Você está na página 1de 40

1.

Objectifs d’audit
OBJECTIFS TRAVAUX

• Existence revue du contrôle interne

• Droit et obligation contrôle de pièces

• Exhaustivité apurement, circularisation

• Evaluation méthodes et principes comptables

contrôle de pièce, dépréciation,


opérations en devises

test de cut-off,
• Rattachement

1
Revision des comptes

 Préparation du final

 Travaux de contrôle

 Mémo de synthèse

 Contrôle de l’annexe

2
Preparation du final
Préparation
Préparationdesdes Sélection des fournisseurs à circulariser à
circularisations
circularisations partir des balances auxiliaires,

Préparation et envoi des lettres : confirmation


ouverte (à l ’inverse de la confirmation clients)

Mise en place d’un tableau de suivi Relance

des tiers avant l ’intervention finale

Utilisation au final : cf. travaux de contrôle


finaux

3
Préparation du final

• Rappel :
– la circularisation des fournisseurs fait partie des
diligences légales du Commissaire aux Comptes.
– L’objectif de la circularisation des fournisseurs est
de s’assurer de l’exhaustivité des dettes. La
circularisation permet d’avoir un regard extérieur sur
les comptes de l’entreprise.

– En règle générale, on ne circularise pas les


fournisseurs groupe : l’exhaustivité de leurs
créances étant tester via les demandes de
confirmations intra- groupe.
4
Préparation du final

■Méthode de selection
■Le choix des fournisseurs à circulariser peut se faire sur
la base d'une balance antérieure à la date de clôture
(puisque les montants ne seront pas indiqués dans la
demande).

 Sont choisis les fournisseurs pour lesquels les


mouvements de la balance auxiliaire (débit/
crédit) sont les plus importants.

5
Travaux de contrôle
1. Établissement de la feuillemaîtresse
2. Revue analytique
3. Cadrage Balance Auxiliaire et BalanceGénérale
4. Exploitation des circularisations, revue des intercos et procédure alternative
5. Contrôle du cut-off
6. Revue des FNP
7. Dettes en monnaie étrangère
8. Analyse des fournisseurs débiteurs
9. Validation des enregistrements

6
Etablissement de la feuille maîtresse

• Présentation des comptes concernés :

– ACTIF : 409 - Avances et acomptes versés sur commandes 401 et


– PASSIF : 402 - Fournisseurs
408 - Fournisseurs - Factures non parvenues

– Charges : 60 - Achats
61 - Transports
62 et 63 - Servicesextérieurs

– Produits : 781 - Transfert de charges d ’exploitation

7
Revue analytique
• Comprendre l’évolution des principaux postes
Objectifs
• Orienter les travaux à effectuer sur le cycle

• Feuilles maîtresses, revue analytique N- 1,


Outils utilisés entretiens ...

Travaux à • Réaliser un comparatif N/ N- 1 (valeur &%)


effectuer • Analyser les principales variations : par entretien, par
recoupement avec les évolutions des postes de
charges,
• Calculer le délai de règlement fournisseurs : selon
la méthode ayant le plus depertinence pour la
société (tenir compte de la nature de l’activité, de
la saisonnalité,...)

8
Revue analytique

• La revue analytique pourra être complétée par


exemple sur les délais de règlement : 2 méthodes
:
– Calcul d ’un ratio : Dettes fournisseurs HT /
Achats * 360 ( ou 180)

– Calcul selon la saisonnalité : Il s ’agit de comparer les


dettes fournisseurs du trimestre en jour de chiffre d
’affaires par rapport à celle de l ’année précédente
ramenées en jour de chiffre d ’affaires.
9
Cadrage balance auxiliaire / balance générale
• Rappels comptables

Balance Balance
Auxiliaire Générale

• Pourquoi utiliser une balance auxiliaire ?

– Obtention d ’un détail des comptes par tiers


– Document de suivi, de contrôle et d ’analyse

1
0
Cadrage balance auxiliaire / balance générale

■ La balance générale
■ La balance générale regroupe la totalité des comptes du plan comptable de la classe 1 à
la classe 7 pour une période donnée. Cette balance est souvent utilisée pour réviser les
comptes.

