Você está na página 1de 26

 Console de mixage audio

Phonic Helix Board 18 Universal

 Platine double lecteurs CD DJ


Stanton C.502

Aide-mémoire

Alain Dumais

La qualité d'une production audio ne surpasse jamais


la qualité de son élément le plus faible.
Console de mixage audio PHONIX
Principales sections D

F C
A B
A. Canaux d'entrées et de contrôles des micros
B. Canaux d'entrées et de contrôles audio stéréo (iPod, lecteur CD, claviers,
etc.)
C. Contrôle du volume de sortie
D. Contrôle des écouteurs
E. Contrôles des effets sonores
F. Contrôles pour envoi du signal audio vers l'ordinateur via USB pour fins
d'enregistrement

Alain Dumais 1|Page


Contrôles d'un canal
Chaque canal contient les mêmes contrôles et s'utilise de façon identique.

Entrées micro (canaux 1 à 10):


ou de l'instrumentConnexion du micro

Entrée pour fil XLR


(à utiliser prioritairement)
Entrées audio (11 à
Entrée ligne pour fil ¼ TS ou TRS 14):
Coupe-bas: réduit les bruits de
Chaque canal reçoit 2
fond sourds (pieds de micro, pas,
sources mono (1 L, 1
grondements)
R) ou 1 source stéréo
avec un fil ¼ en Y
Volume d'entrée
(à régler jusqu'à ce que le voyant
+4 = matériel
Peak du bas clignote
professionnel
occasionnellement)
-10 = matériel
standard
Réglage des hautes fréquences (voix Comment les régler?
Égalisateur

féminines, guitares, cymbales, claviers) 1. On règle les


potentiomètres à 0.
Réglage de la fréquence choisie.
2. On ajuste les hautes et
Habituellement, on diminue son
les basses fréquences
volume.
3. On choisit la fréquence
Choix de la fréquence moyenne à moyenne et on l'ajuste (en
ajuster (voix) diminuant sa force)
Réglage des basses fréquences (drum,
guitare basse)
Effets sonores

Les contrôles Auxiliaires 1 et 2 servent à connecter différents effets


sonores (pédales d'effets, égalisateurs, etc.) Non utilisé
présentement.

Le contrôle Auxiliaire 3 ajuste le niveau des effets sonores générés


par la console (voir console en haut à droite)
Balance

Balance du son vers les sorties gauche et droite

Alain Dumais 2|Page


Contrôles de sortie du son Activation/désactivation du canal
Voyant vert allumé lorsque le canal est actif

GP 1/2 - Envoie le son vers la sortie des groupes 1 et 2 (pour


connecter des moniteurs (retours de scène). Non utilisé présentement

L/R - Envoie le son vers la sortie principale (Main)


Le volume de sortie à glissière: idéalement, les valeurs sont situées
entre -5 et +8.
Voyant Peak: clignote quand le son est trop fort
Bouton Solo: pour envoyer le son vers les écouteurs (le voyant Peak
est allumé en mode solo). Note: il faut désengager le bouton L/R pour
que le son soit uniquement audible dans les écouteurs.

Application d'effets sonores


Les effets sonores sont reliés au potentiomètre AUX 3 de chaque canal

Alain Dumais 3|Page


1. Dans le canal d'entrée, augmenter le volume AUX 3

2. Placer les potentiomètres AUX SEND 3 et TO MAIN à


0 (au centre)

3. Choisir l'un des effets en tournant le potentiomètre. Le


3 chiffre correspondant à la sélection apparaît et un
clignotant indique que le choix n'est pas encore
effectué.
Appuyer pour accepter le choix. Le clignotant cesse.

