont retenus pour l’épreuve d’admission n° 5. Formulaire
téléchargeable à l’adresse suivante :

https://solidarites-sante.gouv.fr/metiers-et-concours/les-concours/calendrier-et-modalites-d-
inscription/article/modalites-d-inscription

Les épreuves écrites sont prévues à partir du lundi 11 mars 2019.

Les épreuves orales sont prévues à partir du lundi 24 juin 2019.

La date limite d’envoi du dossier personnel exigé des candidats admissibles pour l’épreuve
d’admission n° 5 est fixée au 29 mai 2019 à minuit, délai de rigueur.

NATURE DES EPREUVES

I. EPREUVES D'ADMISSIBILITÉ

Epreuve n° 1

Une épreuve écrite de culture générale portant sur un sujet d'actualité en rapport avec
l'éducation populaire ou la vie associative (durée : quatre heures ; coefficient 3 ; deux sujets
au choix).

Epreuve n° 2

Une épreuve écrite de spécialité consistant en une analyse de document portant sur un sujet
en rapport avec la réalité contemporaine choisi dans l'une des spécialités définies à l'article 2
du présent arrêté (durée : quatre heures ; coefficient 3 ; un sujet par spécialité).

Epreuve n° 3

Une épreuve écrite de pédagogie générale relative au domaine de la jeunesse et de


l'éducation des adultes (durée : quatre heures ; coefficient 3 ; deux sujets au choix).
II. EPREUVES D'ADMISSION

Epreuve n° 4

Une épreuve orale portant sur la vie associative, l'organisation et le fonctionnement de


l'administration publique française, les notions essentielles relatives à l'Europe et aux
institutions internationales. Exposé et entretien avec le jury à partir d'un sujet tiré au sort par
le candidat (durée de la préparation : trente minutes ; de l'exposé et de l'entretien : trente
minutes ; coefficient 2).

Epreuve n° 5

Une évaluation de la compétence technique dans la même spécialité que celle de l'écrit.
Pour certaines spécialités, cette évaluation peut porter sur une réalisation. Le candidat
présente avant cette épreuve un dossier personnel sur trois thèmes relatifs à cette spécialité,
thèmes qu'il a indiqués au moment de son inscription, conformément à l'article 5.

Le jury choisit un sujet d'épreuves en rapport avec l'un de ces thèmes.

L'évaluation ne porte pas sur ce dossier personnel, mais le jury peut, le cas échéant,
apprécier la manière dont le candidat utilise son dossier pour traiter le sujet donné (Le jury
fixe aux candidats une durée de préparation comprise entre 1h et 3h en fonction du sujet
retenu – la durée totale de la séance et de l’entretien est de 1h30 ; coefficient 3).

Epreuve n° 6

La conduite pédagogique d'une séance de travail avec un public, dont le sujet est déterminé
par le jury dans la même spécialité que l'épreuve n° 5. La présentation critique de cette
séance par le candidat est suivie d'un entretien (la durée de préparation de l’épreuve n°6 est
fixé à 2h, celle de la séance et de l’entretien à 1h30; coefficient 3).

Pour les épreuves n° 5 et n° 6, les candidats sont informés des équipements et des moyens
matériels mis à leur disposition et des publics présents pour l'épreuve n° 6.

Epreuve n° 7

Commentaire dans l'une des langues vivantes suivantes : (durée de la préparation : quinze
minutes ; commentaire suivi de questions : quinze minutes ; coefficient 1).

- langues étrangères : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais, russe.


- langues régionales : alsacien, basque, breton, catalan, corse, flamand, occitan.

Pour cette épreuve, seuls les points obtenus au-dessus de la moyenne (10 sur 20) sont pris
en compte en vue de l'admission à l'issue des épreuves écrites et orales.

Pour consulter les programmes des épreuves n°2, n°3, n°4, n°5 et n°6, je vous invite à
consulter les annexes de l’arrêté du 11 février 1986. Pour les épreuves n°1 et n°7, il n'est
pas fixé de programme.