■ La balance de clôture
■ La balance de clôture ne concerne que les comptes de bilan (classe 1 à classe 5). Ici,
pas de compte de gestion à reprendre dans la mesure où le résultat dégagé sera reporté
directement en compte 120 - Résultat de l'exercice (bénéfice) ou 129 - Résultat de
l'exercice (pertes).
Cadrage balance auxiliaire / balance générale

■ La balance âgée
■ La balance âgée est un document faisant état des échéances pour des fournisseurs
ou clients.
■ Pour les clients, il s'agit d'un classement des clients selon la date des paiements à
recevoir.
■ Pour les fournisseurs, il s'agit d'un classement des fournisseurs selon la date des
paiements à réaliser.
Cadrage balance auxiliaire / balance générale

■ La balance auxiliaire
■ La balance auxiliaire ne reprend que les comptes de tiers pour lesquels un auxiliaire
est paramétré. A titre d'exemple, les comptes fournisseurs ou encore clients. Ainsi, il
est possible d'étudier en détail un compte général.
Cadrage balance auxiliaire / balance générale
■ Le premier contrôle
■ Ce contrôle à réaliser avec une balance comptable est celui du principe de la partie
double c'est-à-dire une égalité entre le total des débits et des crédits. Ce principe de
contrôle est la suite logique de l'enregistrement des écritures pour lesquelles cette
égalité doit être respectée.
Cadrage balance auxiliaire / balance générale
■ Le deuxième contrôle
■ Ce contrôle est la suite logique du premier contrôle avec l'égalité entre le solde des
comptes de bilan avec celui des comptes de gestion..

■ Solde global des comptes du bilan = solde globale des comptes de gestion
Exploitation des circularisations et procédure alternative

Objectifs • S ’assurer du caractère exhaustif de la


comptabilisation des dettes fournisseurs

Outils utilisés • Réponse à la demande de


confirmation directe, contrôle de
pièces

Travaux à
effectuer • Exploitation des réponses obtenues

16
Exploitation des circularisations et procédures
alternatives
• Que faire en cas de non obtention de réponse à la circularisation des fournisseurs pour
les soldes significatifs à la date d’arrêté des comptes ?

– sélectionner sur la base de la balance auxiliaire fournisseur, les


soldes fournisseurs significatifs non confirmés par la confirmation
directe

– demander une édition du détail du solde (grand livre)

– sélectionner les principaux montants composant ce solde

– remonter aux pièces justificatives et de procéder aux travaux


classiques réalisés dans le cadre d’un contrôle de pièces.

– conclure

1
7
Exploitation des circularisations et procédures
alternatives

• Conclure
– Conclure sur l’exploitation de lacircularisation et de
la procédure alternative

– Établir un tableau de synthèse avec les soldes validés


par le biais des différentes méthodes et les
ajustements
18
Cut- off
Objectifs • S ’assurer que la séparation des exercices est
correctement respectée
• Valider que les achats du mois
précédant et suivant la clôture sont
rattachés au bon exercice

Outils utilisés
• Contrôle de pièces

1
9
Cut- off
Travaux à effectuer Réalisation de tests à partir des journaux
d'achats (des mois précédant et suivant la
clôture) : sélection des montants significatifs

• Remonter aux factures et contrôler le fait


générateur en le justifiant : remonter au bon
de réception ou à la date de réalisation de la
prestation.

Rappel : une facture n’est pas un justificatif en soi


du transfert depropriété.
• Formalisation : Établir un tableau récapitulatif
des tests effectués et préciser le scope d ’audit
Cut- off
• Conclure
– Validation du cut- off : objectifs atteints

– Non- validation du cut- off : quels impacts ?

Factures comptabilisées en N+1 avec un fait générateur relatif à N Ont-

elles été comptabilisées en factures non parvenues à la date


d’arrêté des comptes ?

Oui
Non

Cut- off validé Ajustement avec impact résultat

• Attention à la problématique des contrats long terme (ajustement # montant de la


facture)

2
1
Cut- off
Factures comptabilisées en N avec un fait générateur relatif à N+1

Ont- elles été comptabilisées en charges constatées d ’avance à la date d


’arrêté des comptes ?

Oui Non

Cut- off validé Ajustement avec impact résultat

2
2
Revue des FNP
Objectifs • S ’assurer que la séparation des exercices est
correctement respectée
• Valider le caractère nécessaire et suffisant des
factures non parvenues comptabilisées au 31/
12/ N et le correct rattachement à l’exercice N

Outils utilisés • Revue analytique, contrôle de pièces et


entretien

2
3
Revue des FNP

■ Une facture non parvenue est une facture non reçus du fournisseur à la date de
clôture d'un exercice fiscal alors que les biens ou les services ont été livrés ou
effectués.
■ Nous allons traiter l'exemple d’un achat de marchandise d’un montant de 1 200
MAD TTC avec une TVA de 20%. La facture de cette prestation de service sera
établie au courant de l'exercice N+1, alors qu'elle est liée à l'exercice N.
Nous avons donc les valeurs suivantes :
■ Une facture fournisseur non parvenue d'un montant TTC de 1 200 MAD
■ Une charge d'un montant de 1 000 MAD
■ Une TVA d'un montant de 200 MAD
Revue des FNP
Revue des FNP
■ Au cours de l'exercice N+1, à la réception de la facture, il faut saisir des écritures
comptables de contre-passation pour solder les comptes d'attente (compte de bilan)
mouvementés
Cut- off
• Conclure
– Validation du cut- off : objectifs atteints

– Non- validation du cut- off : quels impacts ?

