Você está na página 1de 3
PROTOCOLE D'ACCORD Entre le Ministre de la Santé et des Solidarités, 14, avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP, ciaprés dénommé « I'Etat », d'une part ; Et 'entreprise BACOU-DALLOZ PLAINTEL, Domiciliée a ZI de la Gare- 22940 Plaintel- France représentée par : M. Roland FANGEAT, Président, ci-aprés dénommée « lentreprise », d'autre part ; PREAMBULE Devant le risque avéré de survenue d'une pandémie grippale, le gouvernement a décidé la constitution des stocks d’équipements nécessaires a la protection des personnes particuliérement exposées de par leur profession, au premier rang desquels les professionnels de santé Dans cette optique 'approvisionnement en quantité massive de masques de type FFP2 doit étre assuré, Cela exclut de dépendre exclusivement d'importations qui se trouveraient interrompues dans un contexte de pandémie. Crest pourquoi, il est demandé aux industriels du textile technique non tissé d'installer sur le territoire national des ateliers de production de masques FFP2. La réalisation de cette opération, dans les plus brefs délais possibles, répond a un besoin impérieux de protection de professionnels dont activité est indispensable 4 la vie de la nation et conditionne de ce fait la satisfaction dintéréts essentiels de I'Etat. Pour cette raison, le ministere de l'économie, des finances et de lindustrie considére que le recours aux dispositions prévues par article 3-rde code des marchés publics est justifié. la été convenu ce qui suit: Article 4 La présente convention définit les modalités selon lesquelles 'entreprise assure a I'Etat une production minimum de masques de type FFP2 sur le territoire national pour les besoins des services publics ainsi que engagement pris en contrepartie par I'Etat vis vis de cette entreprise Article 2 Leentreprise s'engage @ installer, un atelier de production de masques de type FFP2 sur le territoire national, proximité de son site industriel principal, conformément au calendrier suivant: I sur3 ‘A compter de lentrée en vigueur du protocole (article 10) et de la réception par l'entreprise d'une commande ferme et significative, mise en place de - deux lignes de production pour un total de 12 4 60 millions de masques dans les dix mois, - deux lignes supplémentaires pour un total de 24 2 120 millions de masques, deux mois plus tard, = une demiére ligne pour un total de 36 150 millions, deux mois plus tard. Considérant que cette production pourra étre augmentée par la mise en service des deux lignes pré existantes et en travaillant le week-end et les jours fériés, la production pourra atteindre un total de 180 millions de masques. Article 3 Lentreprise organise une filiére d'approvisionnement permettant de garantir une production de masques en grande quantité, soit 180 millions par an. Article 4 Lentreprise prend engagement, a partir de la mise en service des deux premiéres lignes de production, de réserver prioritairement sa production aux acheteurs désignés par Etat ou T'UGAP dans la période prépandémique, Article 5 ntreprise assure la gestion d'un stock tampon, dont le volume sera fixé & 10 millions de masques, soit 10% de la production annuelle hors situation de pandémie et garantit pour les besoins de Etat sa pérennité au moyen d'une rotation dans le cadre du volume des ventes 4 sa olientéle privée. Ce stock fera l'objet par I'Etat d'une commande ferme @ la signature de la convention. Article 6 Le marché des EPI des masques FFP2 est constitué par 80% de masques moulés et 20% de masques pliables. Compte tenu de cette caractéristique, et pour ne pas saturer le marché en masque le moins utilisé, Bacou Dalloz s'engage a produire une partie de la quantité en masque moulé. Le prix de vente du masque moulé prendra en compte cet objectif industriel, avec les cotts supplémentaires induits. Cette stratégie permettra aussi de pérenniser lactivité au-dela de la fourniture pour Etat, et donc, les emplois qui en résultent sur le site de Plaintel (Cétes d’Armor). Le prix de vente du masque sera fix & 0.35EUR/unité pour le masque pliable 0.42EUR/unité pour le masque moulé Le prix de vente de chacune des tranches de cette production (article 7), sera révisé en tenant compte du prix des matiéres premiéres, issues du pétrole et donc susceptibles de variations sensibles. Le prix de vente révisé servira de base @ la facturation du trimestre suivant 2sur3 Article 7 Etat s’engage a commander a Ientreprise, directement ou par lintermédiaire de !UGAP ou de tout autre acheteur visé par le plan gripe, une quantité minimum de masques fixée comme suit - 20 millions de masques pliables en 2006 - 10 millions de masques moulés en 2006 - 80 millions de masques pliables en 2007 - 60 millions de masques moulés en 2007 - 30 millions de masques moulés en 2008 Article 8 En période prépandémique, l'entreprise peut procéder a la commetcialisation sur le marché national et international de sa production excédent les besoins de Etat précisés a l'article 7. Article 9 En période pandémique, Etat pourra réquisitionner, en tant que de besoin, la production de l'entreprise dans le cadre des dispositions réglementaires prévues par les textes en vigueur. Article 10 La présente convention est conclue pour une durée de 5 ans a compter de sa signature par les parties et compter de 'approbation definitive par le Conseil d’Administration de Bacou Dalloz SA de ce protocole, lequel Conseil d’Administration se réunira avant le 8 décembre 2005 Article 14 Etat assurera le renouvellement de son stock de masques arrivé 4 péremption, Article 12 Au cas oli un litige surviendrait entre les parties dans l'exécution de la présente convention, notamment en cas d'annulation ou de modification par Etat des conditions et/ou quantités prévues aux articles 6 et 7, entrainant un préjudice pour Ventreprise a la hauteur des investissements consentis par cette demiére, et a la hauteur de tout autre préjudice justifié par lentreprise; celui-ci serait soumis au tribunal administratif dans le ressort duquel cette convention est exécutée. La présente convention a été établie en deux exemplaires originaux. Fait a Paris, le 26/12) oof Le Ministre de la santé et des solidarités Pour l'entreprise, ao a a M. Xavier BERTRAND M. Roland FANGEAT Président 3 sur3