Você está na página 1de 11
Les nouveaux fanatiques Idéologie. Indigénistes, déboulonneurs de statues, gauche racialiste, écriture inclusive... Enquéte sur la fievre identitaire qui gagne la France. Des universitaires appellent a la riposte. Contraicemeit 3 \enseignement colonial, il y a bien deux (ces: les (acistes cf les (acisés. oI) a - VL rence de la philosophe Sylviane provoile Lalla, «Mon voile, mon PAR CLEMENT PETREAUIT Agacinski—opposée a la GPA ~an- corps,mon choix, Féministesetmrusul- lexiste,en France,desuniversi- nulée a la suite de «menaces vio ‘manes».« Nous avons aussieu droit taires las de voir progresser les lentes» émanant d'associations Desthéses a une exégése du Coran, expliquant idéologicsmilitantcsdansleurs LGBT, unereprésentationdes Sup- édifiantes... que Pislam est féministe par essence facs.Quilssoientprofs,chercheurs _pliantesd'Eschyle empéchée dese» «Séparer les car des versets y expliquent que la ou ctudiants,ils ont décide de é- _tenir la Sorbonne sous pretexte moustiques des hu. ferame est importante.» emoigne « Sister a une dynamique décolo- d'une miseenscéne prétendue ra Mainsa1aRéunion. “Eliott Savy, un des rares étudiants nialectintersectionnelle,dontles ciste,unprofvirédesonlabodere ol \elocdeso. 2 avoir protesté publiquement § défenseursentraventleurstravaux, cherche & Limoges apres s‘étre iensturelen contre cette idologie décoloniale 8 perturbent leurs cours et hypo” prononcé contre avenue d'Hou- contextepost colo qui imprégnait alors une bonne 5 thequentleurscarrieres.exigeant riaBouteldja(militanteindigéniste) nial>(aniversitéde partie de ses modules d’enseigne , achaque instant de passer le réel_ danssafac,uneautreempéchéede La Reunion). ‘ments. Cette dénonciation lui a § au tamis de la morale et des dis-prendresesfonctionsdéenseignante $, Grosfoguel fait partie, quant a lui, de Vécole postcoloniale «latino » (Enrique Dussel, Walter Mignolo, Anibal Qui jano}-Selon ces penseurs la colonisa tion ne commence pas apres la révolution industrielle, mais débuteen 1492—-date de la «découverte» des Ameériques par Christophe Colomb-, soit pres de trois iécles avant lémer- gence du capitalisme en Furope.Ce Mest done pas Péconomie libérale qui pousse les Etats européensa coloniser lereste du monde, mais inverse:cest lacolonisation qui a permis la mise en place du capitalisme. Cette perspective, plus radicale danssa critique d'un Oc cident intrinséquement colonialiste (ndépendamment de facteurs écono- miques), provoqueau sein dumouve ment un tournant «décolonial », dont Grosfoguel est un des péres fondateurs. Iseest progressivement rapproché du Parti desindigenes de la Republique et de sesalligs estimant que ce mouve ‘ment militantincame la révolution dé- coloniale dont la France aurait besoin = PERE BANCO SOU 28 | 14 janvier 2021 | Le Point 2526 En taut que professers fon-cacise, vous wétes PM légitime 5 enseigner la. 7 de lAErique. eg = isogynes», des accusations ~ ‘importe la réalité — capables dentacherlesréputationscomme de briser des carrieres, Largement incamé par le Parti des indigenes de la République (PIR) lecourantdécolonialaréussi imposersesthesesjusqu‘aucoeur desuniversités,Ceconstat aitre vendiqué par la cofondatrice du ‘mouvement, HouriaBouteldja, qui déclaraitsur Facebook, le6octobre 2020: «Lémergence du mouvement décolonial est la plus grande réussite politique, en France, depuistachutedu mur de BeriinetPapparition du mou- vement éologique. Ce quell PIR aap- porté dans Paction, la réflexion, la ropagande,lathéorie,enuon mot dans lastratégie marque untournant pour Tessor de tout le mouvement révolu- tionnaire.» Avant de préciser:« Au- jourd?hui le PIR rayonne dans toutes les universités et les miliewx antira- 5 cistes occidentawx, notamment grice 3 au réseau décolonial international § (DIN)—aitil est cité enexemple et a £ jesuisconsidéréecommeune veritable 5 théoricierme décoloniale.» Ces affir §5 mationsmégalomanescomportent £ leurpartde vérité:les theses déco loniales se sont clairement instal { lées dans le monde