4. Ajuster la niveau sonore reçu par les canaux (AUX


SEND 3) et la niveau sonore des effets envoyés (TO
MAIN)

5. Activer ou suspendre les effets en appuyant sur le bouton BYPASS. Un clignotant


apparaît pour signaler la suspension.
5
2 et 4

Utilisation des écouteurs


L'écouteur est activé par le bouton Solo de chaque canal

1. Connecter le casque dans la prise PHONES


1
2. Appuyer sur le bouton SOLO du/des canaux désirés

3. Au besoin, désengager le bouton L/R du ou des canaux


pour

que leur son ne sorte plus par les haut-parleurs

4. Ajuster le volume à l'aide du potentiomètre CTRL RM


PHONE
Appuyer sur le bouton Pre/Post afin d'activer la
4 fonction
écouteurs si nécessaire (le voyant sera alors rouge)

3
2
Alain Dumais 4|Page
Utilisation de la console

1. Vérifier les branchements de tous les fils et vérifier que les micros et/ou instruments
soient prêts
2. S'assurer que les volumes principaux de la console sont à 0 (AUX RTN 1, AUX RTN
2, GP1, GP2 et MAIN)
et que chaque canal est désactivé
3. Allumer le système: amplification, lecteur CD, ordinateur et finalement console
4. Ouvrir faiblement le volume principal (MAIN)

Si les tests de son ont été faits, aller à l'étape 7.

5. Ouvrir un canal et effectuer les ajustements:


a. Être attentif aux bruits parasites (fils défectueux, retours de son dû à un micro trop
près d'un haut-parleur)
b. Peaufiner l'égalisation (fréquences aigues, basses et moyennes)
c. Appliquer l'effet sonore (AUX 3)
d. Si des effets ont été ajoutés en AUX 1 ou 2, procéder aux ajustements requis
e. Refermer le canal

6. Effectuer les même ajustements (point 5) pour tous les canaux utilisés; ne pas
oublier que chaque effet défini en AUX 1, 2, et 3 s'applique à tous les canaux

7. Ouvrir tous les canaux requis pour effectuer la mise à niveau d'ensemble:
a. Monter le volume principal (MAIN) au niveau requis pour la prestation
b. Ajuster le volume de sortie de chaque canal
c. Ajuster le volume des effets sonores (AUX 3 et, au besoin, AUX 1 et 2) pour chaque
canal
d. Selon le cas, ajuster la balance de chaque canal entre gauche et droit

8. Réajuster le volume principal et aller dans la salle (ou procéder à un


enregistrement, selon le cas) pour apprécier le résultat et apporter les derniers
correctifs:
a. Prendre garde aux retours de son (micros trop près des haut-parleurs)
b. Considérer l'écho de la salle (écho moins apparent lorsque la salle est remplie)

Alain Dumais 5|Page


c. Être attentif à l'écho fantôme (sons captés d'un micro à l'autre)

9. It's show time!

Alain Dumais 6|Page


Connexions à l'avant de la console

Amplificateur

Directbox

Amplificateur

Alain Dumais 7|Page


Connexions à l'arrière de la console

Laisser le Phantom Power à Off. Il n'est à Cubase


utiliser que si uniquement des microphones Audacit
balancés (câblés XLR) sont connectés à la y
console; il peut créer des dommages aux
autres types de micros ou d'instruments.

USB

Amplificateur

Amplificateur

Alain Dumais 8|Page


Lexique illustré

Fil XLR Fil ¼TS (mono), TRS (stéréo)


Le fil XLR est la norme utilisée dans le Le fil ¼ sert à connecter des instruments de
domaine de la sonorisation. Il sert à relier musique (guitares, basses, claviers, drum
notamment des micros, des haut-parleurs, machines, lecteurs audio pour DJ) à leurs
des préamplificateurs, des amplificateurs et amplificateurs ainsi qu'à leurs accessoires
des boîtes de conversion (direct box). (pédales, rack d'effets, égalisateurs, etc.).

Il connecte des micros à basse impédance Le TS (mono) connecte des micros à haute
(low-Z) et peut supporter jusqu'à 1000 impédance (high-Z) et peut supporter
pieds de câble sans perte de qualité jusqu'à 20 pieds de câble sans perte de
significative. qualité significative; tandis que le TRS
(stéréo) se comporte comme un fil XLR.

