Você está na página 1de 1

Le nom de Torricelli est resté associé dans l’histoire au

premier baromètre à mercure, cette colonne de 76 cm


environ dont la hauteur précise nous renseigne sur la
pression atmosphérique et donc indirectement sur les
caprices du temps à venir…

Evangelista Torricelli est un physicien et un mathématicien italien du XVIIe siècle.


Il complète sa formation mathématique et lit les écrits de Galilée qui lui inspire la rédaction d'un
traité de mécanique, où il démontre que le centre de gravité d'un solide tend à être plus proche à
l'équilibre. Torricelli se fait connaître pour ses recherches sur le mouvement des corps pesants et par
la solution de problèmes sur le cycloïde. Torricelli a permis de mettre en évidence le premier vide
permanent et l'effet de la pression atmosphérique en découvrant le baromètre.

Son expérience
Il remplit complètement un tube de mercure, le bouche avec le
doigt pour empêcher l’air de rentrer et le renverse sur un bassin,
lui aussi rempli de mercure. Il constate alors que le tube ne se
vide pas complètement dans le bassin mais qu’une colonne de
mercure - de 76 cm - reste dans le tube. Sur la surface de base du
tube s’exercent deux forces qui se compensent exactement : le
poids de la colonne qui tendrait à faire descendre le mercure dans
le bassin et la force exercée par l’air qui appuie sur le liquide et
qui empêche la colonne de mercure de se vider. Cette force
qu’exerce l’air par unité de surface, c’est la pression
atmosphérique.
Si le mercure est remplacé par de l’eau, la force exercée par l’air
sur la base du tube équivaut au poids d’une colonne de 10m. D’où
la limite physique - et non technologique - à laquelle se heurtaient
les fontainiers !
C’est une trentaine d’années plus tard en 1676 que l’Académie
des Sciences rendra hommage à Torricelli en baptisant son
invention du nom de baromètre de Torricelli. Entre temps, Pascal se sera aussi intéressé à la
notion de pression atmosphérique, notamment en faisant des mesures avec le baromètre à
différentes altitudes. Tous deux ont donné leur nom à une unité de pression : le torr (correspondant
à une élévation de 1mm de la colonne de mercure) et le Pascal (la pression atmosphérique est
proche de 100.000 Pa).
En plus d’avoir mis en évidence la pression atmosphérique, Torricelli a également réalisé le
premier vide artificiel de l’histoire.
En effet, quand le mercure du tube descend dans le bassin, qu’y a-t-il au dessus de la colonne ? Du
vide… Pour mieux comprendre ce qu’est le vide, il faut essayer d’analyser ce qu’est la pression. On
parle de « vide » quand la pression est inférieure à la pression atmosphérique, mais cela recouvre un
grand domaine depuis les dépressions responsables du mauvais temps jusqu’au vide entre les
étoiles !
Marianna Maggio