universitaire. & «On compte 1 100 theses de doctorat 2 danslechampdesctudespostcoloniales =. = e.. Miter Goace- ‘ou décoloniales, soutenues ou en pr aration depuis le début des années 2000», explique Bernard Rougier, directeur du Centre des études arabesetorientalesde aris yetau teur des Territoires conus de Pisla misme (PUF). («Revue des sciences sociales», Presses universt. taires de Strasbourg, 2019. Le corps déviant «Cesontprincipalement es orp des personages et Jarticantremet urs atuibow genet soeruek ul ‘vont permettre de faire surgir les discours politiques dln. Quele"méchsnt prteson malheursurson tage tau son corpses linet uneinnovation chads t essere des contes de es, par ‘exemple, sont caractérisées par 'adéquation exacte tntre lear poyehéet ler physige Lacaractesation parladéviance qui défintt desl origine les personnages Tenorses semble remplir ume fonction diferente ct Droveque des clictsbien pacicaliers Lecorps deviont feelin tuner grape Chace de ss anifesationslecorps terrors et fuse typ rand ou op val typ effeciag ou perver Sementfommase. Achaquc foi i rapellequela ormcen mtire degenerate td sera et Enddemment celle du betes James Bond.» ura dete oCerg tare unre race sexual dans es eprsentationshellyweodienncs du tenuriome geo soto are) @ Le Point 2526 | \4 jnvier 2021 | 28 Appel de l’Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires ous faisons face aujourd'hui a une vague iden. titairesans précédentausein de ’enseignement supérieur et dela recherche. Un mouvement mi. litant entend y imposer une critique radicale des sociétés démocratiques, au nom d'un prétendu « ou 3 leur non «blanchité.En pré- tendantdévelopper une écriture «inclusive »,on entend imposer une orthographe contraire aux fondements de la langue, impossible a enseigner, et done profondément excluante. Au lieu de dé velopper un savoir situé socialement et histori quement, on prétend enfermer tout savoir dans un genre, une race, une culture ou un age, qui se trouvent ainsi essentialisés en identités. Ce n'est pas ainsi que 'on combat le racisme, le sexisme oulesinégalitésal'intérieurd’une nation ouentre es nations. Cet identitarisme qui progresse au seinde l'Université menace en retour de faire pro- gresserd’autres formes d'identitarismesendehors deT'institution. Enlancant ‘Observatoire du décolonialisme et desidéologies identitaires,quise présententcomme savantes, nousappelonsa mettre un terme al'em- brigadement dela recherche et de latransmission des savoirs, C'est pourquoi nous invitons toutes les bonnes volontes du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche a contribuer aux tra vaux de 'Observatoire, a les diffuser et 4 utiliser ses bases de données, pour constater avec nous le ridicule de cesdiscours dogmatiques, quiignorent tout de la distance a soi. Pour résister fermement aux intimidations idéologiques qui alimentent Yobscurantisme,défendonslepluralismeetle gout dela discussion sur des bases rationnelles m 30 | 14 janvier 2021 Le Point 2526 : Aa: au Se ona ey ee To lt Cone Michel Albouy, ém-te un'versté de Grenoble - Roland Assaraf, CNRS ~ Claudine Attias-Donfut, éméite CNAV ~ Samir Bat, uriversité cde Bourgogne ~ Fabrice Balanche, urivesié Lyor-2- Isabelle Barbéris, CNRS - Sami Biasoi,ccctorant Ecole normle supérieure — Yves Bottineau, én universit Paris-7-D deol ~ Jean-Francois Braunstein, uriversité Paris-1-2arthéon-Sorbone ~ Jean-Marie Brohm, mérte universté Monteller2 -Pierre-André Buvet, untersité Sorborne-Paris-Nord ~ Sylvie Catelin, université de Versalles-Saint-Que mines ~ Joseph Ciccolni, APH Mayselle ~ Catherine Louveau, érétite universté Paris-Sud ~ Georges Copinschi, unvesilé libre les Charles Coute, université Artois - Jacques de Saint-Victor,un-versité Sertonne-Paris-Norc ~ Gilles Denis, Vicilznce universes Albert Doja unvesté de Lille - Michel Dreyfus, CNRS ~ Jean Dupabe, uriversté Paris-Nantere ~ Michel Erman, universit® de Bourgogne Michel Fichant, émeérte Pais-Sortonne ~ Renée Fregasi, univers Pars--Panthéon-Sorbonne ~ Edith