Hertz (Hz) Décibels (dB)


Le hertz est une unité de mesure calculant Le décibel est la mesure du niveau sonore
le nombre de vibrations par seconde que entendu. Sous les 20 dB, un son est
l'on entend. Plus le nombre de Hz est élevé, inaudible; inconfortable à plus de 80 dB et
plus le son est aigu. L'oreille humaine douloureux à plus de 130 dB.
entend des sons allant de 20 Hz (basses
fréquences) à 20 000 Hz (hautes Voici une échelle des décibels qui nous
fréquences). entourent:

Lorsqu'on règle la hauteur des fréquences 0 à 10 dB: silence absolut, désert


d'un instrument ou d'une voix, les sans vent
fréquences médianes sont celles qui 30 dB: chuchotement
demandent le plus de soins. 50 dB: bibliothèque
70 dB: téléviseur, conversation
Voici une représentation standard du courante
réglage des niveaux sonores selon leur 90 dB: tondeuse à gazon
fréquence: 100 dB: autoroute à circulation
dense
110 dB: discothèque
130 dB: concert rock
150 dB: Formule 1, décollage
d'avion
194 dB: niveau maximum possible dans la
pression atmosphérique ambiante
+194 dB: onde de choc

Alain Dumais 9|Page


Les basses et les aigues sont élevées,
tandis que les moyennes sont atténuées par Sur les consoles audio, les réglages des
rapport à l'ensemble. fréquences se font par +/- 12 dB ou +/- 15
Le K signifie 1000 (16 K = 16 000) dB. C'est dire que les ajustements sont très
ténus, mais précis.

Alain Dumais 10 | P a g e
Liste des effets (AUX 3) intégrés à la console PHONIX

Alain Dumais 11 | P a g e
Tableau indicatif des fréquences

Alain Dumais 12 | P a g e
COUPE- FRÉQUENCE FRÉQUENCE
INSTRUMENT HARMONIQUES
BAS FONDAMENTALE SENSIBLE
Voix masculine
100 Hz 200 Hz 2 kHz (+) 4 à 5 kHz
chantée
Voix féminine chantée 120 Hz 300 à 400 Hz 2,5 kHz 5 à 6 kHz
Voix parlée 120 Hz 250 Hz 2 à 3 kHz 4 kHz
Guitare électrique 80 Hz 200 à 300 Hz 2,5 kHz > 4 kHz
Guitare acoustique 100 Hz 150 à 250 Hz 2 à 3,5 kHz 6 kHz
Piano - 80 à 150 Hz 2 à 3 kHz > 4 kHz
Synthétiseur - 80 à 400 Hz 250 Hz à 20 kHz 4 kHz
Basse et contrebasse - 80 Hz 250 à 800 Hz 2 à 3 kHz
Bass drum - 60 à 80 Hz 350 à 600 Hz (-) 2 à 3 kHz
Snare drum 80 Hz 150 à 250 Hz 600 à 1500 Hz 3 à 5 kHz
Tom 100 Hz 150 à 200 600 Hz (-) 2 à 3,5 kHz
Floor-tom - 120 300 à 500 Hz (-) 2 à 3,5 kHz
Cymbales 200 Hz 400 à 600 Hz 2 à 3 kHz (-) 8 kHz
iPod, lecteur CD - - - -

Les valeurs de ce tableau sont données à titre indicatif seulement


car le timbre de la voix varie d'une personne à l'autre et les instruments de musique
peuvent émettre leurs sons sur plusieurs octaves.

La colonne COUPE-BAS présente les fréquences d'un éventuel coupe-bas, c'est-à-dire les
fréquences graves généralement inutiles au son de l'instrument. L'élimination de cette
fréquence éclaircit considérablement l'ensemble du mixage et supprime beaucoup de
bruits parasites. La console PHONIX est munie d'un coupe-bas dans chaque canal qui
permet d'éliminer ces fréquences inutiles. Il est cependant préréglé à 75 Hz.