Factures comptabilisées en N+1 avec un fait générateur relatif à N Ont-

elles été comptabilisées en factures non parvenues à la date


d’arrêté des comptes ?

Oui
Non

Cut- off validé Ajustement avec impact résultat

• Attention à la problématique des contrats long terme (ajustement # montant de la


facture)

2
8
Revue des FNP
Travaux à effectuer

Revue
Revue
analytique Établir un tableau comparatif des FNP N/N1 par
analytique
nature et par année d’ancienneté
Expliquer et valider les principales variations

Contrôle
Contrôlede de
pièces
piècesetet Sélection des montants significatifset
entretien
entretien obtention des justificatifs
Fait générateur
Évaluation
Vérification de l ’apurement :
Contrôle des factures reçues en N+1
permettant de valider le fait générateur et le
montant.
Revue des FNP

• Conclure

– Conclure sur le correct rattachement des


charges à l’exercice

– Établir un tableau d’ajustements


Charges constatés d’avance

■ une société clôture ses comptes le 31 décembre N et a comptabilisé le 1er juillet N


une facture de location immobilière annuelle d’un montant de 20 000 MAD . Au 31
décembre N,
■ Il va donc falloir comptabiliser en charges constatées d’avance 10 000 MAD: (20
000 * 180 / 360 jours), ce qui au montant de la location pour la période allant du
1er janvier N+1 au 30 juin N+1).
Cut- off
Factures comptabilisées en N avec un fait générateur relatif à N+1

Ont- elles été comptabilisées en charges constatées d ’avance à la date d


’arrêté des comptes ?

Oui Non

Cut- off validé Ajustement avec impact résultat

3
2
Dettes en monnaie étrangère
Objectifs : S’assurer de la correcte évaluation des dettes

Outils utilisés : Contrôle de pièces

Présentation des travaux à effectuer

Obtenir les états récapitulatifs des dettes fournisseurs classés


par devises
Valider les cours retenus pour la valorisation au 31/12 pour les
soldes en devises significatifs
Recouper ces états avec les comptes d’écarts de conversion

3
3
Dettes en monnaie étrangère

■ ECRITURES COMPTABLES À LA CLÔTURE DE L’EXERCICE


■ A la clôture de chaque exercice comptable, l’entreprise doit actualiser et dettes libellées
en devises étrangères. Cette actualisation fait apparaître des écarts de change. Ces écarts
sont soit favorable à l’entreprise soit défavorable. Ces écarts de conversion sont
enregistrés en comptabilité dans des comptes provisoires en attente de régularisation.
Dettes en monnaie étrangère
■ ECRITURES COMPTABLES À L’OUVERTURE D’UN NOUVEL L’EXERCICE
■ A l’ouverture du nouvel exercice comptable, il faut faire les régularisations ci-dessous :
■ Contrepasser l’écriture de l’écart de conversion contastée à l’exercice précédent;
■ Après règlement de la créance ou de la dette, faire une reprise de la provision puisqu’elle
n’a plus raison d’être.
Dettes en monnaie étrangère
Créances Dettes
En MAD à En MAD à
En devise à l'enregistre En devise à l'enregistre
Noms l'enregistrement ment l'enregistrement ment
Client A 1150 Eur 12431,5
Client B 300 $ 2403
Fournisseur C 1500 Eur 16215
Fournisseur D 420 $ 3364,2

1 Eur = 11,01
1$ = 7,9
Dettes en monnaie étrangère
à l'enregistrement à l'inventaire Ecart conversion
Creances en Dettes en Dettes en Pertes
Noms MAD MAD Creances en MAD MAD Gains latent latentes
Client A 12431,5 12661,5 230
Client B 2403 2370 33
Fournisseur C 16215 16515 300
Fournisseur D 3364,2 3318 46,2
Dettes en monnaie étrangère
Analyse des fournisseurs débiteurs
Objectif : Correcte évaluation et classification

Outils utilisés : Contrôle de pièces

Présentation des travaux à effectuer :

– Sélectionner les soldes significatifs


– Analyser et valider les raisons de l ’existence de ces
soldes et la recouvrabilité de lacréance

3
9
Validation des enregistrements
Objectif : Réalité des enregistrements Concerne bien l’entreprise
Correcte évaluation et classification Enregistrement sur la
bonnepériode

Outils utilisés : Contrôle de pièces


Présentation des travaux à effectuer :
Contrôles de pièces aléatoires avec validation :

• que l ’opération concerne bien l ’entreprise et l ’activité


• des imputationscomptables
• des dates de prestations et d ’enregistrement
• du contrôle de la facture par le service concerné
• des contrôlesarithmétiques 43