Fuchs, Initut études potiques de Pars ~ Alexandre Gady, univesit Pars-Sorbonne ~ Monique Gosselin-Noat, univers re Yana Grinshpun’,université Sor borne-Nouwelle ~ Hubert Heckmann’, univers cle Rouen ~ Emmanuelle Hénin, Sarscnne univers Nathalie Heinich, CNRS ~ Catherine Kintzler, érito univers Sorborne-Nouwvelle - Mustapha Krazem, universté ce Lorraine ~ Marcel Kuntz, CNRS - Andrée Larousseau, tniversité de ile -Armaud Larcheret, Arabian Gulf University ~ Joan Le Goff, univasité Paris-Est-Crétel ~ Anne-Marie Le Pourhiet, univer sité Rennes - Franck Lessa, éréte un versité Sorbonne-Nouvele ~ Laurent Loty*, CNS — Jean-Marie Maguin,université Paul Joseph Martinett, univers de Cote dAzur ~ Erie Maulin, iversité de Strasbourg - Samuel Mayol, universté Sorbonne Mtimet, univers’ de Gadés en Tunise — Frank Muller, ciméste unverité de Strasoourg ~ Serge Niémetz, université de Lorrane - Bruno Oli vie, émesite ureverité des Antiles -Fabien Ollie, cirecteur des editions OS ~ Laetitia Petit, Aix-Marseile Université - Rémi Pellet, unversite de Paris - René Pommier, hor ‘ortionne André Quaderi, un versie ce Cote 'Azur ~ Gérard Rabinovitch, Institut eurcpeen Em rmanus-Levinas ~ Francots Raster, més CNRS ~ Nicolas Robert, univers Grenoble-Albes - Gilbert Romeyer-Dherbey, Sorbonne Univer é~ Francois Roudaut, universté de Montoelier- Bernard Rouaier,univesite Sorbonne: Nouvelle ~ Kavier-Laurent Salvador", oonne-Pats-Nord ~ Georges Sarfati, unversté de Strestoura- Pierre Schapira, Soroonine Universite, CNRS, IMU-PRG - Bruno Sire, honoraire universite Toulouse--Captole~ Isabelle Starkier,universitéEvry-Paris-Sacay ~ Jean-Paul Sermain, un Versi orne- Nouvelle - Wiktor Stoczkowski, HESS - Jean Szlamowicz’, univesite ce Bouraogne - Vincent Tournies, Sciences Po Gren Prerre-André Taguieff, 12S - Veronique Taat res ~ Pierre-Henti Tavoillt, oboe Universite ~ Thibault Te Sciences Po Rennes ~ André Tran, émerite urives Dominique Traire, univessité de Montpetier ~ Shmuel Tigano, versitéPans-Nanterre~ Pierre Vermeren, unversté Pars-1-Panthéon-Sorbonne: * ondateurs de lObservatoire du colonialism et desiologiesidentitanes, (Gaite deta page 29) Citer Der- rida it tout bout de champ permet de fairecroireque Ponestinteligent, mais ‘certainement pas de penser le monde social rél. Je ne compte plus les colle quesquipsalmodient desmetaphores: “Vailleurs”, “la blanchite, “décon siruire™... Le probleme, Cest que cer tains fnissent par crore at la réalité cdesmotsdontilssepayent. La “décons truction® outil cher aux intellec tuels de la post modernité, NDLR] nestqu'unedénonciation moralisante sansperspectivepolitiqueconstructive. Crest Pirruption de a“cancelculture” dans lapensée:ilny aplusdeméthode, plus de description rigoureuse, juste du jargon et du flicage idéologique.» «cll ny a quien Occident oi Yom peut _fustige le capitalisme un iPhone en poche, eux quibendjicentdece monde tiennent a tout prix en dire du mal, «ll n’y a qu’en Occident oi Fon peut fustiger le capita- me un iPhone en poche.» Jean Szlamowicz comme sil sagissait du seul moyen @aficher saprobité morale», analyse auteur du Serectla Langue(éd.In- tervalles) écritavecXavier Laurent Salvador, linguiste et maitre de conférences a Paris-13. Les deux universitaires, qui font partie du petitgroupesdefondateursde Ob- servatoiredu décolonialismect des ideologies identitaires (voir pages précédentes),veulent «combattrecette penséeetendémontrerlavacuité mais aussi retrouver undroita Frumour et ailadérsion», précisentils La créa tivitésémantiquedesdécoloniaux est pour eux un phenoméne haut tement divertissant. Ils ont dil leurs rédigé un hilarant «lexique décolonial» et séchangent des c- tations d’ouvrages décoloniaux comme des images d'albums Pa nini,Leurdemitre trouvaille, cette perle,tiréed’unethése canadienne: «Endéclarantlesémationsimpropres aie raisonncment scientifique, ce sont toutes les categories nonassociesétla rmasculnité cu ta blanchité qui ont a6 exclues des sciences. Cote logique perdurcencoreaujourdruiauscindu ‘mando acadéraique