Comme son nom l'indique, la colonne FONDAMENTALE donne la fréquence fondamentale


du son de l'instrument. En accentuant cette fréquence, on trouve chaleur et profondeur de
l'instrument ou de la voix; en l'atténuant, le son s'éclairci et devient fin.

La FRÉQUENCE SENSIBLE signifie la fréquence pivot de l'instrument. C'est cette


fréquence critique qui a le plus d'influence sur le son. En l'accentuant, l'instrument semble
plus fort et se mettra tout naturellement devant les autres (comme dans le cas d'un solo),
mais cela peut devenir agressif. En atténuant cette fréquence, le son de l'instrument
revient avec les autres et le son général s'adoucit.

Le colonne HARMONIQUES donne les fréquences qui sont responsables de la couleur du


son de l'instrument. En accentuant cette fréquence, on a l'impression de plus de présence
et clarté; en l'atténuant le son devient plus uniforme.

[Source: adapté de www.ziggysono.com]

Alain Dumais 13 | P a g e
Types de microphones

Forme des microphones

Micro-main (Handheld): il est peu sensible lorsqu’on le manipule,


on peut aussi le placer sur un trépied, sur une perche ou le
suspendre.

Lavalier (micro-cravate): petit microphone agrafé à un vêtement


à environ 8 pouces sous le menton. Plus dispendieux puisqu’il est
habituellement sans fil. Il faut faire attention au bruit produit par
les vêtements si les élèves bougent beaucoup.

Micro-canon (Shotgun) : élancé comme un tube, il peut être


éloigné de la source et dirigé dans l’angle de celle-ci. On peut
utiliser un micro-canon lorsque l’on désire que le micro soit à
l’extérieur du champ de vision de la caméra ou pour capter des
sons particuliers dans la nature.

Caractéristique des microphones

Généralement, on privilégie le microphone dynamique quand celui-ci est placé près de la


source (15 à 60 cm) et on privilégie le microphone à condensateur quand celui-ci est
éloigné de la source (plus de 60 cm).

A - Microphone dynamique
• Pour une personne, il doit être placé près de la source, en général de 15 à 60 cm de
la source et dans un angle de 45 degrés ou moins.

• Pour un ensemble, il doit être placé le plus près possible du groupe.

• Très populaire, très résistant à la manipulation, à la pression acoustique, à


l’humidité et aux changements de température.

• Moins dispendieux et plus simple à utiliser que le micro à condensateur parce qu’il
n’a pas besoin de piles ou de Phantom Power.

B - Microphone à condensateur
• La particularité des microphones à condensateurs, c’est qu’ils offrent plus de Gain.
On peut donc se permettre de les placer plus loin de la source (+ de 60 cm).

• Ils ont besoin d’électricité pour fonctionner ; en général, ils sont alimentés par une
pile. Certains microphones à condensateurs doivent être alimentés par la console
(mixer) ; c’est dans ce cas là qu’on utilise la fonction Phantom Power de la
console.

• Ils sont plus performants pour l’enregistrement haute-fidélité.

• Ils sont plus dispendieux (environ le double d’un micro dynamique pour la même
qualité).
14 | P a g e Alain Dumais Février 2011
• Ils sont plus fragiles et demandent plus d’entretien que le microphone dynamique
(changer la pile).

• Ils sont un choix à considérer pour les situations qui demandent l’emploi de
perches.

C - Impédance

• Un micro à basse impédance low-Z (balancé) supporte jusqu'à 1000 pieds de câble
XLR ou ¼ TRS.

• Un micro à haute impédance hight-Z supporte jusqu'à 20 pieds de câble ¼ TS.

[Source: adapté du recit.csp.qc.ca]

15 | P a g e Alain Dumais Février 2011


Directivité des microphones

Généralement, on privilégie le microphone unidirectionnel (cardioïde) pour enregistrer la


source qui se trouve à l’avant du microphone et on privilégie le microphone
omnidirectionnel pour enregistrer l’ambiance tout autour du microphone.

Omnidirectionnel : aucune source sonore n'est privilégiée. Le micro capte le son de


façon uniforme, sur 360°.