sur la base dune narration coloiale cit a crovarce en cette objectvitéjouelespremiersréles», jargon qui, une fois traduit, signi fies inutile de sencombrer duréel dans le cadre d'un raisonnement Une « pensée » en douze points PAR PIERRE-ANDRE TAGUIEFF Lacpenséedécoloniale»,sommedepseudo-concepts, de clichés, de formules creuses et de cuistreries ala mode constituant un catéchisme «antiraciste et tune nouvelle langue de bois, repose sur douze pi liers @ Tout est «construction sociale». O Toutes les «sociétésblanches »sontracisteset tous les «Blancs» bénéficient du « privilege blanc». © Le racisme, qui est «systémique, est Phéritage de la traite atlantique, du colonialisme, du capita isme et de imperialismedumonde dit «occidental »oucblane » (ils'ensuit que, par definition, le «racismeantiBlancs»nepeut exister), © «Lhégémonie blanche» va de pair avec I's hétéro-patriar- cat». @ Le «paradigme de lintersectionnalité» construit par les afroféministes états uniennes pour caractériser a situation de personnesquiappartenanta des «minorités», sont censées su birsimultanément plusieurs formesde discrimination derace, de gente, de classe) dans une « société blanche » ~ permet une approche scientifique des phénomenes de pouvoir et de domi nation, @ Tout nationalisme,y comprisle patriotismerépublicaina la francaise,est porteurderracisme,donc de «discriminationssys témiques». @ Lesionisme, outre le fait quil est un colonialisme et un im périalisme, est une forme de racisme et de discrimination ra cial, et Israel est un «Etat @’apartheid » qu’il faut démanteler, 32 |14 janvier 2021 | Le Point 2526 rece cere eed ‘Lc antiracismepolitique» sefondesurlesprincipes suivants: les races rfexistent pas—ce qui n’empéche nnullement que les Blancs soient tous racistes(active- ment ou passivement) -et,en plus elles sont toutes gales, sanscompterqu’elles sont des «constructions sociales» qui, en tant que telles, sont indispensables pourcritiquerle racisme.Ifautdoncbiencomprendre ue, malgréles apparences, nest nullementcontra- dictoiredtaffirmerquelesracesriexistentpasetqutelles existent. Cest Ia le dogme fondamental de la «théo- riecritique de la race »,composante de a «théorie dé colonialev. Un autre dogme doit étre bien compris, cendépitdesonaspect paradoxal:c’est leracisme qui créela ace, maisCest usage critiquedelarace »quipermet delutiercontre Je racisme. Ceux qui émettent des doutes sur ces deux dogmes sont des racistes peine dissimulés. @ Fondé sur la « théorie critique de la race », qui suppose que lasrace»estune ,explique lin guiste, qui est aussi fasciné par Tadoption de écriture inclusive parsonadministration: ne serait donc pas Ja eblancheur> au sens biologique, mais la definition politique, sociale et culturelle une présence hégemo- nique de ia culture blanche au sein dela socité Racisation/racisés ‘Termes d'origine francaise, forges en 972 pa lasocio- Jogue Colette Guillaurnin, militante antiraciste et fé rministe matérialiste. Séloignant dela vision ‘ invisible portépar les personnes blanches qui leur conférerait ‘un statut social privilégié. En Occident, es personnes blanches, considerées comme majoritaires, impose ralent une norme, meme si cette derniére nest pas ou vertement exprimée ou consciente, Dans cette approche, le «privlgge blanc » expiiquerait par {emplelaconfianceen oi plus important chez es Blancs, leur plus grande réussite sociale Fragilité blanche Cette expression furintroduite par'universitaire amé ricaine Robin DiAngeloen 20:1 pour évoquer'ineapa cité des personnes blanchesa reconnaitre leur racisme intrinséque. Selon elle, les Blancs eraient en ors dufon parle de racisme, car prendre conscience de leur privilege leur serait insupportable. Leur«fragilité» les Inciteraitrefuser de reconnaitre le racisme syste mique, aadopter une logique de defiance et de face ala question duracisme, oua se détendre de faire partie du probleme m Le Point 2526 | 14 jonvier 2021 38 hommes “cis-genres”! Paris, onsecroiraitiuneassembe générale derésistantesau patriarcaten