• Utilisé pour enregistrer des sons d'ambiance générale, naturels; préférablement non
amplifiés.
• Comme il reçoit toutes les sources sonores et les résonances de celle-ci, il génère
facilement du Feedbacks s'il est placé à proximité de haut-parleurs.
• Il offre de très bons enregistrements sur des ensembles de chœur, sur des
captations d'ambiance (extérieure ou intérieure) ou sur un instrument soliste au son
réaliste.

Cardioïde (unidirectionnel) : directivité vers l'avant, privilégie les sources sonores


placées devant le micro. Le microphone unidirectionnel est le plus répandu.

• Utilisé pour le chant, la parole et la prise d'instruments.


• Utilisé pour capter le son devant le micro et éviter de capter les sources se trouvant
à l'arrière.
• Le son est légèrement moins réaliste que l'omnidirectionnel. Il accroît les moyennes
et basses fréquences à mesure que la distance entre la source et la capsule diminue.

Hypercardioïde : similaire au cardioïde, avec une zone avant un plus étroite et un petit
lobe arrière.

Canon : forte directivité vers l'avant.

• Utilisé pour enregistrer des dialogues à la télévision ou au cinéma.


• Utilisé aussi pour isoler et capter des sons particuliers dans un environnement
naturel.
• Les microphones ultra cardioïdes restituent mal les basses fréquences.

Bi-directionnel ou directivité en 8 : deux sphères identiques, à l'avant et à l'arrière.

• Utilisé le plus souvent en combinaison avec un microphone cardioïde ou


omnidirectionnel.
• Utilisé lors de l'enregistrement d'instruments complexes comme la batterie.
16 | P a g e Alain Dumais Février 2011
[Source: adapté de Wikipedia et du recit.csp.qc.ca]

17 | P a g e Alain Dumais Février 2011


Choix des microphones

Enregistrer un ensemble d’élèves qui chantent ou qui jouent des instruments


• Deux microphones unidirectionnels branchés dans une console ;
• Les deux microphones sont placés entre 60 et 90 cm des élèves et distancés
entre eux de 3x la distance qui les séparent des élèves (si les micros sont à 60 cm
des premiers élèves, ils sont distancés de 1 m 80);
• L’enregistrement se fait à l’ordinateur (la console est branchée à un ordinateur).

Enregistrer un élève qui chante


• Un microphone unidirectionnel branché dans une console;
• Le microphone est placé à environ 15 cm de la bouche dans un angle de 45
degrés ou moins ;
• L’élève peut suivre un accompagnement à l’aide d’écouteurs ;
• L’enregistrement se fait à l’ordinateur (la console est branchée à un ordinateur).

Enregistrer un élève ou un groupe qui joue d’un instrument


• Pour chaque instrument, un microphone unidirectionnel branché dans une
console;
• Le microphone est placé sur un trépied et à 30 cm de l’instrument ou à 15 cm
de son haut-parleur ;
• Un synthétiseur ou une guitare basse (directbox) est branché directement dans la
console ;
• L’élève peut suivre un accompagnement à l’aide d’écouteurs ;
• Une console d’écouteurs branchée à la sortie PHONES de la console, permet aux
élèves de s'entendre
• L’enregistrement se fait à l’ordinateur (connecté à la sortie USB de la console).

Filmer ou sonoriser une pièce de théâtre


• Un microphone omnidirectionnel (ou deux unidirectionnels) branché(s) dans
une console ;
• Le microphone omnidirectionnel est suspendu au centre de la scène ;
Les unidirectionnels sont suspendus ou supportés par des perches aux tiers
gauche et droit de la scène ;
• Si filmé : la console est branchée dans l’entrée micro du caméscope.

Filmer deux élèves qui doivent se déplacer dans la classe pour réaliser leur
présentation
• Deux systèmes sans fil avec micro-cravate, branchés dans une console ;
• Attention aux bruits produits par les vêtements ou les mains ;
• La console est branchée dans l’entrée micro du caméscope.

Filmer, sonoriser ou enregistrer un élève statique à la façon d’un annonceur de


nouvelles
• Un microphone unidirectionnel branché dans la console;
• Si filmé : la console est branchée dans l’entrée micro du caméscope.

Filmer, sonoriser ou enregistrer une interview de trois personnes


• L’animateur possède un microphone unidirectionnel branché dans la console ;
18 | P a g e Alain Dumais Février 2011
• Les deux invités possèdent chacun un système sans fils avec micro-cravate,
branché dans une console ;
• Si filmé : la console est branchée dans l’entrée micro du caméscope.

Filmer une interview style Vox populi


• L’animateur possède un microphone omnidirectionnel (si possible sans fil)
branché dans le caméscope ;
• Le microphone est recouvert d’un capuchon anti-vent.

[Source: adapté du recit.csp.qc.ca]

19 | P a g e Alain Dumais Février 2011


Lecteur CD Stanton
Principaux éléments

B1
B2
A C D

E F
G
A. Ouverture/fermeture du plateau à CD

B. 1. Lecture simple (une seule piste), continue (tout le CD);


2. si lecture continue : Relai automatique au CD suivant

C. Affichage du temps (écoulé, restant, CD complet)

D. Avance/retour rapide

E. Sélection de marqueurs d’entrée et de sortie de piste

F. Play/pause

G. Ajustement du Pitch (vitesse de lecture)

Lecture d’un CD

1. On insère le CD (A) dans le lecteur 1, 2, ou dans les deux.

2. On choisit dans B1 si on souhaite limiter la lecture à 1 seule piste (SGL) ou laisser


jouer tout le CD (CTN).

Si on a inséré 2 CD, on peut demander un passage automatique entre les lecteurs


(B2).

3. Selon son choix, on peut afficher soit le temps restant à la pièce, soit le temps
écoulé ou soit le temps restant au contenu total du CD (C).

4. On avance ou on recule dans le CD pour se rendre à la piste désirée (D).

5. On appuie sur le bouton Play pour lancer la lecture (F).


20 | P a g e Alain Dumais Février 2011
Avance/retour rapide

• Les boutons  et  permettent d’aller d’une


piste à l’autre.

• Le bouton +10  permet de faire un bond de 10


pistes ou, dans le cas d’un CD de MP3,
d’accéder au dossier suivant.

• Les boutons  et  permettent le déplacement à l’intérieur d’une piste.

21 | P a g e Alain Dumais Février 2011


Ajustement de la vitesse de lecture

Il est possible de ralentir ou d’accélérer le débit de la piste en cours afin soit d’égaliser la
vitesse entre les pistes lors de mix musicaux; soit de produire un effet sonore spécial
(ralentir procure un effet guttural (+ grave) à la voix, tandis qu’accélérer introduit un effet
chikimunk (+ aigu)).

A. Le Pitch Range permet de choisir une variation de vitesse


allant jusqu’à 4%, 8% ou 16%.

B. En appuyant sur les boutons – et + du Pitch Bend le débit


A accélère ou ralentit au pourcentage défini en A. En
relâchant, le débit revient à la normale.

C. On peut ajuster finement la vitesse entre la normale et celle définit en A à l’aide


de la glissière. Le bouton Pitch Lock active ou désactive l’effet.
B C

Ajout de marqueurs d’entrée et de sortie

Dans les mixages, on ne souhaite pas toujours débuter au tout début d’une piste ou
terminer à sa fin. Il est alors possible de définir des marqueurs permettant de débuter
et/ou de terminer une piste exactement là où on le désire.

A. asdasd

B. Roulette pour sélectionner précisément l’emplacement


du marqueur

C. Bouton IN pour marquer le début

D. Bouton OUT pour marquer la fin


A
E.BRELOOP
C fait rejouer
Den boucle la partie prise entre les marques
E E

22 | P a g e Alain Dumais Février 2011


Notes

23 | P a g e Alain Dumais Février 2011


24 | P a g e Alain Dumais Février 2011