Afgha- nistan...»sfamuse-telle.Leconseil de Puniversité de Paris 3 a pris la décision utiliser Pécriture inclu- sive, «N'importe quel linguiste nor- malement constitué ne peut étre qopposéécuntelbricolag, maisper sone rose le dre, de peur détre mal vu, car Priture inclusive se présente commeunsignedeprogres.Paidescol- egues qui crivent ‘Bonjour touses!, et autres qui, sur une liste de dif Censure. Laffaire de la prof canadienne qui a été mise 3 pied « Onse croirait a une AG de résistantes au patriarcat en Afghanistan. » Yana Grinshpun rire, comme le master Etudes sur legenre, «saufquecespseudo sciences sefinancentsurlesdenierspublics c'est quand méme embétant ». ary, Fondé endécembre tapplle de a falsification de sources, explique-telle. Cegenrede pratique rendtoutlemondetresprudent ures themes de sesenseignements oude ses recherches. Certains renoncentcarré- ‘ment it prendre des sujets *sensibles” quiauraientpourtanthienbescind un travail deverité». PourLaurentLoty.historiendes idéesau CNRS, latentative decen: sure des Suppliantesd'Eschyle’ la Sorbonne constitue un 6vénement ‘majeur dans l'histoire de la pro- pagation de cette idéologie. Lui, siondelingustes souhaitentuncbomne apres avoir prononcé le mot Fondéendéeembre quia alorsactivement participé a année & “toutes” pour marquer leur «negre dans le cadre d'un cours jr2st\gcens —_IaxésistanceavecillesDenis,fon attachement au ‘féminin générique", surlevocabulairemilitantinspire jourmisiond'ana- _dateurduréseau Vigilance univer pure invention détirante des néofémi quelques craintes quant aux me. yeerlesprodactions — sités,voitdans cemoment de forte nistes »Soninnovation linguistique nacesquipourraientatermepeser dumouvementdéco- prise de conscience «ume alliance préféréerestecedirecteurdedépar surlalibertéd’enseignerenFrance. lonialdanslemilicu significative d'islamnisme, d'indigé- tement qui, elon lesstandardsdu ... «Lematraquageetlarééaucation font partie des pulsions totalitaires. Onin. vente une maladie et on se professe médecin imaginaire. Sur ce point, les néaféministestiennentla miéme rhéto- rique que lescommunistesonconstruit soi-mémeurennernienexpliquant que lemonde serait meilleur sans ui.» Le «etrecouvertdefeutrenoir des images de personages de colonsencompagnie decolonisés, «un peu comme ma grand-mibre qui collit des gormettes sur Tes photos quand quetqu'un divorgait dans la famille. Sauf que, dans un cadre de ‘pratique scientifique de Phistoire, ca universitaire. Ses ‘membres associés viennent de tous les horizons:certains appartiennent auré mise et Plame-gau chisme a Puniversité> Cesuniversitaires Publieront une par tiede leurs travaux surle site wwwdeco- Jonialismefretsurle site du inten Janvieret février. nnisme et dintersectionalisme. It ne ‘manquait que *Tinclusivisme" avec utilisation de cette écriture préten dument jéministe, explique til. Ce projetaient des documents dans lanceuni- -mouvementpropageuneidéologira Jesquels elles avaient censuré les Ten ameeeget ciste et sexiste en pratiquant linver- mots considérés comme «cho. "#®«latrbunedes Sin dy cans des mots et des valeurs unprocédétypique des discourstota Tiaires, comme Ta magrifiquement représenté George Orwell dans ses fictions» est ainsi que les choses com. ‘mencent. En espérant changer le monde, certainscommencent par changerle sens des moism Les lycées aussi «Indigénismey, «racialisme », «ra cisé», «racisme systémique >... Feud peu, ces termes se sont imposes dans univers de Romain, adolescent scola- risé dans un lycée plutot paisible de la banlieue parisienne. Au detour d'un cours d’éducation morale et civique, enseignant interroge sa classe: «Le racisme anti-Blanc existe til? « Moi, je suis métis,s'irrite Romain, je ne suis pas Jermé'ala discussion autour du racisme, mais ai trowué la question grotesque, car lerracismeest un truc universellement partagé.» Sauf que, durant ce cours, deplore le lycéen, il n'y a paseu de place pour son point de vue il n'y tait question que d'un racisme «a sens unique », de «privileges blancs», de